• Post last modified:14 octobre 2020
  • Post comments:2 commentaires
  • Post author:

La du 16 Octobre dans le signe de la BALANCE marque l’entrée dans la cinquième saison (énergétique chinoise). C’est un temps de retour vers le centre pour faire le bilan de l’automne mais aussi des 6 mois qui viennent de s’écouler (5éme saison du 1er Mai) avant de passer à l’hiver. La présence forte de CHIRON et une guématria 12 viennent marquer le lâcher-prise (12, Le pendu) indispensable pour embrasser la totalité de nous même (CHIRON).

Comme dans les deux derniers thèmes astrologiques, la Nouvelle Lune a lieu à la fin du signe, donc elle est teintée par le signe de la mais aussi par celui du Scorpion qui arrive. D’ailleurs jetez un petit coup d’oeil à la carte du thème de cette nouvelle lune du 16 Octobre. Vous verrez tout de suite un dessin très chargé, super complexe, avec des aspects dans tous les sens. On a tout de suite eu la sensation d’un bordel innommable ! Chaque planète est connectée aux autres, toutes forment des figures fermées et la balle rebondit sans cesse comme dans un jeu de flipper.

Une analyse de Nouvelle Lune, c’est un point de vue. On a donc décidé de donner très peu d’importance à l’aspect rempli d’agitation de ce thème et de nous tourner vers le vide qui émerge derrière cette sur-information. 

Au milieu de cet énorme fatras d’aspects cinq Maisons et trois signes sont totalement vides et la seule planète à ne recevoir aucun aspect est CHIRON, la blessure mais aussi la clé d’une problématique.

Le thème de cette nouvelle lune du 16 Octobre dans le signe de la Balance nous propose d’accompagner la montée du Yin et de nous laisser imprégner par le vide. On peut percevoir le sentiment de vacuité de l’hiver, le dépouillement, la nuit, l’amoindrissement des définitions. CHIRON en sera la clé magique puisqu’il est comme hors de la roue infernale de ce thème. Il se présente comme une invitation à faire un pas de côté pour percevoir l’ensemble du jeu.

On a la possibilité d’intégrer une vision élargie, multiple, qui englobe au lieu de séparer. Pour y accéder, saurons-nous lâcher prise et accepter le dépouillement de l’hiver ?

Carte du ciel & analyse de la nouvelle lune du 16 Octobre

La Nouvelle Lune a lieu le 16 Octobre 2020 à 20h32, Avignon (19h32 TU)

Le plein : rester punaisé sur la croix du grand carré

Les principales figures de la carte du ciel de la nouvelle lune du 16 Octobre dans la Balance sont le grand carré ou croix mutable, qui est placé sur les angles du thème, et le grand rectangle de Feu et d’Air.

Le grand carré (4 carrés et 2 oppositions)

  • Nœud Nord sur l’Ascendant dans le Gémeaux
  • Vénus sur le Fond du Ciel dans la Vierge (chute)
  • Nœud Sud sur le Descendant dans le
  • Neptune sur le Milieu du Ciel dans le (domicile)

Le grand rectangle (2 trigones, 2 sextiles et 2 oppositions)

  • Mars en Maison 11 dans le Bélier (domicile)
  • Nœud Nord en Maison 1 dans le Gémeaux
  • Soleil et Lune en Maison 5 dans la Balance (Soleil en chute)
  • Nœud Sud en Maison 7 dans le Sagittaire

Ça fait deux fois d’affilée qu’on a un grand carré placé sur les points cardinaux. Et c’est vraiment pas fréquent ! En aspects avec ces deux figures, on retrouve nos triplettes : Jupiter, Saturne et Pluton, en Capricorne, dont on vous a déjà longuement parlé (cf thèmes précédents). 

Donc rien de nouveau, tous ces protagonistes nous racontent encore et toujours la même histoire. Voici une petite liste non exhaustive de nos comportements récurrents qui devrait parler à tout le monde :

  • la recherche de validation, de reconnaissance, faire plaisir à Papa / Maman (Vénus en Vierge sur le Fond du Ciel opposée à Neptune en Poissons sur le Milieu du Ciel)
  • la soumission à nos je veux / je dois / il faut (Soleil / Lune en Balance dans la Maison 5 et Mars en Bélier dans la Maison 11)
  • l’attachement à nos définitions, à nos projections et nos limitations (la grande croix)
  • la séparation ciel/terre, matière/esprit (la grande croix)

On maintient tout ce bordel en place parce qu’on n’arrive pas à croire que ça peut être autrement. On continue à se punaiser sur la grande croix, à s’écarteler entre ce qui nous semble être des extrêmes inconciliables. On s’attache mordicus au fait qu’on ne peut pas être ça ET ça ET ça ET… jusqu’à l’infini.

