Temps de lecture : 19 min

Ce mois ci, la Nouvelle Lune nous parle de direction. Quelle direction voulons nous donner à nos vies ? Choisirons nous la lutte ? Continuerons nous à entretenir les oppositions et le vacarme intérieur qu’on fait quand on n’est pas d’accord avec soi ? Ou bien accepterons nous de nous détacher, de prendre de la distance pour voir qu’au final, droite ou gauche c’est pareil, ça peut même s’allier pour soutenir la direction qu’on donne à nos vies ?

Nouvelle lune : Samedi 11 Aout

Avant tout on va commencer par les données de base de cette nouvelle lune du Lion. Déjà l’article sur le Lion vous donnera un éclairage et celui plus général sur la nouvelle lune aussi.

Maintenant au niveau technique en dessous vous trouverez le thème de cette nouvelle lune fait pour Avignon – France en Temps universel maisons égales et placidus. Alors là les novices en astrologie croient qu’on parle un vieux dialecte Serbe mais non. Comme on a reçu des mails pour nous demander de le préciser … On précise !

Nouvelle lune Samedi 11.08.18 à 9h58 GMT

nouvelle lune 11 aout 18

Préambule à la Nouvelle lune avec le Tarot

Une entrée en matière par le biais de la Numérologie et du Tarot, ça peut pas faire de mal ! La Nouvelle Lune a lieu le 11 Août 2018. En s’intéressant un peu à la numérologie et au Tarot, on s’aperçoit que le 11, La Force dans le Tarot de Marseille, a une importance particulière dans ce thème.

Ce qui se confirme en regardant le thème de cette NL, car la conjonction Lune Soleil a lieu sur la cuspide de la Maison 11, dans le signe du Lion !

Nous avons donc : Le jour de la NL. le 11, la Force –  PLUS – le mois d’Août, le 8, la Justice dans le tarot PLUS l’année à nouveau le 11 (2018 en numérologie ca fait 2+1+8 = 11), la Force encore et toujours

Que la Force soit avec toi !

La Force, le 11 dans le tarot de Marseille, c’est une carte qui représente une femme, à ses pieds un Lion, assis, dont elle tient la gueule ouverte…

Rappelons nous que cette NL a lieu dans le signe du Lion.

La Force, c’est la conscience supérieure qui dompte et tient en respect les pulsions et l’ego. C’est l’Esprit en nous, l’essence, qui remet les choses à leur juste place.

Le but ce n’est pas de tuer le Lion, donc les pulsions, l’ego, ce n’est pas non plus de l’humilier, c’est de le remettre à sa juste place. Mettre l’ego au service de notre conscience supérieure. Pouvoir faire taire les pulsions si elles desservent la tâche à accomplir. C’est manipuler sa cuirasse plutôt que d’être manipulé par elle.

Mais pour se tenir droite et dompter le Lion, il faut voir le Lion en nous. Il faut voir, en vérité, en toute honnêteté, nos pulsions, notre ego, nos côtés pas forcément reluisants qu’on aime à appeler notre part d’ombre. La voir et l’intégrer, en la remettant à sa juste place.

La Force est déterminée et pourtant elle ne lutte pas ! Le Lion a accepté de se soumettre, et la Force dégage un tel calme et une telle détermination que de toute façon, il n’y a pas d’autre choix possible.

La Force dans ce thème

Cette lame, présente deux fois, nous invite à nous déterminer, avec une certaine implacabilité. Il est temps de nous mettre nos propres fessées. Et de nous faire avancer nous-mêmes sur le chemin, de nous mettre sur la voie.

L’impulsion ne viendra plus de l’extérieur. Ou alors ça va faire très très mal ! C’est à nous de devenir notre propre moteur. Dans la Force nous avons  dépassé l’Ermite, la 9eme lame, on s’est engagé sur le chemin, en adulte, à nous de nous maintenir dans la voie.

