• Post last modified:6 mars 2020
  • Post comments:0 commentaire
  • Post author:

Enfin un article pour parler de Carlos Castaneda et du chamanisme Toltèque ou ce que je préfère nommer la cohérence Toltèque. Dans divers articles du site, nous utilisons déjà des notions empruntées au chamanisme Toltèque de Castaneda sans pour autant nommer cet auteur, aussi sulfureux pour les ethnologues que pour les “experts” des voies de Conscience non ordinaires. Il me semblait important de vous donner mon point de vue sur Carlos Castaneda et les pistes de travail sur les champs de conscience qu’il propose dans ses 13 livres (1), avant de vous proposer plus d’articles faisant référence à la cohérence Toltèque.

En effet, la voie proposée par Castaneda à travers les enseignements de Don Juan Matus fait l’objet, depuis ses premiers instants, de critiques acerbes toutes plus compréhensibles les unes que les autres (2). Alors comment et pourquoi utiliser la voie du Guerrier de celui qui est décrit comme “un piètre auteur de SF”, un “ethnologue raté” ou un “faux maître” ?

Pour me faire plaisir : prononcez xwãn, “Rwan” à l’espagnole, langue d’origine, et pas ʒɥɑ̃, ” juan” à la française. Merci.

Carlos Castaneda, un personnage sulfureux “volontairement”

Pour vous éviter de me faire un procès en “fanatisme”, cette bonne blague, soyons clairs : pour moi, EST UN GROS CON ! Je ne vais pas détailler mais ceux qui ont lu les 10 livres ont quand même dû s’apercevoir que Don Juan Matus et les autres sorciers que Castaneda rencontre pendant son initiation passent leur temps à se foutre de la gueule du gros bébé Carlos.

A ce titre, les critiques le voulant imbu de lui-même, mégalomane et autres, me laissent quand même un peu dubitatif. Je ne me mets en opposition à aucune de ces assertions, je n’ai pas d’éléments, hormis les “on dit” pour avoir un avis. Qui plus est, je me fous de l’homme Castaneda.

Mais vous en connaissez beaucoup, des petits despotes qui se mettent en scène sous la forme d’un clown assez grotesque ?

grain-de-poussiere
Photo by David Becker

Cet aspect est même carrément exprimé par Don Juan Matus quand, dans La force du silence, je crois, il est à deux doigts d’insulter Castaneda, lui reprochant de l’obliger à vivre régulièrement comme un pauvre péon alors qu’il est rentier. Tout ça parce que la suffisance de Castaneda ne peut pas concevoir Don Juan comme autre chose qu’un vieux paysan Yaqui un peu givré. C’est d’ailleurs dans ce même passage que Don Juan dit que personne au monde ne lui a autant fait travailler sa suffisance et sa patience que Castaneda.

Idem du fidèle Genaro, qui, au final, se révèle beaucoup moins “gentil” et attentionné que ce qu’il montre à Carlos Castaneda – Lire Le feu du dedans, je crois. En gros, Don Juan Matus n’aimait pas spécialement “Carlito” et il lui disait. Plutôt étrange de la part d’un mégalo, non ?

Les plantes hallucinogènes dans les voies d’éveil

C’est un des reproches majeurs fait aux livres de Castaneda, la drogue ! Alors soyons clairs : LA PRISE DE SUBSTANCES HALLUCINOGÈNES EST UN ÉLÉMENT EXTRÊMEMENT MINEUR dans les livres de Castaneda. En gros il y est fait allusion un peu dans les 3 premiers ouvrages (sur 10). De plus, chaque fois Don Juan Matus précise que c’est nocif pour la santé du guerrier et que les plantes, que ce soit le peyotl, la datura ou autres, DEMANDENT UN PAIEMENT EN ÉCHANGE de leur “cadeau”.

Cerise sur le gâteau, chaque fois il est très clair, c’est même explicitement dit, que Castaneda prend des plantes parce qu’il est complètement bouché et très très suffisant ! Quand je vous disais que c’était un gros con !

Hélas, la nature de l’homme ordinaire est ainsi faite qu’il ne voit que ce qui arrange sa description du monde.

blueberry-hallucinogene-travail-castaneda
Extrait du film Blueberry de Jan Kounen

Les détracteurs à priori (3) de ses ouvrages vont y voir un plaidoyer à la défonce. Les adeptes de la fuite du réel et du “youpi tralala, on vit dans l’énergie, c’est bô, c’est gentil” vont, eux, trouver une justification à leur complaisance.

Lire aussi :   Cohérence Toltèque, le chamanisme moderne

A titre personnel, j’ai arrêté la prise de tous les hallucinogènes quelques mois APRÈS avoir lu VOIR, alors que j’en étais un gros consommateur !

De la pure fiction, de la mauvaise littérature populaire

Un autre reproche assez commun fait par les opposants aux pistes de développement de soi proposées par Castaneda viennent des fameux “experts”. J’adoooore les experts ! Les experts et leurs définitions sont des choses importantes pour vivre et partager dans le Tonal (terme du chamanisme Toltèque) mais elles ont un inconvénient majeur : elles limitent le champ des possibles et, de fait, notre représentation du monde. L’expert ne parle que d’une chose, la norme qu’il a apprise. Hors de cette normalité, point de salut.

Je vous laisse lire les articles critiquant Castaneda, c’est pas ça qui manque (3).

