• Post last modified:13 novembre 2020
  • Post comments:5 commentaires
  • Post author:

La en du 15 Novembre 2020 marque la fin de la cinquième saison et le passage dans l’hiver. Même si le calendrier Grégorien dit le contraire, énergétiquement, cette Nouvelle Lune est la dernière de l’année 2020. Pour certains, c’est déjà une bonne nouvelle que cette année se termine. Mais avant de rentrer dans le cœur de l’hiver, avant de planter les graines de l’année 2021 à venir, prenons le temps de faire un bilan honnête.

Profitez-en pour relire les pistes de travail pour 2020 proposées par Renaud il y a 9 mois. Vous allez rire (ou pas). Mais en gros, cette Nouvelle Lune du 15 Novembre dans le signe du Scorpion vient clôturer ce chemin. C’est notre dernière chance d’intégrer pleinement les chiffres qui ont accompagné toute l’année 2020 : le 4, le 13, le 22. Structure – Transformation – Liberté.

Cette dernière Nouvelle Lune de l’année aura lieu le 15/11/2020 à 06h08, pour Avignon (05h08 TU)

Nouvelle Lune en Scorpion. Faire un bilan et finir ce qui doit être

Où en sommes-nous de notre volonté de fusion ? Où en sommes-nous de notre volonté d’être rassurés, et donc de notre recherche de pouvoir ? Où en sommes-nous avec notre auto-contemplation ? Et le sur-effort ? L’avons-nous intégré ou préfère-t-on se réfugier dans le confort de la facilité ?

Quant au paradoxe, le fameux ici et ici, l’union entre Esprit et Matière, spirituel et profane, ego et essence, l’avons-nous résolu ? A-t-on intégré l’un ET l’autre ? Ou séparons-nous encore ces deux plans ?

La carte du ciel de ce thème de Nouvelle Lune en Scorpion pose tous les outils devant nous. Tous les astres sont connectés, mais pas forcément reliés les uns aux autres. Tout est posé sur notre table intérieure, à nous de nous servir des outils que nous avons. Nous avons déjà toutes les solutions, maintenant il faut agir et intégrer notre transformation.

La Nouvelle Lune du 15 Novembre 2020 est très marquée par le Scorpion. Alors allons-nous plonger, nous Voir et trancher ce qui doit l’être ? Ou fuirons-nous, terrifiés par notre inéluctable solitude, préférant nous terrer dans nos mensonges et nos complaisances si rassurantes ? 

Quelle que soit la voie qu’on choisira, notre choix va dessiner l’année 2021 à venir. Alors quelle vie voulons-nous vivre ?

Un thème pour ad-ulte : GRANDIR !

Cette Nouvelle Lune en Scorpion ne va pas forcément être simple à vivre car il n’y a pas de force extérieure pour nous pousser au cul. Pas de carotte, pas de bâton, pas de récompense ou de punition. En gros, ne comptez pas sur une baguette magique ou une vague d’énergie sur laquelle surfer. C’est à nous, et nous seuls, de tenir la ligne, de faire, pas après pas. Il n’y a pas de récompense à la clé, le père noël ne viendra pas. 

C’est un thème adulte, qui demande de la détermination, de l’endurance et de la ténacité. Du faire pour faire, sans feu d’artifices ni son et lumière. Mais est-on prêt à devenir adulte ? A agir sans attente de résultat ?

Ce thème marque le passage dans l’hiver. L’hiver, c’est le grand-père, le sage. Est-on prêt à devenir nos propres maîtres ? A nous enseigner à nous-mêmes ? Comme on le voit sur la carte du thème de cette nouvelle lune en Scorpion, tout se déroule essentiellement sous l’horizon, donc dans notre intériorité. La solution ne viendra pas de l’extérieur. Et les seules planètes au-dessus de l’horizon nous poussent toutes au détachement

Conjonction Uranus/Lilith en Maison 7 dans le Taureau :

  • se détacher de toute attente de résultat
  • Agir pour exprimer ce qu’on est à l’intérieur, matérialiser sa vision
  • Rompre toute attache et toute attente, ma valeur n’est pas donnée par l’Autre.

