• Post last modified:17 mai 2020
  • Post comments:1 commentaire
  • Post author:

Sortons des techniques complexes et des “con-torsions”. Les BALANCEMENTS c’est une méditation active toute simple parfaite pour revenir à soi et nous faire rapidement passer d’un mode de fonctionnement BETA (si si) en ondes ALPHA. En somme l’outil idéal pour nous mettre dans un état de créativité, renouer avec la détente et sortir de nos angoisses et tensions du quotidien.

Aujourd’hui à travers l’exercice de Présence active des balancements on va lâcher nos je veux / je veux pas, les je dois / je ne dois pas mais aussi nos peurs, anticipations et autres agitations qui découlent de notre superbe auto-contemplation (1). On lâche tout, on s’en balance et on se ré harmonise dans notre verticalité. Un animal vertical, un végétal en mouvement en somme un Humain !

L’exercice des balancements est un des exercices pratiques les plus simples qui soient. Trop simple ? Peut-être pour notre mental mais pour l’enfant en nous qui fait ça spontanément ou pour le végétal qui sommeille quelque part dans notre verticalité c’est un mouvement de ré-harmonisation ESSENTIEL !

Sa mise en pratique est accessible à tout le monde, quel que soit l’âge ou la condition physique. Il n’y a aucune technique compliquée à mémoriser, et on ne peut pas “mal faire” ! Il vous suffit juste d’avoir un corps et d’avoir envie de vous détendre et vous découvrir …

Cet exercice de méditation active existe sous diverses formes dans les religions Orientales ou Moyen-orientales (tradition Soufie, religion shinto, pratiques taoïstes, traditions populaires chinoises). C’est également un exercice dont se servent les sophrologues.

La vidéo de démonstration de cet exercice se trouve en fin d’article ou sur notre chaîne YOUTUBE

La version actuelle des balancements que nous pratiquons nous a été enseignée dans sa forme de base par Gilles et Patricia L., merci à eux.

Les balancements, revenir à soi, passage en ondes Alpha. - Projet la Passerelle

Les balancements, revenir à soi – Théorie

Avec la vie active que nous menons, les sollicitations permanentes via les écrans de téléphone et d’ordinateur, nous avons un besoin impératif de revenir dans notre corps et notre verticalité de bipède, de nous centrer.

Nous sommes les seuls mammifères à avoir adopté cette posture pas du tout naturelle, qui demande un apprentissage et un effort énorme. Un enfant qui ne verrait personne dans cette position verticale opterait tout simplement pour le déplacement à quatre pattes.

Alors, puisque nous avons adopté cette verticalité, autant nous en servir.

L’exercice des BALANCEMENTS devrait se pratiquer TOUS LES JOURS ! Encore plus que les centrages il permet, malgré son apparente simplicité, de revenir rapidement dans notre corps et de ralentir nos ondes cérébrales.

C’est l’outil idéal pour calmer notre agitation interne, affronter nos peurs, ou simplement changer d’état en quelques secondes. A titre personnel je l’utilise tous les jours au réveil et au coucher mais aussi avant de faire un dessin, une méditation, travailler sur un projet ou simplement après un client un peu “pénible”.

Les amoureux de sensations fortes et de voyages sidéraux (et parfois sidérant) vont être déçus. Nous sommes très loin des états de transe (2) qui vont nous déconnecter de notre corps, de notre environnement et de la notion de temps. Dans la pratique des balancements il n’y a pas le moindre feu d’artifice, juste un retour à la présence, à ici et maintenant.

Respirer pour revenir à soi.

Dans cette époque où tout se déroule très vite, nous sommes la plupart du temps dispersés, non conscients que nous habitons un corps, la fameuse fuite en avant et le . Les balancements vont nous permettre, entre autre par la respiration, de ralentir et de réintégrer notre corps, de prendre conscience de sa verticalité et de créer une passerelle entre la Terre, soi et le Ciel. Un soi, au cœur et non au centre de cet axe (3). 

La respiration pratiquée durant cet exercice de méditation active est ample mais surtout ELLE N’EST PAS, ELLE N’EST JAMAIS forcée.

  • L’inspiration, par le nez, débute en remplissant le ventre, puis la poitrine.
  • L’expiration, également par le nez se fait en vidant la poitrine puis le ventre. Le mouvement de la respiration va du bas vers le haut, puis du haut vers le bas.
Lire aussi :   Clés de Yoga avril / mai 2020 : Faire ses gammes - Vidéos

Par cette respiration ascendante et descendante, vous allez pouvoir percevoir l’axe verticale qui part du centre de la Terre. Qui passe entre vos deux pieds. Qui traverse tout votre corps pour ressortir au sommet de votre crâne et se prolonger loin dans le Ciel (2).

