YODA aurait pu dire “A la forme ton regard ne doit pas s’arrêter”. La culture Jedi c’est notre manière d’associer le fond et la forme. Nous sommes des enfants de la culture pop, populaire, nous pourrions la refuser mais elle est notre héritage et ce révèle pour celui qui sait Voir un formidable outil d’enseignement. Nos chroniques littéraires, BD, musique ou ciné et série parce que oui l’ESPRIT est vraiment partout ! Faut il encore vouloir le Voir.

Read more about the article COVID-1984, la prison est en nous tous. L’ENVOLÉE n°53
Photo by Ye Jinghan on Unsplash

COVID-1984, la prison est en nous tous. L’ENVOLÉE n°53

Plutôt que parler des impacts du covid-19 sur nos vies nous allons, grâce à une lettre de Laurent Jacqua publié dans le journal des détenus L’ENVOLÉE n°53, parler du monde qui semble se construire sous le règne de Covid-1984. Respectueux de la ligne éditoriale qui est "voir autrement et comprendre les deux faces de la même pièce pour pouvoir enfin Voir la pièce" je vais faire un pas de coté et donner la parole à un de ceux que vous ne voulez jamais entendre, un de ces humain.e.s oublié.e.s, ceux qu'aucun BFMiste ou France Interien ne va questionner à part pour du pathos : un détenu. Quel est le point de vue d'un humain ayant vécu 25 ans dans un…

0 commentaire

La violence des gens de la terrasse. La cruauté indifférente

La violence n'a pas bonne presse en ce moment. La violence, les paroles véhémentes, les gens qui crient, qui mettent des baffes, les rustres et autres "francs parleurs" trouvent dans le monde actuel une opposition quasiment généralisé contre eux. Alors que les stages de communication non violente ce multiplie et que les bons sentiments s'étalent sur la voix publique comme de la culture sur une tartine, celui qui a le malheur de "péter" à table ou de dire et écrire "va te faire ..." est irrémédiablement traité de Cro-Magnon, de ***phobe ou de dangereux psychopathe ne sachant pas se tenir. Pervers narcissique étant passé de mode on y échappe un peu. Depuis quelques années c'est un consensus global qui voit…

1 commentaire

4 de denier, structure & participation du FEU. Arcane mineur

Avec cette étude du 4 de DENIER on continue à explorer les arcanes mineurs du tarot de Marseille et de leur pendant dans le tarot ZEN d'Osho. Pour le quatre de DENIER l'équivalent dans le tarot d'Osho est "La PARTICIPATION", le quatrième arcane mineur de la série du FEU. On est donc sur la zone du plexus solaire, MANIPURA (le jaune) dans la grille de lecture des chakras. L'ego sera donc la matière première essentielle sur laquelle va agir le 4 de DENIER. Cet article n'a pas encore, sic, subi la normalisation orthographique. Mille pardon aux grammairiens sensibles Il est important de se rappeler que le DENIER ne se réfère pas qu'à l'argent comme les "tarologues" veulent souvent le limiter.…

0 commentaire
Read more about the article Faire pour faire ou Faire pour avoir ? Insuffler une autre intention à nos actes
Photo by Jr Korpa on Unsplash

Faire pour faire ou Faire pour avoir ? Insuffler une autre intention à nos actes

Souvent on oppose FAIRE POUR AVOIR à FAIRE POUR ÊTRE mais je préfère remplacer cette seconde proposition par le FAIRE POUR FAIRE, ça permet de créer un peu de mystère, un peu de flou et la magie, l'Intention, est justement au cœur de cet article. Je suis d'ailleurs étonné de ne pas voir plus souvent cette proposition de « Faire pour faire » plutôt que « Faire pour avoir » apparaître dans les divers stages de « développement personnel ». Le passage du FAIRE POUR AVOIR au FAIRE POUR FAIRE est pourtant un des changements intérieurs majeurs qui doit s’opérer dans le cœur d'un Pèlerin sincère. Je précise ici FAIRE POUR FAIRE et non pas pour ÊTRE, être vous l'êtes déjà, il faudrait juste vous en…

8 commentaires

Le conseil Jedi. Les maitres ne sont pas des sages – ép. 1

Pour commencer l'année 2021 je vais me faire une joie d'exploser le haut conseil JEDI ! Pas mal pour un premier article non ?! Oui je suis un petit nouveau sur le site et je vais reprendre en main la catégorie CULTURE JEDI. A travers toute une série d'articles sur le conseil Jedi, les Sith et les archétypes que sont Anakin, Yoda, Obi Wan et autres, je vais en profiter pour vous faire des ponts entre la plus grande saga interstellaire filmée et le chamanisme, Castaneda mais surtout les humains qui peuplent les voies de développement de la "conscience". Donc moi c'est Olivier et la saga Star Wars fut à 7 ans le premier contact avec une "explication" de ce…

7 commentaires
Read more about the article Changer notre regard, revenir en arrière.
Photo by Niklas Veenhuis on Unsplash

Changer notre regard, revenir en arrière.

