• Post last modified:9 février 2021
  • Post comments:2 commentaires
  • Post author:
  • Reading time:15 mins read

La Nouvelle Lune en Verseau du jeudi 11 Février 2021 marque le début du printemps, le Bois en énergétique chinoise, c’est donc le début d’un nouveau cycle. Cette Nouvelle Lune est dans la continuité de celle dans le signe du Capricorne avec une proposition de travail en apparence très binaire.

On retrouve comme pour la dernière nouvelle lune en Capricorne une partie du thème totalement vide, ici le cadran Est. En face de cet immense espace vide, on trouve toutes les planètes, toutes connectées les unes aux autres. Exactement comme le mois dernier, on a un grand triangle, formé par l’axe des Noeuds lunaires en carré à Neptune. Les aspects et planètes de ce cadran Ouest sont exactement dans les mêmes signes que le mois dernier mais “On” a fait pivoter le triangle de 90°.

Au lieu d’avoir un axe des noeuds lunaires EST – OUEST (Maison 1 / 7) et un Neptune en pointe dans la maison 4 on est maintenant sur l’axe des noeuds lunaires NORD – SUD avec Neptune en pointe dans la Maison 7.

La Nouvelle Lune en Verseau aura lieu le JEUDI 11 Février 2021 à 20h26 à Avignon (19h06 TU). La carte du ciel de ce thème astral (en dessous) pour cette nouvelle lune sont calculé en part égales, domaine Placidus

La nouvelle lune en Verseau. Evoluer de l’introspection à l’action

Pour la nouvelle lune de Janvier, ce grand triangle Noeuds lunaires – Neptune nous invitait à plonger dans nos profondeurs pour voir nos intentions cachées et à ENFIN les exprimer vraiment. Dans cette Nouvelle Lune en Verseau, ce triangle axe des Noeuds / Neptune nous parle de la nécessité d ‘intégrer la Solitude ET d’ENFIN interagir pleinement avec l’Autre.

Ce mois-ci, plus que jamais, se pose la question du choix. Vais-je accepter ma solitude, accepter la totale responsabilité de mes actes, et me mettre au service quotidiennement du monde que je veux vivre ?

Ou vais-je continuer à être l’enfant capricieux et pleurnichard, le grincheux, qui soumet le monde et se soumet lui-même à la dictature de sa suffisance et de sa volonté d’être aimé et accepté ?

Ca à l’air facile comme ça mais attention à ce que votre choix implique ! Ne venez pas pleurer après ! Rappelez-vous ACCEPTER LA TOTALE RESPONSABILITÉ DE SES ACTES ! Dans tous les cas de ce choix découlera l’ambiance de l’année à venir. Nous sommes au début d’un nouveau cycle. On a commencé à planter les graines de l’année à venir cet hiver, il est encore temps de changer de cap, si on était pas bien au clair avec nos intentions.

Car maintenant nos intentions commencent à se matérialiser. On rêve tous d’un monde meilleur. Vous savez quoi ? Il existe, mais c’est à nous de le construire, jour après jour, acte après acte. 

Nouvelle lune en verseau en maison 6 : Perfection ou impeccabilité ?

La Nouvelle Lune a lieu en Verseau, dans la Maison 6 (reliée à la Vierge). La part de Fortune et l’ascendant de ce thème sont en Vierge. Ce sont les seuls points astro de cette carte du ciel qui sont présents dans le cadran Est.

Pour rappel, le printemps, l’aurore, le Bois (Foie+ Vésicule biliaire), le Feu, la position du “Sans aucun doute” sont associés à l’Est. A vous d’en déduire des trucs …

Les seuls points présents dans le cadran EST (au printemps donc) sont dans le signe de la Vierge et la Vierge est justement le maître de la Maison 6, où a lieu cette Nouvelle Lune en Verseau ! Qui plus est l’ASCENDANT incarne parfaitement le début d’un cycle quand à la part de Fortune, dans un thème, c’est un peu le “vous êtes ici” qu’on trouve sur un plan de ville, à la sortie du métro. Pour finir le 6 dans le tarot de Marseille, c’est l’Amoureux, la lame du choix / non-choix.

