Conte d’un soir au pas de ma porte

Conte d'un soir ou le coeur déborde. Ces soirs ou le ventre se noue et ou la tête se déverse en flots amers et tristes, déferlantes d'apitoiement et d'impossible. Flipette et prise de tête, voici une conte d'un soir ou j'ai osé aller voir au pas de ma porte la vie qui continuer malgré l'absurde et l'incongrue, malgré ma folie qui…

0 commentaire

Ballade au coeur des Hêtres. Poésie et musique.

Une ballade musicale au coeur d'une superbe forêt d(e) "Hêtres", faite en octobre de cette année. Au coeur de la 5ème saison, se promener seul dans cette lumière si particulière des géants fragiles. Se retrouver, un peu, se retrouver un peu plus humain, un peu moins homme. La pluie doucement m’enveloppe et m'emporte dans mes songes. Les pieds se mettent en…

1 commentaire

Intérieur – dessin du jour

Fermer les yeux, Revenir au centre et respirer, Faire une pause dans notre agitation, Respirer, Écouter le brouhaha de notre dialogue intérieur, Et faire un pas de côté, Le pas de côté qui va nous extraire de nos préoccupations stériles, Respirer, Notre corps sait le faire si nous le laissons tranquille, Inspire…...Expire……Inspire…... Il n’y a que l’être humain pour réussir à…

0 commentaire

Suivre son étoile, la perdre et se retrouver

Figer un rêve, cristalliser un désir à le rendre inflexible ? ...Ou prendre une direction, simplement, suivre un chemin, voir où il nous mène, pour se laisser surprendre ? Mais qu'est-ce qu'on nous apprend ? A croire que c'est ça ou rien? Que rêver c'est bien, mais qu'il ne faut pas trop rêver quand même! Retour sur un rêve qui n'en…

0 commentaire

Moi mes souliers ont beaucoup voyagé

Il y a peu la Miss Françoise Colliot postait un article sur l'art de la chausse moderne et l'aberration d'une mondialisation stérile et imbécile. J'allais lui répondre quand je me suis soudain pris au jeu et me suis autorisé à quelques révélations pour le moins personnelles et qui peuvent sembler vision d'horreur pour certains ... poke Emmanuel C. De fil en…

3 commentaires

Le diable s’habille en tutu rose

Dieu, Diable et moi émoi ... Une image dans ma tête, un sentiment dans mon cœur, je revois ce diable espiègle et farceur qui gracieux et sourire aux lèvres danse un ballet vétu d’un tutu rose. Poésie humoristique le temps d’une méditation, sentiment de cette facette qui m’habite. Une vision incensée mais qui me garde vivante et plus folle que jamais…

0 commentaire
Rechercher sur ce site
×
×

Panier