La Force, c’est aussi accepter qu’on est le Lion, et que l’Esprit, la Vie, Sega, c’est plus fort que nous. Alors malgré nos caprices, on ira exactement là où on doit aller. Soit dans la lutte et la contrainte, et ça va être désagréable, soit dans l’acceptation complète, et là ça va être détendu, voire même agréable. Si si, c’est possible ! Suffit juste de sortir de la lutte.

La Justice est aveugle …

Justement c’est la Justice qui nous donne les clés pour sortir de la lutte et accepter les éléments de la Force.

Au fait c’est La Force en nous, notre détermination propre, mais aussi en dehors de nous, nous sommes TOUS le canal de l’Esprit, de la Vie.

La Justice est impartiale. Elle nous regarde droit dans les yeux, impavide. Elle peut faire peur, car la Justice voit, à travers les mensonges et les masques, la Justice nous voit, et elle s’en branle.

Alors on pourrait penser à la justice humaines qui juge, ça c’est bien ça c’est mal en fonction du code pénal. Mais ici il n’y a aucune notion de morale dans la Justice, par contre il est juste question d’honnêteté, de lucidité.

La Justice est la même pour tous…

Au delà des illusions, riche, pauvre, aimé, détesté, la Justice nous voit. Et pour elle, chaque chose est à sa juste place. Elle est la gardienne de l’harmonie, peu importe vers où penche les plateaux de la balance, la Justice est la colonne vertébrale qui tient la balance et équilibre les forces.

D’ailleurs, la Justice est traversée par les forces du haut et du bas, c’est la juste harmonie entre haut et bas, spirituel et matériel. Promis un jour on vous écrire un truc dessus.

Quelles clés nous donne t-elle pour traverser la 11eme lame dans l’acceptation plutôt que dans la lutte ?

La conscience que tout est égal, peu importe si on choisit la droite ou la gauche, la Vie équilibrera toujours les plateaux. La seule chose par contre qui compte, c’est l’honnêteté. Par rapport à soi. La Justice, avec son épée, tranche les mensonges et les illusions.

La balance est sur son coeur. On ne peut s’empêcher de penser à la pesée des âmes chez les égyptiens. On met sur la balance, d’un côté le coeur, de l’autre une plume. Et pour avoir accès au monde des défunts, pour ne pas se faire dévorer par la dévoreuse d’âmes impures, les plateaux doivent être à l’équilibre. Ni plus, ni moins que le poids d’une plume. Ce n’est donc pas l’absence ou la perfection qui sont demandées, la plume existe, mais de la LEGERETE !

On en revient à l’honnêteté, à se voir sans mensonges. Et pour avoir le coeur léger, il faut exprimer tout ce qui nous traverse, tout en sachant, grâce aux enseignements de la Justice, qu’au final rien n’a d’importance.

Donc pour ne pas lutter, pour, en douceur, avec détermination mais gentillesse remettre nos pulsions et notre ego à leur juste place, voyons nous sans fard, en vérité, car ça n’a aucune importance ce qu’on est, tant qu’on est honnête avec nous, donc tant qu’on exprime à nous même ce qui nous traverse, sans s’y attacher, tant qu’on reste le coeur léger.

Oui je sais c’est pas le truc le plus simple à faire, d’ailleurs ni vous ni nous ne comprenons pleinement la portée de ces mots… Mais c’est pas grave, un jour on comprendra un peu plus qu’aujourd’hui (NDLR)

Le Pendu le renversement de nos mondes

La gematria du 11 Aout 2018, donne 11+08+2018 ce qui nous fait 11+8+11(2+1+0+8). La somme finale étant le 12 (1+1+8+1+1), le Pendu. Le Pendu, est souvent résumé par la phrase sibylline : le renversement initiatique. Mouais ! Mais ça veut dire quoi ça ?