Le Noeud Nord en Maison 8 : la direction

Le Noeud Nord en Gémeaux dans la Maison 8 nous rappelle que quoi qu’on fasse, on va tous finir dans une petite boîte. Alors au lieu de fuir l’inéluctable, aimons, avec un grand A ! Et donc aimons pour aimer, gratuitement, inconditionnellement sans rien attendre en retour. Aimons pour aimer, pas pour être rassurés. De toute manière, on ne peut pas être rassuré face à l’inéluctable : nous allons tous mourir. Nous sommes tous déjà morts. Alors, du coup, comment décidons-nous de vivre ?

Vénus en en Maison 12 : fin de cycle

VENUS est l’une des planètes du thème qui reçoit le plus d’aspects. On peut la voir comme une araignée qui tisse une toile et tente de maintenir tous les liens qui perpétuent le monde tel qu’elle le connaît, tel qu’il la rassure.

Mais Vénus est en Maison 12. Et la guématria de ce thème, c’est aussi le 12 ! Le 12, rappelez-vous, c’est la maison de l’épreuve, de ce qu’on doit accepter de perdre. Le 12, c’est le Pendu, c’est le sacrifice volontaire. Et ce qui nous est demandé, c’est de sacrifier nos attaches. Sacrifier l’importance qu’on donne au regard de l’Autre (la Balance), sacrifier notre volonté d’être aimé et reconnu. 

Pour cette nouvelle lune en Scorpion, il est très important d’accepter d’être nul, d’être un raté. Acceptons de perdre de la valeur sur la chaîne alimentaire et sur l’échelle de valeur du vivant. Ca fait très mal à notre ego mais énormément de bien à notre Liberté.

On aura alors accès au sentiment d’équanimité. On aura la connaissance intime et profonde qu’échec et réussite ne veulent rien dire. Notre valeur n’est déterminée ni par nos actes, ni par le regard de l’Autre.

Vous croyez vraiment que c’est le nombre de zéro sur votre compte en banque qui détermine votre valeur ? Ou la taille de votre voiture, de votre quéquette, le nombre de vos amis, vos coupes et vos trophées, la taille de vos nichons ? Quand vous aurez 92 ans, que vous porterez des couches et qu’on vous donnera la becquée à la petite cuillère, vous vaudrez quoi alors ?

Le sentiment de sécurité, la validation, l’amour, la reconnaissance ne peuvent venir que de nous-mêmes. Les murs facebook regorgent de ce genre de phrases à la con. Alors, on en fait une réalité ? Vraiment ?

finir-avec-le-dualisme
Photo by Ayesh Rathnayake on Unsplash

Maison 1, 3 et 5 : Aux chiottes le dualisme 

Ah, les grands principes opposés : science et religion, homme et femme, jour et nuit, haut et bas, bien et mal etc… Le bipède aime infiniment tout opposer donc la liste est longue. D’ailleurs, plusieurs planètes mettent l’accent sur ces grands principes que nous ne voulons pas réunir : 

  • Mercure (créer des liens) opposé à Uranus et Lilith (rompre toute attache). 
  • Les Noeuds lunaires en maison 2 (posséder) et 8 (abandonner). 
  • Mars (agir / Yang / Masculin) opposé à Vénus (sentir / Yin / féminin). 

Mais il y a aussi le petit triangle discret : Soleil-Lune dans le Scorpion en Maison 1 (Je), Jupiter-Pluton et Saturne dans le Capricorne en Maison 3 (Matière) et Neptune dans le en Maison 5 (Esprit). 

Ce triangle nous donne la clé pour intégrer et résoudre le paradoxe. Je (maison 1) est là pour incarner Matière (les triplettes en maison 3) et Esprit (Neptune en 5). On est les deux. S’amputer de l’un équivaut à choisir quelle jambe on se coupe entre la droite et la gauche.

Une nouvelle lune pour sortir de la tiédeur

On vous parle dans chaque thème de l’importance de sortir de l’opposition et de s’ouvrir à la multiplicité. On radote, c’est vrai ! Mais regardez autour de vous. Vous connaissez beaucoup de salope spirituelle ou d’éveillé ripailleur ? Être double, être multiple, être ça ET ça, c’est beau sur le papier mais de là à l’incarner, c’est une autre histoire !

