La Saga de JUPITER. Mythe, aspects Yin & Yang. Synthèse

Voilà, la SAGA DE JUPITER est finie, trois articles pour changer notre regard conscient et inconscient sur JUPITER. Un changement autant pour celles et ceux utilisant l’astrologie pour se comprendre que pour les amoureux de la psychologie des archétypes et des symboles de Jung.

Voilà, la SAGA DE JUPITER est finie, trois articles pour changer notre regard conscient et inconscient sur JUPITER. Un changement autant pour celles et ceux utilisant l’astrologie pour se comprendre que pour les amoureux de la psychologie des archétypes et des symboles de Jung.

Depuis le mythe classique j’ai déroulé des aspects YANG, dynamiques, et des aspects YIN pour JUPITER – ZEUS mais c’est à vous de faire le gros du travail et d’aller plus loin. Pour vous aider vous aurez ce 4éme volet de la SAGA DE JUPITER qui va reprendre les points clés de ce mythe fondamental pour la pensée d’un occidental puisque JUPITER est le prototype majeur dans la création de l’image de dieu, que ce soit celui de l’ancien, du nouveau testament et même du Coran.

la-saga-de-jupiter-les-dieux-de-gotlib
Dessin de Gotlib – rubrique à Brac

Les articles sur la SAGA DE JUPITER

Que retenir de la saga DE JUPITER ?

L’exploration des quelques morceaux choisis parmi les très nombreuses aventures vécues par Jupiter est terminée. Bien sur, c’est très très loin d’être exhaustif, on peut passer une vie entière à creuser tous les mythes qui entourent le roi des dieux, mais ce n’est pas mon but. Renaud nous a proposé fin 2021 de travailler sur la mythologie grecque et m’a attribué Jupiter-Zeus… JE te hais, si si.

Pour moi JUPITER c’était la planète et le dieu qui m’étaient le plus étrange, voir presque antipathique. Eh oui c’est très dur d’aimer ce à quoi on ne s’identifie pas, ou peu. Mais dans un chemin qui a pour but de s’affranchir de ses limites, c’était donc le plus intéressant pour moi ! J’ai commencé par le détester, par ne voir que sa fanfaronnerie, le côté guerrier sur son char, l’archétype du mec macho, populaire, cool, beau, creux et con en gros le champion de foot méprisant à qui t’as envie de claquer le beignet.

Mais en étudiant les mythes qui composent la SAGA DE JUPITER, j’ai pu le percevoir autrement, l’enrichir, lui donner de l’épaisseur et du fond. Maintenant c’est l’heure de la synthèse et résumer cette géante gazeuse (tient, une autre voie de recherche pour comprendre JUPITER), ne va pas être chose aisée.

BIAIS COGNITIF DE MON ETUDE (ouais on fait comme les vrais chercheurs) : Dans mon thème de naissance, Jupiter est en Maison 10, dans le signe du Taureau, conjoint au Nœud Sud et dans le rouge. Forcément, mon analyse est teintée par la position qu’il occupe dans mon thème. Comme pour toutes les planètes, on peut les vivre en hypo – en hyper – ou les ignorer ! A chacun d’entre nous d’observer, d’analyser sans juger ce que nous dit Jupiter et d’élargir la définition qu’on a de cette planète et de nous-même.

Jupiter parle de notre rapport au pouvoir.

Jupiter « le grand bénéfique » ? Ça ne veut pas dire que tout va nous réussir, ça veut dire que si c’est la chose à faire, on aura l’énergie pour et que si c’est une grosse connerie qui va nous précipiter la tête la première dans le mur, on aura là aussi, toute l’énergie pour.

Le pouvoir nous est prêté, il ne nous appartient en aucune manière. Vouloir plus de pouvoir, refuser le pouvoir qui nous est alloué, ou ignorer royalement le pouvoir, c’est kif kif bourricot. Le Pouvoir suit son chemin, on se place sur son chemin ou pas, après on peut toujours esquiver la pluie ou bidouiller le chemin, ça marche, un temps ! Mais dans tous les cas, si on n’accepte pas ce qui est, Typhon nous défonce, la terre ne se repeuple pas, game over.

Le FOND et la FORME :

Alors qui de l’oeuf ou de la poule ? Est-ce la forme qui émerge du fond ou l’inverse ? On pourrait croire que le fond va transparaître dans la forme. Eh bien non, en tout cas pas au début ! C’est nous, c’est notre intention, qui va donner du fond à la forme.

On peut se laisser abuser par les belles histoires de tous les gens très vertueux et croire qu’il faut que notre histoire ait cette apparence-là. Mais a-t-on essayé de percevoir leur fond ? Est ce que nos yeux, notre rationalisme ne nous induisent pas en erreur ? A ce sujet je vous invite à lire les trois articles sur l’ACTION HUMANITAIRE de Laurence.