Servons-nous de cette période pour tourner notre regard vers l’intérieur, pour faire le bilan de tous nos comportements de base. Les poser face à nous et les regarder en vérité, sans jugement. Alors, on pourra peut-être repérer les capacités qui se cachent derrière ces comportements “intéressants” de survie.

Nouvelle lune du 16 Octobre. Totalité (Chiron) et Abandon (12) - Projet la Passerelle

Le vide : , et , sortir des caprices du

On a choisi de ne pas en dire plus sur l’aspect ultra “plein” de ce thème, y a plein de gens qui le font déjà très bien. On part du principe que si vous êtes ici ce n’est pas pour lire ce que vous trouverez ailleurs. Nous proposons une vision du monde hors-conventions : assumons là ! Donc on s’est intéressé à l’invisible, à ce qui se cache derrière l’évidence. 

Étonnamment, derrière toute l’agitation de ces planètes, tous ces aspects interconnectés, il y a le vide. Pas moins de cinq maisons et de trois signes sont totalement vides. Dont le Lion et le Cancer, qui correspondent au Soleil et à la Lune. Vu qu’une Nouvelle Lune, c’est la conjonction du Soleil et de la Lune, on a trouvé ça interpellant. L’autre signe qui est vide, c’est le Verseau, le signe d’Uranus.

C’est comme si notre besoin permanent d’être rassuré (Cancer), notre demande incessante de validation pour nous prouver qu’on existe (Soleil), notre refus de toute contrainte (Verseau) n’étaient plus nourris par les astres.

Si les astres ne veulent plus nous donner la becquet c’est qu’il est peut-être temps d’arrêter les caprices et la recherche d’attention ou de validation non ? Pourquoi ne nous calons-nous pas sur le vide à l’intérieur de nous ? Et si nous acceptions l’insécurité, le doute et la non définition ?

  • Quand le Lion en nous cherche à se rassurer sur le fait qu’il existe, c’est comme si le Soleil se demandait s’il brillait assez.
  • Quand notre Cancer a peur de ses émotions et cherche des bras pour se rassurer, c’est la Lune qui aurait peur de changer.
  • Quant à notre Verseau, s’il se braque et refuse de se plier à une contrainte, c’est un peu la liberté qui se demanderai si elle est libre.

Ça vous semble stupide, non ? Pourtant, c’est ce qu’on passe notre temps à faire. Alors pour une fois, profitons de ce que ces signes soient vides pour accueillir l’incertain, le non défini, le libre.

Ce n’est pas rassurant, mais derrière il y a l’accès à notre feu intérieur, notre fluidité et notre autonomie. Derrière, il y a l’ad-ulte, ad ultima, celui qui se tient face à l’ultime, face à sa mort.

Accepter de chuter

Petit supplément d’information : Uranus, planète maîtresse du Verseau, tout comme le Soleil, maître du Lion, sont chacun en chute, et pourtant en domicile. 

  • Uranus en Taureau (chute) dans la Maison 11 (domicile)
  • Soleil en Balance (chute) dans la Maison 5 (domicile)

Le Soleil et Uranus nous rappellent une leçon essentielle : quand on chute, quand on croit qu’on est perdu, on est finalement exactement là où on doit être. 

La chute, c’est le moment où l’on ne peut plus contrôler. Ca fait peur, on n’a rien à quoi se raccrocher et pourtant, c’est à ce moment-là qu’on évolue, qu’on grandit, qu’on est “en domicile”.

Méfions-nous des moments où l’on se dit qu’on est “trop en place” car qui dit ça en nous ? Qui tient les rênes ?

En chutant, en ne contrôlant pas, on laisse de l’espace à l’Esprit en nous. En se laissant faire, en suivant simplement nos pieds, même si parfois c’est désagréable, on accepte de devenir un canal de l’Esprit (encore est toujours le point d’assemblage). Lâcher prise, perdre pied, chuter, pour retrouver le chemin qui mène simplement à Soi, à notre domicile.

Chiron, véritable clé de la nouvelle lune du 16 Octobre.