Respirer consciemment nous ramène dans notre incarnation, nous replace au cœur de notre environnement, dans l’instant présent, mi-végétal, mi-animal. 

L’arbre (au) coeur de soi

La verticalité nous rapproche du monde végétal. Comme lui nous sommes sur cet axe qui relie le sol et le ciel. Les plantes sont divisibles et nous sommes indivisibles. C’est à dire que nous avons, comme tous les mammifères, des organes localisés car nous pouvons nous déplacer. A l’inverse, les végétaux ont placé leurs récepteurs sensoriels sur l’ensemble de leur incarnation car ils sont immobiles (en apparence, mais c’est un autre sujet !).

En intégrant la sensation de notre verticalité, nous pouvons faire la synthèse de l’animal et du végétal en nous.

Le passage en ondes Alpha

Lorsque nous sommes en veille active, nos ondes cérébrales (5) sont alternativement en mode Bêta (de 12 à 30 Hz) ou Gamma (entre 30 et 60Hz). Ce sont des ondes rapides. Lorsque nous dormons profondément, nous passons en ondes Delta (de 1 à 3.5 Hz). Ce sont des ondes bien plus lentes.

Ce qui nous intéresse aujourd’hui dans les balancements c’est justement la zone entre BETA et DELTA, les ondes ALPHA (entre 10 et 4 Hz). C’est le moment ou nous ne sommes ni en méditation profonde (DELTA en dessous de 4Hz) ni en veille active (ondes BETA autour de 12 Hz)

  • Ondes Gamma : gestion des informations, activité intellectuelle intense (entre 30 et 60 Hz)
  • Ondes Beta : éveil et activité (12 à 30 Hz)
  • Ondes ALPHA : créativité, relaxation, réceptivité (entre 10 et 4 Hz)
  • Ondes Delta : sommeil profond (entre 0.8 Hz et 3.5 Hz)
dessin-sido-retour-a-soi

Quand notre cerveau passe en ondes ALPHA (en dessous de 10 Hz) notre dialogue intérieur se met en repos et nos tergiversations ralentissent.

Ce qui peut nous permettre de sortir d’un état de confusion et de laisser parler notre corps plutôt que notre mental. Peut-être nous rapprochons-nous ainsi de la manière de percevoir des végétaux. Nous ne passons pas uniquement par le raisonnement, l’organe cerveau, mais par la perception de l’ensemble de nos cellules, sur l’ensemble de notre corps physique et énergétique.

Avec l’exercice des balancements qui se fait en position verticale, les yeux clos, nous avons à la fois la présence sur le corps (par la verticalité) et l’avantage de la relaxation (par l’absence de stimuli visuels).

Lorsque nous sommes allongés ou assis, yeux fermés, nos ondes cérébrales peuvent passer en ondes Alpha. Mais bien souvent des pensées en tout genre viennent nous parasiter. Et au bout de quelques secondes ou minutes pour les plus résistants, nous nous levons pour aller regarder notre téléphone, préparer à manger ou toute autre activité qui nous fait basculer directement en ondes Bêta.

Pensez également aux centrages. Les deux exercices travaillent en tandem. Nous les plaçons d’ailleurs tous les deux au centre de notre roue des exercices. Les centrages donnent la structure, le Vase, les balancements apportent le mouvement, la fluidité, l’Eau.

Méditation active, Les balancements – Pratique

Il n’y a besoin d’aucun matériel particulier, juste notre corps et prendre le temps de s’arrêter quelques minutes. Pas de contre-indication non plus. Ni aucune dose maximum à ne surtout pas dépasser, vous pouvez en faire autant que vous voulez. Les balancements peuvent être fait avant de mener une action ou après l’avoir menée. A toute heure du jour et de la nuit. Le tout est d’être disponible et totalement à ce que l’on a choisi de faire. 

Vous n’avez pas besoin de mettre une musique d’ambiance, le silence fait très bien l’affaire.

Les balancements, la mise en place

Tenez-vous droit, immobile, les bras le long du corps.

Vos pieds sont parallèles, écartés de la largeur de votre bassin. Pieds nus ou tout au moins sans chaussures, vous aurez un meilleur contact avec la terre, vous accéderez plus facilement à la sensation d’être ancré dans le sol.