Même si la forme va entretenir le fond, va le renforcer, le structurer, le protéger, ce n’est pas la forme qui engendre, ce n’est pas la forme qui génère, mais bel et bien le fond. Tous les gens ayant fait des stages, des initiations ou ayant consommé des tonnes de psychotropes ont super bien bossé la forme, ils ont fait des trucs de fou et pourtant … et pourtant ils n’ont, dans le fond, rien changé, rien compris, rien déplacé.

Comme nous le montre la SAGA DE JUPITER c’est nous, notre intention inflexible, qui va donner du fond à la forme, et ça peut importe la forme que cela prend, peut importe l’apparence de l’action, même si on doit se transformer en fourmi, en cygne ou enfanter avec notre crane.

La Saga de Jupiter : amodération ou modération

Jupiter nous invite à goûter la vie à pleine bouche. Comme les Wampas le chantaient « le rock c’est tout à fond » ben voilà le terme parfait pour résumer ce que Jupiter dans votre thème essaye de vous dire : « ici, à cet endroit VAS Y A FOND ! »

Et puis on ne vit qu’une fois, bordel de merde ! La frugalité pour s’acheter une place au prétendu paradis ? Ça peut tenter le jupitérien qui a peur de brûler en enfer, mais ça ne donnera de toute façon jamais une place au paradis si dans nos pensées, nos fantasmes, on se baffre comme un gros américain. Alors, faisons ce qu’il y a à faire, même si et surtout si ça va à l’encontre de notre conditionnement.

Vous noterez que dans le titre j’ai utilisé AMODERATION un mot qui n’existe pas mais qui dit bien le fond de ma pensée, la modération n’est pas de la tiédeur, de la scrupulosité mal placée. L’absence de modération pour Jupiter c’est croire qu’en faisant à moitié, en ne mettant qu’un doigt dans l’engrenage et pas tout le bras, ça ne se verra pas et qu’on nous targuera de modéré. Rien n’est plus dangereux que ça !

Les envies, les pulsions, le désir sommeille, couve et un jour ou l’autre vous engloutit, vous ravage et si, au pire, ça n’arrive pas, vous vous retrouvez face à la mort en n’ayant que des regrets. Et à mon avis mieux vaut des remords que des regrets, au moins on aura existé.

REPOUSSER NOS LIMITES

La sage JUPITER illustre parfaitement comment on peut repousser les croyances limitantes comme ils disent les psychoT. Ce n’est pas parce qu’on vous dit que vous êtes une femme que vous devez le croire. Oui, vous êtes, par exemple, une femme, mais votre énergie peut, elle, être fortement masculine.

Quelques exemples du quotidien : le granite va être plus yang que le calcaire, mais il ne va pas être exclusivement Yang. Et avec deux caricatures que j’aime bien : Charlie a une énergie très masculine, très Yang. Pourtant c’est une femme. A l’inverse Renaud qui a une forme, une voix, des actions en apparence très masculines, très Yang, est en fait super féminin et bien plus que beaucoup des femmes que je connais.

La saga de Jupiter illustre bien ça : on peut repousser les limites de la représentation qu’on a de tout et surtout de nous-même.

S’il y a le Yin et le Yang entremêlés, c’est que nous sommes constitués d’énergie Yin et d’énergie Yang, qu’on soit un animal, un végétal ou un minéral. Jupiter passe son temps à franchir les limites, à démonter les croyances, à nous prouver que « au delà est possible ». Dans notre thème Jupiter va indiquer là où nous pouvons aller plus loin, vers l’infini et au delà !

PRENDRE LA MORT COMME CONSEILLER

Cette phrase revient très souvent dans nos articles parce que la notion DE LA MORT COMME CONSEILLER est au coeur de notre travail et de la voie qui oriente notre perception du monde. On peut faire tout le travail qu’on veut sur soi, si la présence de la mort n’est pas intégrée, si une partie de nous pense qu’elle est quand même un peu immortelle, alors le soufflet retombe.

« Comment peut-on se sentir tellement important quand on sait que la mort nous traque ? » (Don Juan Matus).

Dans la SAGA de JUPITER lors de son combat contre Typhon, Jupiter meurt. Peut-être croyait-il qu’il était immortel ? L’histoire ne le dit pas, mais il est allé au combat et a été vaincu. La journée qui vient de s’écouler ne se représentera jamais, chaque pas, chaque action peut-être fatale. Nous n’avons aucune garantie qu’on va se réveiller de notre sommeil, notre cœur bat jusqu’au moment où il ne battra plus.

