Temps de lecture : 9 min

Avec la en , le 28 octobre, on va plonger dans nos profondeurs. Toutes les planètes, à l’exception d’Uranus, sont sous l’horizon, dans le domaine du subjectif. On entre dans la dernière phase avant le Solstice d’Hiver, on s’apprête à franchir la porte du 1er Novembre. Le Yin prend le pas sur le Yang, le monde des formes perd de son importance, la nuit nous invite à sonder nos profondeurs. Plantons le décor car il a une importance fondamentale dans cette Nouvelle Lune :

Chaque signe se trouve dans la Maison opposée (Balance en Maison 1 , Scorpion en Maison 2 etc…). Une proposition nous est faite : au lieu de voir tout ce qui oppose un signe à celui qui est en face, tout ce qui oppose une chose à son “contraire”, on a l’opportunité de rendre complémentaires les “opposés”. 

Pour encore accentuer cette nécessité de sortir du dualisme, les deux grands archétypes masculin et féminin, Mars et Vénus, s’invitent, encadrant la conjonction Soleil-Lune. Ils sont en exil mais respectivement en Maison 1 et Maison 2. Ils sont en exil dans leur propre Maison !

Ecoutez bien les mots parce qu’ils sont très imagés :

Les archétypes masculin et féminin sont en exil dans leur propre Maison… La refonte de nos croyances les plus intimes devient un impératif !

Cette Nouvelle Lune va donc venir bousculer nos habitudes. Elle va nous pousser à sortir de nos schémas, de nos grandes oppositions, de nos certitudes et de nos croyances. Ça va secouer !

Comme toujours : face à cette vague puissante de transformation, on peut saisir son p’tit surf et suivre le courant. Ou on peut tenter de lutter, de résister et de garder le contrôle à tout prix. Et là, prévoyez le dentiste car vous allez vous ramasser ! Sega, c’est (toujours) plus fort que toi !

Carte du ciel pour la nouvelle lune du 28 Octobre 2019 – Avignon (France) – 04h37 GMT+1h

Axe Maison 1 / Maison 7 : Mars en Balance, le guerrier pacifique

On commence le grand cycle des oppositions complémentaires avec l’axe Maison 1/ Maison 7, Ascendant et Descendant, Lever et Coucher du Soleil.

Dans la Maison 1, on trouve Mars, à la fois en exil et en domicile ! En domicile, car la Maison 1 correspond à Mars, maître du Bélier, et en exil car il est dans la Balance, le signe opposé au Bélier ! En face, dans la maison 7, on trouve Lilith en Bélier, conjointe au Descendant. Un exemple de ce que nous vous disions en en-tête : Pour cette nouvelle lune les contraires se rencontrent ! Les signes et la plus part des planètes sont dans leurs maisons opposées. C’est bien beau tout ça, mais ça nous raconte quoi ?

Les astres nous proposent de faire la paix, vraiment. D’intégrer le paradoxe en rendant complémentaire ce qui semble opposé. Plutôt que de jouer à la guerre car on a besoin d’un gagnant et d’un perdant, plutôt que de séparer ce qui semble antagoniste, ce mois-ci il nous est proposé d’enfin réussir l’exploit d’unir les contraires. 

C’est le moment de mettre en actes la quintessence de la Balance dont on vous parlait le mois dernier.

Conseil de lecture : LE GUERRIER PACIFIQUE de Dan Millman- Découvrez ce livre ou sur AMAZON

Mars en exil dans sa maison : La guerre avec soi est finie

Justement, Mars, l’énergie d’action et d’affirmation, est dans la Balance en exil ! Mars en Maison 1, « sa » maison, celle du Bélier, garde toute sa puissance mais cette forte énergie est à mettre au service de l’Harmonie et de la Paix : LA BALANCE ! Mars le guerrier n’a pas à entrer en guerre et en opposition à tout et tout le monde pour se sentir exister ! On peut devenir des guerriers pacifiques et sortir de la dualité. Profane et sacré, matière et abstrait, Yin et Yang. Dans toute chose l’Un contient l’Autre, et inversement.

Nous n’avons pas à choisir d’être ceci ou cela. On peut tout être à la fois, tout embrasser.

Quant à Lilith dans le Bélier, juste en face dans la M7, elle nous invite à vivre le sentiment ET la matière, à ne pas séparer.

Lilith 6° Bélier :

Un homme réussit à s’exprimer simultanément dans deux sphères différentes.

Prise de conscience initiale de notre double nature et des possibilités qu’elle implique. Notre aptitude effective à ASSUMER DEUX EXISTENCES SÉPARÉES et à s’accomplir avec bonheur dans l’une comme dans l’autre.

