Intérieur – dessin du jour

Fermer les yeux, Revenir au centre et respirer, Faire une pause dans notre agitation, Respirer, Écouter le brouhaha de notre dialogue intérieur, Et faire un pas de côté, Le pas de côté qui va nous extraire de nos préoccupations stériles, Respirer, Notre corps sait le faire si nous le laissons tranquille, Inspire…...Expire……Inspire…... Il n’y a que l’être humain pour réussir à détraquer une mécanique si bien huilée, L’intérieur est là, toujours, Il patiente, Aller à la rencontre de nos sensations, de nos émotions, de nos pensées, Et les accepter,  Les laisser s’écouler, Ne pas s’y engloutir, ne pas s’y vautrer, ne pas les amplifier, Juste les écouter et accepter, Ne pas leur donner plus d’importance qu’elles n’en ont, Respirer et…

0 commentaire

La répression c’est rigolo – impro musicale

J'ai livré ma version perso de la répression à travers une séquence musicale où je me suis bien amusé et que je n'ai vraiment pas fait pour plaire. J'ai vu venir l'inconfort de la situation face au thème de la répression: soit je martèle ce qu'est la répression ( en fait, c'était l'impro lorsque la carte est apparu la première fois). Ou bien je fais une musique toute excitée, toute contente, toute conne parce que la répression est finie. Venez on va chanter sur les toits, on va faire n'importe quoi, c'est la fête! Quelque part entre dureté et hystérie il y a un espace très cool où je fais et où peut-être je fais pas, ça m'appartient. Ce serait…

0 commentaire

L’émotionnel, ce chien qui est en nous

L'émotionnel, on est tous concernés par cette bête étrange à têtes multiples. Il y a les émotions que l'on estime "bonnes", comme la joie et celles que l'on estime "mauvaises", comme la colère. En réalité, l'une et l'autre sont tout autant dévastatrices quand on s'y laisse aller. Vous vous êtes tous déjà explosé le petit doigt de pied contre un objet quelconque, mais bien solide, parce que vous étiez tellement contentcontentcontent !!! L'image du chien en laisse ne vient pas de moi, c'est Renaud qui nous l'a donnée au cours d'une médit, mais je l'ai mise en image parce qu'elle me parle beaucoup. Merci Run ! On connait tous ces moments où on se laisse complètement embarquer par notre émotionnel.…

0 commentaire

Douloureuse musique que celle du conditionnement

Pour improviser sur le thème du conditionnement, j'ai évité de calculer quoi que ce soit sur le plan musical. Laisser venir le son, la note, la dynamique. Mais franchement si je m'étais laissé aller à la première tendance que j'ai commencé à enregistrer, on avait du mélo avec plein de mineur et des procédés à faire couler une larme, du moins à essayer. Mais bon, ça ne m'a pas plu et j'ai tout recommencé. La deuxième chose qui vient entre les doigts c'est quelque chose de répété, insistant, qui danse, qui martèle son idée avec régularité. Du coup, j'en conclus que c'est la saison de verser sa larme mais que si on veut bien faire un effort ( forcément surhumain…

0 commentaire

J’ai demandé à la Lune – dessin

Elle est là, celle qui donne du mouvement aux fluides. La reine des marées. Petit cailloux qui tourne inlassablement autour de notre gros cailloux, la Terre. Tantôt énorme, tantôt absente. Minuscule croissant qui se transforme au fil des secondes. On ne sait jamais quelle forme elle aura à son levé. Elle nous apprend les cycles. Petite sœur de Saturne, la Lune nous offre le temps qui s'égrène. Ce n'est pas le temps sévère, le tictac de la montre. C'est l'impermanence des choses. On ne peut rien fixer. La Lune nous enlève toute certitude. la Lune est émotion. Elle est la vague qui nous emporte. On ne peut que la suivre, tout en gardant présent en nous que ce n'est qu'un…

0 commentaire

La Terre mère, la terre soeur

Je vous présente ma vision, à cet instant, de l'élément Terre. Ça va évoluer avec le temps. La vision que l'on a d'un élément se complète, s’enrichit au fur et à mesure que l'on travaille avec lui. On est à la fin de la 5ème saison du mois d'Août, dans l'élément Terre. Rondeur et tranchantDouceur et forceNourricier et sanglantAccueillant et exigeant Entre autre chose, c'est vraiment un très très bref résumé !!! A chacun d'entre nous de rendre hommage aux éléments. En fonction des saisons ou en fonction juste de notre ressenti. En lui donnant forme ou pas. De toute façon les 5 éléments nous accompagnent que l'on y soit attentif ou non. Alors, pourquoi ne pas prendre le temps,…

0 commentaire

Voyages en images, dessin intuitif

Dit madame dessine moi ... Les voyages d'une fleur "C'était un petit jardin avec une table et une chaise de jardin. Avec deux arbres, un pommier et un sapin au fond d'une cour à la Chaussée-d'Antin. Mais un jour près du jardin, passa un homme qui au revers de son veston; Portait une fleur de béton. Dans le jardin une voix chanta : De grâce, de grâce, monsieur le promoteur, de grâce, de grâce, préservez cette grâce. De grâce, de grâce, monsieur le promoteur ne coupez pas mes fleurs" J. Dutronc Auteur principal : Sido MENU & Index La nuit notre soeur de Vacuité – peinture 5 septembre 2019 Elle abolit les frontières, plus de formes fixes, une uniformisation entre le…

Vice et Vertu, de la musique qui fait du bien !

La musique adoucit les moeurs et l'humour n'arrange rien à l'affaire. Une petite découverte qui passe maintenant en boucle sur mes platines et mon smartphone. Deux petits gars, des gamins d'à peine 40 ans. L'un est une vieille connaissance, l'autre une belle découverte. Vice & Vertu est un CD, de la musique atypique comme je l'aime. Entre swing flamenco et chansons françaises réalistes, Le Duo Guillaume (guitare) et Mathieu (Chant et lyrisme débridé) de Vice & Vertu ose tout et ça fait du bien ! Vice & Vertu, pourquoi choisir ? Ils osent tout, déjà sur la forme musicale, une guitare jazz manouche ou flamenca traditionnelle, c'est plus très en vogue en ce moment. Ils osent aussi sur l'image, la…

0 commentaire

Le Facteur Cheval… ou l’opiniâtreté

Je cherchais un mot qui exprimait un mélange de persévérance, volonté, constance, endurance, obstination... Et c'est le personnage dont je vais vous parler qui lui même a employé ce mot pour décrire son aventure : l' Opiniâtreté. Pas très doux à l'oreille mais assez parlant, pour moi. Je ne vais pas m'étaler sur la musicalité du mot mais surtout vous parler du Facteur Ferdinand Cheval. Le Facteur Cheval. Ferdinand de son prénom. Un homme "ordinaire" qui a passé toute sa Vie à Hauterives, dans la Drôme. Il y en a eu un certain nombre mais celui-ci, m'a émue par son action, son témoignage, son message si fort à mes yeux. En résumé, ce facteur de campagne a passé 33 ans…

0 commentaire
×

Panier