Si avec la Force, le 11, on avait encore l’illusion qu’on était les plus forts, qu’on pouvait un peu ce la pété; Elle domine un Lion quand même la meuf ! Là avec le Pendu c’est râpé !

On se retrouve pendu par les pieds, la tête en bas et les mains attachées ! Et tout ce qu’on avait caché dans nos poches se déverse sur le sol.

Il y a une version du Pendu où on voit des deniers tomber de ses poches. Le denier, dans le Tarot, est en lien avec l’ego, avec les chakra sacré et solaire.

On retrouve le coté « Sega, c’est plus fort que toi » perçu dans La Force. Et oui, même si ça nous déplait il faut se rendre à l’évidence l’Esprit, la Vie, la Mort c’est plus fort que nous.

Le Pendu nous invite vraiment à l’acceptation complète de sa destinée, voire même à l’acceptation aveugle de sa destinée, car on ne sait pas d’avance où on va, tout comme le Pendu ne sait pas qui et quand on le détachera.

Sur la carte, le Pendu est plutôt zen, cool raoul. Parce qu’il a accepté. Et du coup, ouhaou la chance, il peut même en profiter pour voir le monde autrement, pour voir les choses à l’envers, pour avoir accès à un autre plan de réalité. Presque on aurait envi d’aller se faire pendre non ?

Au passage Le Pendu est vraisemblablement la représentation d’Odin, le Dieu Chaman et troubadour, quand il est au dessus du puits de Mimir et qu’il sacrifie son oeil pour connaître les runes. 

Mais pour ça il faut accepter que notre petit je, celui qui dit je veux et j’exige, celui qui fait des caprices, colère et tape du pied, ben il a pas le pouvoir absolu.

Option 1 : NEIN ! JE refuse : Si on l’a pas accepté, ça va être douloureux le passage par la 12. On va se débattre comme des gros vers impuissants, et oui, pas de bras pas de chocolat. Car sans les mains ni les pieds libres, ben vas y pour te détacher.

On va subir ce qui nous arrive, la pendaison, en maudissant le ciel la terre et toute la création, en hurlant à l’injustice et en se débattant jusqu’à l’épuisement. Et là, enfin, épuisé, vidé de notre JE, on finira par lâcher prise.

Option 2 : Hello i love you want to tell me your name ?! On accepte le cadeau. On voit que tout, cool ou pas cool, est une occasion merveilleuse d’évoluer, et ça devient (parfois) hyper super agréable.

On a accès à l’espace infini à l’intérieur de nous.  Cette détente nous permet d’éviter tout le passage chiant et désagréable des hurlements etc. vu plus haut. On a juste à accepter ce qui EST, le cadeau, quel qu’il soit, et on pourra voir autrement. Voir d’autres possibles pour ce monde et nous même !

On va revenir à de l’astrologie mais vraiment ces trois cartes, la Force, la Justice, le Pendu, ce sont les clés de cette NL. Si vous arrivez à les comprendre non pas avec votre tête mais avec vos vies …. votre univers vou ouvre grands les bras !

Revenons à l’astrologie

Avec la carte du Pendu nous avons aussi la maison 12 appeler la maison de l’épreuve. Cette maison 12, cette lame du Pendu, symbolise  le moment où des situations qui semblent catastrophiques se présentent, où tout ce qu’on a joliment construit est mis à mal.

Comme avec la carte du Pendu deux options : La lutte et ça peut vraiment devenir horrible. Ou option 2 : On accepte de ne pas être Dieu, on arrête les caprice et on se détend … qui sait peut être que ce sera profitable et peut être agréable… Mais pour savoir il faut prendre le risque de nous détendre. En serons nous capable ?

On retrouve la tentation de la lutte absolue, avec l’opposition maisons 4 et 10. On retrouve ces clés de lâcher prise et de détachement, avec Chiron et Venus, respectivement en maison 6 et 12. Et tout ça nous amène, si on accepte, au couple Lune Soleil à la porte de la maison 11. La maison de la direction, on retrouve là la détermination de la carte de la Force.

