• Post last modified:12 janvier 2021
  • Post comments:1 commentaire
  • Post author:

Ce thème de la Nouvelle Lune en CAPRICORNE du mercredi 13 Janvier 2021 marque l’entrée dans la 5ème saison. On est à la transition entre l’hiver et le printemps, le Yang commence doucement sa remontée, ce qui entraîne par la même occasion la “mort” du Yin qui va diminuer jusqu’à sa plus petite expression au solstice d’été.

Au cœur de ce thème, il y a un magnifique triangle pointe vers le bas formé par les Noeuds lunaires et Neptune, sur l’Ascendant, le Descendant et le Fond du Ciel. Ce triangle inversé symbolise l’énergie Yin, accentué fortement par le point bas sur le Fond du Ciel (Minuit) et par Neptune, le roi de la plongée dans les profondeurs de notre être.

Paradoxe absolue : Alors que le Yang émerge, cette Nouvelle Lune ne nous parle que de ce qui se trame dans l’ombre : il n’y a rien dans la lumière, absolument toutes les planètes sont dans l’hémisphère nord, sous l’horizon, dans l’invisible. 

Tout dans ce thème nous dit de plonger dans le Yin, dans le vide. D’ailleurs les deux planètes qui encadrent le thème après les Noeuds lunaires, c’est Vénus dans le Capricorne et Lilith dans le Taureau. Deux planètes féminines, dans des signes de Terre, liée à l’Écarlate, élément féminin par excellence. Elles accentuent encore un peu plus l’aspect Yin de ce thème : la nuit, le vide, le silence, la mort.

Carte du ciel de la nouvelle lune en capricorne du 13 Janvier

Cet entonnoir YIN, du vide, est VRAIMENT une porte INDISPENSABLE à passer si on ne veut pas exploser en vol quand l’énergie Yang d’action remontera au taquet dans 2 mois.

La Nouvelle Lune aura lieu le 13 Janvier 2021 à 6h02 à Avignon (5h02 TU)

Choisir maintenant les fondations du Yang à venir.

Comment allons-nous, individuellement, aborder cette énergie Yang du printemps ? Est-ce que ce sera la porte de sortie qu’on n’osait plus espérer pour fuir le vide et le silence de l’hiver ? Ou au contraire, allons-nous profiter de cette 5eme saison pour nous immerger totalement dans notre vide, notre silence intérieur, qui seront les fondations du Yang à venir ?

Comme souvent 3 voies s’offrent à nous :

  • Refuser le vide, tourner la tête vers le haut et voir la mer d’huile qui se profile, sans accroc ni nuage
  • Ployer le genou et accompagner la plongée dans les profondeurs du grand triangle pour aller Voir nos intentions cachées.
  • Troisième option, celle de ne pas choisir. On va alors subir, balloté comme une feuille à la merci du vent, isolé, les mains sur les yeux en refusant de voir, et croyant qu’on a plongé ou qu’on est au sec.

Comme dans cette nouvelle lune en Capricorne du 13.01.2021 tout se passe dans l’invisible, en dessous de l’horizon, rien de tangible ne sera là pour confirmer ou infirmer notre plongée. Nous ne pourrons nous raccrocher qu’à nos perceptions, notre sentiment, et l’honnêteté que nous avons (ou non) vis-à-vis de nous-même.

Nouvelle lune en Capricorne 2021. Au coeur des profondeurs - Projet la Passerelle

Aspect majeur : Le grand triangle inversé

L’aspect le plus marquant de ce thème, c’est le grand triangle formé par le Noeud Sud en Sagittaire sur l’Ascendant, le Noeud Nord en Gémeaux sur le Descendant, et Neptune en Poissons (en domicile) sur le Fond du Ciel.

