Temps de lecture : 13 min

Partons explorer ensemble les pistes de l’année 2020 qui commence à se dérouler devant nous. En numérologie, 2020 est une année 4 (2+0+2+0). Le carré, le 4, est, après le point (le 1) et la ligne droite (année 2), la forme géométrique la plus stable qui soit. C’est donc cet axe là, la stabilité engendrée par la cohérence, qui devrait être notre bâton de pèlerin dans cette ballade pour 2020.

Avant de plonger plus avant dans cet exercice périlleux qu’est « les chemins que je vous conseille de suivre », il est important de se rappeler qu’il n’y a pas UN chemin mais des chemins.

Toute voie pouvant être enseignée n’est pas La Voie.
ou La voie qui peut se dire n’est pas La Voie

Lao-Tseu, Tao-Te-King, extrait du livre premier, phrase 1

Personne, aussi charmant soit-il ne détient LA vraie vérité. Ni un scientifique, ni une brute, ni un mec en string sur une croix ou un vague barbu plus ou moins enturbanné. Je ne vous propose que DES pistes, à vous d’arpenter VOTRE chemin, avec ou sans elles.

Que vous suiviez mes conseils ou pas. Que vous cheminiez droit comme des I ou « à vue » et un peu de traviole, comme moi. Dans tous les cas, si vous en avez envie : prenez soin de vous et donnez-vous la chance d’exister en riant, pleurant, tempêtant, sans pour autant vous laisser aller.

2020 une année 4 – matérialiser notre intention en action

Avant toute chose, notons que 2020 est composé d’un double 2 : 2 + 0 + 2 + 0. Un des sens que l’on peut donner à la deuxième lame du tarot de Marseille, la Papesse, c’est qu’elle ne lit pas un livre mais « voit » bien au-delà. La carte du tarot d’Osho est d’ailleurs plus parlante puisqu’il s’agit de « La Voix intérieure ». Alors baissons le brouhaha de la radio, des « tévès », commérages et autres fenêtres numériques plus ou moins mensongères, pour revenir en nous. Au coeur de nous-même, là où, impassible, le murmure de notre voix intérieure tente désespérément de nous donner des indications.

Revenons à la guématria de base de 2020. 2+0+2+0 = 4. Dans les tarots : L’Empereur / Le Rebelle

Nous sommes sur l’aspect le plus basique de la création. Celle qui demande des maçons, des architectes, de la sueur et des larmes aussi, parfois. Cette première étape de la matérialisation d’un ouvrage individuel ou collectif exige de faire la part entre rêve et réalisme (budgétiser). Cette étape du chemin de vie 4, pour l’individu, c’est la croissance inter-matricielle, que ce soit dans un ventre maternel ou dans une matrice plus abstraite. Un foetus / projet ne se développe pas de manière anarchique s’il veut être viable. Il se développe dans tous les sens mais en suivant un plan, un rythme, un TEMPO !

C’est un passage indispensable à toute matérialisation d’une intention/esprit. Les 3 phases antérieures au chemin de vie 4 restent potentialités, visions/idées, intuitions/désirs. La phase 4 en est la MATERIALISATION SIMPLE, SOBRE, CONCRETE. Elle n’ a rien de jovial ni d’excentrique. Enfin la Réalisation/Transmutation verra peut-être le jour dans le 22, le MAT, TAV de valeur 400 en kabbale. L’entité n’est plus attachée au JE, au NOUS ni même au Transcendant (15 à 21).

Rebelle ou Empereur. Deux faces complémentaires

En 2020, une année 4, deux figures s’opposent en apparence. L’EMPEREUR du Tarot de Marseille, la loi & l’ordre, et le REBELLE du tarot d’Osho, qui semble représenter la liberté et l’affranchissement des chaînes. Mais voilà, la Nature enseigne au pèlerin qui veut le voir que les oppositions ne sont qu’apparentes et que les apparences sont très souvent trompeuses.

Le REBELLE peut aussi être le petit sapiens qui se refuse à subir les Lois du vivant. L’EMPEREUR peut incarner celui ou celle qui suit LA LOI et respecte L’ORDRE des choses. Comme toujours, tout est affaire de point de vue.

Le REBELLE s’est peut-être simplement affranchi des limites de sa matrice utérine, sociale, émotionnelle, spirituelle et autres. L’Empereur, comme Aragorn dans le seigneurs des anneaux ou Arthur, est l’Humain qui assume son existence ici et maintenant et accepte pleinement la responsabilité de son vrai pouvoir, qui est l’association de l’IMAGINAIRE et d’un pouce préhensible.

