YODA aurait pu dire “A la forme ton regard ne doit pas s’arrêter”. La culture Jedi c’est notre manière d’associer le fond et la forme. Nous sommes des enfants de la culture pop, populaire, nous pourrions la refuser mais elle est notre héritage et ce révèle pour celui qui sait Voir un formidable outil d’enseignement. Nos chroniques littéraires, BD, musique ou ciné et série parce que oui l’ESPRIT est vraiment partout ! Faut il encore vouloir le Voir.

Changer notre regard, revenir en arrière.
Photo by Niklas Veenhuis on Unsplash

Changer notre regard, revenir en arrière.

Me revoilà après de longues semaines de pause ! Je n'amène pas du neuf, je suis allée creuser dans les limbes des portfolios créés entre 2018 et 2019. On a beaucoup écrit, beaucoup pensé, nous prenons un peu de distance avec les mondes pas si virtuels mais je trouvais dommage de ne plus pouvoir y accéder, alors j'ai décidé de créer des articles regroupant plusieurs de mes publications anciennes. Les retours en arrière sont aussi une manière de Changer notre regard. En tout cas de changer le mien, c'est sur ! Replonger dans d'anciens posts, ça fait un drôle d'effet, comme de lire des mots écrits par un autre. Trois articles et leurs illustrations qui nous invitent à changer notre…

0 commentaire

Conte d’un soir au pas de ma porte

Conte d'un soir ou le coeur déborde. Ces soirs ou le ventre se noue et ou la tête se déverse en flots amers et tristes, déferlantes d'apitoiement et d'impossible. Flipette et prise de tête, voici une conte d'un soir ou j'ai osé aller voir au pas de ma porte la vie qui continuer malgré l'absurde et l'incongrue, malgré ma folie qui s'acharner à m'étourdir. Conte d'un soir malgré tout ça. Toc toc ! Qui frappe à ma porte ? Toc ,toc, toc… Tu frappes à la porte. Qui est-ce dans cette lueur du soir ? Qui vient crier ce drôle de répertoire ? Je reste accrochée à ma bête, me voilà bien flipette ! Mon œil ne peut résister… Il doit regarder ! Fantassin…

0 commentaire
Les sons binauraux c’est quoi ? Quels effets en méditation
Photo by Sai Kiran Anagani

Les sons binauraux c’est quoi ? Quels effets en méditation

Ceux qui ont l'habitude du site ont sûrement déjà dû tester nos sons binauraux inclus dans les sons de méditation que nous proposons. Mais savez-vous comment fonctionne un battement binaural ? Et surtout qu'est-ce qu'on peut, à priori, attendre de ce type de pratique et bien sûr ce que nous ne pouvons pas en espérer. Le but ici n'est pas de vous convaincre ou de savoir si les sons binauraux fonctionnent ou pas. Les scientifiques eux-mêmes, comme souvent, n'arrivent pas à se mettre d'accord. J'ai toujours privilégié la recherche in vivo plutôt qu'in vitro et mon expérience, ainsi que celle de milliers de personnes, est là pour dire que les sons binauraux ont bel et bien un impact sur notre…

1 commentaire
La poésie, bordel ! Voyage poétique avec Rimbaud – podcast
Photo by Jr Korpa

La poésie, bordel ! Voyage poétique avec Rimbaud – podcast

Dans le podcast de cette semaine je vous embarque pour un voyage poétique aux côtés d'Arthur Rimbaud. Parce que... la poésie, bordel ! La poésie nourrit l'âme, enrichit l'imaginaire et parle au sentiment avant de causer à la tête. Dans un monde de plus en plus localisé et défini, la poésie nous ouvre une fenêtre vers l'indéfini et le non formel. Elle agrandit le réel, le souffle et crée le volume dans nos vies. Et si, être un sorcier, un homme/femme de connaissance, c'était vivre une poésie quotidienne ? N’ayons peur de rien, soyons poétiques ! C'est quoi, la poésie ? C'est faire des vers ? Des phrases de 6, 8,10 ou 12 pieds ? Employer un langage précieux qui…

0 commentaire

Présence pour enfin Voir notre complaisance totale – part. 3

Pour ce 3° volet autour de la complaisance on va être plus sympa, enfin c’est ce qu’on vous dit pour que vous lisiez l’article. Oups ! J’ai vendu la mèche !.  Notre complaisance nous pouvons soit la subir, s’y vautrer,  la juger, s’y apitoyer, s’en foutre, lutter contre… En gros continuer à pratiquer la logique des "bonnes choses" ou des "mauvaises choses". Soit on peut l’accepter et s’en servir comme impulsion, comme un outil, un messager fabuleux sur ce que nous avons à faire. Vue qu’elle est là, et bien bien là même, servons nous de notre complaisance pour travailler nos qualités de guerriers ! Je vous en parlais dans le premier article de la série, celui sur la fausse gentillesse, notre première…

