Temps de lecture : 6 min

Le Tarot n’a pas de morale. Les tarots sont des outils d’informations, des supports c’est nous qui plaquons sur elles un sens ou un dogme. C’est nous qui animons ces bouts de cartons plus ou moins enluminés. LA REPRESSION du mental, ou le ROI D’EPEE dans le Tarot de Marseille font parties de ces cartes « qui font peur ». Dans le TAO, tout comme dans le Chamanisme qui est son origine, rien n’est blanc ou noir. Les notions de bien et de mal sont des rajouts très récents qui n’ont dans l’initiation pas d’autres utilités que classifier et limiter l’enseignement possible d’une lame de tarot, archétype d’un type d’expérience existentiel.

Pour la carte du tarot d’Osho LA REPRESSION nous avons, comme d’habitude le choix entre son coté pile ou son coté face. C’est tout l’art de la lecture des cartes : « sentir » ce qui est juste à ce moment précis et non en fonction de nos croyances, peurs et codes moraux.

La question cette semaine est donc : Ou avons nous besoin de gagner en discipline ? Dans quelles zones de nos vies nous nous sommes enfermés dans des carcans, des dogmes rigides et stériles ?

Cet article n’a pas encore, sic, subi la normalisation orthographique. Mille pardon aux grammairiens sensibles

Je vous conseille vivement d’écouter, de lire et de méditer un peu sur le podcast de Charlie autour du NON-ATTACHEMENT vous avez dedans un outil merveilleux. A vous de vous en saisir

La repression une aide pour se re-conditionner

Vous l’avez compris nous sommes encore et toujours sous la coupe du conditionnement. Voilà bientôt deux mois qu’aucune carte majeure n’est apparu. Si vous n’aviez pas compris à quel point il est urgent de changer votre manière d’être, de faire, de penser et d’aimer, je crois que maintenant il y a moins de doute.

Pourtant j’en vois encore au fond de la classe qui traîne la jambe, qui rechigne à l’effort. La blague c’est que vous êtes comme moi adolescent. « Élève avec un potentiel aussi élevé que sa paresse ». J’avoue je trouvais ça super rigolo. Mis à part que d’une vous n’êtes plus du tout des ado boutonneux et dopés aux hormones.

Enfin si ça on est tous dopés aux hormones vu les niveaux de perturbateurs endocriniens qu’on bouffe.

Et secundo moi je ne plantais qu’un bachot ou une année scolaire. Ne pas bosser en profondeur sur son conditionnement c’est juste planter sa vie et se contenter de sous-vivre. C’est même planter sa mort pour être juste un gros steack un peu plus juteux que les autres.

Alors voilà normalement vous êtes des adultes, en théorie responsable, conscient de leurs actions et de leur devoir face aux anciens, aux générations à venir et face à La Vie et la Terre en général. Peut être qu’il serait temps d’agir en fonction au lieu de vous enliser dans votre complaisance ?

Donc pas la peine de vous agiter, de dire « oui mais ça va mieux qu’avant » ou les « je fais de mon mieux » Ca ce sont des excuses est déjà moi, Renaud, je m’en fout alors imaginez l’Esprit, Dieu, la Pacha Mama, Wakan Takan, Le Tout ou quel que soit le nom que vous lui donniez; Imaginez donc lui à quel point il en a rien à cirer de vos argumentations.

Discipline, tranchant, tenir la ligne- Le roi d’épée

L’épée dans le Tarot est en lien direct avec les deux centres énergétiques AJNA et COURONNE nous pourrions penser, à tort, que ca va être léger, fun, et un peu dématérialisé comme les courants new-ave nous font croire qu’est la spiritualité.

La spiritualité et encore moins les voies d’initiations sont tout sauf fun, légères et désincarnées ! Regardez les moines de tous les courants religieux. Vous trouvez que c’est fun et léger leur vie ? Vous la croyez désincarnée quand la moitié de leur journée est rythmée par les travaux de maçonneries ou d’agriculture ? Idem pour les pratiquants plus occultes ou plus ésotériques. Je vous assure qu’il y a des choses plus légères et plus fun qu’une transe de deux heures ou une marche en forêt de 5 jours !

La carte LA REPRESSION, via l’EPEE qu’elle incarne nous demande d’être au commande. Quand je dis nous c’est notre SOI mais aussi notre JE. Encore une fois les deux doivent travailler et vivre de concert ! L’un comme l’autre doivent pratiquer le NON ATTACHEMENTexcellent podcast – Le JE comme le SOI doivent sacrifier quelque chose.