Comme l’indique la part de fortune conjoint à l’Ascendant on est dans cette nouvelle lune en Verseau au tout début du thème, au début d’un nouveau cycle (printemps) et face à un immense espace vierge. Qui ou quoi nous servira de guide ? Quelle voie allons-nous choisir pour ce nouveau cycle qui se présente ?

La maison 6 version : voie de la perfection

Je cherche la perfection, l’idéal, la lissitude absolue (La Vierge subie). Tout ce qui n’est pas parfait, chez moi ou chez les autres, est jugé, découpé, analysé. Je suis au service de mon ego et de ma suffisance (Maison 6). Je suis remplis de certitude sur tout et tous y compris moi-même.

Là, on a en général deux options, la suffisance en hypo ou en hyper.

  • Je suis plutôt satisfait de moi, ou en tout cas c’est ce que je laisse transparaître. Je suis au-dessus des autres, vous êtes tous des merdes, et le monde se met à mon service, parce que je le vaux bien. 
  • Soit, face à l’inéluctable médiocrité de mon état d’humain (je ne serais jamais Dieu), je m’aigris, je juge tout et tout le monde en grosse quantité, surtout moi-même. Je m’aliène à n’importe quelle cause ou personne que je vais juger supérieure. Je m’efface.

La maison 6 version : voie de l’impeccabilité

Ma quête d’idéal est un phare, la direction qui guide mes actions (Vierge intégrée). Je ne cherche pas la perfection car je sais, en toute lucidité, que c’est un but abstrait et inatteignable. Je développe mon impeccabilité. Je suis au service de l’Esprit (Maison 6).

Lune et Soleil en Maison 6 sont en Verseau. Le Verseau veut un monde meilleur, il veut sortir de l’ancien et créer sa vision, son monde idéal.

On peut le faire comme un dictateur et plier le monde, les gens, la Vie, à notre vision. Ca c’est la quête de la perfection. Mais on peut aussi le faire en commençant par soi, changer en profondeur. Au quotidien,dans chaque petite action qu’on mène, changer notre regard et transformer notre manière d’agir, en se libérant de nos conditionnements de départ.

Triangle noeuds lunaires & Neptune : Je et l’Autre

Comme le mois dernier, le grand triangle formé par les Noeuds lunaires et Neptune domine ce thème. Noeud Sud en Maison 4 dans le Sagittaire, Noeud Nord en Maison 10 dans le Gémeaux et Neptune en Maison 7 dans le Poissons

Mais ce mois-ci, le grand triangle nous parle de la nécessité d ‘intégrer la solitude ET d’interagir avec l’autre.

Axe Noeud Sud- Noeud Nord

L’axe Noeud Sud en Maison 4  – Noeud Nord en Maison 10 vient nous mettre face à notre autonomie. Sommes-nous adultes, autonomes et indépendants ? Avons-nous accepté et embrassé notre solitude, prenant ainsi la totale responsabilité de nos actes ?

Ou restons-nous des enfants en quête de reconnaissance et de sécurité, continuant en permanence à chercher à l’extérieur notre nourriture émotionnelle et énergétique ? On fuit la solitude à tout prix, ou on la transforme en isolement. On ne prend la responsabilité de rien, on est des enfants malheureux, pleurnichards et capricieux.

Ici encore, pas de fatalité ou d’inéluctabilité. Devenir réellement adulte, responsable de sa vie et autonome, est un choix, pas un accident. Tout comme rester un enfant capricieux est un autre choix qui implique d’autres conséquences.

La voie de la dépendance – l’enfant capricieux

  • je réclame la becquée énergétique, émotionnelle, physique et refuse de me sevrer quitte à mordre la main qui me nourrit pour ne pas grandir.
  • Je demande des validations et de l’attention de tous sur tout et en grosse quantité avec plus de rose du jambon.
  • Je fuis la solitude et je m’isole en me cachant à moi même par peur de moi et de l’autre.
  • Je vomis mon émotionnel et mes remontrances / culpabilités au lieu de communiquer simplement et sincèrement malgré mes peurs et croyances.
  • Je ne prends aucune responsabilité, ni de mes actes, ni de mes émotions. Je subis ma vie et la vie avec un profond sentiment d’injustice.

