• Post last modified:18 mars 2021
  • Post comments:0 commentaire
  • Post author:
  • Reading time:16 mins read

Le roi d’Épée dans le tarot de Marseille et sa version LA REPRESSION (le Roi du Mental) dans le tarot Zen d’Osho sont souvent diabolisés ou du moins connotés très négativement. Les tarologues paresseux et les fiches cuisines sur le tarot décrivent volontiers le Roi des Epées ou le roi des nuages (Osho) comme un personnage cérébral, machiavélique, puissant, autoritaire voir s’il est “à l’envers” comme une entité manipulatrice, tyrannique, et intolérante.

Même si ce n’est pas faux vous vous doutez bien que ce n’est pas suffisant pour le Pèlerin qui veut gravir les 22 marches du chemin ou simplement pour celui qui veut sortir d’un point de vue binaire. Ce point de vue très enfantin sur le Roi d’Épée se base notamment sur un dogme des voies spirituelle modernes associant ÉPÉE = MENTAL = C’EST MAAAAL.

La dessus le tarot zen d’Osho, qui est tout sauf neutre, vient poser une seconde couche avec un graphisme renforçant une vision très partiale du domaine des nuages (le MENTAL) dont le roi d’Épées n’est que le représentant majeur.

Alors au delà des apparences on aimerait vous donner quelques pistes supplémentaires pour agrandir votre vision de ce personnage sévère et parfois dictatoriale qui sommeille en nous tous : le maitre des Épées.

Précédent article sur LA REPRESSION et le Roi des Epées

Le roi d’Épée – la Repression du mental dans le tarot

Dans le tarot traditionnel de Marseille on a trop souvent tendance à associer les lames mineures du domaine des ÉPÉES a des situations douloureuses, des changement brusques et très souvent à de la violence ou de la coercition. C’est un peu la voix du destin, la fatalité, le Jugement d’un dieu plus proche de l’ancien testament que de la parole christique ou du Taoïsme originel.

Cette limite BIEN / MAL qu’on s’impose sur le ROI d’Épée et les lames mineures des Epées ou du Mental (-tarot d’Osho) est un raccourci de la pensée. Le dogmatisme binaire est une faiblesse que seuls les feignants en tout genre vont utiliser.

Comme souvent dans le tarot ou dans les voies d’initiation ésotérique anciennes il n’y a pas une seule vérité binaire mais plusieurs options, toutes à prendre en considérations. Pour utiliser le tarot de manière ouverte et non partiale dans un tirage ou pour éclairer notre chemin quotidien il faudra que le Pèlerin fasse l’effort de s’extraire des croyances et passer du monde bien / mal de la 2 D à celui plus complexe de la 3D qui est bien plus proche de La Vie.

Dans cette vision nouvelle pour beaucoup d’entre nous le ROI DES ÉPÉES n’est plus la voix divine écrasant tout de son JE VEUX et J’EXIGE que propose le monde plat de la 2D. Il y aura à sa place au moins 3 positions d’observations qui, une fois qu’elles sont embrassés équitablement, permettrons de vivre / voir l’ensemble des possibles que recèle l’arcane du Roi d’Épées version 3D.

Arcanes mineurs du tarot : la force des Épées

D’une manière générale les lames des épées peuvent se relier au Mental “supérieur”, la capacité de VOIR les desseins de l’Esprit et à percevoir des bribes de la réalité. Ou, si c’est le mental “inférieur” la capacité à créer des dogmes, des croyances et à imposer l’auto contemplation et à auto valider tout ce que nous mettons nous même en place.

On peut raccorder l’énergie des épées au violet et à l’indigo du système des chakras ou de la cuirasse énergétique (un jour on vous racontera)

D’une manière globale la vibration contenu dans les arcanes mineurs des Epées est en lien avec la Vésicule biliaire (et donc Foie / BOIS / PRINTEMPS / EST) de l’énergétique chinoise qui est l’énergie YANG / MASCULINE. Cette énergie permet de trancher et de se déterminer, de faire des choix et de s’y tenir. Une fois que la lame est tombée il n’y a plus de retour en arrière possible.

Le Roi d’Epée le pervers ou le sage

Le roi d’épée en tant que “maître” de cette énergie est donc encore plus que les 13 autres arcanes mineurs du domaine des épées responsable de ses choix face à l’Esprit. Il est seul à trancher, la justesse de son choix ne dépendant au final que de qui le manipule, son ego démesuré (le roi) ou l’Esprit à l’intérieur de lui ?