Surtout que ce qu’on nomme souvent le SOI n’est bien souvent que de l’ego spirituel. Dites vous bien que votre SOI véritable à le temps et que les petit jeux du JE égotique il s’en fout pas mal, au mieux ça le rend un peu triste et basta.

Comme toujours nous n’avons en réalité qu’un seul outil : LA PRESENCE et notre intention inflexible. Un des élément majeurs pour retrouver cette DISICPLINE indispensable à tout réel changement et ce que Castaneda nomme l’Art du traqueur. Cette pratique est un parfait exemple de la DETERMINATION et de la DISCIPLINE que nous demande le Roi d’Epée.

Pour résumer l’art du traqueur : c’est le déplacement et la fixation du point d’assemblage qui détermine la réalité que vous percevez par un EFFORT REPETE, SOUTENU ET motivé par notre Volonté INFLEXIBLE.

Vous pouvez relire et méditer de longues heures dessus ! Ca sera déjà un premier effort répété, soutenu et motivé par une volonté inflexible !

Le R.E.R. de Thierry Marx
RIGUEUR – ENGAGEMENT – REGULARITE

couteau-illustration-tarot-roi-d-epee
Photo by Richard Iwaki

Les caprices de l’enfant Roi. Notre mental émotionnel

Ou alors nous pouvons continuer comme ça ! A nous rouler en boule sous la couette. A bouffer des chips au fond du lit en ralant sur le système, nos parents, l’état et surtout nous même. C’est l’autre face du Roi d’Epée, plus proche de LA REPRESSION d’Osho. Je ferme tout et je boude comme le sale mioche capricieux (et un peu sénile) que je suis devenu.

C’est ce que dans les abc de « le tarot facile » vous trouvez par « le roi d’épée à l’envers ». Une force, 9 fois sur 10 intérieure, bloque notre action. En réalité c’est surtout une « rigidification » de notre énergie. Comme le suggère l’Art de traquer au lieu de nous mettre en opposition à la personne, énergie, émotion qui incarne notre petit tyran nous devrions la remercier et l’utiliser.

Soyons honnête regardons nos vies : nous reprochons à l’autre de ne pas être fiable mais le sommes nous ? NON ! Trop souvent nous pleurons sur un amour impossible mais en réalité l’aimons nous vraiment ou voulons nous simplement le posséder pour nous rassurer ? Idem nous nous plaignions du manque de courage de certain alors que nous sommes les rois des pleutres !

Plutôt que d’utiliser l’énergie dynamique du Roi d’Epée et de la carte LA REPRESSION nous préférons verrouiller notre émotionnel, nous juger, juger le monde et surtout nous draper dans un JE(u) capricieux et illusoire en nous racontant cette fameuse histoire personnelle que chacun arrange à sa sauce névrotique et complaisante.

Le Roi d’épée tranche ou plonge dans la Repression

Voilà la carte est tombée à nous de jouer. Un nouveau pas sur le chemin est déjà entrain de s’inscrire. Que celà nous plaise ou pas ! Il ne s’agit pas de se durcir ni, à l’inverse, de tout laisser tomber mais de transformer notre laisser aller dans la rigidité ou notre laisser aller dans la mollesse en une force d’action et de DETERMINATION !

Le Roi d’Epée est ici pour trancher et séparer l’utile de l’inutile.

C’est, encore une fois, en lien avec l’art de traquer : ce séparer de nos routines & comportements obsolètes pour les remplacer par le conditionnement du guerrier.

Oui peut être que nous allons sembler aux yeux des complaisants devenir des gens durs, taciturnes, capricieux, asociaux et un peu barrés. Nous serons juste entrain de devenir des HUMAINS un peu plus libre.

Sinon nous avons toujours la possibilité de continuer à faire nos caprices. Nous pouvons nous réfugier dans nos croyances de bien et de mal, du vrai opposé au faux et bien sur des zentils contre les messants. Ca nous savons faire !

Ca ne se fera pas en un jour ! Rappelez vous : un EFFORT REPETE, SOUTENU ET motivé par notre Volonté INFLEXIBLE.

chaque mots étant un pas essentiel dans toute les voies d’initiation vers l’Humain

Renaud

Laisser un commentaire

20 + 14 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La Repression – Roi d’épée. Art du traqueur ou dogmatisme ?
×

Panier