La seule planète de ce thème de Nouvelle Lune du 16 Octobre dans le signe de la Balance qui ne soit pas aspectée, c’est Chiron. En astrologie, Chiron est un astéroïde qui transite entre Saturne (dernière planète personnelle) et Uranus (première planète transpersonnelle). Chiron est un peu comme un passeur entre la sphère intime et la sphère collective. Il fait le lien entre deux pôles qu’on a souvent du mal à concilier, l’intérieur et l’extérieur.

Symbole Sabian de Chiron à 6°Bélier :

Un homme réussit à s’exprimer simultanément dans deux sphères différentes.

Prise de conscience initiale de notre double nature et des possibilités qu’elle implique.

ASSUMER DEUX EXISTENCES SÉPARÉES et s’accomplir avec bonheur dans l’une comme dans l’autre.

Chiron c’est un centaure, l’instructeur de nombreux héros, plein de sagesse et de connaissance. Un personnage mythologique mi-cheval mi-homme. La nature même de centaure de Chiron nous parle de cette possibilité de vivre deux existences séparées et pourtant complémentaires.

Chiron ne choisit pas l’un ou l’autre, il assume d’être double, de ne pas opposer la matière et l’esprit, l’animalité et le spirituel, l’intérieur et l’extérieur.

Chiron dans le Bélier, choisir est-ce renoncer ?

Dans le thème de cette nouvelle lune du 16 Octobre en Balance CHIRON est à 6° Bélier, seul et isolé du reste du thème. En plus de sa synthèse Pulsion (animal) et Aspiration (Humain) et du symbole Sabian qui précise cet aspect le chiffre 6 nous donne une information sur l’action de CHIRON dans cette nouvelle lune en Balance.

Le 6 renvoie au symbole de l’Amoureux, dans le Tarot de Marseille. La carte du choix par excellence ! Ça tombe bien, c’est ce qui met le ravioli en ébullition de la Balance et cette Nouvelle Lune a lieu…en Balance. Et si le choix, c’était de tout revendiquer, plutôt que de forcément sacrifier une partie ? Revendiquer d’être à la fois animal et spirituel, au centre de la croix plutôt qu’écartelé entre les extrémités.

Pour une fois, au lieu de rentrer dans des batailles stériles sans fin, on pourrait accepter de ne pas nous focaliser sur une seule face de la pièce ?

Car c’est exactement ce qu’on fait quand on se réduit à n’être qu’un homme ou une femme, quand on s’évertue à vouloir faire rentrer le couple, ou dieu, ou la vie, dans une seule petite case bien hermétique. CHIRON, le sage, le percepteur des Héros nous apprend à VOIR plutôt qu’à regarder.

VOIR le côté pile ET le côté face de toute chose, y compris nous-même. Les plus chanceux, ou ceux qui ont le plus lâché percevrons même peut-être l’ensemble de la pièce, la table sur laquelle elle est posée et, soyons fous, l’espace dans lequel se trouve la table !

Prenons conscience de notre nature multiple ! Sortons des oppositions dans lesquelles on s’enferme. C’est ça la voie des Héros mythologiques ou des JEDI 😉

OSEREZ VOUS briser vos routines, exercice pratique.

La plupart d’entre vous n’écoutent que la musique “qui leur correspond” mais qui est ce JE ? Aujourd’hui, pour aller au-delà nous vous proposons un musique qui fait “du bruit” pourtant vous pouvez vraiment la vivre comme une méditation et VOIR / PERCEVOIR ce qui se cache derrière la forme.

La question est OSEREZ-VOUS l’écouter en boucle jusqu’à percevoir son essence ?

I EMBRACE THE WORLD – Gojira, The Link, (version youtube)

Le pendu, le sacrifice volontaire

La guématria de ce thème de Nouvelle Lune, c’est le 12, le Pendu dans le tarot de Marseille. Le Pendu est accroché par les pieds, tête en bas, les mains dans le dos, et de ses poches tombent des deniers (selon les versions).

Les deniers, c’est notre ego, nos JE VEUX ZÉ J’EXIGE. En somme les deniers c’est notre volonté de contrôler le monde et la vie.

Il faudra les lâcher, les laisser tomber et accepter de s’en dépouiller si on veut vraiment muter. Sinon, on aura beau changer tous les éléments, changer de pays, de femme, de mari, de métier, peu importe, on (se) racontera toujours la même histoire.

Cet abandon des deniers de l’ego doit être un acte volontaire. Abandonner sous la contrainte ou la peur ne marche pas ! Le Pendu, si on observe bien, est attaché avec un nœud ouvert. C’est le sacrifice volontaire de notre ego. Non pas pour l’éradiquer car l’ego tout comme la cuirasse sont essentiels, ils sont les gardiens de notre incarnation. Ce qu’on sacrifie, c’est la prédominance de notre ego, afin de le mettre au service de l’Esprit en nous.