Ce grand triangle s’appelle un carré en T, un aspect composé construit sur une opposition (ici l’axe des Noeuds) et deux carrés (ici Neptune carré avec chacun des Noeuds lunaires). C’est une figure planétaire source de beaucoup de tensions mais qui pousse à avancer, à évoluer. La porte de sortie de ce triangle, ici, c’est Neptune en Poissons dans le fond du Ciel.

En fait, tout dans ce thème nous ramène à Neptune, il est la clé de cette Nouvelle Lune en Capricorne. Mais nous y reviendrons en temps voulu.

Le triangle inversé dessiné par les Noeuds lunaires et Neptune, c’est le symbole de l’énergie féminine EAU en Alchimie, c’est aussi le symbole de l’Esprit qui descend pour s’incarner. Mais qu’allons-nous incarner ? Qu’allons-nous matérialiser, quand l’énergie Yang remontera ? Cela dépendra, comme toujours, de nos intentions, les visibles et les cachées.

Le grand triangle de ce thème nous donne des pistes et des clés pour décrypter et débusquer nos intentions, comprendre le terreau sur lequel elles s’ancrent. Alors plongeons sous la surface, et voyons ce qui se trame dans l’ombre.

Le grand triangle des Noeuds et de Neptune nous indique le chemin. Ce que nous choisirons à chaque étape ancrera un peu plus en profondeur nos intentions et ce qu’on se prépare à vivre pour l’année à venir.

Noeud Sud quasi sur l’Ascendant à 19°

  • Le Noeud sud : héritage, karma, histoire personnelle, auto contemplation apprise, outils, matériau de travail.
  • L’Ascendant : la personnalité, le premier masque que je présente au monde, le filtre par lequel je vois le monde
  • Le Sagittaire : la compréhension, l’ouverture, repousser les limites.

Le Noeud Sud est quasiment sur l’Ascendant à 20°, mais en réalité il est encore dans la Maison 12 à 19°. On est à l’aube du Je. Va-t-on décider de construire ce Je sur l’héritage familial, la définition apprise et transmise par notre conditionnement en réduisant et déformant tout ce qu’on vit pour le faire rentrer dans les définitions dont on a hérité ? Ou allons-nous abandonner tout ce qui nous encombre et ne nous appartient pas, avant de passer en Maison 1 ? 

On n’est pas obligé d’être les fervents défenseurs d’un karma familial. On n’est pas obligé de définir nous-même et le monde par notre histoire personnelle. De notre héritage, on peut ne garder que l’information d’expérience, comme un matériau, notre kit de base, notre outil de départ.

Ce qu’on fait de notre outil n’a pas à obéir à un dogme familial ou une loi karmique. On peut ouvrir nos horizons (Sagittaire) et décider d’où on va lancer notre flèche. On peut construire notre propre mythe, au lieu de reproduire l’histoire familiale.

Neptune en fond du Ciel, le maitre du thème.

  • Neptune : le sentiment, le rêve, la projection, le fantasme, la perception, l’intuition, la fluidité.
  • Poissons : la conscience du Tout, le sentiment, la perception, la fuite, l’illusion.
  • Fond du Ciel : l’intimité avec moi même, les racines profondes auxquelles j’appartiens

Neptune en Poissons sur le fond du Ciel nous met face à nos intentions profondes, celles qui sont conscientes et celles qui sont cachées, même à nous-même. Ce sont ces intentions qui sous-tendent tout ce qu’on fait, dit, pense.

Neptune est à la toute fin de la Maison 3, Maison de la communication mais également de la matérialisation de l’intention. Si on veut connaître nos intentions les plus enfouies, on n’a pas le choix, il va falloir communiquer, avec nous-même, mais surtout s’EXPOSER et DIRE à voix haute ces intentions au monde. Sinon, à peine débusquées, elles repartent illico se carapater dans l’ombre, et on continue de planquer derrière chacun de nos mots, chacune de nos actions, nos rêves secrets, nos fantasmes, qui n’ont rien de monstrueux mais qu’on rend monstrueux en les cachant au fond du placard. 

