• Post last modified:22 mars 2020
  • Post comments:2 commentaires
  • Post author:

Le thème de la nouvelle lune en BELIER et de l’équinoxe de printemps est très ouvert. Avec toutes les planètes au-dessus de l’horizon excepté le Noeud Nord, il donne une sensation d’ouverture et de circulation de l’énergie. La nouvelle lune en BELIER du 24 Mars 2020 marque donc aussi l’équinoxe de printemps. A la porte de l’équinoxe, jour et nuit sont à l’équilibre, pas de prédominance de l’un ou de l’autre. C’est le mariage, la CO-EXISTENCE des énergies Yin et Yang.

Dans le thème, deux éléments (Air et Eau / Feu et Terre / Terre et Air) coexistent dans chaque maison puisque les cuspides (1) sont en fin de signe. On retrouve donc deux signes différents par maison, apparemment antinomiques. Ils peuvent s’empêcher, rentrer en opposition, ou au contraire se compléter, l’un enrichissant l’autre.

C’est ce que les énergies du moment nous invitent d’ailleurs à faire. Faire co-exister deux énergies à priori antagonistes : intérieur et extérieur, individualité et collectif, émotionnel et mental, liberté et contrainte, vide et plein.

On peut vraiment sortir de la lutte et du dualisme, et intégrer au coeur de nos vies le principe même du Tao : le yin émerge du yang, le yang émerge du yin. On peut donc faire exister simultanément ces deux énergies, pourtant en apparente opposition.

Analyse du thème de la nouvelle lune en Bélier le 24 Mars 2020

Noeuds Lunaires, notre rapport intérieur / extérieur

Un des aspects qui nous a marquées dans ce thème, c’est le dessin que forment les Maisons 1, 7, 9, 10 et 11. On voit apparaître trois triangles, avec un socle commun. La base commune qui relie les trois têtes des triangles, donc les Maisons 9, 10 et 11, c’est l’axe des Noeuds lunaires, Maison 1 et Maison 7. Il est donc particulièrement important dans ce thème.

  • Le Noeud Nord est en dans la Maison 1 (sous l’horizon). En face il y a le Noeud Sud, en Maison 7 dans le .
  • L’axe Maison 1 / Maison 7 nous parle du rapport entre Je et Nous, individuel et collectif, mais aussi intérieur et extérieur. Et c’est accentué par les signes du Cancer et du Capricorne.

RAPPEL Noeud Nord / Noeud Sud

Le Noeud Nord, appelé point d’évolution, indique la direction vers laquelle cheminer. Le Noeud Sud, appelé point de séparation, représente notre acquis d’expérience, là où on doit lâcher pour ne garder que l’information d’évolution.

Alors que toutes les planètes sont au-dessus de l’horizon, que le printemps bat son plein, la direction d’évolution – LE NOEUD NORD – nous encourage à tourner nos yeux vers l’intérieur.

Pour cette NOUVELLE LUNE EN BELIER l’occasion nous est donnée, et la situation actuelle de confinement est un outil magnifique à saisir, de changer le rapport qu’on a avec nous-même, l’extérieur, le besoin d’assentiment et la solitude.

Transformer notre rapport entre intérieur et extérieur

  • Soit Je (Maison 1) veut être rassuré (Cancer)  et il demande à l’Autre (Maison 7) de valider son existence (Capricorne).
  • Soit Je (Maison 1) se rassure lui-même (Cancer). On peut alors voir que Je est un Autre (Maison 7), prendre de la distance avec notre définition, intégrer toutes nos facettes et accéder à notre chimère (Capricorne).

L’axe M1/M7 – Cancer / Capricorne – nous parle du rapport entre intérieur et extérieur. Où en sommes-nous avec la solitude ?

Est-elle agréable, ressourçante, ou carrément effrayante ? Se sert-on du collectif pour fuir notre solitude et notre intériorité ? Il est temps de nous poser ces questions avec LUCIDITÉ :

  • La solitude nous permet-elle de nourrir notre individualité, et d’amener des victuailles sur la table collective ?
  • Attend-on de l’extérieur de nous nourrir ou à l’inverse, est-ce que c’est nous qui nourrissons le monde de notre individualité ?
  • Vit-on l’extérieur comme quelque chose de dangereux, qui nous veut du mal ?
  • L’extérieur est-il un terrain de jeu et d’expérimentation qui permet de matérialiser ce qu’on a fait grandir en nous ?

Faire co-exister deux éléments

La Maison 7 est marquée par le Capricorne, avec le Noeud Sud et Jupiter qui sont dans le signe. Et pourtant l’élément Feu est bien présent, avec une cuspide en . Alors on peut alimenter le besoin de sécurité et de reconnaissance sociale (Capricorne) et étouffer totalement notre désir d’indépendance (). Ou faire l’inverse : Alimenter notre reconnaissance par une sur-existence du JE et de l’illusion d’indépendance. Mais il existe une 3ème voie : mettre la pugnacité et la détermination du Capricorne au service de notre capacité d’autonomie, insufflée par le désir de liberté du Sagittaire.