Au final, Mars comme Lilith nous disent :

C’est en vivant tout, en exprimant tout ce qui nous compose, même si ça semble contradictoire en apparence, qu’on sera au plus proche de notre véritable nature. Au plus près de ce que l’on est vraiment, par delà les apparences et les façades de notre personnalité.

rencontre-sortir-du-dualisme
Photo Lupi Spuma

Axe Maison 2 / Maison 8 : La Forme au service du Fond

Après la Maison 1 vient la Maison 2, logique ! C’est là qu’a lieu la conjonction Soleil-Lune dans le Scorpion, accompagnés de Vénus et Mercure. En face dans la Maison 8, on trouve Uranus, en parfaite opposition à la Nouvelle Lune. 

Les signes du Scorpion et du Taureau se rencontrent (NDLR : ENFIN).

Soit la rencontre tourne au statu quo : chacun reste campé sur ses positions et on ne peut voir que tout ce qui les oppose. Soit la rencontre passe par l’échange et on peut apprendre à voir tout ce qui les rend complémentaires.

Le signe du Scorpion, qui est central aujourd’hui, nous demande de vivre notre vie comme si chaque minute était la dernière. Le Taureau ressent qu’il est incarné et que la matière fait partie de la vie. Ça, c’est quand tout va bien ! Parce que forcément, il y a des écueils sur lesquels s’échouer.

Le premier piège, relié au Scorpion, serait de tomber dans le désespoir. Cette désespérance peut prendre la forme du “A quoi bon, puisqu’on va tous mourir”, ou dans le “Faisons n’importe quoi puisque la mort nous attend au bout”. 

Le second piège, relié au Taureau, serait de fuir le sentiment de notre mort inéluctable en amassant, en ramenant tout à du matériel pour se rassurer, en possédant tout, biens physiques, émotionnels, énergétiques, spirituels, en grosse quantité.

Aujourd’hui, avec la porte du 1er Novembre qui suit la Nouvelle Lune l’opportunité nous est donné de sortir des schémas et archétypes qui nous limitent.

On vit donc on va mourir

Posséder implique qu’on va perdre. Et ne rien posséder n’est pas la solution puisqu’on est incarné. Laissons émerger de nos profondeurs ce sentiment que toute chose a une fin. Et pourtant, ou en raison de ça, agissons et ancrons dans la matière. Changeons notre manière d’agir en laissant nos actes (M2), émerger du Vide (Scorpion) et du silence (Taureau). Ne luttons ni contre la matière, ni contre le sentiment. Laissons-les cohabiter.

Ne cédons pas à l’orgueil (Soleil), au laisser-aller (Lune), à l’agitation mentale (Mercure) et au caprice (Vénus). La Lune est en chute dans le Scorpion et Vénus y est en exil ! Elles ne sont pas au top de leur forme alors autant en faire une aide. Servons-nous en pour sortir de nos enfantillages et de notre besoin de tout mettre en opposition.

La Maison 2 (notre héritage, nos acquis, nos possessions) renvoie également à la carte de la Papesse du Tarot de Marseille. Nous pouvons nous détacher du grand livre de notre histoire personnelle. Nous pouvons décoller les yeux du livre pour regarder dans le vide et le silence du Scorpion. La proposition qui nous est faite est de mettre la lucidité et la profondeur du Scorpion au service de notre Je (Soleil), du sentiment (Lune), et du pouvoir de mettre en forme (Vénus). Du Silence (M8 et Taureau) émergeront les infos justes (Mercure) pour pouvoir mettre en actes (M2).

Révolutionnons nos croyances : Uranus en chute dans sa maison !

Pour accentuer encore cette nécessité de sortir de nos habitudes, Uranus se trouve en opposition parfaite à la conjonction Lune-Soleil, en Maison 8. Il est en chute (Taureau) bien qu’il soit dans « sa » Maison (M8, Scorpion).

Alors combien de temps allons-nous encore résister pour ne surtout pas lâcher nos grandes revendications ? Combien de temps nous accrocherons nous à nos révoltes plutôt qu’utiliser l’énergie d’URANUS pour nous révolutionner ?

Uranus est dans le Taureau, dans la Maison de la mort. Laissons mourir nos exigences et révolutionnons nos schémas, nos croyances. Pas à pas. Ça va sembler beaucoup trop lent à l’explosif Uranus, mais il n’a pas le choix. Le signe du Taureau est là pour lui apprendre que la patience n’est pas l’ennemi de la révolution. Ils peuvent devenir alliés, tout comme le fond et la forme.

rire-comme-un-enfant
Photo Ben White

Axe Maison 4 / Maison 10 : Rire, surtout de nous !

Au milieu du ciel, qui vient donc éclairer tout le thème comme un phare, le Noeud Nord qui nous parle de la direction à suivre. Et là, le symbole sabian est juste magique.

Noeud Nord 10° Cancer :

Un clown parodie des personnalités bien connues.