Quels sont nos rêves secrets ? Ceux qu’on n’ose avouer qu’à demi mots ? Quels sont nos espoirs, nos fantasmes ? Qu’est-ce que j’espère obtenir en faisant ou disant cela ? Quel sentiment habite chaque chose que je fais, dit, pense ? 

Répondons À VOIX HAUTE, DE FAÇON CLAIRE ET DISTINCTE, à ces questions. Exposons ce qu’on est au fond, une fois franchi les masques et les apparats.

Plongée dans les profondeurs

Ce Neptune en Poissons sur le fond du Ciel, c’est aussi la plongée dans nos profondeurs. Quand on plonge, on se retrouve dans le noir et le silence absolu. On accède au vide, au silence intérieur. 

On en a parlé lors du dernier thème, ce silence est une menace pour notre auto contemplation, car tout au fond des profondeurs, on arrête de raconter en boucle l’histoire qui nous définit. La voix qui nous dit se tait. On se retrouve nu, face à soi, face au néant et à notre mort inéluctable.

On peut refuser de plonger. Neptune nous offrira alors de multiples possibilités de destinations fantastiques. Bienvenue au pays merveilleux des fantasmes et des illusions ! Neptune est le maître des prestidigitateurs et vous pourrez rajouter des chapitres à la jolie histoire que vous racontez si bien depuis que vous avez 5 ans ! Et quand le printemps sera là, vous pourrez, comme à votre habitude, vous agiter en tous sens et vous disperser à gogo. Quand vous aurez tout brûlé, l’automne arrivera, et vous reprendrez une petite dose de prozac pour passer l’hiver qui arrive.

Si ce programme ne vous tente pas trop, alors plongez !

Laissez faire la gravité terrestre, celle de l’incarnation. Laissez vous descendre dans vos profondeurs, au centre de vous-même. Arrêtez de vous débattre et de gesticuler pour garder à tout prix la tête hors de l’eau. L’énergie dépensée est considérable, et le gain, au final, fort peu intéressant.

La sortie de la mare est au fond de la piscine. Il faut plonger tout au fond pour passer à travers la bonde et ressortir “ailleurs”

Accueillez le néant, votre dissolution. Là, dans ce vide, dans ce silence, l’Esprit pourra descendre. Et le Yang nouveau grandira sur cette matrice vide au centre de vous, vide de l’histoire personnelle, vide des projections, vide, afin de simplement accueillir ce qui se présente, vide pour pouvoir vivre, au présent, chaque instant, avant la grande dissolution. (heu, si t’as pas compris, c’est ta mort, la dissolution)

Le Noeud Nord sur le Descendant

  • Noeud Nord : le dharma, le point d’évolution, la direction vers laquelle aller, ce que je porte déjà en moi.
  • Descendant : l’accès à l’Autre, au monde, à l’altérité, le premier pas hors de moi.
  • Gémeaux : la curiosité, la recherche d’information.

Nous voilà arrivés à la fin du parcours, à la fin du triangle. Le Noeud Nord sur le Descendant nous invite à décoller la tête de notre nombril, à regarder le monde qui est là, devant nous.

Dis, t’as pas honte de t’assumer comme ça dans ta liquide sénescence?

Dis, t´as pas honte? Alors qu’il y a quatre-vingt-dix mille espèces de fleurs?

Espèce de conne!

Léo Ferré – Il n’y a plus rien

Ce Noeud Nord est encore en Maison 6, dans le Gémeaux. Il nous invite à la curiosité, à chercher de l’information. Mais cette curiosité, cette quête d’information, au service de quoi allons-nous la mettre ? (Maison 6)

Va-t-on s’en servir pour tenter de combler le vide auquel nous appelle Neptune ? Toujours plus d’info pour se remplir, pour fuir le vide et le silence. BfmTv en boucle, binge watching devant netflix, bouffer de l’info, encore et toujours, pour fuir. Ou l’énergie du Gémeaux va-t-elle nous servir à accumuler des infos, des outils, pour tenter de percer le mystère du monde ?

