La littérature, le simple fait de lire des livres ou des BD est un premier pas quasi indispensable à l’humain cérébral que nous sommes devenus. Et puis les livres sont une porte vers des imaginaires parfois troublants. La littérature de mauvais genre vous connaissez ? Les polars, les textes érotiques, la SF, la bande dessinée tout ces livres & ouvrages qui ne seront pas dans les bibliothèques “comme il faut” sont les reflets de notre temps, de notre civilisation.

La poésie, bordel ! Voyage poétique avec Rimbaud – podcast
Photo by Jr Korpa

La poésie, bordel ! Voyage poétique avec Rimbaud – podcast

Dans le podcast de cette semaine je vous embarque pour un voyage poétique aux côtés d'Arthur Rimbaud. Parce que... la poésie, bordel ! La poésie nourrit l'âme, enrichit l'imaginaire et parle au sentiment avant de causer à la tête. Dans un monde de plus en plus localisé et défini, la poésie nous ouvre une fenêtre vers l'indéfini et le non formel. Elle agrandit le réel, le souffle et crée le volume dans nos vies. Et si, être un sorcier, un homme/femme de connaissance, c'était vivre une poésie quotidienne ? N’ayons peur de rien, soyons poétiques ! C'est quoi, la poésie ? C'est faire des vers ? Des phrases de 6, 8,10 ou 12 pieds ? Employer un langage précieux qui…

0 commentaire

Sapiens, de Yuval Noah Harari, 100 000 ans de suffisance

Cette semaine, on continue l'exploration de Sapiens, une brève histoire de l'humanité, de Yuval Noah Harari. Lors du dernier podcast autour de ce livre, on a parlé conditionnement. Et bien aujourd'hui, on va parler suffisance ! Et puis, bien ancrée la suffisance, vu qu'on se la trimbale depuis au moins 100 000 ans ! Et oui, c'est ça qui est formidable avec Sapiens. C'est qu'on découvre les racines de notre connerie, et ça ne date pas d'hier ! Allez, cette semaine, plongeons un peu plus avant au coeur de notre suffisance de Sapiens ! Une suffisance vieille de 100 000 ans pour Sapiens ! J'ai choisi, cette semaine, de vous lire le tout début du livre de Yuval Noah Harari,…

0 commentaire

Ballade au coeur des Hêtres. Poésie et musique.

Une ballade musicale au coeur d'une superbe forêt d(e) "Hêtres", faite en octobre de cette année. Au coeur de la 5ème saison, se promener seul dans cette lumière si particulière des géants fragiles. Se retrouver, un peu, se retrouver un peu plus humain, un peu moins homme. La pluie doucement m’enveloppe et m'emporte dans mes songes. Les pieds se mettent en quête d'une "ballade" au coeur de la mer d'or et de feu. Le son délicat de la guimbarde relie ma vie à la belle endormie. Fil ténu et tendu, arpèges approximatifs et "vogue à l'âme", je navigue sur les flots et m'oublie au son de l'O. Ballade au coeur des Hêtres, le songe m'emporte. si la vidéo ne s'affiche…

1 commentaire
Sapiens, de Yuval Noah Harari : aux origines de notre conditionnement
source inconnue malheureusement

Sapiens, de Yuval Noah Harari : aux origines de notre conditionnement

Ca y est, la lecture de Charlie est de retour avec Sapiens, de Yuval Noah Harari. Dans ce livre, l'auteur, historien, revient sur l'histoire de l'humanité. Des premiers humains, il y a 100 000 ans, à notre société actuelle. Et l'histoire de l'évolution des hominidés, notamment celle de Sapiens vu que c'est les seuls qui restent, nous éclaire les origines de notre conditionnement. Et oui, notre suffisance va en prendre un petit coup, les amis ! On aime à croire en notre libre arbitre, on aime se bercer de l'illusion du pouvoir qu'on a sur notre vie. Et bien, bad news : notre conditionnement date d'il y a 70 000 ans ! Sapiens, Retour sur les origines de notre conditionnement…

0 commentaire
L’esprit méditatif dans la voie du non-attachement
Photo by Levi XU

