• Post last modified:7 mai 2021
  • Post comments:0 commentaire
  • Post author:
  • Reading time:15 mins read

La Nouvelle Lune en Taureau du MARDI 11 Mai 2021 marque l’entrée dans la saison de l’été en énergétique chinoise. L’été, saison gérée par le couple Cœur / Intestin grêle, est la saison du Yang. C’est une période propice à tous les excès et qui nous demande exactement l’inverse, à savoir, de la modération. Cette Nouvelle Lune, qui coïncide avec le début du (re re) déconfinement, va nous demander de la subtilité et de l’intelligence. Comme les quinconces qui marquent la carte du ciel, nous allons devoir être subtil, sous peine de vivre la période sous le signe d’une tension extrême.

Encore une fois, les astres nous mettent face à nos exigences et notre JE / ego et nous posent à nouveau la question : au service de quoi mets-tu ton énergie vitale ?

Allons-nous mettre toute notre énergie au service de notre ego et de la satisfaction de nos désirs si terriblement frustrés (renforcé par les impossibilités créées par le confinement), sans tenir compte des répercussions de nos choix ? Ou allons-nous enfin un peu nous oublier pour être au service de ce qu’il y a à faire ?

Le rapport entre JE et l’Autre est au cœur de ce thème la Nouvelle Lune en Taureau. Continuerons-nous à opposer l’un et l’autre, à croire que le monde n’est qu’adversité ? Ou allons nous enfin ouvrir notre cœur (élément maître de l’été) et accueillir ce qui est ?

thème astrologique de la nouvelle lune en Taureau 2021

L’analyse du thème astrolgoqique suivant est réalisé pour la nouvelle lune en taureau qui a lieu le MARDI 11 MAI 2021 à 20h00 (GMT+2). La carte du ciel ci-dessous est calculée en Placidus, maisons égales pour AVIGNON en France.

Axe des maisons 1 & 7 : Je / Tu(e) / Nous

L’axe Maison 1 / Maison 7 marque fortement ce thème de Nouvelle Lune, avec en Maison 1 le Noeud Sud en Sagittaire, et en Maison 7, le Noeud Nord conjoint à Vénus et Mercure dans le Gémeaux. On peut y voir l’opposition entre la Maison 1, Je, et la Maison 7, l’autre, comme un antagonisme irréconciliable où l’un disparaît forcément au profit de l’autre.

Le JE, soucieux d’exister et de se défendre à tout prix, tue le NOUS. Et inversement. Mais ces deux apparents opposés peuvent devenir complémentaires et s’enrichir l’un l’autre. JE rencontre TU et crée le NOUS.

Maison 1 en scorpion : Je

EN BREF : le Nœud Sud c’est d’où je viens, mon conditionnement, mon héritage, mes acquis. Le Sagittaire lui c’est la capacité à se projeter, à élargir par l’imaginaire notre champ des possibles

Le Nœud Sud en Maison 1, dans le Sagittaire, reçoit beaucoup d’aspects dans le thème de la Nouvelle Lune en Taureau de 2021. Il est opposé à Mercure et Vénus, en Maison 7 en Gémeaux, et il se retrouve en quinconce à la fois avec Uranus en Maison 6 (là où a lieu la Nouvelle Lune) et avec Mars en Maison 8.

Notre imaginaire nous sert à nous raconter en permanence qui on est, ce qu’on imagine être ou croit être. Mais en maison 1 on ne se contente pas de l’imaginer, on l’impose et le revendique à la face du monde en permanence. L’extérieur est perçu comme un danger qui veut dissoudre notre JE, ou le remettre en question.

En plus l’Ascendant Scorpion et le quinconce à Mars en Maison 8 viennent appuyer sur la sensation d’adversité (on va encore plus chercher à protéger notre JE) si on oublie que tout a une fin.

On peut utiliser notre imaginaire autrement. Le quinconce avec Uranus en Taureau peut nous aider à révolutionner l’image qu’on a de nous, à nous réinventer. Revenons à notre corps, à la matière qui nous constitue, à nos perceptions physiques. C’est notre meilleur allié quand on se barre trop dans nos projections mentales.Utilisons l’ascendant SCORPION à bon escient : Face à la mort, tout perd de son importance. La mort est notre seul adversaire valable et non l’extérieur. On peut arrêter de vouloir prouver qui on est (Maison 1) puisqu’on l’est (accentué par le Nœud Sud).