Lire aussi :   Nouvelle Lune du 2 Juillet 2019 - Rire et vivre

En Maison 1, c’est l’émotionnel (Cancer, signe d’Eau) et le mental (Gémeaux, Air) qui doivent co-exister. Notre mental peut amplifier toutes nos émotions et rentrer dans le laisser-aller le plus total. A l’inverse, on peut s’en servir pour totalement bloquer notre rationalité et notre émotionnel.

LA 3ème VOIE, elle, demande à utiliser notre capacité d’analyse (Gémeaux) pour observer nos émotions (Cancer), les exprimer sans s’y identifier.

Ce couple Gémeaux /Cancer vient appuyer encore un peu plus sur notre rapport entre Intériorité / Extériorité. Cet axe des noeuds lunaires est la base commune des trois têtes des triangles. Il impactera donc directement sur notre façon de gérer les Maisons 9, 10 et 11.

rencontre-eau-et-feu

Nouvelle lune en Bélier, l’analyse par maison

Maison 9, changer nos modèles émotionnels

Maison 9 : élargir notre vision du monde, changer nos modèles de pensée et de comportements.

Dans la Maison 9 du thème de cet équinoxe de printemps 2020, on trouve Mercure, en exil dans le Poissons, et Neptune, en domicile dans le Poissons. Il est donc question de changer nos modèles émotionnels ou, au contraire, de se rigidifier dans nos comportements et routines.

Comme en Maison 1, Air et Eau cohabitent (cuspide de la 9 en Verseau), et c’est renforcé par la présence de Mercure (associé à l’Air) et de Neptune (Eau).

  • CHOIX 1 : on étouffe notre capacité d’analyse (Mercure en exil) et l’émotionnel nous contrôle totalement (Neptune en domicile). Gros risque de noyade, surtout vu le contexte actuel ! 
  • CHOIX 2 : notre capacité d’analyse nous permet de structurer notre émotionnel. Au lieu de sombrer dans la panique absolue, on accède à l’imaginaire (Poissons), dès lors on peut inventer (Verseau) de nouveaux modèles de comportements émotionnels. 
element-eau-astrologie-chamanisme
Photo by Will Swann

Maison 10, changer le rapport à notre fonction sociale

Lune, Soleil, Chiron et Lilith sont en Maison 10 dans le signe du Bélier. Mais la cuspide de la M10 est dans le Poissons. Un animal à quatre pattes (Bélier) + un poisson = une chimère (ça ressemble fort au Capricorne). Et en plus, cette M10 est reliée au signe du….. Capricorne !

Entre chimère et Equinoxe, tout nous dit qu’on a l’opportunité de mélanger, de réunir, d’assembler des bouts de nous-même qui nous semblent inconciliables.

Vous pouvez avoir l’impression en ce moment d’être face à des situations en apparence contraignantes. Et pourtant c’est grâce à ces contraintes qu’on va pouvoir plonger et accéder à un espace bien plus vaste, étirer les limites de nos définitions.

S’identifier à l’essence de notre fonction, pas à sa forme

La Maison 10, c’est la Maison de la carrière et de notre fonction sociale, là où on est le plus visible. Ce qui ne veut pas dire que notre sphère intérieure doit être balayée, bien au contraire. C’est d’ailleurs renforcé par la présence du signe du Poissons.

Les énergies Poissons et Bélier ne sont pas en opposition. Exclure l’une ou l’autre de ces énergies est improductif. Faisons vivre en nous à la fois le fond (Poissons) et la forme (Bélier).

Si on s’identifie (Bélier) totalement à notre fonction sociale (M10), on peut élargir et donner de la profondeur (Poissons) à cette fonction. 

EXEMPLE FACILE :

Je suis prof, le collège est fermé, donc je ne suis plus rien. Ou alors, je plonge et je m’identifie totalement à ma fonction : prof. Ma fonction est d’enseigner, je peux le faire dans chaque acte que je mène, sachant que je peux enseigner aux autres mais aussi et surtout à moi-même.

Cet aspect est fortement renforcé par la présence de Chiron en Maison 10 qui nous pointe du doigt la blessure liée au sentiment de notre insuffisance.

C’est le moment d’accepter que nous ne serons jamais assez et que notre seule solution est de faire retomber la pression pour atteindre l’essence de notre fonction.

reunion-sociale-rencontre-apero
Photo by Kelsey Chance

Maison 11, la liberté dans la contrainte

La Maison 11 est associée à la direction que l’on donne à notre vie. Même si cette direction se place sur un plan relativement abstrait, on va devoir passer par du concret (). 

Uranus et Vénus sont en Maison 11, dans le Taureau. Uranus y est en chute et Vénus en domicile.

Vénus, vers de nouveaux plaisirs (2)

Notre valeur, notre capacité à appréhender le plaisir (Vénus) nous semblent actuellement sur la corde raide avec cette situation de confinement. La direction que l’on a choisi pour notre vie n’est absolument pas remise en question, seules les manifestations extérieures sont partiellement mises en suspens.

Lire aussi :   Nouvelle lune 6 janvier 19 : GRANDIR !