L’esprit méditatif dans la voie du non-attachement

Cette semaine 3éme et dernier podcast consacré à l'excellent livre La voie du non-attachement, de V.R. Dhiravamsa. Un dernier extrait qui finit la série en beauté puisque le chapitre qui s'est présenté, le cinquième, c'est L'Esprit Méditatif ! Joli signe, je trouve, de finir cette série de podcast autour de la Voie du non-attachement, par un chapitre qui nous parle justement de l'essence, de l'esprit, de la méditation. Alors c'est quoi, la méditation ? Et comment on fait pour méditer ? Y a une méthode ? Des astuces ? Une appli qui va bien ? Comment on fait pour réussir une méditation ? Renaud vous a déjà parlé de la méditation LIBRE sur le site MY PHARMA mais j'avoue que…

0 commentaire
La solitude, une clé sur la Voie du non-attachement
Photo by Ashley Batz

La solitude, une clé sur la Voie du non-attachement

Cette semaine, je poursuis mon exploration du livre La voie du non-attachement,de V.R. Dhiravamsa, avec le quatrième chapitre : la solitude. La solitude, on a tous tendance à la fuir. Et pourtant, c'est au coeur même de la solitude que se trouve la plénitude et l'accès au non-attachement. Dhiravamsa explore la notion de solitude et ses différents plans : la solitude physique, la solitude intérieure, et celle qu'il appelle la solitude de dissolution. La solitude fait partie des grandes peurs communes à à peu près 95% des êtres humains. Et pourtant, si on ne plonge pas dans la solitude, on restera toujours attaché, et donc prisonnier. De nos mémoires, de notre histoire, de nos comportements. Photo by Ashley Batz La…

0 commentaire

La Voie du non-attachement, une révolution radicale

Cette semaine je vous lis le chapitre Une révolution radicale, dans La voie du non attachement, de V.R. Dhiravamsa. Un ouvrage passionnant car dedans, on trouve de quoi nourrir à la fois son esprit et sa pratique ! Le chapitre que je vous lis, donc, s'intitule La Révolution radicale, et il porte bien son nom ! Car s'engager sur la voie du non-attachement, c'est une révolution radicale et complète de notre manière d'agir, d'être et de penser. Une nouvelle façon d'être au monde, une transformation radicale et profonde de tout notre système cognitif ! La voie du non-attachement est un livre dense et riche, et je pense que je vais rester quelques semaines dessus, car on touche à des points…

0 commentaire
La marquise d’O ou l’innocence perdue
Photo by Julian Hanslmaier

La marquise d’O ou l’innocence perdue

Cette semaine c'est la nouvelle La Marquise d'O, d'Heinrich Von Kleist, qui s'est présentée. Ecrite en 1808, cette nouvelle parle d'innocence perdue, de la honte qui en découle, et des relations conflictuelles entre parents et enfants. Quelques mots sur l'histoire La Marquise d'O est veuve, mère de deux enfants, et c'est la fille du commandant Lorenzo von G et de la colonelle Frau von G. C'est la guerre, et lors de la mise à sac de sa ville, la marquise d'O est sauvée d'un groupe de soldats par un officier russe, le comte F, qui sitôt après profite de ce qu'elle s'évanouit pour la violer et la mettre en cloque au passage. Quand, quelque temps plus tard elle découvre sa…

0 commentaire
L’ingénu, de Voltaire : un regard neuf sur nos vies
Photo by Nine Köpfer

L’ingénu, de Voltaire : un regard neuf sur nos vies

La lecture de cette semaine, L'Ingénu de Voltaire, nous invite à jeter un regard neuf sur nos vies. On poursuit l'invitation à l'Aventure de lundi. En voyant nos vies avec un regard neuf et candide, on peut faire de nos vies d’incroyables aventures. Les choses et les gens ne sont plus des faits, à nouveau ils existent, et à nouveau on peut être surpris. L'Ingénu, de Voltaire : un regard critique sur la société française L'Ingénu, écrit en 1767, fait partie des contes philosophiques de Voltaire, dans la lignée des Candide, Zadig, etc.. Ce conte philosophique raconte les aventures d'un Huron - un indien du Canada - en France. Le brave sauvage, ben oui, les indiens d’Amérique, à l'époque, c'était…

0 commentaire
×
×

Panier