Son ego l’enfermera dans le Tonal le plus ennuyeux et le plus flatteur pour sa cuirasse / névrose. Il validera tout ce que ses peurs et ses croyances ont mis ne place. Il deviendra surement un “Roi” dans son domaine en pressant et en assujettissant le monde et les gens / valets autour de lui. Pleurant si le monde ne lui donne pas ce qu’il a prévu d’avoir.

L’Esprit en lui permettra de s’affranchir des rêves ordinaires que le Grincheux lui propose. Il aura la force de volonté pour se détacher des illusions flatteuses ou effrayantes et pourra rester droit, noble et serein quelque soit les outrages, les deuils et les pertes. Il sera un Roi au dessus des rois et découvrira l’humilité et la difficulté de régner avec sagesse et fermeté.

Le Roi des Epées du tarot de Marseille c’est l’archétype du pervers ou du narcissique mais aussi du vieux sage capable de s’amputer lui même de la main qui le torture ou du samourai se faisant seppuku (Hara-kiri) suite à un déshonneur.

Le roi d’Epée et sa représentation dans le tarot de Marseille

Le roi d’épée est à moitié assis sur son trône, il n’est pas dans une position d’attente ou de relâchement mais plutôt prêt à passer à l’action. L’Esprit, ou sa partie basse, le mental, est toujours en alerte, prêt à passer à l’action. Comme tous les rois des lames mineures du tarot de Marseille, le Roi d’Épée regarde sur sa gauche, le coté de la Mort chez Castaneda mais aussi le coté du Féminin sacré et de l’ouverture vers d’autres possibilités dans les traditions occidentales.

Il tient dans la main droite une épée et dans la gauche une dague. Le coté martial est donc bien présent. Le Roi d’épée à travers sa posture et ses eux armes n’est pas un personnage inactif. Reste à savoir à quoi va lui servir cette dynamique ? Que va-t-il détruire ou protéger ? Détruire ses chaines et entraves ou détruire la vie et la joie ? Va-t-il protéger le faible, ses valeurs ou plutôt ses croyances et le fort ? Lui seul pourra répondre.

Sur ses épaulettes, on peut voir les 2 visages du soleil, une qui sourit ou parle, l’autre silencieux ou grincheux. Gens qui rient, gens qui pleurent, le Roi d’épée est peut-être un peu comme Janus le dieu biface. Qu’elle partie de nous le contrôle ? La vie en nous ou le Grincheux, l’Autre ?

On peut distinguer des gravures sur son siège, dont une fait étrangement penser à une oreille et/ou une clé de Fa. En musique, les portées en clé de Fa sont réservées aux instrument graves. L’oreille du Roi d’épée est donc attentive mais sérieuse, ce n’est pas avec lui qu’on va aller boire des coups et courir la gaillarde !

Le mental qu’il soit “supérieur” – la connaissance silencieuse – ou “inférieur” – la préoccupation excessive de soi-même – n’est pas un rigolo. Notre mental, la force des Epées n’est pas là pour plaisanter mais pour réfléchir, trancher, séparer le bon grain de l’ivraie, le réel de l’illusion ou si c’est la partie “faible” qui domine le bien du mal en fonction de nos croyances individuelles.

Guerrier-roi-d-epee

Le roi des nuages, la Répression dans le tarot d’Osho

Un point essentiel : Il convient de temporiser quelque peu avec le tarot d’Osho qui est tout sauf neutre et ceux quelles que soit les cartes mineures.

En effet, l’esthétique de ce tarot peut avoir tendance à nous faire oublier qu’il n’y a pas qu’une seule et unique signification. Il est très facile de se laisser influencer par la légende et par une image un peu trop suggestive, on en oublie alors le ressenti et le vrai message qui nous est délivré.

Concernant la carte de la répression : on peut alors se dire que comme elle est liée au mental, elle induit forcément une toute-puissance du mental chez le sujet, et donc alors une personne déconnectée de se sensations physiques et émotionnelles. C’est un des pièges et des risques que soulève l’apparition de cette carte.