Me revoilà après de longues semaines de pause ! Je n'amène pas du neuf, je suis allée creuser dans les limbes des portfolios créés entre 2018 et 2019. On a beaucoup écrit, beaucoup pensé, nous prenons un peu de distance avec les mondes pas si virtuels mais je trouvais dommage de ne plus pouvoir y accéder, alors j'ai décidé de créer des articles regroupant plusieurs de mes publications anciennes. Les retours en arrière sont aussi une manière de Changer notre regard. En tout cas de changer le mien, c'est sur ! Replonger dans d'anciens posts, ça fait un drôle d'effet, comme de lire des mots écrits par un autre. Trois articles et leurs illustrations qui nous invitent à changer notre…

0 commentaire

Conte d’un soir au pas de ma porte

Conte d'un soir ou le coeur déborde. Ces soirs ou le ventre se noue et ou la tête se déverse en flots amers et tristes, déferlantes d'apitoiement et d'impossible. Flipette et prise de tête, voici une conte d'un soir ou j'ai osé aller voir au pas de ma porte la vie qui continuer malgré l'absurde et l'incongrue, malgré ma folie qui s'acharner à m'étourdir. Conte d'un soir malgré tout ça. Toc toc ! Qui frappe à ma porte ? Toc ,toc, toc… Tu frappes à la porte. Qui est-ce dans cette lueur du soir ? Qui vient crier ce drôle de répertoire ? Je reste accrochée à ma bête, me voilà bien flipette ! Mon œil ne peut résister… Il doit regarder ! Fantassin…

0 commentaire
Read more about the article Les sons binauraux c’est quoi ? Quels effets en méditation
Photo by Sai Kiran Anagani

Les sons binauraux c’est quoi ? Quels effets en méditation

Ceux qui ont l'habitude du site ont sûrement déjà dû tester nos sons binauraux inclus dans les sons de méditation que nous proposons. Mais savez-vous comment fonctionne un battement binaural ? Et surtout qu'est-ce qu'on peut, à priori, attendre de ce type de pratique et bien sûr ce que nous ne pouvons pas en espérer. Le but ici n'est pas de vous convaincre ou de savoir si les sons binauraux fonctionnent ou pas. Les scientifiques eux-mêmes, comme souvent, n'arrivent pas à se mettre d'accord. J'ai toujours privilégié la recherche in vivo plutôt qu'in vitro et mon expérience, ainsi que celle de milliers de personnes, est là pour dire que les sons binauraux ont bel et bien un impact sur notre…

1 commentaire
Read more about the article La poésie, bordel ! Voyage poétique avec Rimbaud – podcast
Photo by Jr Korpa

La poésie, bordel ! Voyage poétique avec Rimbaud – podcast

Dans le podcast de cette semaine je vous embarque pour un voyage poétique aux côtés d'Arthur Rimbaud. Parce que... la poésie, bordel ! La poésie nourrit l'âme, enrichit l'imaginaire et parle au sentiment avant de causer à la tête. Dans un monde de plus en plus localisé et défini, la poésie nous ouvre une fenêtre vers l'indéfini et le non formel. Elle agrandit le réel, le souffle et crée le volume dans nos vies. Et si, être un sorcier, un homme/femme de connaissance, c'était vivre une poésie quotidienne ? N’ayons peur de rien, soyons poétiques ! C'est quoi, la poésie ? C'est faire des vers ? Des phrases de 6, 8,10 ou 12 pieds ? Employer un langage précieux qui…

0 commentaire

Présence pour enfin Voir notre complaisance totale – part. 3

Pour ce 3° volet autour de la complaisance on va être plus sympa, enfin c’est ce qu’on vous dit pour que vous lisiez l’article. Oups ! J’ai vendu la mèche !.  Notre complaisance nous pouvons soit la subir, s’y vautrer,  la juger, s’y apitoyer, s’en foutre, lutter contre… En gros continuer à pratiquer la logique des "bonnes choses" ou des "mauvaises choses". Soit on peut l’accepter et s’en servir comme impulsion, comme un outil, un messager fabuleux sur ce que nous avons à faire. Vue qu’elle est là, et bien bien là même, servons nous de notre complaisance pour travailler nos qualités de guerriers ! Je vous en parlais dans le premier article de la série, celui sur la fausse gentillesse, notre première…

0 commentaire
×
×

Panier