Maison 7 en Taureau : L’autre

EN BREF : Vénus c’est le principe de plaisir. Le Nœud Nord : la direction d’évolution. Mercure : la recherche, l’expérimentation, relier. Le Gémeaux : la communication, la découverte, la curiosité

Et si, pour une fois, au lieu de voir l’AUTRE comme un concurrent, un censeur, un examinateur qui te valide ou non, la source de tous tes plaisirs et tous tes malheurs… Si pour une fois, au lieu de seulement projeter son JE sur l’autre en lui demandant d’endosser le rôle qui nous arrange, on le voyait vraiment ?

En partant à la découverte de l’autre, j’enrichis mon JE, je découvre de nouvelles facettes de moi, je me détache de mon conditionnement. En m’investissant dans la relation à l’autre, je suis actif, je partage et je donne au lieu de seulement prendre. Le plaisir de la découverte devient ce qui guide nos pas, on avance, on expérimente, on ose rencontrer l’autre, le monde, et même Soi. C’est une manière de se réinventer et de se découvrir, en laissant son JE en arrière plan.

Quand JE rencontre l’Autre : la création de Nous 

La frontière entre Je et l’autre est très poreuse. On est un individu indivisible, mais on est constitué de milliards de bactéries, micro-organismes et parasites, qui ont eux aussi leur propre existence. Protéger ou défendre notre JE n’a pas de sens parce qu’au final, où commence JE et où commence l’Autre ?

Alors faisons un peu taire la voix de notre petit JE, il y a tant à découvrir. Vous avez seulement idée du nombre d’espèces de plantes qui existent ? Vous avez idée des défis qui nous attendent avec la crise climatique qui arrive ? Y a franchement plus important que nos petits JE, on vous l’assure ! Le TAUREAU (maison 7) nous encourage à investir notre énergie vitale (lié au JE, le Feu, le Jaune) dans autre chose que notre petite personne.

Maison 6 : faire pour faire ou faire pour avoir ?

La Nouvelle Lune a lieu dans la Maison 6, dans le Taureau (cuspide en Bélier). Elle est conjointe à Lilith et à Uranus (toujours en chute dans le Taureau). Par Uranus, il y a un quinconce avec le Nœud Sud en Maison 1, un sextile avec Mars en Maison 8 et un carré avec Saturne en Maison 3. Comme toute les maisons d’angles (12 / 3 / 6 / 9) elle amène un questionnement essentiel qui trouvera sa réponse en acte de l’autre coté de la “Porte” (maisons 1 / 4 / 7 et 10). Pour la nouvelle lune en Taureau du 11 Mai 2021 (Guématria 21) la question peut se résumer en deux options

  • Est-ce que je fais pour avoir, pour obtenir ce qui va me rassurer ? Je ne suis au service que de mon JE.
  • Est-ce que je fais pour faire ? Je me mets au service du monde, de l’esprit, de ce qu’il y a à faire.

Les influences directes de la nouvelle lune en Taureau

Le lieu de cette nouvelle lune, la Maison 6 nous indique que nous avons la capacité à nous mettre au service de quelque chose de plus grand à travers tous nos actes. Le signe du Taureau, lui, porte l’incarnation, le corps, la loyauté. Il va chercher à posséder pour se rassurer ou acceptera de se nourrir de son silence intérieur et de sa détermination inflexible.

Le Soleil de cette nouvelle lune en Taureau va nous indiquer ce qui donne un sens à nos vies, nous fait briller mais aussi vibrer en nous rendant lumineux. La Lune elle a une place particulière puisque sa force est exaltée (boosté) dans le signe du Taureau. Elle indique notre volonté d’appartenance, le besoin d’être ou de rassurer ainsi que le besoin d’être nourri ou de nourrir. Lilith, “l’anti-lune” marque notre besoin d’indépendance, d’absolu, mais surtout ce que j’ai à lâcher et aussi le pouvoir que je me dois de récupérer. Enfin Uranus donne la capacité à réformer, révolutionner, transformer tout ce qu’il côtoie.

