Temps de lecture : 11 min

Une interprétation astrologique d’une nouvelle lune en Taureau qui semble être l’exact contrepied de celle d’Avril. Pour la nouvelle lune en Bélier, toutes les maisons sous l’horizon étaient vides. A l’inverse, le thème astrologique de la nouvelle lune du Taureau nous montre l’inverse. Y a du monde sous l’horizon, les maisons de la construction de son identité, alors qu’au dessus, les maisons « sociales », c’est le vide sidéral. Alors va-t-il falloir aller aux antipodes parce que c’est l’exact opposé ? Pas forcément !

Arrêtons de confondre le fond et la forme. Les nouvelles lunes se répondent, en miroir, comme si d’un mois sur l’autre on axait plus sur le Yin ou le Yang, mais la direction de travail est bien la même.

Nous pouvons, pour cette analyse astrologique, chercher ce qui les oppose. C’est une démarche classique, chercher le conflit, l’opposition Yin / Yang – Bien / Mal. Ou nous pouvons, c’est notre credo, trouver le point de rassemblement entre toutes choses (voir Travaux de Reich). Pour ces deux nouvelles lunes, le point commun est simple, le Vide. Au dessus de l’horizon (Maison 7 à 12) ou en dessous (Maison 1 à 7), le Vide est toujours là, présent.

Lire Wilhelm Reichcommander en Librairie ou sur Amazon

Nouvelle Lune du 5 Mai en Taureau, au delà des masques

C’est magique à quel point tout est en place ! La nouvelle lune d’Avril avait comme titre “Accéder au vide en soi”. Et là, la NL a lieu le 05/05/2019, en Maison 5…. Beaucoup de 5, non ? Hors le 5, dans le Tarot de Marseille, c’est le Pape, et dans celui d’Osho c’est…. la Vacuité ! Alors, on en est où de ce vide en nous ? On a lu et on est vite passé à autre chose ?

Avec le Taureau, qui est le signe par excellence du silence, on va pouvoir faire un pas de plus dans la sensation de Vacuité en nous. On va devoir approfondir cette notion de Vide. En plus, le Taureau est un signe de Terre, ancré dans la réalité, qui n’est pas que la matière ! Comme la vie est bien faite, en Énergétique chinoise on est pile poil dans la 5ème Saison, qui correspond à l’élément Terre (encore un 5).

La 5ème Saison, c’est une période où on revient au centre, où on récapitule ce qui s’est passé dans l’élément précédent, on le digère, on fait le tri pour pouvoir réinvestir son énergie nettoyée dans l’élément suivant.

Ecouter ce texte en podcast

Le Taureau pour faire le vide en soi

Vacuité et Terre, c’est un peu comme Vide et Plein. Vide ne veut pas dire ne rien posséder et Plein ne veut pas dire tout posséder. Il n’y a rien d’immobile, ou d’acquis. Le Taureau peut vouloir amasser pour se rassurer mais la Terre et ses cycles nous disent que tout n’est qu’alternance et mouvement.

Vous connaissez le Leprechaun ? Celui qui conserve ses pièces d’or dans un chaudron au pied d’un arc en ciel. Il adore faire des blagues pas forcément drôles ! On peut courir et s’épuiser en gesticulations inutiles après l’or du Leprechaun, un mirage qu’on n’arrivera jamais à saisir. Ou on peut voir que l’arc en ciel et l’or sont déjà en nous. Le Leprechaun, comme le Diable et ses mirages, nous tentent, c’est leur job de vérifier que nous avons bien compris que l’Or, c’est nous !

Pour résumer cette nouvelle lune en Taureau :
C’est à nous de trouver l’équilibre entre Vide et Plein (Soleil/Lune en M5 en Taureau). Comme c’est à nous de creuser au coeur de notre personnalité, au coeur de nos structures profondes (Saturne/Pluton et Noeud Sud en M1 en Capricorne) pour mettre en place des outils pragmatiques (Chiron/Vénus et Mercure en M4 en Bélier). Tout va dépendre du choix qu’on fera, de l’intention qui sous-tend nos actes.