Dans notre monde les sensations sont soient débordantes soient complètement atrophiés et éteintes. La personne rencontrant le ROI DES NUAGES, la Répression, va devoir harmoniser sa relation à son corps, à ses pulsions, ses aspirations et à ses émotions. Peut-être faut-il qu’elle arrête de réprimer ses pulsions physiques ou émotionnelles mais peut-être doit elle aussi gagner en contrôle sur d’autres aspects comme ses désirs, croyances, dogmes ou émotions et pulsions.

Réprimer ou contrôler . Le mental peut aussi être un allié

La carte de la Répression, tout comme celle du Roi d’épée, nous indique que le mental est aussi un allié : il a le pouvoir de trancher, de discerner. Ainsi, on peut alors apprendre à CONTROLER certains motifs de pensée, ceux qui ne nous ont d’aucune utilité et qui génèrent le bruit de fond, voire même des comportements qui n’ont plus lieu d’être, mais auxquels on continue de s’accrocher par complaisance.

ATTENTION à ne pas tomber dans le travers de la répression qui est de juste effacer le bruit de fond, le brouhaha mental sans traiter les informations qu’il vous donne ! C’est plus facile, moins dérangeant mais on perd en lucidité et en informations.

En effet votre dialogue intérieur ne fait que vous donner des infos c’est vous qui après les hiérarchiser ! Pour être un Roi des Nuages et pouvoir utiliser impartialement son mental il est indispensable d’entendre nos pulsions et mesquineries même les plus glauques. Les entendre, les voir mais pas forcément leur donner d’importance. Oui c’est plus dur que simplement envoyer les CRS de la sainteté mentale et les milices anti je-suis-pas-un-ange mais c’est ça la vie de Roi, les milices c’est pour les dictateurs …

7 secondes pour se détacher d’une pensée

J’avais lu, dans un livre dont le titre m’a échappé, que lorsque un certain type de pensée « négative » se présentait à nous, nous avions 7 secondes pour la contrer, 7 secondes pour ne pas s’identifier. L’idée m’avait séduit, et j’y voyais alors la validation d’un ressenti. 7 secondes pour se dégager et devenir observateur. 7 secondes pour dévaloriser sans effacer. Autant dire que la Présence ici encore est un outil essentiel pour régner avec sagesse.

Réprimer, trancher, c’est la fonction même du roi d’épée, il est à l’écoute des fréquences graves, celles que l’oreille ne discerne que lorsqu’elles sont absentes, et de son soleil gauche (son intuition). Il trie avec sa dague et fait le choix décisif avec son épée !

Voyons alors dans cet arcane une invitation pour apprendre à CONTRÔLER les injonctions automatiques du mental, mais faisons ça en souplesse, sans les RÉPRIMER ! Le Roi des nuages doit apprendre à trancher sans tout casser. Faire des choix sans tuer quoi ni qui que ce soi, à moins bien sur qu’il veuille avoir des ennemis et recréer en lui la dualité qu’on lui a apprise.

Le roi des nuages, La Répression via sa représentation

Le personnage du Roi des Nuages ne laisse apparaitre que son visage et ses poings fermés. Il semble emprisonné dans une espèce structure géométrique à double facette. La structure mise en place par la volonté du Roi des nuages se reflètent elle même. Il est sa propre validation, sa propre loi. C’est une qualité pour sortir des systèmes de pensées mais aussi un piège terrible ou on valide nous même notre propre incompétence et nos propres mensonges sans même s’en rendre compte.

Si la structure mise en place par le Roi des Nuages d’Osho se reflète dans elle même ce n’est pas la même chose pour son visage, sa pensée. Le Roi des nuages, LA REPRESSION d’Osho est l’unique ! La structure et son visage remplissent, écrasent toute la carte de son unicité. JE veux, JE choisis, JE structure, JE suis la seule chose qui compte.

C’est à la fois un avantage pour avancer et un superbe piège pour se manger tous les murs. Ici encore c’est nous qui devrons être vigilant et très honnête pour savoir qui manipule quoi.

Un bon indice étant notre suffisance. Si nous nous vexons, que nous sommes triste, ou affligé et que nous prenons mal quelque chose c’est que notre ego est touché ou que nous refusons la proposition que la vie nous fait à travers l’autre ou l’expérience de vie. A partir de là à nous de faire nos choix. Tonal, Nagual ou troisième voie ?

Le Roi du mental, des nuages est la pour taper du poing sur la table, reste à savoir la raison et les intentions cachés de ces choix.

Contrôler son dialogue intérieur ou réprimer toute dissonance ?