C’est la luuutte finaleuh……

Deux maisons opposées nous ont sautées aux yeux quand on a commencé l’étude de ce thème, c’est les Maisons 4 et 10. Le point d’entrée dans ces Maisons sont le Fond du Ciel et le Milieu du Ciel, l’axe Nord Sud.

Traditionnellement ces Maisons nous permettent de décrypter les rapports à nos parents :

La maison 4, le signe du Cancer / Lune / le foyer, la famille / intérieur / yin / énergie maternelle.

La maison 10, à l’opposé, le signe du Capricorne / Saturne / la réussite sociale, place dans le monde / extérieur / yang / énergie paternelle.

Bien sûr, c’est réducteur de limiter la M4 à notre rapport au maternel et la M10 à notre rapport au paternel. Mais ça donne vraiment un axe qui nous parle de ces 2 grands référents ou les 2 grands geôliers de nos vies si nous décidons de leur donner ce rôle et que nous choisissons d’opposer ces 2 énergies.

Maman c’est papa qui est maman…

N’oublions pas non plus qu’énergie maternelle n’est pas forcément = à maman et énergie paternelle pas forcément = à papa….Houlala, mais qu’est-ce que c’est encore que ce bordel….?

C’est juste que, par exemple, notre père peut avoir une énergie très féminine et notre mère une énergie masculine. Ne nous limitons pas à maternel = maman et paternel = papa ! Laissons nous voir plus loin que ça !

Sortir des revendications

Si on regarde au niveau astro, dans la M4 dans le signe du Verseau, on a Mars, Lilith et le Noeud Sud. Dans la M10 dans le signe du Lion se trouvent Mercure et le Noeud Nord. Pour faire bref, dans les 2 camps, il y a vraiment tout le potentiel pour entrer dans des revendications sans fin. Voir même s’y vautrer et l’alimenter indéfiniment…..

Avec une telle configurations il est légitime pour notre connerie de revendiquer un tonnerre d’applaudissement, voir même une ptite ovation ! Ovation qui d’ailleurs doit être publique, M10 et Privé M4 ! Non mais ! On est suffisant et egocentrique ou on l’est pas !

Mais pourquoi diantre ce besoin de trompettes et d’applaudissements ? Ben puisque de toute façon on ne se congratule jamais et que la reconnaissance doit forcément venir de l’extérieur autant faire en sorte que ce soit aussi énorme que notre aveuglement non ?

Pareil, on voudrait effacer tout ce qui nous emmerde dans notre héritage familial, sociétal, dans les archétypes masculins ou féminins.

Mais par contre, on voudrait que ça se fasse tout seul surtout sans effort et sans risque ! Se redresser, se prendre par la main et à faire des choix qu’on assumerai n’est pas d’actualité semble-t-il ! J’exagère ? Regardons avec lucidité nos vies, (La Justice) Quand avons nous oser pauser un acte, un choix, affronter vraiment un obstacle, un tiers ?

Idem on voudrait aussi que collectivement ça se passe aussi bien que quand on est tout seul… Mais tout seul, on est satisfait ? Non, mais au moins, rien ne vient appuyer sur les zones inconfortables….

Choisir ce qui nous enrichit intérieurement et laisser tomber ce qui nous alourdit et nous entrave demande des efforts, de la détermination et de prendre des risques. En somme nous généralement encore capable ?

Carrément méchant ! Jamais content ?

C’est quand même un peu le propre du bipède hominidé non ?

Le truc rigolo c’est de partir des luttes et thèmes généraux comme la famille, le travail, les rapports masculin / féminin pour arriver finalement à la base de tout ce bordel.

Alors c’est quoi ce bordel glauque qui reste cachée bien au fond ? Vous le connaissez bien, c’est la grande lutte du choix entre le camp du père et le camp de la mère.