0 commentaire
La plante est un être vivant – La cueillette avec une intention
Photo by Jason Blackeye

La plante est un être vivant – La cueillette avec une intention

Si je me positionne en tant que "sorcière" (1): La plante est un être vivant, sensible qui a conscience de son environnement et d'elle-même ! C'est avec la lecture de Castaneda dans mes jeunes années, que j'ai pris conscience de l'importance de nos actes et par le fait, de l'attention à apporter lorsque l'on récolte un végétal. Pour être plus exacte, cela m'a rappelé quand j'étais enfant et que je parlais plus facilement à un Chêne qu'à un de mes congénères bipède. Et si nous décidions d'arrêter de nous comporter comme des bourrins odieux, des "preneurs", qui mettent au pas la nature sous toute ses formes ? Et si nous pratiquions la culture ou la cueillette avec une intention en…

17 commentaires

La complaisance : ne pas affronter ses peurs – partie 2

Dans ce deuxième opus du dossier sur LA COMPLAISANCE nous allons aborder une de ces composantes de base : le doux mélange entre nos peurs et notre paresse. Comme je le disais dans la partie 1 dans le chamanisme des "nouveaux voyants", la complaisance est un des pièges majeurs dans lequel nos cuirasses adorent patauger. Notre complaisance justifie énormément de chose et se nourrit avec délectation de nos peurs. Alors quels sont les liens entre peur et complaisance ? Comment l'une nourrit-elle l'autre. Mais aussi la relation entre laisser aller, paresse et complaisance. RAPPEL : La première partie du dossier sur LA COMPLAISANCE parlait du masque de la gentillesse. Vouloir plaire (être aimé), être tranquille (faire plaisir à sa cuirasse…

0 commentaire

Le souffle du PAPE : le chant des oiseaux

Aujourd'hui je vais mettre en musique l'arcane 5 du Tarot de Marseille : le Pape. Il vient nous faire coucou dans notre période de confinés et c'est pas pour rien. Qu'à t-il à nous apprendre ? Bah, justement, c'est son taf à lui de nous enseigner ! Allait-il pencher vers ses parties obscures et nous faire une musique diaboliquement dépravée pour oublier les affres du virus à la mode ? Non, finalement son tirage à fait naître une musique qui peut nous surprendre. Une musique tranquille qui nous dit de respirer, inspire, expire, simplement, le vide, la vacuité du Hé. Ce centrer dans cette respiration et.... Ah si cela pouvait être contagieux, par les temps qui courent, ça ferait du…

0 commentaire

Routines comportementales, un piège nécessaire – Partie 1

Une grande partie de l'humanité est en train de le constater : nous avons besoin et nous aimons nos routines ! Comme tous les mammifères (1), nous avons mis en place des routines comportementales qui assemblent la perception que nous avons du monde et garantissent notre stabilité mentale, émotionnelle et physique. Ce sont nos routines de perception qui font nos vies, ce que nous aimons, détestons, pensons, ressentons. Les habitudes de fonctionnement, c'est cette somme de petite choses apprises, comment nous respirons, marchons, mangeons, qui constituent ce que nous appelons nos vies. La situation actuelle (le confinement Mars/Avril 2020) est du coup une occasion splendide pour observer et apprendre sur nos habitudes et routines comportementales, qu'elles soient collectives ou individuelles.…

1 commentaire

Le Bateleur : un confinement joyeux et utile !

Dans cette période de confinement, voilà le Bateleur qui vient nous enseigner. Nous sommes contraints de rester à la maison. Nos déplacements sont réduits. On subit, on râle, ballottés par la peur, la colère et la résignation. Nous voilà, en effet, privés de certaines libertés individuelles et collectives par Big Brother le gouvernement. Nos grands-pères, on les envoyait faire la guerre et nous on nous demande de rester à la maison. Il y a pire comme catastrophe ! Pourtant c'est une épreuve. C'est aussi une opportunité. Comme disait un maître zen : il n'y a que des situations et notre mental en fait des problèmes. Et si on rendait ce confinement joyeux et utile ? Le bateleur : une impro…

0 commentaire
×
×

Panier