Pour vous taquiner, deux citations de Proudhon sur ce que vous nommez anarchie : « L’Anarchie, c’est l’ordre moins le pouvoir ! » & « La liberté est anarchie, parce qu’elle n’admet pas le gouvernement de la volonté, mais seulement l’autorité de la loi, c’est-à-dire de la nécessité. » Ce que vous sous-entendez par anarchie n’est en fait que révolte puérile et anomie (Durkheim).

La méditation en action : le non-agir du Tao

2020, une année 4, c’est donc l’occasion de passer à la première phase de concrétisation de nos intentions. La matérialisation, donc le passage à l’acte, devient IMPERATIF ! Sido & Charlie vous en parlent dans leur analyse de nouvelle lune : ACT NOW !

La carte du Tarot l’EMPEREUR nous montre un homme qui brandit son sceptre. Il agit (brandir) et agit concrètement (le bâton). Alors les mises en actes PEUVENT devenir collectives mais elle DOIVENT impérativement être individuelles. N’oubliez jamais que sans individu, le collectif n’existe pas ! Donc assumons nos responsabilités et encore une fois, ACT NOW ! Et coûte que coûte ! Ce n’est en aucun cas une garantie de succès !

Ce n’est pas parce qu’on agit différemment que le monde va changer. Par contre, si on n’agit pas, si on ne change rien, le monde ne changera sûrement pas.

J’insiste là dessus. Que ce soit à titre individuel ou collectif, socialement, émotionnellement ou écologiquement parlant, nous ne pouvons plus faire des réunions avec nous-même pour savoir qui que quoi dont où. Nous savons TOUS ce que nous avons à faire. TIME TO PLAY THE GAME !

Ce qui va donner de la cohérence et nous permettre de suivre LE PLAN, qui ne garantit pas le succès que nous escomptons, petit rappel, se trouve dans la suite : S’affranchir de nos illusions, de nos jugements de valeurs, de TOUTES NOS CROYANCES !

Année 2020 – l’arcane XX, le jugement à l’honneur

Au tout début, nous avons vu l’importance de l’arcane 2, LA PAPESSE. Mais si nous suivons le tarot ou la kabbale, qui sont des fondamentaux de la spiritualité et de la voie en occident, c’est l’arcane 20, le JUGEMENT, que nous retrouvons deux fois. Un peu comme dans un jeu de miroir, cette année 2020 nous encourage peut-être à nous regarder réellement en face. Ou encore à voir l’autre depuis SA position, et non plus à travers le brouillard de notre propre folie.

Concernant l’arcane XX, LE JUGEMENT, je l’ai très souvent vu être limitée à son nom qui sonne comme un couperet. LE JUGEMENT dans notre inconscient ne peut être que négatif. Sans aucun doute notre héritage de la vision du divin, hérité des hébreux. Mais surtout nous le renvoyons systématiquement à un codex, des dogmes, des lois… HUMAINES !

Pourtant la carte du Tarot est claire : Le jugement dont il est question n’est, à priori, ni bon ni mauvais. Secundo, il n’est pas dispensé par quelqu’un sur la terre mais bien depuis les cieux ou l’Abstrait. Troisième point, il concerne TOUT LE MONDE : La figure de l’empereur, la figure féminine, l’Impératrice ?, mais aussi le religieux avec, de dos, la figure du moine.

Faire un pas pour voir au-delà de nos illusions

Sommes-nous réellement prêts à aller au-delà de nos croyances, de nos idéaux, de nos peurs mais plus que tout de nos espérances et de nos illusions ?

N’oubliez pas que vous ne connaissez, et ne connaîtrez jamais, les tenants et les aboutissants de la moindre de vos actions. Surtout, essayez de voir votre vie, vos actions et celles des gens autour de vous en vous servant du conseiller le plus neutre qu’il soit … la mort prochaine et inéluctable de toute chose, y compris vous-même.

20+20 = MEM. Prendre la mort comme conseiller

Attention, on va mixer un peu les savoirs anciens pour pratiquer ce lego mental qui est un jeu de l’esprit, LA KABBALE ! Respirez un grand coup, je vous guide pas à pas. Après, rien ne vous empêche de pratiquer ce jeu sur d’autres choses, histoire de gagner en autonomie.

la mort tarot marseille

En numérologie 20+20 = 40
Dans la kabbale, la lettre/mot qui a comme valeur numérique 40 c’est MEM, la treizième lettre.
13, dans le tarot, c’est l’arcane sans nom, la transformation, en gros LA MORT

Petite validation pour le plaisir, 1+3 = 4. On retrouve bien le chemin de vie de l’année 2020. C’est la mise en mouvement/vie du foetus/projet qui se finalise avec la première mort, le 13, MEM de valeur 40. Le foetus / projet meurt et le « nouveau né ».