C’est angoissant de vivre comme ça ? Non, pas forcément, il suffit d’accepter que ce qui est soit, de voir la réalité telle qu’elle est et de sortir du fantasme du Poissons. Et si après maints efforts vous arrivez à accepter vraiment le monde tel qu’il est, alors, vous aurez la chance infinie que chacun de vos actes devienne le dernier sur Terre. Chaque respiration, plaisir ou souffrance aura une profondeur que vous ne soupçonnez même pas. Un peu comme après un accident de voiture, un AVC, ou une forte émotion, plus rien ne sera anodin, plus rien ne sera grave, tout sera pleinement vivant, c’est ça le pouvoir de la Mort.

S’EXPOSER même malgré nous.

Dans la Saga de Jupiter, le dieu des dieux s’expose, agit, se montre, parfois camouflé, parfois sous sa vrai apparence mais dans tous les cas il ne reste pas le cul sur son canapé ou ne refléchit pas 107 ans !

Jupiter dans notre thème nous dit où nous exposer TOTALEMENT, il indique via son transit ou sa position natale quelle sphère, quel aspect de nous il faut mettre sur la place publique. Et n’essayez pas de vous cacher, comme le montre la saga de Jupiter vous aurez besoin de tous vos aspects pour réussir. Des plus « glorieux » à ceux qu’on a appris à juger comme les plus « merdiques ».

L’image qu’on a de nous ? JE ne suis pas comme ceci ou cela ? Mais ce fameux JE c’est une image fabriquée de toute pièce, alors qu’est ce qu’on a à perdre ? L’importance qu’on accorde à notre personne ? Montrons-nous puisque de toute façon, la plupart de ce qu’on croit cacher est en réalité bien visible depuis l’extérieur. Alors exposons nous.

FAIRE CE QU’IL Y A A FAIRE – TRANCHER – S’ENGAGER TOTALEMENT :

Dans la saga de Jupiter on voit que notre Peppone céleste n’est pas du genre à rester le cul entre deux chaises. D’ailleurs ce n’est pas une situation très confortable, le cul entre deux chaises et on le sait.

Hélas, ne pas choisir, minauder, rester en arrière, se taire, s’amenuiser, ça peut donner un sentiment de sécurité parce qu’on croit qu’on garde toutes les options, qu’on n’est pas obligé de renoncer à une chose au détriment d’une autre.

En gros ce serait vouloir le beurre, l’argent du beurre et le cul de la crémière, mais qu’il ne soit pas trop gros, qu’il n’ait pas de cellulite, qu’elle soit chaude mais pas trop etc….Ce que l’on a à faire ne nous réjouit pas forcément, « les autres » ne comprendrons pas, jugerons, nous critiquerons et alors ? 

Mais voilà la force de JUPITER c’est son foudre, c’est sa détermination ! Vous faites comment vous pour tirer un éclair mollement ? Vous faites comment pour être déterminé shamallow ? Vous faites comment pour trancher avec un couteau en plastique ?

Dans notre thème ou lors d’un transit, JUPITER va indiquer l’outil et la cible de votre action. Les Jupiter en Balance vont devoir choisir un plateau plutôt que l’autre en se rappelant que leur vie est HARMONIE et non pas équilibre (c’est la mort, ça). Les Jupiter en Poissons vont devoir trancher avec leur émotionnel pour sortir de leur imagination fantasmatique et affronter, même avec peur, l’enfer du réel…

La saga de Jupiter c’est fini !

Comme je vous le disais dans l’épisode 2, ce n’est que ma vision suite à quelques mois d’études sur le bonhomme. Maintenant c’est à vous de jouer ! Construisez votre propre vision, appropriez-vous le mythe et laissez-vous emmener. Vos commentaires et ajouts sont les bienvenus. Plus on repoussera les limites de nos connaissances, de nos sensations et sentiments, plus on pourra embrasser le monde. 

Conseil d’amie : Ne vous ruez pas sur votre thème, fermez les yeux et percevez l’influence de Jupiter en vous. Dans la saga de Jupiter ce qui est frappant c’est qu’il ne réfléchit pas, ou très peu, ou très mal. Jupiter est le maître du FEU (Sagittaire) et de l’EAU (Poissons) ça va vite, ça bouge, c’est mutable, c’est changeant ! Alors ne construisez pas trop.

Cette saga de Jupiter va se retrouver dans vos manières d’agir, de communiquer, de ripailler, de conquérir, de baiser, de partager. Alors écoutez-vous, suivez vos intuitions, abandonnez-vous au Jupiter en vous et au pire vous serez un dieu avec un foudre et un bouclier !

Jane

Pour ceux qui veulent continuer la saga de Jupiter avec de l’astrologie plus classique deux liens Jupiter sur astrologie-autrement et une fiche synthétique de Jupiter sur Passion astro et aussi un bouquin le fameux JUPITER et SATURNE de Liz Greene.

Les articles sur la SAGA DE JUPITER

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Le billet d'information de La Passerelle

La gazette d'ici même*

Sélectionner une ou plusieurs listes :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

la-saga-de-jupiter-tome-4
Rechercher sur ce site
×
×

Panier