Les 3 préceptes du guerrier :

Tout ce qui nous entoure est un mystère insondable.

Nous devons essayer de le découvrir sans même espérer y parvenir.

Conscient de ces deux premiers points, le guerrier prend la place qui lui revient parmi les mystères et se considère comme l’un d’eux.

Préceptes de Don Juan, cf oeuvre de Carlos Castaneda

Encore une fois, tout va dépendre de notre Intention, et de notre choix face au vide : plonger/Accepter – fuir/ Résister – nier/Fermer les yeux ?

Autres planètes & aspects de la Nouvelle Lune en capricorne

Toutes les planètes du thème de la Nouvelle Lune en Capricorne du 13 Janvier 2021 entrent en résonance avec ce grand triangle. Elles sont toutes sous l’horizon. Ce ne sont ni des aides ni des freins, ce sont juste des outils. Ce sont les énergies à notre disposition pour cette Nouvelle Lune et elles œuvrent toutes dans le domaine de l’impalpable, dans nos tréfonds. Face à eux, toujours les même trois possibilités :

Plonger au coeur du vide & accepter

Au cœur du vide et du silence, on va pouvoir faire désenfler les exigences des planètes qui sont “au dessus” de Neptune. 

  • Vénus peut nous aider à décoller le nez du miroir de notre auto-contemplation. Il faudra VRAIMENT accepter de n’être que peu de choses et que notre valeur réside uniquement dans le fait d’être vivant, au même titre qu’une bactérie. Vénus nous offre la possibilité de Voir la splendeur du monde. 
  • Les deux conjonctions Soleil-Lune-Pluton dans le Capricorne et Jupiter-Saturne-Mercure dans le Verseau peuvent nous apporter la ténacité indispensable pour faire dégonfler notre besoin de reconnaissance sociale et notre quête d’idéal toujours insatisfaite. Alors, et seulement alors, l’Intention pourra émerger.
  • Chiron teinté par l’énergie Feu du Bélier peut nous aider à sortir de notre rôle de victime, à cautériser la plaie et à voir que sous cette blessure se cache le réel cadeau d’évolution.
  • Mars (en exil) et Uranus (en chute) dans le Taureau, on peut percevoir que l’Esprit qui s’incarne (Maison 5) est basé sur des choses toutes simples. S’ils sont portés par le silence et le ralentissement du Taureau, nos actes & visions, s’exprimeront sans feux d’artifice ou pseudo révélation.
  • Lilith dans le Taureau peut nous aider à réaliser que la seule chose qui nous enchaîne, c’est nous-même. On pourra alors se mettre au service, au quotidien (Maison 6), de ce qu’il y a à faire et voir que c’est ça, la liberté : n’en avoir aucune. On ne peut faire que ce qui doit être fait, que ça nous plaise ou non.

Si on accepte de descendre au plus profond de nous-même, on pourra avoir accès aux courants souterrains et Voir nos intentions profondes.

Garder la tête hors de l’eau & refuser ses profondeurs

Si on choisit de lutter contre ses profondeurs dans la crainte de perdre la face, toutes ces planètes peuvent nous aider pour renforcer nos définitions etcombler le moindre petit interstice de vide.

Nier et se fermer les yeux

Les deux mains plaquées sur les yeux, la conscience se dissout. On ne saura pas si cette sensation d’humidité c’est parce qu’on a les pieds dans un pédiluve ou si c’est parce qu’on est en haute mer ! On se laissera alors ballotter d’une émotion à une autre, priant pour que la mer se calme.

Le point de départ de cette nouvelle lune en capricorne, c’est d’être au courant du choix que l’on fait, avec honnêteté, sans passer par le mental ! Voir, constater et exposer tout ça à nos yeux et aux yeux du monde en l’exprimant à haute et intelligible voix.