Les aspects majeurs de la nouvelle lune du 11 MAI 2021

  • Lilith dans le Taureau : faire pour faire, sans attente de résultat, sans vouloir obtenir en échange. La satisfaction est dans l’accomplissement du geste juste, et non de ce que ça rapporte.
  • Uranus dans le Taureau : passer de l’idée à la réalisation. Incarner notre imaginaire. La capacité d’imaginaire de l’humain, couplée à sa capacité de matérialisation.
  • Le quinconce avec le Nœud Sud (maison 1) nous interroge : Est-ce que je mets mon JE et ma capacité d’imaginaire au service de ce que j’ai à faire, du faire pour faire ? Ou est-ce que tout ce que je fais n’est là que pour renforcer mon Je et rassurer mon besoin d’appartenance, de reconnaissance, en gros pour me persuader que JE existe bel et bien ?

C’est un aspect majeur de PRENDRE UNE TOTALE RESPONSABILITÉ DE SES ACTES que notre petit MOI JE se force à oublier. Le choix qu’on fait, l’intention qu’on met dans nos actes, impacte le monde autour de nous, mais impacte également l’image qu’on a de nous jusqu’à la forme de notre corps et la matière qui nous constitue. Le monde qu’on construit est fait de chaque geste, de chaque pensée, de chaque acte qu’on émet.

Ce monde qu’on croit connaître émerge des milliards de vies passées et nous, au travers de nos vies, faisons émerger le monde de demain. Nous mettre au service exclusif de notre JE fait de l’extérieur notre ennemi.

Valider et renforcer le monde que JE connait ou Inventer une autre forme d’être ?

Un des résultat émanant d’une telle manière d’être au monde c’est la situation qui nous entoure. Nous mettre au service de quelque chose de plus vaste nous inclut et fait tomber la frontière entre JE et l’autre (axe maison 1 / 7). Le résultat ? On ne le connaît pas puisque ça n’a jamais vu le jour d’anale d’historien ! Le résultat c’est un monde à inventer, qui ne peut émerger que quand on laisse passer notre petit JE à l’arrière plan.

Un autre aspect vient nous aider à éclairer notre choix, le sextile avec Mars en Cancer dans la Maison 8 : Ce que je fais et matérialise me sert à me murer et fuir ma finitude OU est-ce que, conscient de ma mort certaine, je m’attelle à faire pour faire, car au final, tout finira ?

Mars en Maison 8 – mortel et vivant

Maison 8 (domicile) dans le Cancer (chute) reçoit lui aussi pas mal d’aspects ce mois-ci. Il est en quinconce avec le Nœud Sud en Maison 1, en quinconce avec Saturne en Verseau en Maison 3 et il forme un sextile avec Uranus en Maison 6 (où a lieu la Nouvelle Lune).

EN BREF

  • Mars c’est la capacité d’action, combativité, volonté.
  • Cancer : le cocon, la carapace, capacité de ressentir, besoin de sécurité
  • Maison 8 : conscience de la Mort, porte du cœur, tout ce qui nous permet de nous transcender (sexe, mort, spiritualité)

Alors au service de quoi met-on notre Mars ? C’est à dire notre combativité, notre volonté et notre capacité à agir ?

OPTION 1 : On s’en sert pour défendre nos petits JE, nos je veux. Nos actes nous servent à fuir cette dure réalité qui nous effraie tellement : on est mortel ! Mars et toute sa fougue se réfugie dans notre ego tyrannique. On renforce le coté “preneurs”, on renforce l’illusion de contrôle sur le monde et l’Autre.

OPTION 2 : On utilise l’énergie de Mars pour contrôler la voix du petit JE quand elle se met à hurler. La conscience de notre mort certaine (maison 8) est souvent un bon outil pour désenfler l’importance de notre JE/ego.

Mars en chute dans le Cancer mais en domicile en Maison 8 peut nous permettre de capter qu’on est en sécurité, quoi qu’il arrive. Il n’y a pas à se défendre contre l’existence, on porte notre propre cocon, notre propre sécurité. Mais ne tombons pas dans le piège du repli. Faire taire son JE ne veut surtout pas dire le faire disparaître.

Le but ce n’est pas de tuer son ego, ou de l’étouffer, mais simplement de le remettre à sa juste place. Pour se mettre au service et rencontrer l’autre il faut bien que JE existe et qu’il puisse agir non ?

Pour faire ce qu’il y a à faire, c’est nous, notre JE qui doit le faire ! Sans ce JE, mis à sa juste place d’outil, il n’y a pas d’incarner qui existe donc pas d’actions possibles car pas d’individuations ou de différenciassions ! INVESTISSONS l’énergie de notre JE, ne la subissons plus mais ne l’écrasons pas non plus !