Les enfants de divorcés voient très bien mais c’est valable aussi dans un couple non séparé. On choisit en général le camp de l’un ou de l’autre, on sépare, on scinde, on fractionne, on oppose et ça devient vite, en nous, la guerre des tranchées !

Energie active et passive ne se complètent plus. Nous en faisons des énergies adverses au lieu d’en faire des énergies complémentaires, amies. Diviser est malheureusement plus “simple” qu’additionner.

Alors y a pas de solution…? Mais si ! Hélas en général la solution la plus simple n’est jamais la solution la plus facile !

Intégrer notre axe

On peut faire le choix de créer un axe entre ces 2 pôles que nous croyons opposés. Au lieu de choisir un camp qui va taper sur l’autre camp, pourquoi ne pas choisir d’en faire des complémentaires ? On cherche toujours à s’identifier à papa ou maman, ou à leur faire plaisir / faire chier (c’est pareil, c’est juste un moyen d’attirer l’attention en gros) mais on oublie pas un petit paramètre ? Vous voyez vraiment pas lequel ? Mais nous, évidemment !!! Nous c’est moi, c’est l’Individu profond, c’est notre centre, celui qu’on zappe si facilement au moindre coup de vent, ou dès qu’on tourne la tête. C’est l’essentiel qu’on a transformé en optionnel…

Avec cette NL d’Août dans le signe du Lion, l’opportunité nous est offerte de nous redresser, de faire un pas de côté pour revenir au centre de nous même, au Soi en dehors de Papa et Maman. Pour laisser s’installer en nous, pour laisser se déployer cet axe, cette colonne vertébrale qui va permettre échanges, fluidité, complémentarité entre le haut et le bas, entre l’intérieur et l’extérieur, entre le yin et le yang, entre l’actif et le passif. Sans colonne vertébrale, c’est super galère de se redresser et de se déplacer….

Et pour ça il faut assumer ses choix. Il faut accepter de mettre fin à la guerre interne entre papa et maman, accepter de leur lâcher la main. Sortir de la plainte et du besoin compulsif de l’approbation paternelle ou/et maternelle pour être, pour Soi, juste pour Soi.

Nous pouvons être la personne qui va nous mettre une fessée quand on joue à la tête de con. Nous avons le choix d’intégrer ces figures parentales en nous, d’être notre propre Lune et notre propre Saturne. Et quel soulagement de ne plus avoir à aller les chercher à l’extérieur. Gain de temps et d’énergie absolument considérable !

Nous avons la possibilité, enfin, de devenir notre propre référent.

La bascule, changer notre point de vue

L’acceptation et l’intégration de cette colonne vertébrale qui se déploie entre la M4 et la M10 nous amène vers les M6 et M12. On n’est pas sur la perpendiculaire absolue des M1 Ascendant et M7 Descendant, on est légèrement décalé et c’est ce décalage qui est important. On n’est pas sur la fixité de la croix, qui était fort utile dans le thème de la NL de Juillet, mais sur une forme beaucoup plus mouvante. Le glyphe de la rune Naudiz est d’ailleurs très proche de cette forme.

L’axe central est profondément ancré, tandis que l’horizontal a l’air de n’être relié que par le centre. Au moindre souffle d’air, elle peut devenir mobile. Du déséquilibre naît le mouvement, l’action. Ca nous donne déjà un petit aperçu de la tonalité générale !

Et côté planètes, qui vient nous sussurer à l’oreille ? On a Chiron, décidément il intervient très souvent dans nos thèmes de NL ce ptit gars-là. Chiron donc, est dans la M6, au tout début du signe du Bélier. Face à lui, Vénus dans la M12, dans le signe de la Balance.

Balance…Ca ne vous rappelle pas quelque chose ? Deux plateaux reliés à un axe central et qui penchent selon ce que l’on pose dessus….C’est vraiment très similaire à la rune Naudiz et à ce rapport entre les axes M4 / M10 et M6 / M12 ! Et aussi, au cas où on ait besoin d’une validation de plus, à la balance que tient la Justice.