Vide, mais vide de quoi ?

Dans ce thème de Nouvelle Lune en capricorne de Janvier 2021, tout se passe sous l’horizon. Il n’y a que nous pour décider de plonger et d’aller voir ce qui se trame dans nos profondeurs, pour oser affronter notre peur de nous, du vide et du silence.

Si nous ne décidons pas volontairement de plonger, le monde ne le fera pas pour nous.

Ce qui se joue au dessus de l’horizon, dans le monde visible : Le règne de la lissitude, un horizon sans nuage, Alice au pays des zombies. Par contre le grand triangle de cette nouvelle lune en capricorne, tout ce dont on vient de parler se tramera quand même mais en sous terrain, vous n’aurez conscience de rien. On pourra dire “c’est pas ma faute à moi !”. 

Qu’on veuille voir nos Intentions cachées ou qu’on préfère détourner le regard, elles, elles existent. Les Voir permet d’agir. Les ignorer permet d’être agi et de pouvoir se déresponsabiliser.

Quant au vide, qu’on le fuit ou qu’on y plonge, il était, est et sera toujours là. Soit on sera calé sur le vide, le silence intérieur, pour suivre non pas nos je veux, mais pour suivre l’Intention de chaque chose.

Sinon, c’est nos vies qui seront vides, vides de sens, vides d’Esprit et d’abstrait, en bon Capricorne, seule la matière comptera. Quelle vie voulons-nous vivre ?

Charlie et Sidonie

Liens & infos sur cette nouvelle Lune

A propos de l’axe des noeuds Nord et Sud en Sagittaire et en Gémeaux – Voir l’article sur LA MASSENIE

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Le billet d'information de La Passerelle

La gazette d'ici même*

La publication a un commentaire

  1. Renaud
    Renaud

    MERCI de cette belle analyse, hélas je crois que la plus part vont passer à coté ou peut-être ne capter que la surface de ce que sous tend cette NL. J’espère que la peur n’empêchera pas d’aller tout au fond de la piscine de merde pour passer à travers la bonde. Je sais à quel point c’est désagréable, à quel point nettoyer, passer à travers les couches de la merde karmique est pas sympa mais si ce taf n’est pas fait le printemps et l’explosion de Jaune, donc de suffisance (qui est neutre, ni bonne ni mauvaise) va allumer un paquet de brasier. Ce croire tout puissant, avoir peur/ vouloir se prendre pour dieu le père (ou autre) n’a jamais amené que plus de souffrance. Enfin, c’est pas bien grave, on verra mi février ce que ça donnera …
    Pour revenir à votre analyse, brillante je trouve, le comble du paradoxe c’est la guématria de cette nouvelle lune qui donne le 19 ou le 1
    13+01+2021 = 13+1+5 = 19 = 10 = 1
    Dans les deux cas ce sont des cartes solaire et de démarrage. Le renouveau du Yang passe donc surement par le fond de l’entonnoir YIN Encore une fois, j’aime me répéter, c’est une vrai passion, il faut aller au bout du bout, perdre tout espoir dans la lumière pour régénérer celle ci. Perdre tout espoir dans la vie pour la laisser rayonner et pouvoir admirer vraiment sa puissance et pas un tout petit bout “acceptable”.
    Voir l’immensité de la nuit, aller au fond de la piscine, passer par la bonde, pour ressortir dans un autre monde, une autre lumière.
    Sinon y a toujours l’option de se barboter dans la piscine de merde ou celle plus fourbe de sortir de la piscine par le “haut”, par la ou on est entré donc, pour se retrouver sur la pelouse … donc exactement à l’endroit d’ou on est parti mais en croyant être tiré d’affaire. Le cynique en moi à carrément hâte de voir le printemps arrivé !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle lune en Capricorne 2021. Au coeur des profondeurs
Photo by Channey on Unsplash
×
×

Panier