Juger nos actions à l’aune de notre fin.

La mort n’est pas bien ou mal, elle n’est qu’une étape. Notre culture pleine de vanité nous apprend à la voir comme une fin. D’autres peuples, d’autres époques la voyaient comme une porte ou un changement, voire, pour les Cathares, comme une solution. Qui a raison, qui a tort ? Je ne suis qu’un humain et je suis bien incapable de vous répondre. Mais apparemment, vous, vous savez …

Imaginez un monde où rien ne finit ?

Papounet et mamounette seraient toujours là. Chance ou malchance ? Le teckel de votre enfance, celui qui vous bavait dessus, serait encore assis sur vos genoux. Votre carie de quand vous aviez 5 ans aussi… D’ailleurs vous auriez toujours 5 ans si la avait disparu quand vous aviez 5 ans. Et oui, si rien n’a de fin, RIEN n’a de fin ! Ni ce que nous avons appris à être « le bon », ni ce que nous avons appris à être « le mauvais ».

Car finalement, le mauvais est bien souvent seulement une action qui nous déplaît ou n’arrange pas nos exigences. Une action qui blesse notre ego surdimensionné. La Mort ou l’Amour (inconditionnel mais pas mièvre) sont, je crois, les deux seules forces capables de faire ployer le genou à la prédominance de notre JE emphatique.

Serons-nous capable d’aimer ? D’aimer vraiment, dans le sens de ANAHATA, la compréhension du coeur ? Comme le dit Ferré, qui n’était pas un saint homme, Si l’une ne vient pas, l’autre viendra toujours …

La Mort, elle s’en fout. Elle fait juste son taf ! Abréger le désastre, nous aider à changer d’état, nous faire évoluer, malgré nous ! A nous de voir !

2Ø2Ø, le chemin du Mat

C’est la cerise sur le gâteau de cette année 2020. Une année 4 exige qu’une matérialisation soit faite. Comme nous l’avons vu, le 2, le 20 sont très présent dans le chemin de vie de cette année 2020. Mais si nous oublions le 0, qui est arrivé très tardivement dans la pensée occidentale (vers l’an mil), nous obtenons :

2 + (absence) + 2 + (absence) = 22 – LE MAT !

La carte sans nombre, justement ! Car le MAT, autrement appelé l’excuse, est une carte / vibration profondément libre. Cela peut sembler paradoxal que pour 2020, une année 4 où les intentions doivent se matérialiser dans la matière, nous trouvions LE MAT qui justement possède en lui la capacité de s’affranchir des règles et de sortir du JE / JEU.

tarot osho et marseille

C’est, je crois, l’une des plus grandes leçons de la vie que les tarots et d’autres bâtons de pèlerins essayent de nous inculquer. Mon vieux maître disait SURFER SUR LE PARADOXE. Il disait beaucoup de conneries et souvent ne comprenait pas ses propres phrases mais elles n’en demeuraient pas moins justes.

Nous devons apprendre qu’il faut s’attacher pour être Libre, oublier pour Savoir, donner pour Recevoir et surtout, Perdre pour réellement Gagner. C’est dans cette cohérence, incompréhensible pour nos egos et nos jugements binaires, que cette année 2020 peut prendre toute sa dimension magique. Le hic c’est que rien, aucune leçon, aucun livre, aucune parole rassurante ni même une plante hallucinogène ne peuvent nous permettre de saisir cette réalité.

L’arbre doit perdre ses fleurs, ses fruits, ses feuilles pour voir le printemps prochain se lever en lui ! Nous devons perdre pour pouvoir vivre !

Affranchir ou Asservir ? Le choix existe-t-il ?

Les anciens voyants croyaient que LE MAT était porteur de mauvaise nouvelle. On le nommait le Vagabond, le Fou ou le voleur de poules. Ce qui leur faisait peur, c’était surtout qu’ils n’avaient aucun contrôle sur lui. Le pouvoir, qu’il soit clanique, religieux, scientifique ou autre, n’aime pas la liberté. Le pouvoir des hommes étant une histoire qu’ils se racontent pour apaiser leur peur face à l’immensité et à l’écrasante puissance du vivant, il ne peut (le pouvoir) accepter ce qu’il ne contrôle pas. Pire, les gens de pouvoir ne peuvent pas comprendre celui ou celle qui ne veut pas de « pouvoir ».