On n’a plus le temps, il devient urgent d’intégrer ces paradoxes. Les chiffres de l’année 2020 sont le 4, le 13 et le 22. Structure – Transformation – Liberté. La matière est l’ingrédient indispensable à notre transformation.

On n’est pas que pur Esprit. On aura beau se répéter “Ce qui est en bas est comme ce qui est en haut” et que l’Esprit est en tout, ça ne pourra pas suffire. On doit l’ancrer dans la matière, au quotidien, jour après jour. On doit poser des actes et s’y tenir.

A chacun son domaine de prédilection, Matière ou Esprit. Il n’y a pas de recette type. A chacun de faire son mélange, d’ajouter de la Matière ou de l’Esprit. Mais allons-y totalement, sortons du dualisme qui rend tout tiède. Sortons de l’entre-deux. Parce que, contrairement à ce qu’on pourrait croire, l’opposition ne tranche pas, elle s’arrange, elle négocie pour garder le contrôle, pour rester dans du connu.

Intégrer le paradoxe, ce n’est pas se placer entre Esprit et Matière et choisir un petit peu de l’un et un petit peu de l’autre. Ca, on sait tous le faire. Intégrer le paradoxe, c’est être totalement Matière ET totalement Esprit. 

Ça va nous demander du sur-effort parce qu’on est nourri à la tiédeur, au compromis. Et en plus, ce thème nous donne la possibilité de fuir, de nous diluer, de nous apitoyer (prédominance de l’élément Eau). Donc on va devoir s’accrocher, tenir la ligne, se comporter en adulte. On entre dans l’Hiver, ce n’est pas une saison tendre, elle est associée à l’Épée dans le Tarot de Marseille. Et une épée, ça tranche.

Les outils à notre disposition sont : la Présence et l’Art de se mettre des coups de pieds au cul SOI-MÊME !!!

sabre-kendo-enfant-implaccabilite
Photo by Krys Amon

Le scorpion : Trancher ou crever

C’est le dernier thème de l’année, on vous l’a dit. Le dernier moment pour intégrer pleinement le 4, l’EMPEREUR, Daleth. L’année prochaine, on passe en année 5. D’ailleurs c’est rigolo de voir que toutes les cuspides sont à 5°, ainsi que Chiron (la clé), en quinconce (encore le 5) avec l’Ascendant (à 5°).

Si le 4 n’est pas intégré, si notre transformation n’est pas traduite en actes, dans nos structures profondes, le 5 sera l’année du caprice, de l’ego roi, du despote et de la recherche de maîtres extérieurs. Ca va être la fiesta !

Il est pas fun ce thème. Pas de lyrisme ni de grande révélation. Ca peut sembler frustrant. Pour nous aussi, d’ailleurs ! Parce que ça fait juste un an que chaque mois, on vous raconte la même chose. Mais ça fait un an que chaque mois, les Nouvelles Lunes parlent de la même chose !

dualisme-tao-yin-yang
  • DEVENIR MULTIPLE
  • ACCEPTER LA SOLITUDE
  • ETRE ADULTE
  • FAIRE POUR FAIRE
  • PRENDRE LA MORT POUR CONSEILLER
  • LE SUR-EFFORT
  • RIRE DE SOI

Alors chaque fois, on insiste un peu plus sur un aspect ou un autre, mais c’est toujours la même chose. Sauf que là, le Scorpion amène un sentiment d’urgence, mais détaché.

Il y a urgence car chaque minute perdue est une minute de vie perdue. Détaché, car que vous changiez ou pas, en vérité, tout le monde, LA VIE elle-même, s’en contrefout ! C’est ça aussi, la Liberté !

Tranchez ! Agissez ! Osez ! Soyez à la hauteur de la Vie en vous !

