La ligne du temps

Une petite réflexion sur notre vision du temps, suite à l’écoute de l’excellente émission radio de Jean-Claude Ameisen, Sur les épaules de Darwin

C’était la dernière émission qui s’appelle Éclat de passé: le Croissant fertile

Je vous invite à l’écouter !!!

Il parlait d’une notion qui m’a vraiment frappée : celle de donner une place dans  le temps mais également dans l’espace aux notions de passé et de futur.

Pour nous, le passé s’accumule derrière nous et le futur s’ouvre devant nous.

Par contre pour les Sumériens, le passé se situe devant nous parce qu’il a déjà eu lieu, il est donc visible…..

A l’opposé, le futur, l’avenir, se tient derrière nous, invisible et surgit dans notre dos, nous surprend…..

Il en est de même dans la langue chinoise : un idéogramme veut dire devant mais aussi avant, un autre signifie derrière mais aussi après.

Étonnant non ? Vous avez vu comme ça fait un truc bizarre au cerveau ????

Vous voyez à quel point cela peut modifier notre manière de percevoir notre vie et la ligne du temps ?

Tout ce que nous avons vécu est étendu devant nous, clair, simple ou complexe, mais visible; nous avançons vers notre passé puisque la marche nous mène en général vers l’avant.

Nous pouvons dire que nous retournons vers nous-même.

Quand à l’avenir, il suffit de se détendre et de le laisser surgir derrière nous et nous traverser.

Essayons de rendre fluide et détendue toute cette zone à l’arrière de notre corps physique et de notre champs énergétique, nous sommes surtout habitués à détendre et à concevoir l’avant de notre corps puisqu’il nous est visible, alors pourquoi ne pas s’autoriser à visiter l’arrière de notre corps et à le fluidifier pour accueillir l’avenir ?

Belle journée à tous et des bisous !!!!

 

La ligne du temps

Cet article a 2 commentaires

  1. Ca c’est excellent ! Merci merci pour cette info
    qui plus est l’émission est, comme d’hab, excellente
    Ca m’a rappelé un viiiiiiiel exercice… à suivre
    En acceptant de changer notre façon de percevoir le monde pour accepter la vision des summeriens ou des chinois (je les aime décidément de plus en plus) la phrase se souvenir de soi même prend un sens encore plus fort … il suffirait d’avancer pour revenir sur la piste de temps et se rapprocher toujours plus de ce que nous sommes à l’origine
    La biblique phrase « poussière tu redeviendras poussière » devient une évidence
    et merci encore pour la photo

    1. Cool que ça t’ait parlé !!! Ça m’a tellement retourné le cerveau et ma perception quand je l’ai entendu que je me suis dit qu’il fallait le partager !!
      Ça me parle aussi sur un futur sur lequel on pourrait se tendre, à regarder loin devant pour le voir surgir….et du coup on se tend juste sur notre passé et on n’est pas fluide pour accepter l’avenir qui arrive souplement dans notre dos. Ça ressemblerait aussi fortement à la notion de point d’assemblage de Don Juan dans les Castaneda !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

×

Panier