3 étapes pour transcender nos structures névrotiques – L’ascendant

C’est au coeur même de nos structures profondes qu’il va falloir plonger ce mois-ci, afin de voir les fondements, les racines de notre “personnalité”.

Personnalité vient de Persona, le masque de théâtre que portaient les acteurs. 99% du temps et 99% des gens croient être leur personnalité. Ce n’est qu’un masque social !

En maison 1, il y a une triple conjonction Noeud Sud, Saturne (en domicile) et Pluton, dans le Capricorne. Le noeud Sud, notre héritage, Saturne le gardien des traditions. Les 2 parlent des structures profondes. Placés en Maison 1, la personnalité, leur influence va donc se faire sur les structures profondes du JE.

Pluton, qui n’est pas un gars sympatoche, dans cette conjonction en maison 1 dans le Capricorne va imposer son cycle de Mort / Renaissance du jeu de JE. Les secousses profondes qu’il va infliger vont venir fendiller les définitions de nous-mêmes et la certitude de notre identité va prendre cher.

Pluton et la triple conjonction vont nous poser des questions simples. Sur quoi a-t-on fondé JE, notre personnalité, notre masque ? Quelles croyances définissent ce JE ? Quelles parties de nous cachons-nous, surtout à nous-mêmes ?

Etape 1 : se Voir sans masqueS – Le Capricorne

Passer au-delà de la jolie fable qu’on a l’habitude de se raconter et voir nos comportements, au-delà des masques. Ca implique de voir aussi notre mesquinerie, notre jalousie, notre avidité, notre opportunisme… A chacun de compléter.

Nous sommes dans le Capricorne, donc soit on se limite à la jolie façade qu’on montre en société, celle qui nous permet d’atteindre les hauteurs qu’on vise. Soit on se sert de la ténacité du Capricorne pour se Voir, en totalité. Le glorieux comme le minable !

C’est fait ? Vous avez vraiment tout vu ? Regardez mieux, si si, il en reste encore !
Ok c’est bon ? C’est décidé ? On plonge ! GERONIMO !

Etape 2 : Pluton exige de CHOISIR !

Pluton est là et il pousse au détachement absolu, celui qui permet d’arrêter de se prendre au sérieux et d’arrêter de croire qu’on est notre cuirasse.

Option 1 : On prend de la distance avec ce qu’on croit être nous-mêmes. On rit de nous, on se moque de nos je(ux) tout en s’aimant. Rapidement (mais c’est un peu long quand même) on s’aperçoit que JE n’est pas que nos comportements. On n’est pas non plus que nos masques. On est bien plus.


Pluton est aux portes de l’infini stellaire, face à la mort. Contre elle, notre volonté de contrôle et de brillance est totalement dérisoire.

Option 2 : On s’identifie totalement et pleinement à nos personnalités, à nos masques. On y va à fond, et on incarne totalement ces masques. On se prend grave au sérieux en se jugeant et en se cachant pour ne pas démasquer nos profondeurs nauséabondes. Notre cuirasse règne en maître absolu. « ça va chier ! J’veux qu’on me respecte moi ! ».

On refuse la mort, l’inéluctable. L’énergie de Pluton va nous servir à faire gonfler au maximum le sentiment de notre propre importance ! La cuirasse veut le contrôle, la suprématie, l’immortalité, donc elle écrase la Vie, le changement en nous et autour de nous. L’Histoire de l’humanité est remplie d’exemples de ces grands hommes… Hitler, Attila, César, Freud, Oppenheimer, Trump…

A vous de choisir ! Attention, les JE(ux) sont fait, rien ne va plus !

Etape 3 : Concrétiser dans nos vies quotidiennes

Ici ce n’est pas un choix du mental. Nous sommes dans le Capricorne, un signe de Terre, et Saturne en domicile accentue le côté concret et pragmatique. On est dans la Terre, c’est laborieux, ça demande des efforts, du quotidien ! La transformation n’est pas clinquante et ne se fera jamais d’un coup de baguette magique.

Ce choix doit se matérialiser au quotidien, dans notre vie de tous les jours.