Ce centrer pour accepter

Si on s’imagine, pauvre petit être, posé dans un des 2 plateaux, on va vite avoir la gerbe et on va tout faire pour stabiliser les plateaux, pour arrêter le mouvement et être en position d’équilibre. Ca peut paraître tentant…mais sans déséquilibre, pas de mouvement et sans mouvement, pas de vie…

Alors quelle est l’autre option ? Une option toute simple encore une fois, le bon sens même : ne pas oublier que ces plateaux sont reliés à l’axe central !!! Si nous intégrons cette colonne vertébrale, cette verticale, nous pouvons alors laisser notre horizontale osciller à son rythme, sans être une feuille à la merci du vent.

Ce centre, ce coeur, va nous permettre d’accepter les déséquilibres.

Et c’est marrant, il y a vraiment dans ce thème une histoire de déséquilibre : les signes sont totalement inversés. C’est à dire que le Bélier qui est le maître de la M1, se retrouve en M7. Et du coup, la Balance qui régit la M7 se retrouve en M1.

On peut dire que le zodiaque se retrouve la tête en bas, encore une histoire de déséquilibre à intégrer !

D’ailleurs, les Symboles Sabian de Chiron et Vénus vont aussi dans le même sens. Chiron, le maître des Clés est, entre autre, l’enseignant, l’initiateur, le maître. Et dame Vénus est fortement liée aux Arts.

Vénus 4° Balance : Un maître dispense à ses élèves une connaissance intime, fondement possible d’un “nouveau monde”. Transmission.

Chiron 1° Bélier : Un comédien exprime par son jeu la nature humaine. Objectivation de la conscience.

Vous avez vu ? C’est complètement inversé dans les Symboles Sabian !

Et si ça nous disait que nous pouvons arrêter de tout mettre dans des petites cases ? Que nous pouvons sortir du carcan des représentations ? Chiron peut nous parler des masques que nous portons et Vénus peut être notre enseignante.

Laissons Vénus et Chiron déposer des expériences sur les plateaux de la Balance et acceptons qu’ils oscillent. Laissons-nous surprendre par le déséquilibre car il n’est pas synonyme de disharmonie, il nous pousse à avancer.

Ce ne sont pas que les grands maîtres dans les grands livres ou dans les grands stages qui vont ouvrir notre conscience, on serait même tenté de dire l’inverse…C’est tous les petits évènements de la vie qui vont nous rapprocher de notre centre, qui vont nous permettre de nous découvrir. Dans nos aspects merdiques, super merdiques, merveilleux, super merveilleux, dans notre Totalité.

On peut se laisser piéger par le personnage, par notre personnage social, parce qu’on s’identifie à lui et alors on oublie qu’on est le comédien, et donc on peut changer de rôle !

Alors, peu importe nos choix (M6 l’Amoureux dans le Tarot de Marseille), peu importe nos blessures que nous nous évertuons à rouvrir (Chiron), acceptons de changer notre point de vue, la tête en bas, les pieds en l’air (M12 le Pendu dans le Tarot de Marseille) et laissons tomber les masques auxquels nous nous identifions (Vénus).

Encore une fois, mettons de l’espace à l’intérieur de nous, prenons de la distance avec nous même, avec nos émotions aussi, pour ne jamais oublier notre centre. Evitons de nous retrouver le nez collé à la fenêtre, la tête dans le guidon de nos comportements, de nos émotions, de nos projections, de nos fantasmes. Rappelons nous que nous ne sommes pas les plateaux de la Balance, nous sommes l’axe central, nous sommes même la totalité. Un axe ancré, stable, notre centre, le noyau dur, l’individu indivisible à l’intérieur de nous. Et en même temps, nous sommes en mouvement permanent, traversé par plein d’émotions, plein d’expériences qui viennent nous enrichir. Nous sommes vivants.