La voie de la solitude – le chemin du pèlerin

  • J’accepte de ne m’attacher à rien. Je me sèvre consciemment et volontairement dés que je m’emprisonne à quelqu’un ou quelque chose.
  • Je prends la totale responsabilité de mes actes et accepte ma juste part de responsabilité dans l’agréable comme dans le désagréable.
  • J’intègre ma solitude en comprenant qu’elle n’est pas l’isolement. De fait je re intègre le monde du Vivant délaissant le monde des masques.
  • Je prend la Mort comme conseiller et accepte l’impermanence de la vie. Je n’ai, de fait, plus besoin d’être rassuré.
  • J’agis avec comme seul témoin de mes actes l’Esprit. Donc je me dévoile et je communique simplement et librement sans honte du jugement de moi / l’Autre.

La Maison 7, Chiron le point de bascule

Neptune en Poissons en Maison 7, sur le Descendant, nous parle de notre rapport à l’Autre. L’autre est-il le sauveur ou le bourreau qui, dans un cas comme dans l’autre nous sert à renforcer la voie de la dépendance ? Ou bien, l’Autre, comme un miroir, nous permet-il de nous Voir et de devenir autonome ? 

Neptune va servir de point de bascule par rapport à l’axe des Noeuds, et Chiron, aussi en Maison 7 mais dans le Bélier va venir appuyer cette bascule. 

Neptune et Chiron me servent à m’aligner sur : LA DEPENDANCE.

  • L’autre, la Vie est l’ennemi. Je me replie et/ou l’autre est celui qui m’apporte la reconnaissance, la béquée.
  • Je justifie mon histoire personnelle et mes blessures dans mes interactions avec l’autre
  • L’autre justifie ma fuite de la Vie en moi. Je m’occupe du cul de l’autre pour ne pas m’occuper du mien
  • Je définis et/ou fantasme à outrance, que ce soit le monde, la vie et moi-même.
  • Je refuse les lois de la vie. Je m’acharne à la plier, à la manipuler et la dresser.

Neptune et Chiron me servent à m’aligner sur : L’AUTONOMIE.

  • L’autre n’est qu’un miroir. Il m’offre l’opportunité d’explorer mes profondeurs, l’opportunité de me Voir, de m’enseigner à moi même.
  • J’accepte le monde flou. Je rentre mes yeux en dedans et ferme le voile pour ne plus définir. Je perçois au delà de la forme.
  • Je me désidentifie de mon histoire personnelle. L’interaction avec l’autre ouvre le champ des possibles
  • Je peux rencontrer l’Autre. Celui qui existe autour de moi et celui qui existe en moi.
  • J’accepte de n’être qu’un élément du Tout. Même si je n’en ai pas envie j’accepte sereinement les lois du vivant.

Maison 5 et Maison 9, terrains d’expérimentation

Après avoir abordé les différents aspects de la conjonction LUNE – SOLEIL dans la maison 6 et l’analyse de l’impact du grand triangle des maisons 4, 10 et 6 et de Chiron en maison 7 il est temps de s’occuper rapidement des autres planètes de cette nouvelle lune en Verseau.

Elles sont quasi toutes réparties entre la Maison 5 et la Maison 9, toutes deux dans des signes de Terre (Capricorne et Taureau).

Les maisons 5 et 9 sont notre terrain d’expérimentation, l’espace d’application concrète qui va nous permettre d’éprouver notre choix. On vous l’a dit, aujourd’hui on met en œuvre ce monde meilleur dont on rêve (Verseau). Ou le cauchemar qu’on subit. Tout dépend de ce qu’on choisit de mettre en forme, de vivre.

Maison 5 : Expérimentation intérieure

La Maison 5, c’est l’espace d’expérimentation intérieur (on est encore sous l’horizon). Cette Maison 5 est scindée en deux, avec d’un côté Pluton dans le Capricorne, et de l’autre Saturne, Jupiter, Vénus et Mercure conjoints dans le Verseau.

La Maison 5 nous parle de la matérialisation de nos intentions. Mais quelles intentions allons-nous matérialiser ? 

Les intentions du grincheux et de la cuirasse.

