L’épuisement du tarot d’Osho, mise en musique

Une improvisation à partir de l'épuisement ? Je me suis servi de ce que m'a inspiré la carte: d'un côté c'est l'épuisement physique et moral à force de se contraindre à toute sorte de conditionnements. D'un autre côté : on peut choisir d'illustrer l'épuisement du conditionnement lui-même. Ce sont d'abord des mouvements incessants qui montent et descendent. Puis une respiration; on joue la fin de quelque chose. Surviennent des questions qui ne veulent pas de réponses. Tout est suspendu. Un espace majeur se déploie qui semble pourtant d'une tonalité triste. Ni gai ni triste. Une méditation entre deux mondes. Puis des éléments dynamisent cet état en progressant vers des hauteurs sonores. C'est lent de se remettre d'un épuisement. Une dynamique…

0 commentaire
Churchill, incarnation de la force de vie – fiche lecture
British Prime Minister Winston Churchill ( 1874 - 1965) and English statesman. (Photo by Fox Photos/Getty Images)

Churchill, incarnation de la force de vie – fiche lecture

"Nous sommes tous des vers, mais je crois que je suis un ver luisant". Voilà Winston Churchill résumé en quelques mots. Une lucidité douloureuse, une ténacité remarquable et une haute idée de lui-même. J'ai commencé à m’intéresser au personnage de Winston Churchill après avoir vu la série The Crown et le film Les heures sombres. Un livre, Winston Churchill de François Kersaudy, a retenu mon attention. Un "gros livre" pour l'été, un de ceux qui ne traînent pas sur les serviettes de plage ensablées. Un de ces livres "chiants" qui nous en apprennent autant sur l'histoire du monde que sur nos propres histoires. J'ai découvert un personnage troublant, fascinant et profondément humain par la folie de sa démesure. J'ai toujours…

0 commentaire

Banque éthique c’est possible mais pas si facile.

L'écologie c'est bien ! L'économie c'est mal ! C'est le genre de phrase que j'adore détester entendre. Le capitalisme n'est pas à regretter ou à aduler. C'est un fait ! La banque est au coeur du monde pourrissant que nous habitons. C'est un levier majeur de toute action qui se veut pérenne. Même les terroristes passent par des banques ! Alors pourquoi n'osons nous pas utiliser cet outil en favorisant une banque éthique ? Nier le pouvoir que la finance a sur le monde c'est refuser de faire ce qu'il y a à faire. Dans la réalité peu d'entre nous font l'effort de s'intéresser vraiment à l'impact de leur épargne sur l'économie. D'autres parts ses banques éthiques, qu'on nous vend…

0 commentaire

Nouvelle lune 6 janvier 19 : GRANDIR !

Premiere nouvelle lune 2019 le dimanche 6 janvier quelques mots clés pour vous donner le ton : GRANDIR, agir, unité et nettoyer son passé en PAIX ! Et ouais l'année commence et déjà y a du taf ! Alors serons nous capable d'enfin résoudre le paradoxe que nous propose le Capricorne ? Sommes nous déjà notre propre autorité ?

2 commentaires

Nouvelle Lune 09 Septembre. Féminine & active !

le thème de la Nouvelle Lune du samedi 9 septembre nous propose de plonger au plus profond de nous pour agir à l’intérieur, pour changer en profondeur. Va falloir fournir des efforts, constants, déterminés, pour y arriver, mais au bout c’est sympa apparemment, au bout y a de la fluidité, de la joie et de la créativité. Ma foi, nous on est partantes ! Et vous ?

0 commentaire

Le Facteur Cheval… ou l’opiniâtreté

Je cherchais un mot qui exprimait un mélange de persévérance, volonté, constance, endurance, obstination... Et c'est le personnage dont je vais vous parler qui lui même a employé ce mot pour décrire son aventure : l' Opiniâtreté. Pas très doux à l'oreille mais assez parlant, pour moi. Je ne vais pas m'étaler sur la musicalité du mot mais surtout vous parler du Facteur Ferdinand Cheval. Le Facteur Cheval. Ferdinand de son prénom. Un homme "ordinaire" qui a passé toute sa Vie à Hauterives, dans la Drôme. Il y en a eu un certain nombre mais celui-ci, m'a émue par son action, son témoignage, son message si fort à mes yeux. En résumé, ce facteur de campagne a passé 33 ans…

0 commentaire

La danse du Dragon – After Class Yoga

Voilà un petit moment que je ne vous ai pas fait d'After Class Yoga, sur ce coup je me rattrape ! Au départ l'article était beaucoup beaucoup plus long que ça mais pour votre confort, le Monsieur qui gère la mise en page m'a dit "ma cocotte on peut pas faire ça, on va le couper en deux". Du coup vous avez sur cet article tout le travail autour de la Danse du Dragon, le détail des postures etc... Et vous allez être obligés de lire cet article sur l'Equilibre & l'Harmonie, qui est la base fondamentale du Yoga en général et de cette danse du Dragon encore plus. Symbolique de la danse du Dragon Et maintenant, la petite histoire…

0 commentaire

7zike pour marcher à se tuer la tête

Marchons ! Marchons ! Qu'un sang impur abreuve nos ... Non mais c'est n'importe quoi ça ! Non, marchons parce qu'il fait beau, parce que c'est l'automne et qu'on aime bien sauter dans les flaques, marchons dans la neige histoire d'emmerder le photographe qui veut le côté immaculé et puis simplement marchons parce qu'on peut le faire, je sais de quoi je parle, et puis que jusqu'à preuve du contraire c'est le moyen de locomotion le plus écolo, sensible et poétique qu'on ait inventé. Cette semaine c'est le barbu qui s'y colle et on va aller très loin.7zike, 7 marches Keuponnes pour aller derrière les apparencesQuand t'es punk, en tout cas avant quand t'étais punk, routard, marginal, renégat, cheyenne, apache…

3 commentaires

Le devoir croire, choisir son monde

Le devoir croire, j'en parle souvent en entretien privé ou lors des cercles. Je crois n'avoir jamais pris le temps de détailler un peu cette notion. En préambule je précise que cette notion est directement inspirée, comme souvent, des ouvrages de Carlos Castaneda relatant l'enseignement de Don Juan Matus. Les précisions que je vais donner ne sont pas celles du devoir croire de Castaneda mais uniquement ma propre interprétation et mon ressenti personnel. Le Devoir Croire, l'art d'assembler son monde. Je n'aime pas suivre les traces d'un autre, quelle que soit ma sympathie pour son travail ou sa personne. Par contre la culture, la connaissance du travail d'autrui est une base toujours enrichissante pour construire et arpenter son propre chemin.…

7 commentaires
×
×

Panier