Sowilo, notre soleil intérieur

Il y a donc ces deux grands axes, M4 et 10, et M6 et 12. Et la conjonction Soleil Lune sur la cuspide de la M11. Cette NL est en relation avec 3 autres planètes. Comme un trajet qui part de Pluton et nous projette, comme une boule de flipper, jusqu’à la porte de la 11ème maison, où Madame Lune et Monsieur Soleil nous attendent patiemment.

Ce trajet part de Pluton, au tout début de la M4, en Capricorne, nous emmène jusqu’à Neptune, à la toute fin de la M5 dans le Poisson. De là, on est catapulté jusqu’à Jupiter, en M1 dans le Scorpion pour atterrir aux pieds du Soleil et de la Lune, en M11 dans le Lion.

Bon, on l’a pas choisi au hasard, y a des aspects astro qui relient chacune de ces planètes. Par contre, ce trajet là ressemble étrangement à la rune Sowilo … Sowilo, c’est le Soleil. Mais chez les nordiques, le Soleil est lié au féminin. On est bien sur l’union de ce qui semble opposé, Lune et Soleil, M4 et M10, M6 et 12, intérieur et extérieur … Sowilo, c’est la foudre qui relie la Terre au Ciel, c’est l’union de la matière et de l’esprit. C’est la transformation profonde pour faire briller notre Soleil intérieur, à la fois masculin et féminin. Au fait, le Lion, sa planète c’est le Soleil (oui, pour ceux qui ont pas suivi, la NL a lieu dans le Lion).

Décidément, le hasard n’existe pas …

Alors, ce trajet de Sowilo en planètes, il nous raconte quoi ? Pluton, en M4 dans le Capricorne, nous invite à intégrer l’essence de la totalité de notre héritage, qu’il soit familial, karmique, etc … L’intégrer sans s’y identifier, en tirer la substantifique moelle et la faire nôtre. Se l’approprier pour pouvoir, avec Neptune en M5 dans le Poisson, faire émerger notre individu créateur. Celui qui agit et crée avec joie, guidé par son intuition. C’est avec cette joie, cette créativité qu’on va pouvoir exprimer la totalité de notre être. Jupiter en M1 dans le Scorpion nous aide à incarner la totalité qui nous compose. Il nous aide à ne pas avoir peur de nos profondeurs, de notre part d’ombre. Et Jupiter nous propulse jusqu’à la conjonction Lune Soleil en M11, dans le Lion.

La maison 11, la maison de la direction qu’on donne à notre vie.

Regardez le Symbole Sabian de Lune-Soleil : “Une réception sur une péniche aménagée – s’affranchir des conduites sociales rigides, s’affranchir des convenances”.

Bilan et perspectives

Porté par l’énergie des trois planètes précédentes, on peut s’affranchir de la peur du regard de l’autre, du besoin de validation extérieure pour trouver notre propre direction, notre chemin qui a du coeur. Celui qui intègre l’axe et embrasse le mouvement permanent de la vie. On peut devenir celui qu’on est, sans masque, sans peur, en intégrant tout à la fois.

Lune et Soleil sont à la porte de la M11, ils nous invitent à y entrer, et tout est à construire dedans. On a l’immensité devant nous pour créer nos vies. Mais, rappelons nous la Force, il nous faudra dompter nos pulsions, il nous faudra une détermination sans faille pour goûter à la joie d’être. Entier. Sans peur. Indivisible.

avatar charlie

Comme quoi derrière un profil très NSFW (not safe for work en gros + 18 ans) peut se cacher quelques neurones et un grand coeur peut se dissimuler derrière un « gros » cul !
Et si on s’amusait à être tout ?

Nouvelle lune du 11 Aout, ou dois je aller, qui dois devenir ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

×

Panier