Le Pendu accepte de lâcher le contrôle. Il n’a plus de mains pour faire, il est suspendu tête en bas, à la merci de l’Esprit. Le sacrifice du Pendu, c’est le sacrifice de notre volonté de contrôle. C’est accepter pleinement le cadeau de l’Esprit : j’ai perdu face à l’Esprit, je m’en remets à toi, Esprit. J’accepte le vide, l’inconnu, l’incertain, j’accepte de ne pas maîtriser pour voir le monde d’une autre manière.

Je ne m’attache à rien pour n’avoir rien à défendre.

La porte des morts : lâcher-prise et dépouillement

La guématria, l’ambiance sous-jacente, du thème de cette nouvelle lune du 16 octobre 2020 est donc fortement teinté par le signe du Scorpion, mais il ne faut pas oublier l’influence de la Balance puisque la Nouvelle Lune a lieu dans ce signe. 

La Balance en chacun de nous a pour mission d’accepter que la vie est tension et que malgré ou grâce à ça, elle peut se détendre et voir que tout est égal. Mais elle peut aussi rester piégée dans l’écartèlement, l’hésitation, la difficulté à faire un choix et la non-action. 

A nous, individuellement, de voir où on en est côté équanimité. Atteindre ce sentiment ne se fait pas en un claquement de doigt mais à force de répétition, comme une nouvelle routine qui déplace peu à peu notre point d’assemblage. Quand, à force de répétition, on atteint le détachement lié à l’équanimité de toute chose, quand on intègre la Balance, c’est le vide et la qui sont là. Le monde du Scorpion s’ouvre à nous.

Rappelons-nous ce que nous dit ce thème : on peut vivre sur deux plans à la fois. Donc le but n’est pas de se barrer dans l’abstrait mais de ramener de l’abstrait dans la matière, et vice versa.

On se rapproche de l’hiver, de la cinquième saison. La porte du 1er novembre, c’est la porte des morts mais c’est aussi celle de l’Air, de l’Esprit dans la tradition chamanique. C’est le moment où la frontière entre Tonal et Nagual est la plus fine.

En accédant au vide et au silence, on va pouvoir voyager à la frontière des mondes, percevoir l’infini et intégrer toutes les facettes qui nous composent, car nous sommes sans limite, en vérité. Si, et seulement si on accepte le vide, le silence, le lâcher-prise et le dépouillement. Et ça, c’est un choix personnel.

Bonne Nouvelle Lune à tous.

Sidonie et Charlie

Liens & infos autour de cette nouvelle lune

Pourquoi a-t-on décidé de faire les analyses des Nouvelles Lunes et non des Pleines Lunes ? Parce que lors d’une Nouvelle Lune, on est dans une énergie de rencontre et non d’opposition, comme lors d’une Pleine Lune. Oui, il fait tout noir et l’être humain n’est pas super à l’aise avec la nuit. Mais c’est pourtant l’occasion de voir derrière les définitions…

Si vous voulez des analyses astro plus classiques de cette nouvelle lune du 16 Octobre nous vous proposons quelques liens. C’est conventionnel, “facile” et assez superficiel mais ça peut avoir son intérêt.

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Le billet d'information de La Passerelle

La gazette d'ici même*

Cet article a 2 commentaires

  1. Renaud
    Renaud

    Exercice pratique : Observer tous les “petits détails” de nos postures, de nos habitudes corporelles car ils sont essentiels à traquer pour pouvoir agir dessus. En les observant on va pouvoir peu à peu les modifier et assouplir la rigidité de notre point d’assemblage jusqu’à assembler une nouvelle position.

    1. Avatar
      Sido

      Merci pour cet exercice pratique, ça a l’air tout con mais c’est super important autant pour la présence que pour le déplacement du point d’assemblage. Comment est-ce qu’on peut changer notre regard (déplacer notre point) si on veut continuer à maintenir nos habitudes ?
      Et quand dans l’article on dit “à force de répétition” c’est pas une semaine ou un mois, c’est vraiment jusqu’à ce que le geste d’origine ne se pointe plus quand vous faites l’action ! Suivant le geste, ça peut prendre des années, je sais je viens de plomber 😀 !!!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle lune du 16 Octobre. Totalité (Chiron) et Abandon (12)
×
×

Panier