Les 5 SAISONS DE L’ÉNERGIE : L'HIVER, le NORD énergétique est la jusqu'aux alentours du 20 Janvier. Il demande de la Simplicité, revenir à l'essentiel des choses, des rapports, de la vie. Il montre la structure de toutes choses et nos failles. Il fait face au vide et nous expose nos peurs, espoirs, croyances. Le NORD oblige à faire des choix simples et pragmatiques car en lien avec The E.N.D. C'est la CONNAISSANCE SILENCIEUSE + d'info ici
  • Post last modified:22 octobre 2021
  • Post comments:2 commentaires
  • Auteur/autrice de la publication :
  • Temps de lecture :14 min de lecture

Dans l’équipe de LA PASSERELLE on est pas tous astrologues. Donc, pour nous, comme pour vous, on va tenter de simplifier l’astrologie. A travers une série d’articles on va revenir aux bases de l’astrologie et la sortir du verbiage hermétique et moral transmis par les astrologues du XIXéme ou de la mancie bas de gamme de la dernière page des journaux.

Ce désir de simplification de l’astrologie n’a pas pour but de convaincre que c’est une science, ce n’en est pas une au sens ou la pensée actuelle l’entend, mais de permettre à ceux cherchant à décrypter soi et le monde, d’utiliser une grille de compréhension SYMBOLIQUE complémentaire des sciences sociales et du comportement.

On ne va pas vous dire que l’astrologie c’est mieux que XXX ou que c’est la vérité, c’est pas le genre de la maison. Par contre l’outil astrologique avec la localisation dans l’espace, sur une grille, des grands archétypes comportementaux que sont les dieux et les signes du zodiaque, est un outil important pouvant enrichir la compréhension du JE global ou collectif que donne aussi la psychologie & la sociologie.

Début du 20 éme siècle Karl GustavJung a déjà utilisé les mythes et les archétypes pour décrypter et agir sur nos actions non-consciente de manière efficace. Simplifier l’astrologie permettrait, à notre avis, d’aller encore plus loin mais aussi de ramener l’astrologie vers son essence : comprendre et transmettre la sagesse du vivant à travers la rencontre d’outils techniques, basés sur l’astronomie, et des outils symboliques basés sur l’évocation, l’onirisme et la perception. 

Cette proposition recèle déjà en elle une des sagesses de l’astrologie : sortir des oppositions stériles ! On nous a appris qu’elles sont obligatoirement en lutte l’une contre l’autre et pourtant l’astrologie dans sa structure entre fondements astronomique (physique) et perception symbolique (onirique) nous démontre que les opposés peuvent, si on le veut, être complémentaires.

Cet article n’a pas encore, sic, subi la normalisation orthographique. Mille pardon aux grammairiens sensibles

Simplifier l’astrologie. Un outil symbolique et onirique pour comprendre et grandir.

Il est important de rappeler que l’astrologie, aussi complexe qu’on ait voulu la rendre et qu’on se régale à l’exposer N’EST PAS UNE SCIENCE au sens où la cohérence rationaliste l’entend. Citons wikipédia :  

« L’astrologie est un ensemble de croyances et de pratiques fondées sur l’interprétation symbolique des correspondances supposées entre les configurations célestes et les affaires humaines, collectives ou individuelles. L’astrologie est désormais considérée comme une pseudoscience relevant du charlatanisme, une croyance indûment présentée comme scientifique, ou comme une superstition. L’astrologie se place, par sa méthode même, en dehors du domaine rationnel ou scientifique. »

Sur cette base ça n’enlève rien à son intérêt si on accepte que la vie ne se limite pas au « domaine rationnel ou scientifique », va rationaliser la poésie, la musique, la peinture, ça risque de venir ennuyeux. Mais surtout, son intérêt est dans « l’interprétation symbolique ». Car au final c’est ce que nous faisons tous en permanence dans notre vie de tous les jours : interpréter les symboles qui sont donnés à manger à nos sens et nos conditionnements. 