Le collège ethnologique & les adeptes des nouvelles religions

En gros on lui conseille, pour les plus gentils, d’écrire de la SF, et pour les plus méchants, souvent les spiritualistes, d’aller se rendormir et d’arrêter de nuire à l’humanité (carrément) en faisant miroiter des possibles sans pour autant assumer la charge qui en incombe.

Les experts littérateurs

Castaneda utilise un langage frustre, simple. Il n’y a pas de recherche ni de complexité dans la psychologie des personnages et des situations…C’est pas faux, mais le manque de talent dans la forme est-il un manque de talent dans le fond ? Et si le but n’était pas de plaire à notre cerveau mais de plaire à notre âme d’enfant ?

Comme souvent avec les critiques d’art, on retrouve un joli snobisme et un si sympathique mépris du populo. Les experts en art savent, pour nous, ce qui est beau ! Et puis disons le, souvent, ils n’aiment pas le “bon peuple”, surtout quand il achète les bouquins de son voisin. Y en a même parfois qui vivent mal le fait d’avoir du succès, c’est dire.

Le ZEN version rock'n roll
Le point d'assemblage, part 1 – Carlos Castaneda

La lecture de Charlie est de retour et on attaque sur les chapeaux de roues puisqu'on commence une série de podcasts autour du point d'assemblage.
Le point d'assemblage, kezako ? C'est un terme que j'ai découvert en lisant les livres de Castaneda. Le point d'assemblage est ce qui détermine et assemble le monde et notre perception.
C'est juste un truc énoooorme !
Du coup, voici le premier podcast sur le point d'assemblage, avec un extrait du Feu du dedans, de Carlos Castaneda.

Attention, ce podcast est à écouter en boucle, en attendant le prochain !

RETROUVEZ l'article complet sur :
https://projet-lapasserelle.com
ou sur https://www.facebook.com/lp2v.passerelle

Et venez commentez et partagez vos pensées et perceptions !

Aller au delà des livres de Castaneda

A titre personnel, je crois que la phrase qui résume le mieux le travail de Carlos Castaneda est celle de Boris Vian : “L’histoire est entièrement vraie puisque je l’ai imaginée d’un bout à l’autre”. Peu m’importe de savoir si la saga qu’il décrit est imaginaire ou “bien réelle”. Dans le monde des chamans, des brujo ou des sorciers, les notions communes comme vrai / faux n’ont pas de sens. Il y a ce qui est vécu, compris ou non, et ce qui n’est pas vécu.

Ma première rencontre avec les livres de Castaneda et la voie des hommes de Connaissance date d’il y a 25 ans, un livre, VOIR, abandonné dans la maison secondaire d’une connaissance. L’ennui m’a fait ouvrir ce livre, une claque définitive qui a changé ma vie. A l’époque, j’avais un peu plus de 20 ans, ces histoires d’hommes volants, d’anciens voyants, de conscience accrue et d’êtres inorganiques ont carrément piégé mon attention.

Lire aussi :   Le déplacement latéral du point d'assemblage, vol. 3

Mais très rapidement c’est le mystère du point d’assemblage, le pragmatisme de Don Juan Matus, sa philosophie réaliste et la capacité de devenir la totalité de soi-même, affranchi de tous nos conditionnements, qui m’ont fait tenir sur cette voie. La cohérence Toltèque n’est pas une voie pour les bien-pensant ou les “volontaires”.

La voie que propose Castaneda est un piège !

Ces livres eux-mêmes sont des pièges pour notre attention seconde. Certains peuvent y entrer et y découvrir leur chemin qui a du coeur. D’autres succomberont au premier anneau de pouvoir et à leur propre fixité.

Ceux-là détesteront ou aduleront Castaneda. Ces deux états, répulsion ou adulation, les écartent de la voie des hommes de Connaissance. Un chemin de retour vers Soi qui est âpre, sans concession. Comme en Amour, c’est un chemin qui ne supporte pas la tiédeur mais qui nous demande une extrême modération. Une voie pour des guerriers impeccables, qui nous demande tout sans aucune promesse de retour sur investissement.

Maintenant, à vous de Voir si ce chemin a du Coeur pour vous. Soit vous succombez à la voix des experts (même en para-science) : “ceci est la vérité puisque je l’ai dit … et que j’ai fait X années d’études à/avec XXX, nomaiho !”. Soit vous lisez, relisez, re re re re lisez ce témoignage entre ICI (notre quotidien) et ICI (un quotidien non-ordinaire) et vous vous en inspirez pour tracer, comprendre et agir sur VOTRE CHEMIN QUI A UN COEUR.

Une troisième voie est bien sûr possible. Castaneda n’est pas dieu ! Peut-être trouverez-vous votre chemin qui a un coeur dans la poterie, l’informatique, la cuisine, le bouddhisme ou la course à pied. Comme le suggérait Gurdjieff, il y a mille et un accès possibles à La Voie.

Liens & autres visions

  1. Les liens pour acheter les 10 livres de Castaneda et les 3 livres de ses acolytes sont disponibles sur notre espace LIBRAIRIE.
  2. Pour avoir une vision des critiques et cajoleries autour du personnage de Castaneda, vous avez cette émission de FRANCE CULTURE datant de 1979.
  3. SEILENOS canalblog, 32 points pour démonter Castaneda et la cohérence Toltèque qu’il proposait ET QUI N’EST PAS LA NÔTRE !

La gazette d'ici même*

Abonnez-vous à notre billet d'information

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Introduction à Carlos Castaneda et au chamanisme Toltèque
×
×

Panier