Celles qu’on continue à planquer sous le tapis, renforçant ainsi nos je veux et nos caprices ? Dans ce cas, on refuse la mort (Pluton), l’effort et la solitude (Capricorne). On renforce notre volonté de contrôle (Saturne), notre ego despotique (Jupiter), notre auto contemplation et notre volonté d’être adulé (Venus), le tout nourri par notre dialogue intérieur (Mercure).

Les intentions du vivant profond.

On peut aussi matérialiser nos profondeurs, car on s’est mis d’accord avec nous, et en maison 5, on va concrétiser tout ce qui va nous aider à renforcer notre autonomie. L’action sera calée sur notre vide intérieur.

On prend la mort comme conseiller (Pluton), on fait ce qu’il y a à faire (Saturne), on nourrit notre action de confiance et de Foi (Jupiter). On utilise notre cerveau pour réfléchir et prendre de la distance avec nos je veux (Mercure) et on a conscience de notre valeur, on a donc pas besoin de validation (Vénus).

Maison 9 : Expérimentation matérialisée

En Maison 9, l’espace d’expérimentation matérialisée, on trouve Mars, planète de l’action, dans le Taureau en compagnie de Lilith. La Maison 9, c’est la Maison des longs voyages, de l’élargissement de nos horizons, de notre vision du monde. 

Nous sommes au début d’un cycle, rien n’est encore écrit, la page est vierge. Quelles vont être nos actions face à ce nouvel espace vierge ? Plusieurs options sont possibles : 

  • Matérialiser comme un conquérant : civiliser les peuplades sauvages, leur apprendre la modernité, leur imposer notre manière de voir et recréer un double de notre monde bien connu.
  • Agir en explorateur fasciné par ce nouveau continent vierge et parfait : nous fondre dans la masse, adopter la totalité des coutumes de nos hôtes et rejeter en bloc tout ce qui nous constituait jusque-là.
  • Vivre en pèlerin : découvrir cet espace vierge, petit à petit, à l’écoute, partager ce qui nous constitue et accepter l’inconnu.

Mars et Lilith sont dans le Taureau, alors ralentissons. Ralentissons si on ne veut pas se précipiter à nouveau contre le mur archi connu de nos limitations, qui rétrécit nos possibles. 

La nouvelle lune en Verseau : Quel monde construit-on ?

Ce thème marque le début du printemps, c’est aussi le début de l’année chinoise, année du Buffle Métal. Ce qu’on fera de cette année dépend uniquement de nous et du choix qu’on fait. La Nouvelle Lune a lieu dans le Verseau, et en ce début de cycle, c’est le moment de mettre en forme de nouvelles intentions et actions pour nous, nos projets et notre vision.

On peut, comme 99% des gens, espérer que le monde et nos vies changent par l’opération du Saint Esprit, grâce à un super président, une révolution magique sans arme ni sacrifice et bim, tout va changer, et on sera tous heureux et la paix régnera dans le monde. On l’espère, en ne changeant rien à sa vie, en ne sacrifiant rien. On a beau espérer, bizarrement ça vient pas.

On peut vraiment matérialiser un autre monde, c’est possible. Mais ça ce fait au quotidien, dans des actions concrètes, banales ! Et c’est seul, de soi à soi, qu’on sait de quoi on nourrit notre monde, de quelle intention.

La guématria de ce thème, c’est le 9, la carte de l’Hermite dans le tarot de Marseille. La clé, le secret c’est que tant qu’on n’a pas intégré totalement la solitude, on ne peut pas passer à la suite, on ne peut pas changer de monde car on vit dans un monde qui refuse la solitude et la responsabilité.

Accepterons-nous d’être seul, adulte et responsable de tous nos actes ?

Ou continuerons-nous à être des enfants capricieux, tour à tour despote ou pleurnichard ? Nous sommes les seuls responsables de ce choix, malgré tout ce qu’on se raconte.

Charlie et Sidonie.