EXEMPLE : une femme blanche jolie jeune et courtement vêtue aura infiniment plus de chances d’être prise en stop qu’un homme mat de peau portant une barbe et un sac à dos. Pourtant, qui vous dit que la première n’est pas une tueuse en série et l’autre juste un baba cool traversant l’Europe à pied pour voir sa mère mourante ? Votre avis n’est que l’interprétation de symboles qu’on vous a appris et qui font votre système de croyance qu’on appelle souvent JE 

L’astrologie une longue histoire

L’histoire de l’astrologie est d’ailleurs mouvementée et son intérêt à connu bien des retournements. Née il y a plus de 4000 ans elle était un outil majeur dans la transmission de la sagesse des anciens. Elle atteignit son apogée au XVI éme siècle avant de décliner sous les coups du rationalisme (17éme siècle) mais surtout sous le désintérêt du peuple qui, à force de devoir gérer au moins mal les guerres, famines et autres drames que l’humanité s’inflige à elle-même, a fini par se détourner, pas merci à eux, des diseurs de bonne aventure et autres astrologues, parfois sincères, parfois commerciaux, qui voulaient comprendre et régenter l’avenir contre quelques pièces ou pour se rassurer eux-même.

L’astrologie « moderne », complexe, occulte, hermétique à souhait, revient par la petite porte dans l’élite bourgeoise et intellectuelle des débuts de l’industrialisation et du romantisme. Les ventres bourgeois sont pleins, les petites gens s’entassent dans les villes et leur misère crasse. Les astrologues de pacotilles, comme tant d’autres vendeurs d’espoirs, sont là pour leur dire ce qu’ils veulent entendre : vie éternelle, espoir et contrôle.

C’est triste mais c’est toujours pareil, comme pour toutes les « sciences », même modernes, il y a ce que le « vulgum » en fait et ce que les initiés, les « professeurs émérites » en font.

Problèmes de transmission, de capacité à donner ou recevoir, ou les deux ? Souci de temps ? Peut importe au final, on peut le déplorer mais l’égalité n’existe pas dans la nature. Elle est même très élitiste puisque, mis à part quelques exceptions rarissimes, seuls les plus adaptés à l’environnement survivent. L’humanité, malgré ses efforts et son « JE VEUX » humaniste ne déroge pas à la règle. Comme pour le pouvoir et le savoir, le chemin vers la conscience accrue n’est pas disponible pour tous de la même manière.


LIENS pour aller plus loin

De l’astrologie sacré à l’horoscope de télé Q

Dans les textes fondateurs de notre culture occidentale monothéiste et patriarcale Moise en descendant du Sinaï avec les tables de la lois « enseigna aux prêtres et ordonna au peuple ». L’astrologie, qui n’est qu’une infime parcelle de la cohérence et de la science des anciens, ne déroge pas à cette habitude. Il y a des astrologues et des vendeurs d’espoir et d’assurance vie. Il parait qu’on en a besoin pour survivre, reste à savoir si c’est utile pour vivre ?

Au final le temps a réduit l’astrologie a une mancie qui rassure le chaland, riche ou miséreux, en lui disant de quoi demain sera fait. L’industrialisation l’a transformée en un horoscope à la fin du journal. Le capitalisme en une consultation facturée à la minute pour savoir quand on sera heureux, riche et bien portant. La soif de pouvoir et l’éclatement de la science ancienne, qui était une science agglutinante et non divisante, a elle, réduit l’astrologie à un verbiage obscur, hermétique et une complexification des concepts dans lequel les astrologues sincères finissent par se noyer alors que les autres se drapent de ce charabia pour se donner un pouvoir qu’ils n’ont jamais eu.

Mais où est passée l’Astrologie qui nous parle de notre destinée, la vrai, celle du chemin que devrait suivre notre essence d’Humain ? Où est passée l’Astrologie qui enseigne les grandes lois de la vie et se comporte comme une des lanternes pour un peu éclairer le chemin du Pèlerin ? (arcane 9)

La démarche classique de l’astrologie c’est de croire que ce sont les astres et les dieux qui nous influencent et font de nous ce que nous sommes. Peut-être, mais comme on a oublié de demander à DIEU, l’Esprit, Waka Takan, La Vie la dernière fois qu’on le.s a vus, ben on en est pas sûrs. Du coup, on va s’abstenir de cette partie et se focaliser sur l’outil symbolique qui est à la base des « enseignements » que nous nous donnons via l’outil astrologique.

Dans l’astrologie comme ailleurs, il est temps de reprendre en main nos vies et la Connaissance. Elle est disponible si on accepte de s’affranchir des règles morales et des croyances limitantes qui arrangent pas mal d’entre nous. Simplifier l’astrologie, la sortir du mental et mettre en avant sa carte symbolique est un outil, parmi d’autre.

Simplifier l’astrologie, revenir à l’outil symbolique pour se comprendre et grandir.