Saturne en maison 3 : Structurons nos relations

Comme on vous le disait dans la Nouvelle Lune d’Avril, (NDLR qui à la même guématria – 3 / 21 au passage) s’exprimer, c’est exister. 

Le quinconce avec Saturne en Verseau en Maison 3 (communication) en est un bon rappel. Saturne nous donne l’implacabilité et l’endurance nécessaire pour nous exposer et communiquer. En même temps, il permet de prendre du recul, de faire le tri et de structurer ce qui nous traverse, ce qui s’exprime en nous. Cet utilisation de la vibration de SATURNE nous renvoie aussi à la fonction de l’intestin grêle (été) en MTC : trier le pur de l’impur.

Pas de secret, c’est l’acceptation sincère ou non de la réalité de LA Mort qui va donner l’Intention portant nos actes.

Mars et le Taureau des actions concrètes

Avec ce Mars en Maison 8 et une nouvelle lune en Taureau on touche vraiment à ce qui sous-tend nos actions. Cette nouvelle lune de Mai n’est pas dans du concept mais bel et bien du concret. L’effort de se mettre au service de l’Autre ne peut plus se limiter à une philosophie ou une vue de l’esprit. Ça va demander des efforts QUOTIDIENS et d’investir notre énergie vitale (qui alimente le JE) de manière austère car ça ne passera que par une conscience quasi permanente de notre nombrilisme intrinsèque (Noeud sud en 1) !

Il n’y a pas d’exercices, de stages, ou de livres pour ça il faut vivre en étant PRÉSENT. Le vrai stage c’est votre vie, pas après pas, (Taureau) et l’intention que vous lui donnez à travers vos actions (Mars) quotidiennes. Ca se fera doucement, sans tapage : INSPIRATION APRÈS EXPIRATION !

Considérer l’Autre; humain, animal, végétal, esprit; comme n’étant ni hostile ni amical mais comme étant une proposition de découverte va demander un changement radical de comportement : Arrêter de ne penser qu’à notre gueule et à travers notre petit trou du cul pour imaginer (Sagittaire) que JE fait partie d’un tout et qu’il n’est qu’un maillon d’une chaine très fragile se finissant irrémédiablement par la mort !

Vamos à la playa ? oui mais …

On débute la saison de l’été et le plus gros piège de cette saison, c’est les excès en tous genres. Ça peut, en plus, être renforcé, si ces derniers mois ont été vécus comme un champ de frustration (confinements et pangolins). Le défi de l’été, c’est la Joie pas l’excès, (excès en hyper ou en hypo). Tout est à disposition, c’est la période de la récolte, de l’abondance. Alors pas besoin de nous gaver d’émotions, de restaurants, d’alcool, de sexe ou de livre ! On ne va manquer de rien.

La tendance faible du Taureau, dans lequel a lieu cette Nouvelle Lune, c’est l’accumulation pour se rassurer.  Alors, si on ne donne à notre JE que ce dont il a besoin, ça va donner quoi ? Il va  gueuler encore plus fort pour ne pas perdre sa prédominance. Remettre son ego à sa juste place, tout en continuant à s’exprimer et à s’exposer n’est pas une mince affaire. Il va falloir être gentil mais fatal, implacable mais charmant, rusé mais agréable, patient mais actif. Quand on vous disait qu’il allait falloir un peu de subtilité et d’intelligence ce qui, en vérité, n’est pas dans nos habitudes estivales !

Les signes de TERRE comme le Taureau demande un effort quotidien. JE déteeeeeeste les efforts, il est persuadé d’en faire, mais ce n’est qu’illusion ! Ces efforts, s’ouvrir, VOIR l’Autre et l’Embrasser, peuvent devenir une source de joie, si on arrête de se défendre et de croire qu’on est seul contre tous.

Arrêter de n’accorder de l’importance qu’à son ego, c’est s’ouvrir la voie vers l’Autre, vers le monde. C’est découvrir autre chose que notre petit univers certes rassurant mais qui finit un peu par s’étriquer à la longue, vous trouvez pas ? La porte est ouverte, il y a juste à ouvrir les yeux en dedans et Voir ce qui nous entoure.Le choix est entre nos mains.

Sidonie & Charlie

Infos autour de la nouvelle lune en Taureau de 2021

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Le billet d'information de La Passerelle

La gazette d'ici même*

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You are currently viewing Nouvelle Lune en Taureau, 11 Mai 2021. La barrière du JE ego
Photo by Jon Tyson on Unsplash
×
×

Panier