OPTION 1: Sortir de nos routines et trouver de nouvelles manières de fonctionner.
OPTION 2 : Pleurer, nous désespérer, flipper et laisser exploser notre frustration, au choix.

Le printemps est bien là, la nature continue à s’épanouir, les oiseaux n’ont jamais autant chanté. C’est simple, comme le signe du Taureau. Tout se déroule à son propre rythme, pas après pas.

Alors quelle est la solution ? Mettre de la créativité dans chacune de nos actions, nous fabriquer de “nouveaux” plaisirs et voir que le plaisir n’est pas lié à ce qu’on fait mais à la manière dont on le vit.

Uranus, où commence la liberté ?

Uranus peut nous donner la sensation que la restriction de mouvement porte atteinte à notre liberté. Mais encore une fois, notre liberté ne se résume pas à notre mobilité. Grâce à la situation actuelle, nous avons l’opportunité de découvrir de nouveaux horizons : nos horizons intérieurs. Et ils sont vastes. Sauf si on se laisse déborder par un sentiment d’injustice et qu’on refuse de tourner notre regard vers l’intérieur.

Seules de petites choses (Taureau) vont pouvoir être révolutionnées (Uranus). Notre quotidien est notre terrain de jeu.

On a l’opportunité de vivre chaque jour comme si c’était le dernier. C’est certainement là notre seule liberté. Et c’est la plus grande révolution qu’on puisse vivre, car elle va radicalement changer notre vie. Fond et forme, enfin, vont co-exister.

N’oublions pas que l’énergie Bélier est présente là aussi (cuspide M11 en Bélier). Servons-nous de l’élan donné par ce signe pour revenir à du concret, du pragmatique.

Au lieu de trépigner sur place avec la sensation que l’énergie Feu du Bélier est contenue par la Terre du Taureau, mettons cette énergie Feu au service de la concrétisation, de la matérialisation de la direction qu’on donne à notre vie. Dans tous les petits actes de notre quotidien, aussi insignifiants soient-ils.

face-au-soleil-face-a-la-mort
Photo by Mohamed Nohassi

Prendre la comme seule conseillère – maison 8

En ces temps de panique, notre rapport à la mort (M8) est essentiel. La M8 semble vide et pourtant elle est hyper marquée. Quatre planètes “fortes” sont sur la cuspide de la Maison 8 : Jupiter, Pluton, Mars et Saturne.

La conscience lucide de notre mort est un levier formidable pour changer.

La crise actuelle nous rappelle notre condition de mortel. Ce virus est notre petit tyran à nous. Il est invisible, insaisissable, au contraire des petits tyrans en chair et en os dont parle Don Juan dans les livres de Castaneda. La peur est le petit tyran de notre époque mais elle est souvent insaisissable, elle englobe tout. Ce virus lui donne une forme.

Saisissons le cadeau. Ce virus peut nous pousser au cul pour nous extraire de nos comportements routiniers, de notre sensation d’immortalité et de notre propre importance.

Ayons peur mais ne nous laissons pas aller à la peur. La foi de Jupiter et la détermination de Saturne chassent le doute, Pluton et Mars amènent l’implacabilité au coeur de chacune de nos actions.

Une autre de nos peurs, très visibles en ce moment, c’est celle du vide. Le vide est au coeur de ce thème (M2 à 7 totalement vides).

Le vide est au coeur de nos fondations, même physiologiquement parlant, le vide est immense en chacun de nous. On peut le fuir en cherchant à le combler à tout prix. Se gaver de bouffe, d’émotions, de possessions, d’amour, etc… Ca donne une existence agitée, pleine à craquer mais vide de sens et surtout de conscience.

On peut aussi s’appuyer sur le vide. Le vide et le silence comme fondement de toute chose. Sentez le calme que ça provoque, l’espace que ça crée en vous. A vous de choisir, entre brouhaha et silence.

Charlie et Sidonie

Liens & Autres infos

  1. La cuspide marque le début d’une maison. L’élément et le signe dans lequel se trouve la cuspide marquent particulièrement la maison
  2. Pour en savoir plus sur VENUS le blog ASTRO KABBALE
  3. Autour du sujet “prendre la mort pour conseiller” voir sur EDEN SAGA

La gazette d'ici même*

Abonnez-vous à notre billet d'information

Cet article a 2 commentaires

  1. Avatar
    Pierre m

    Ce week-end j’ai pris le temps de relire votre analyse ainsi que le “prévisionnel” pour 2020 est je suis plus que surpris par votre clairvoyance. Alors bien sur ce ne sont pas des prédictions mais plutôt des grandes lignes mais vous êtes remarquablement juste je trouve. En tout cas vous faites preuve d’une justesse et d’une analyse qui est très proche de ce que je vois dans ma vie quotidienne.
    Je pense prendre plus de temps dorénavant pour bien comprendre ce qu’impliquent vos articles. Encore merci.
    Pierre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle Lune & Équinoxe de printemps 2020, CO-EXISTENCE Yin Yang
Photo originale Mohamed Nohassi
×
×

Panier