Le MAT est libre, versatile, les 21 chemins lui sont accessibles et pourtant il prendra systématiquement celui de l’absence, du Vide, du Zero. L’apparition du 22 dans le chemin de vie de cette année 2020 nous dit que tout est encore possible mais que nous sommes bel et bien à un carrefour. Nos actions individuelles ET collectives, matérialiserons notre intention profonde.

La LIBERTE a un prix, la sécurité a un prix, le confort a un prix. C’est la leçon du MAT. Tout a un prix !

La voix de la Liberté

Pour être libre, il faut accepter de ne pas appartenir au mondes des « zommes ». Il faut accepter, comme Don Genaro dans le voyage à IXTLAN, de marcher au milieu des fantômes. D’arpenter sans fin un chemin vers un pays qui n’existe pas. Serons-nous prêts à dire adieu à TOUS nos espoirs et rêves personnels et collectifs ? Oserons-nous EXISTER pleinement et pourtant avec modération ?

Saurons-nous devenir la meilleure part de nous-même : UN ÊTRE VIVANT ?

Je ne m’attache à rien pour n’avoir rien à défendre…

La voix de la sécurité

Pour être confortable ou en sécurité, il y a un prix aussi : celui de la liberté justement. On va sécuriser notre environnement affectif, des relations jetables ou fades. Il faut aussi renforcer la sécurité face aux « estrangers » et aux « déviants » : plus de caméra, plus de gendarmes, plus d’armes, plus de lois, plus, plus, plus. Enfin, n’oublions pas ces enfoirés de méchants germes et bactéries qui trompent la vigilance des caméras de surveillance : on met plus de plastique, plus de béton, plus d’hygiène, plus de désinfectant, plus d’ ANTI BIO…

plus d’ANTI BIO … Vous comprenez ce que veut dire ce mot ?

Photo by Dawid Zawiła

2020, une année 4 pour matérialiser nos intentions

En ce moment même, le monde que nous semblons vouloir glisse vers un mélange entre EQUILIBRIUM et le superbe dessin animé de Tardi AVRIL ET LE MONDE TRUQUE. Mais rien n’est joué, c’est ce que semble indiquer LE MAT. Par contre, que ce soit individuellement ou collectivement, dans nos vies personnelles, intimes, dans notre pratique ou absence de pratique de la spiritualité, le changement doit être total ou il sera total ! Mais rassurez-vous, il n’y a pas vraiment de choix.

OPTION 1 : nous acceptons de nous affranchir des 100.000 ans de croyances sur la grandeur de l’humanité. Nous acceptons, sans culpabilité, de ne pas avoir su nous servir de notre imaginaire pour vivre en harmonie avec le reste de la Nature.

Notre cuirasse accepte de perdre le monopole et nous nous mettons au service de La Vie et pas de ce que nous avons décidé être la vie.

OPTION 2 : Nous continuons à plier le vivant et à nous croire capable de dominer La Vie. A priori, ça nous conduit dans le mur en accélérant. Le petit peuple, nous, va en chier des ronds de chapeaux qu’on en a même pas idée. Enfin si, ceux qui lisent les rapports (optimistes) du GIEC commencent à en avoir une vision très frappante. Mais rassurez-vous, notre humanité survivra, sans doute en vivant dans des cités puits comme chez ASIMOV ou dans L’INCAL.

Notre cuirasse gagne. Le monde civilisé et normé sortira vainqueur d’un champ de ruines.

OPTION 3 : L’INCONNU ! On l’appelle AREVA, TRUMP, KEPCO, GAFAM & co. Ca s’appelle « Renaud tu abuses ». En gros, l’option 3 c’est la vie qui décide stop ou encore, avec ou sans toi, moi, nous. Au final nous, je, toi et lui ne décidons pas grand chose.

Alors ni confiance béate ni dramatisation, juste, comme le MAT, soit suivre les intentions de l’Esprit et faire ce que nos voies intérieures (le 2) nous disent de faire ! Soit suivre les voies extérieures de notre cuirasse et se laisser porter par « ça ». Quoiqu’il en soit, 2020 sera riche en aventure et en matérialisation.

Nous sommes au début d’un Paradis ou d’un Enfer. Dans quel sens nos actes INDIVIDUELS ET COLLECTIFS feront pencher la balance d’Anubis … Rendez-vous dans un an … peut-être !

Renaud
REZO

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2020 une année 4 – Transformer nos intentions en Actions
×

Panier

84 Partages
Tweetez
Enregistrer
Partagez84