Lire aussi :   Le foie fait de la résistance, After Class Yin Yoga

Fermez les yeux. Détendez votre visage, lâchez vos épaules, décontractez vos plantes de pied. Laissez votre corps se verticaliser. Laissez vos tensions descendre le long de vos bras, de votre dos, laissez vos préoccupations retourner vers le sol, rejoindre la terre.

Vous êtes totalement ici et maintenant, avec vous même. Confortable, détendu, posé et serein.

Sentez l’axe du monde, votre axe, qui part de loin en dessous de vos pieds et qui va loin au dessus du sommet de votre crâne.

Prenez le temps de bien sentir cet axe vertical qui vous traverse. Sentez comme vous êtes à la fois enraciné à la terre, au sol et connecté, grandi vers le ciel.

Les balancements, la mise en mouvement

…..Inspirez par le nez, déplacez légèrement le poids de votre corps sur vos talons….

…..Expirez par le nez, déplacez légèrement le poids de votre corps sur l’avant du pied….

Prenez votre temps, laissez votre corps et votre mental se détendre, posez-vous à l’intérieur de vous-même, laissez les tensions s’envoler. Ne forcez pas votre respiration, suivez-là simplement. 

…..Inspire….. par le nez, en allant légèrement vers l’arrière,

…..Expire….. par le nez, en allant légèrement vers l’avant,

Calez vous dans votre verticalité. Ne cherchez pas un rythme particulier mais laissez le venir ! Laissez vous faire comme les branches d’un arbre se laissent faire par le vent.

…..Inspire….. par le nez, vers l’arrière,

…..Expire….. par le nez, vers l’avant…

Laissez votre vent intérieur, votre souffle, votre Spiritualité vous donner le rythme !

Quand des pensées se présentent ne les bloquez pas, laissez-les passer. Ces pensées peuvent vous pointer du doigt les choses qui vous préoccupent. Ne vous y attachez pas durant les balancements, cet exercice n’est pas fait pour décrypter vos problématiques.

Voir sur notre chaîne YOUTUBE

Voilà c’est tout ! Cet exercice tout simple permet avec un peu d’entrainement de nous faire passer en ondes alpha en quelques secondes. Dans cet état notre attention et notre mental s’apaise et notre respiration nous ramène naturellement dans notre corps, dans notre verticalité et dans l’instant présent.

Les balancements, revenir à soi, passage en ondes Alpha. - Projet la Passerelle

Les balancements, le retour à soi : à consommer sans modération

Cet exercice peut être très utile quand vous faites la queue chez votre boulanger, quand vous attendez votre bus, quand vous êtes obligé d’être debout et inactif. Au lieu de râler intérieurement comme un putois parce que ça ne va pas assez vite, choisissez de faire des balancements !

Bien sûr, vous n’avez pas besoin de fermer les yeux et d’osciller d’avant en arrière de manière hyper visible. De très légères oscillations feront tout à fait l’affaire et le temps d’attente se transformera en rendez-vous avec vous-même.

Bons balancements à tous !

Sidonie.

Rejoignez nous en vidéos ou en podcast sur

Liens & autres

  1. Articles sur LA PASSERELLE en relation avec l’auto-contemplation
  2. Ces états de transe peuvent être utiles en certaines occasions, mais elles ne font pas notre quotidien. Elles sont bien plus spectaculaires et donc bien plus satisfaisantes pour notre besoin de feux d’artifices, mais ce sont des états difficilement ré-actualisables dans notre vie de tous les jours.
  3. Les systèmes géocentrique et héliocentrique se sont avéré faux, il serait temps de remettre en cause notre anthropocentrisme, non ?
  4. Pour ceux qui pratiquent le yoga, on peut assimiler ce type de respiration au pranayama de base.
  5. Pour en savoir plus sur nos ondes cérébrales, un résumé simple sur le site altermassage Ondes cérébrales et un article plus complet de Sciences et Avenir Le cerveau dans tous ses états

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Le billet d'information de La Passerelle

La gazette d'ici même*

Cet article a 1 commentaire

  1. Avatar
    POEY

    un petit coucou!
    a chaque balancement j’ai l’impression qu’une nouvelle vie s’offre a nous!!
    voila le premier episode de nos échanges
    Boone journée a tous
    domi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les balancements, revenir à soi, passage en ondes Alpha.
×
×

Panier