Liens, infos, exercices pratiques et conseils autour de la nouvelle lune en Verseau

  • Patience, Présence, Pondérance ! En gros tout ce que les petits enfants capricieux et gâtés pourris en nous déteste !
  • Le printemps, l’énergie YANG monte, il est donc urgent de RALENTIR pour accélérer vraiment et ne pas se mettre en stress et succomber à l’agitation intérieure ou extérieure.
  • Pratiquer un yoga des yeux (organe de la saison printemps)
  • Manger léger si on veut et si on a besoin d’être léger, manger lourd si on a besoin de s’alourdir.
  • Planification et décision, pour rendre l’action efficiente. C’est renforcé par l’année Buffle Metal qui commence le 12 février, qui incite à la méthode, l’ordre et la constance. (cf Uranus dans le Taureau. Il faut une action pensée (Uranus), calme et constante (Taureau) pour engendrer une nouvelle ère, un nouveau monde, une transformation profonde (Uranus).

L’histoire personnelle : sa relation avec le temps voir aussi la construction psycho sociale de ce qu’on appelle JE

Une autre analyse de la nouvelle lune en Verseau par exemple sur PASSION-ASTROLOGUE

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Le billet d'information de La Passerelle

La gazette d'ici même*

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Cet article a 2 commentaires

  1. lolote

    Merci Charlie et Sidonie, cette nouvelle est méga claire, si on veut pas comprendre ou sentir ce qui est proposé, ben là on pourra s’en prendre qu’à nous même. MERCI BEAUCOUP!

  2. Sido

    Je me suis rappelée d’un passage d’un bouquin qui parle de Saturne et Uranus, tous deux maitres du Verseau :

     

    Uranus (Ouranos) père de Saturne (Cronos)

    Uranus bannit Saturne aux enfers et pour se venger, Saturne castre son père (la suite c’est Saturne qui bouffe ses enfants)

    Conflit entre l’idéal (Uranus) et la réalité (Saturne). C’est à dire :

    Saturne crée des formes et des structures, les lois qui régissent la croissance des récoltes (non la fécondité, ça se serait plutôt la Lune), les changements de saison, dicte les semailles et moissons. Il apprend aux êtres humains à obéir aux lois de la nature.” (à plier le genoux, à descendre de sa supériorité qui écrase tout)

    “Si vous prenez une idée immatérielle, Uranus, pour lui donner forme et structure, vous détruisez du même coup toute autre possibilité future. En la limitant par votre choix, vous avez restreint sa fécondité. On peut rêver d’un jardin paradisiaque, orné de plantes magnifiques fleurissant toute l’année, mais en réalité, rien ne fleurit à longueur de temps, et le jardinier doit non seulement composer avec les lois immuables des saisons et du climat, mais aussi lutter contre les limaces, les pucerons, les moisissures, le mildiou ou le chat du voisin. Avez-vous déjà écrit un essai, un récit ou un roman ? Vous avez au départ une idée, qui prolifère dans votre esprit. Tout est possible tant qu’elle n’existe qu’au niveau mental. Vous pouvez fantasmer qu’on va vous attribuer le prix Nobel de littérature. Mais dès que vous couchez votre idée sur le papier avec des mots et que vous terminez votre essai dans le nombre requis de pages, vous l’avez castré. C’est fini. Vous pouvez écrire un autre essai sur un sujet similaire, mais il sera différent. Comprenez-vous à quel point sa concrétisation limite et castre l’idée originale, tout en lui donnant réalité et permanence ?” (Greene – Sasportas : les luminaires p127)

     

    Dans le signe du Verseau tout l’art est de faire agir de concert père et fils, Uranus et Saturne. C’est rigolo aussi parce que le Verseau est un signe d’Air, Saturne est une planète plutôt Terre et Uranus une planète plutôt Feu. On a 3 éléments dans un même signe à réconcilier, harmoniser, mêler, faire danser.

    Pour chacun d’entre nous, on est plus ami avec Saturne ou avec Uranus ?

    Si on est plus Saturne, ce qui est mon cas, faire entrer du Uranus, “alléger” mon Saturne. A chacun de faire sa sauce avec ces 2 énergies, de venir élargir. Surtout pas d’enlever quelque chose pour le remplacer par autre chose, il n’y a rien à corriger à redresser, juste à ajouter une nouvelle tonalité, à éclairer une autre parcelle de notre champs d’énergie.

     

     

You are currently viewing Nouvelle Lune en Verseau du 11 Février – Choisir sa Solitude
Photo by Joshua Earle on Unsplash
×
×

Panier