A chaque instant notre cuirasse va pointer le bout de son nez. Elle va pousser et nous tester… SOUVENT ! Le but n’est pas de supprimer notre cuirasse, sans elle, sans le JE, on est simplement mort. Le vrai travail c’est se servir d’elle au lieu qu’elle se serve de nous. C’est donc d’autant plus délicat et fastidieux. Tuer un cheval sauvage c’est facile, le dresser c’est un art !

Choisir le masque qu’on porte au lieu de se laisser manipuler par le masque au point de croire que SOI c’est Je, est un effort constant et sur du long terme. Mais c’est grâce à ces efforts que nous allons forger notre Impeccabilité et notre Intention.

Les astres sont sympa, ils nous ont filé plein de clefs pour nous aider à tenir notre Intention, à acter notre choix dans notre quotidien.

Trouver nos outils pratiques, la maison 4

Photo ricky kharawala - Outils

De la Maison 1, en Capricorne, on va aller directement vers la Maison 4, en Bélier, grâce au magnifique carré entre Saturne/Pluton (M1) et Vénus/Mercure (M4).

Cette Maison 4, en écho au Noeud Sud, nous parle d’hérédités et de lignée. C’est la famille, au sens large (ethnie, pays, espèce), dont on est issu. C’est le creuset dans lequel on a fondé les comportements profonds de notre JE égotique.

Les 3 planètes dans cette Maison 4, Chiron, Vénus et Mercure, vont nous aider à agir (Bélier) sur cette intention familiale (M4).Elles nous offrent, si on veut les saisir, des outils simples et pragmatiques.

Vénus : mettre notre auto-contemplation en exil et faire émerger nos vrais valeurs.

Chiron : un choix, gratter sans fin notre blessure et s’appitoyer indéfiniment ou se servir de nos fêlures comme maîtres pour notre évolution (cf article scoliose).

Mercure : Imaginer, créer, voir autrement au lieu de tergiverser et mentaliser dans le vide.

On a aujourd’hui l’opportunité de sortir de nos schémas connus et d’agir en tant que guerrier (cf Castaneda). On peut apprendre à se traquer, au lieu de se laisser aller. Agir sur nos vies plutôt que subir notre cuirasse et ses routines.

Briser les routines de notre auto-contemplation

Finalement ce JE, notre personnalité, notre histoire personnelle et familiale, ne tient qu’ à très peu de choses : Les routines et sécurités de notre quotidien ! Un outil merveilleux existe :SE TRAQUER !

Briser le miroir de la Vénus ado capricieuse et trop au bout de sa life en appuyant fermement et volontairement sur la blessure de Chiron. Ca demande l’intelligence et la subtilité de Mercure. Ca demande surtout une Intention INFLEXIBLE, celle de ne plus être un masque mais un humain !

Se traquer : Prendre le contrepied d’une action machinale et la transformer en action volontaire ET RÉPÉTÉE. Nos routines du quotidien sont parfaites pour exercer notre Volonté et faire monter le sentiment de présence.

Donnons notre rythme à nos vies, structurons-les !

A nous de trouver les routines subies pour créer de nouvelles habitudes qui seront, elles, bénéfiques à notre Essence. Ca nous demande d’être créatifs, de sortir de notre train-train quotidien mental et physique et de tenir la ligne, contre vents et marées.

Automatiquement le sentiment de glandes va augmenter. C’est dur de voir notre magnifique non-présence. Se Traquer va demander assiduité et ténacité pour court-circuiter le leurre du fameux “Je suis comme ça”.

Se Traquer va nous demander de la discipline (Saturne) et un sur-effort (Capricorne) énorme. Tout ça sans aucune reconnaissance extérieure. On ne peut pas se vanter de n’avoir croisé les jambes que 10 fois dans la journée au lieu de 200 fois… Ce serait vraiment trop risible…. !

“Tout ce qui est exigé, c’est de l’impeccabilité, de l’énergie, et cela commence par un seul acte qui doit être délibéré, précis et soutenu. On acquiert, si cet acte se répète assez longtemps, le sens d’une intention inflexible, qui peut s’appliquer à tout.”