L’importance de l’humour lorsqu’on veut acquérir objectivité et indépendance d’esprit. L’humour et l’ironie sont des instruments puissants pour juger le monde qui nous entoure,et, en conséquence, pour s’affranchir de toute illusion et de tout préjugé. La capacité de rire de soi-même, de ses tics et de ses manières, en fait de sa suffisance. DÉCONDITIONNEMENT

Le Noeud Nord est explicite sur l’outil pour acter cette transformation profonde de nos manières d’agir, d’être et de faire : Le Rire !

Rire de nous, de notre suffisance. Rire aussi de tout ce qui nous entoure, car tout ça, au final, n’est qu’une grande farce. Toute l’importance qu’on se donne, toute la gravité qu’on met dans chaque chose, c’est à mourir de rire ! On a déjà perdu car le seul grand gagnant, c’est la Mort. La mort, qui ne cherche pas à gagner, la mort qui est, simplement.

Attention, ca va pas forcément être simple tous les jours, surtout qu’en face le Noeud Sud nous parle un peu de notre volonté de perfection. 

Noeud Sud 10° Capricorne :

Une myriade de faisans dans le parc d’un château.

L’essor et la diffusion de valeurs aristocratiques grâce auxquelles l’homme participe à l’évolution de la vie vers des formes plus parfaites d’existence. ARISTOCRATIE.

Notre volonté de perfection dans la maison  de la famille (maison 4), donc un conditionnement solidement ancré car si on le lâche, on a tellement peur de se retrouver seul et abandonné !

Saturne et Pluton, nos garde-fous

Pour ne pas tomber dans le piège de la perfection (avec le Capricorne, ça arrive vite !), appuyons-nous sur Saturne et Pluton. Les deux nous rappellent à quel point notre suffisance est risible; les deux nous rappellent à quel point nous ne sommes rien face à l’infini et à la mort. Et qu’on aura beau fuir la solitude notre vie durant, on la retrouvera au moment de notre mort.

Alors rions ! Et embrassons notre solitude. Servons nous de la pugnacité et de la détermination du Capricorne pour maintenir une discipline (Saturne) quotidienne. C’est elle qui nous servira de garde fou quand on se retrouvera face à l’inéluctable (Pluton). Au passage, le rire et l’auto-dérision face à la Maison 4, Maison de la famille et de notre conditionnement familial, ça aide à se détacher de notre histoire personnelle (Maison 2).

NOTE DE RENAUD : écoutez, au delà de vos goûts musicaux, ce morceau. Surtout écoutez le RIRE, écoutez celui qui RIT ! L’Homme qui rit (excellente BD)

Nouvelle lune octobre 2019 : La Mort, alliée de notre transformation

Cette nouvelle Lune dans le Scorpion, est à peine 3 jours avant la nuit de SAMHAIN (31 octobre) autant dire que les deux se confondent. La porte du 1er novembre, le passage des sorciers, le Scorpion, tout nous invite à une transformation profonde. Le temps de la Mort, la lame sans nom, est arrivé. Mort/ Renaissance, Transformation. 

Guematria de la NOUVELLE LUNE D OCTOBRE : 28 10 2019 donne 5 (le Pape – la Vacuité) par le 10 (la roue de fortune – le changement) ET le 12 (le pendu – la vision nouvelle)

28+10+2019 = 10(2+8) + 10(10) + 12 (2+0+1+9) = 5

On a besoin de faire tourner la roue (10), de renverser nos croyances(12) pour voir ce qui nous attend derrière. Et c’est la Vacuité (5) qui s’ouvre à nous. Avec la montée du Yin c’est parfaitement en place pour que le vide qui sous-tend toute chose nous soit accessible. 

Les quatre points cardinaux sont aspectés ce mois-ci. Les quatre piliers de notre structure. Ascendant, Descendant, Nadir et Zénith. Ainsi que l’axe M2/M8, donc notre manière d’agir et notre histoire personnelle face à la maison de la transformation et de la mort. Ce mois-ci, l’invitation est on ne peut plus claire. Le temps de la transformation a sonné. Il est temps d’intégrer pleinement ce changement.

Acceptons de ne plus séparer. La lutte est finie. Il n’y a pas à choisir d’être yin ou yang. Nous sommes le tout.

A l’aube de la plongée dans nos profondeurs, acceptons de tout être, sans rien cacher, sans rien omettre. Il est temps de Vivre, car la mort ne nous a pas encore touché mais le temps est compté, alors ne le gaspillons pas. Et quand pointent gravité, suffisance et sérieux, rappelons-nous que nous ne sommes rien, donc RIONS devant notre immense suffisance !

Sidonie & Charlie

Un autre point de vue sur la Nouvelle lune d’octobre 2019 – le site ARCTURIUS, NL octobre 2019

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle Lune Octobre 2019 – La fin du dualisme intérieur
Photo : Lupi Spuma
×

Panier

74 Partages
Tweetez
Enregistrer
Partagez74