Dans ces articles pour simplifier l’astrologie nous n’aurons pas l’audace de vous dire quoi penser, quoi savoir mais plutôt de vous donner des clés pour que vous forgiez VOUS MEME votre symbolisme, que vous voyez PAR VOUS MEME comment le face à face Jupiter – Vénus résonne en vous. Résonner et non pas Raisonner, voilà la différence entre le mental et le sentiment.

Nous n’allons pas mettre le focus sur les aspects techniques de l’astrologie, nous ne sommes pas astronomes, ni sur la partie « experts » en astrologie en vous parlant des trigones, sextiles et autres quinconces. Ce qui nous intéresse, c’est de revenir à la partie symbolique et comment elle peut nous aider à comprendre comment et pourquoi nous (ré) agissons de telle ou telle manière

Dans notre démarche pour simplifier l’astrologie il est important de comprendre que le but est de ramener l’astrologie à du pragmatisme et de l’action ou de la compréhension dans notre quotidien et quoi de mieux qu’un mythe, une légende ou un archétype pour se comprendre et comprendre l’autre PAR SOI MÊME !

Les planètes les mythes & légendes de nos grands archétypes

Pour sortir de l’hermétisme dont on entoure l’astrologie et qui rassure le croyant en fatiguant le pèlerin qui voudrait en savoir plus, on trouve intéressant de revenir aux mythes fondateurs, ces grands archétypes célestes qui, au final, nous parlent plus de nous-même que des dieux. L’astrologie fait appel, à travers les planètes et les constellations, aux grands archétypes de l’humanité.

Jupiter, Vénus, Mercure, Saturne et consort renvoient tous à des dieux de l’antiquité qui n’ont de divin que leur permanence mais qui sont, au final, très humains dans leurs comportements, leurs caprices et leurs motivations.

Les frasques de Jupiter nous rappellent cette personne de pouvoir qui cherche à culbuter, plier, la moindre femme de chambre, adjoint, employé.e qui lui plait. L’affairement de Mars ne ressemble-t-il pas à votre oncle Paul qui pour ne pas taper sur son patron, sa femme, ses enfants passe ses journées à construire, bâtir, tondre, briquer sa bagnole ? Et que dire de Mercure qui cherche à tout contrôler par ses pourquoi / comment incessants ? Ça ne vous rappelle pas Monica de Friends dans le passage avec l’interrupteur qui sert à rien ou simplement votre nièce de 7 ans et son « Dis papa comment on fait les enfants ? Pourquoi les gens ils sont pauvres ? Comment ça marche une voiture ? »

On va donc vous faire des articles en nous plongeant dans les grands archétypes, les mythes que l’homo sapiens s’est donné à lui-même. Nous n’aurons pas accès à la pensée des anciens mais à ce qu’il nous en est parvenu individuellement et collectivement, de manière consciente, les récits et non-consciente (nos préjugés)

Sur cette base vous pourrez rêver, imaginer qui est VENUS pour vous. Quels comportements en moi laissent la place au SATURNE archétypal.

C’est une autre manière de se voir, de se comprendre, soi et l’autre. Une autre manière moins personnelle mais plus intime de s’appréhender et aussi d’agir et d’aimer. Votre nièce de 7 ans et ses « pourquoi » exprime son Mercure et sa soif d’apprendre mais aussi son Saturne et son besoin de contrôle (carré de Saturne sur sa position natale à 7 ans)

Signes & maisons en astrologie : les villes symboliques

C’est l’autre point majeur de l’astrologie, les signes et les maisons ! Ca sera donc, avec le retour sur les mythes des planètes, la seconde grande partie des articles pour simplifier l’astrologie et se la réapproprier.

On vous racontera les 12 maisons et les 12 signes du zodiaque à travers leur relation avec les 12 animaux mythiques, depuis la Toison d’Or du Bélier maison 1, en passant par le centaure du Sagittaire (Chiron ou Pholos) en maison 9 et l’histoire de la courageuse favouille devenue le crabe combattant du Cancer (maison 4) et tellement d’autres péripéties qui font des maisons astrologiques des vrais villes symboliques qu’on peut comprendre, vivre, ressentir en soi sans pour autant être un astroglauque ou un béni-oui-oui féru de croyance et de désir de sécurisation

Simplifier l’astrologie pour avoir un accès individuel à ses archétypes

Le but est de vous donner un accès individuel aux mythes qui nous ont, consciemment ou pas, élevé, rabaissé,exalté ou attristé, et au final simplement construit. 