Le Roi du mental pour exercer avec sagesse sa capacité à séparer et à trier doit apprendre à se détacher, à se détendre et à ne plus s’identifier au brouhaha de son mental et des voix implantés en lui par son conditionnement. Le mental au service des implantations et de l’émotionnel bas de plafond va nous faire regretter le passé et à craindre le futur en l’anticipant. C’est tout l’effort du ROI DES NUAGES. Se détacher de la mêlée, prendre del a distance. Il est ROI pas despote !

Le bas mental, le brouhaha, crée peur et anxiété. Il s’appuie sur ces deux émotions reptilienne pour déclencher sans cesse le besoin d’être rassuré : nous cherchons alors des « raccourcis » face aux épreuves et aux tâches qui nous incombent, nous voulons « y arriver » ! Le but générer des “Il faut, je dois” et au final de la tension. Cette tension nous fait négliger tous les petits détails, ou signaux faibles qui nous permettraient d’être impeccables.

Petite parenthèse musicale : on parle ici de fréquences graves, il est intéressant de noter que quelle que l’orchestration donnée, l’harmonie ne prend toute son ampleur et se « pose » que quand l’instrument grave vient confirmer la tonalité. C’est donc la basse qui va décider, et donc trancher, quant à la nature de l’accord.

L’effort du Roi du mental ? RALENTIR pour se dégager et trancher quoiqu’il en coute !

L’effort principal qui nous est demandé est de ralentir ! Face à l’amoncellement des préoccupations, des détails divers, du flot d’informations continu, des sollicitations variées du monde moderne notre mental turbine au taquet et nous fait croire que l’on n’y arrivera pas…

On pose un genou à terre, on se reconnecte aux fréquences graves, et on choisit ce qui a de l’importance pour nous. On stoppe la peur, on fait de la place à l’intérieur pour laisser la vie s’exprimer sous tout ces aspects.

Contrairement à ce que montre la carte du tarot d’Osho LA REPRESSION en se détendant, en se détachant de la gravité, on se reconnecte à nos émotions et à nos pulsions. On les écoute sans s’identifier et on laisse s’éloigner celle qui n’ont plus lieu d’être.

ON NE LES CHASSE PAS, ça c’est de la répression, simplement on laisse tomber les fruits murs, ceux d’une autre époque.

Le Double a maintenant de la place pour exister et le bas mental laisse le metal haut l’autoriser à prendre le relais. Et en reconnectant au double, on reconnecte à l’esprit : l’action devient fluide. La vie devient simple et on peut expérimenter l’accélération : ce qui nous paraissait impossible 5mn plus tôt vient d’être réalisé sans effort.

Ralentir pour accélérer.

C’est la proposition paradoxale qui nous est offerte lorsque le roi d’épée se présente à nous. Sachons nous traquer : apprenons à reconnaitre notre implant « grincheux », celui qui nous fait basculer dans nos comportements automatiques.

Acceptons nos limites et sachons nous les avouer à soi ou à l’autre, l’énergie libérée peut débloquer bien des situations.

Comprenons que la répression équivaut à s’interdire toute forme de simplicité, à croire que tout acte de sorcellerie est un spectacle « son et lumière » grandiloquent, à se punir de percevoir la banalité et d’être émerveillé par elle.

Enfin, tel le Jedi mû par la Force, nous pourrons peut-être réaliser que ne plus se soucier du but, c’est finalement être présent !

Olivier

Liens, infos autour du Roi des Épées et de la Répression du tarot d’Osho

LE JUGEMENT : décryptons Le Jugement – l’arcane XX

Sortir du monde binaire. Quand l’échelle de valeur devient le Cercle.

La Mort dans la cosmogonie de Carlos Castaneda n’est pas du tout macabre et encore moins méchante comme dans la vision chrétienne ou occidentale. Elle est notre seule conseillère digne de confiance et surtout le moteur et l’ultime compagne. Je compte sur Renaud pour vous en parler plus longuement un jour.

La PRESENCE c’est le double. Plus qu’un long discours une méditation active avec des sons binauraux pour renforcer la Présence en vous

D’autres visions plus classiques et binaires du Roi d’Epée dans le tarot de Marseille sont disponibles par exemple sur LE CHARIOT ou APPRENDRE LES TAROTS

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Le billet d'information de La Passerelle

La gazette d'ici même*

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Roi d’Épée dans le tarot, le mental. Contrôle vs Répression.
×
×

Panier