Carlos Castaneda, le feu du dedansdisponible chez votre libraire ou amazon

Show must go on, alors plongeons ! Jupiter

Comme on vous le disait en intro, sous l’horizon c’est rempli de planètes et au-dessus de l’horizon, il y a juste le Noeud Nord dans le Cancer en M7 et Jupiter en M12 dans le Sagittaire, en domicile.

Tel un empereur en son domaine, Jupiter trône, seul, à l’extrême fin de cet hémisphère, en Maison 12. Il nous parle de notre rapport aux autres, de notre rôle social, de ce que nous rendons visible.

Mais finalement, nous dit la Maison 12, quelle importance a notre place dans le monde ou notre rôle social ? AUCUNE ! C’est encore une fois le leurre du Leprechaun ! Quoi qu’on choisisse, l’Esprit, la Vie, s’en fout royalement. L’illusion du choix et de contrôler sa vie est tenace… Une sacrée habitude à changer, non ?

Nos choix ont des conséquences, mais pas la moindre importance.

Rappelez-vous, Jupiter est une énorme planète, la plus massive de notre système solaire.

”Si nous prenions toutes les autres planètes, les lunes, les astéroïdes, les météores, les comètes, tout sauf le soleil, et que nous les roulions en boule, nous n’arriverions toujours pas à égaler le poids de cette seule planète.”

Steven Forrest, Astrologie le Ciel intérieurchez votre libraire ou amazon

Vous sentez la puissance de cette planète ? Elle est traditionnellement appelée “le Grand Bénéfique”. Mais une telle énergie a forcément deux faces, comme tout ce qui existe.

Vivre - illustration Rita Renoir
VIVRE – Illustration Rita Renoir

Jupiter, le grand amplificateur

Alors, on fait quoi de cette énergie Jupitérienne ? Jupiter va juste insuffler de l’énergie au choix fait en Maison 1 à propos de nos masques. Soit pour les renforcer, soit pour s’en décoller.

En Maison 12, Jupiter a expérimenté l’ensemble du cycle. Il fait même actuellement un joli retour en arrière pour assimiler tout ce qui est dans les profondeurs de notre être.

Jupiter rétrograde jusqu’au 12 Août 2019, fin de la prochaine 5ème saison, c’est en place !

Option 1 : on accepte de plonger dans le vide.

Jupiter nous accompagnera en insufflant une Foi intérieure sans faille en la vie. Une joie profonde d’être, simplement, en sachant que la fin est inéluctable, donc autant vivre le voyage.

Option 2 : on reste sur le bord de la falaise.

On aime nos masques et on refuse de faire face à notre vide. Jupiter nous accompagnera aussi. Mais l’énergie qu’il va insuffler servira juste à nous perdre encore un peu plus, à renforcer ce qu’on croit être JE. Notre cuirasse gagnera une bataille de plus.

Deux petits Symboles Sabians pour venir éclairer nos propos :

Jupiter 23° Sagittaire :
Un oiseau bleu perché sur le portail d’une villa.
S’intégrer à son milieu social et rester fidèle à soi-même mérite bien une récompense. Mettre la paix et la joie dans son coeur.
CHANCE

Noeud Nord 19° Cancer :
A venise, des gondoliers donnent une sérénade.
Le bonheur comme octave supérieure de l’intégration sociale et de la conformité aux usages.
FESTIVITÉS

Quoi qu’on choisisse, quelle que soit l’intention qu’on met en place, l’oiseau bleu chantera. Alors autant nous réjouir et chanter tels des gondoliers à Venise, la seule chose qu’on ait à faire, c’est choisir. Et vivre notre choix. A chacun d’entre nous de voir l’Intention qu’il veut poser.

Alors … Stop ou encore ?

Tout est déjà fait, seule compte l’Intention

Charlie et Sido

Cet article a 1 commentaire

  1. Merci !!
    C’est super en lien audio .
    Bien à vous tous les passereaux <3
    Marie

Laisser un commentaire

5 × 3 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

×

Panier