Connaitre sa population est un élément indispensable pour un chef d’état. Qui a grandi (les planètes) et ou il a grandi (les maisons) permet de mieux comprendre sa population. Vous verrez en reliant ces mythes (planètes, signes et maisons) qu’un Neptune en maison 12 dans le signe de la toison d’or (Bélier) ce n’est pas du tout pareil qu’un Neptune en 6 dans les pinces du Scorpion (la Balance)

D’ailleurs la troisième partie qu’on ne va pas aborder pour l’instant parlera de ces fameux chemins pour que les archétypes qui nous habitent (les planètes) circulent et aillent de maisons symboliques en signes légendaires. Les astrologues les appellent « aspects », dans la vie de tous les jours on appellent ça des nationales, des chemins vicinaux, des autoroutes.  Car n’oublions pas qu’un thème astral ce n’est au final que la carte routière des étoiles dans le ciel à un moment précis. Une multitude de chemins entre Quimper et Toulon existent et c’est la même chose dans le ciel.

  • soutenez-le-projet-Tipeee

    La Connaissance sacrée est trop longtemps restée ésotérique, cachée. NOUS N’AVONS PLUS LE TEMPS de faire des secrets ! Soutenez le projet-lapasserelle de manière durable via notre TIPEEE. Vous aurez accès à quelques bonus comme par exemple les cercles de discussions hebdomadaire, des rendez-vous en tête à tête ou des tirages de tarot mensuel pour aiguiller votre cheminement intérieur.


Avec ces éléments, Planètes et signes/maisons vous aurez accès aux mythes, aux grands archétypes qui ont construit l’humanité et vous pourrez déjà commencer à Rêver VOTRE astrologie. Vous pourrez commencer à vous penser / voir / apprendre autrement et enfin sortir des « oui mais Liz Greene elle dit ça – ah mais pas du tout Rudhyar lui il dit ça ». Parce que encore une fois l’astrologie, telle que 99% des gens la pratique, nous compris, N’EST PAS UNE VÉRITÉ ni même une science molle (socio, psycho) ce n’est qu’une grille de lecture pour une science de la conscience INDIVIDUELLE !

On peut partager, échanger, corréler mais la personne qui sait le mieux qui vous êtes c’est VOUS, pas votre JE, VOUS, la petite voix qu’on écoute jamais. Donc si votre JE n’y arrive pas dites vous que c’est encore moins Renaud, Jane, Lyz, Maitre Houpa et le Dalaï Richnou !

Si nous simplifions l’onirisme et le Rêve d’un homo SAPIENS (sage) nous aurons beaucoup plus de facilité à le faire résonner harmonieusement avec le reste du monde formel et non formel. Le fait de simplifier l’astrologie peut en faire un outil, parmi d’autre, vers le chemin de l’ancien Savoir, une « science » dont la cohérence est la recherche d’harmonie entre le fond et la forme. Le développement du SOI(e) autant que du JE. Il est peut-être temps de réunir le Fond et la Forme non ?

La suite arrive bientôt, on aimerai vous sortir un article par mois, voir deux mais curieusement simplifier l’astrologie, ou quoi que ce soit, demande énormément de travail, donc de temps, en amont


* Même si à une époque l’astrologie a peut être pu avoir une efficience sur « voir de quoi demain sera fait » d’une nous n’en avons pasl es compétences et de deux nous n’en avons strictement rien à foutre de savoir ce qui arrivera demain. Un pèlerin ne cherche pas à être rassuré ou à avoir « juste » mais à avancer, c’est plus simple et bien plus vivant.

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Le billet d'information de La Passerelle

La gazette d'ici même*

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Cet article a 2 commentaires

  1. Laurence

    Ca c’est trop cool! Merci beaucoup! Je vais bosser de mon côté et j’aurais pleins de questions Mouhahahahahahaha (rire démoniaque) MERCI

  2. Gerome Gurtvillier

    WAHOU ! Je ne suis pas fan d’astrologie mais j’ai l’impression que vous vous lancez dans une sacré aventure, j’ai hâte de lire tout ça je suis sur que je vais apprendre beaucoup de chose à ce sujet. J’ai mis 5€ sur votre tipee je suis très heureux que vous l’ayez enfin crée

Simplifier-l-astrologie-mythe-planete
Photo by Egor Myznik
×
×

Panier