On a tous les outils à disposition. Donc maintenant, ben y a plus qu’à. Et y a personne pour nous tenir la main et nous dire quoi faire. Il est temps de se sortir les doigts du fion, en gros. Vous êtes décentré ? Ben recentrez-vous ! Vous vous apitoyez ? Arrêtez, ou courez chouiner sous la couette jusqu’à ce que vous en ayez marre. Quoi que ce soit, quel que soit votre état ou l’action que vous avez à mener, faites le à 110%, vous aurez peut-être la chance d’être réellement à 50% de La Vie en vous.

Sinon, faites comme ce que font 99% des gens actuellement. Tentez de maintenir l’illusion de votre définition du monde et de vous. Épuisez-vous à maintenir un monde qui a déjà disparu, un vous-même déjà mort, un papounet ou une mamounette qui n’existent plus qu’en souvenir.

Regardez autour de vous, et voyez que le monde a déjà changé, et non, il ne redeviendra pas comme avant. Malgré toute votre volonté d’y croire, le monde a changé. Alors pour une fois, prenons un peu d’avance au lieu d’attendre d’avoir la tête encastrée dans le crépi. 

Tranchons. Agissons. Osons. Car demain, il sera trop tard.

Bonne Nouvelle Lune à tous. Ou pas. En vrai, ça ne regarde que vous. Charlie et Sidonie

Liens & infos complémentaires autour de la nouvelle lune

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Le billet d'information de La Passerelle

La gazette d'ici même*

Cet article a 5 commentaires

  1. Avatar
    Emilie

    Génial et jouissif, votre article ! Comme d’hab mais un gros chouïa plus que d’hab tout de même, d’où mon commentaire de lectrice timide qui se sort donc les doigts pour vous féliciter. Et parce que ça résonne très fort et qu’enfin on arrive au bouquet final de cette joyeuse sauterie 2020. Les moissonneuses trépignent: enfin, la mi-novembre est là ! Arrivera ce qui devra arriver: des retours de bâton, le nez dans le caca comme les petits chats ou d’heureuses récoltes et des alleluia.. Mais quel bonheur d’en être, c’est si intéressant, instructif et puissant ! Le suspense “intenable” de ne pouvoir deviner dans quel sens 2021 foncera bon an mal an. Du tranchant, des tranchées.. on va enfin commencer à entrevoir du solide. Et ce qu’est la vraie richesse, ce qui compte vraiment.
    Merci pour vos lumières !!!

    1. Avatar
      Charlie

      Et ben un grand Merci pour votre commentaire !
      Et ca fait du bien, hein, de se sortir les doigts du fion. On peut faire plein de trucs avec, du coup !
      Et comme vous dites, quel bonheur, quelle chance, de vivre ici et maintenant, de connaître cette époque de bascule car ça nous permet à tous d’accélérer. Après, accélérer vers où ? Ca, c’est une autre histoire… Mais on peut déjà choisir au moins la direction intérieure.

  2. Avatar
    olvfran

    J’adore le ton de cet article!
    Une bien belle analyse a fortiori: en se sortant les doigts on risque de retrouver l’usage d’une des deux mains, ça sentira pas forcément bon au départ, mais après ça passe! 🙂

  3. Renaud
    Renaud

    YES ! Putain merci les filles enfin le thème que j’espère, ce n’est jamais une solution, depuis longtemps. Pour ce qui est de 2021 dites vous bien que le 5 met en mouvement le 4 donc tout ce qui sera fait en 2020 sera amplifier, mis en mouvement “l’an que ven” et tout ce qui ne sera pas mis en place en 2020 sera AUSSI mis en mouvement.
    Les “Je veux” pas régler deviendront des “t auras jamais” en 2021 et garantis sur facture ça va faire très très bobo au cucul. De l’autre coté les “La Force est avec moi, je suis avec la Force” nous permettra de transcender nos définitions et limites. Conseil d’ami au moins y aura de “je veux” au plus y aura de place pour La Force en vous. JE créera de la friction (et de la douleur) LA créera de la fluidité et de l’harmonie (que celles ci nous plaise ou pas n’ayant aucune importance)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle Lune en Scorpion. Sortez vous les doigts du fion !
Photo by Octavian Dan on Unsplash
×
×

Panier