Les 5 SAISONS DE L’ÉNERGIE : L'HIVER, le NORD énergétique est la jusqu'aux alentours du 20 Janvier. Il demande de la Simplicité, revenir à l'essentiel des choses, des rapports, de la vie. Il montre la structure de toutes choses et nos failles. Il fait face au vide et nous expose nos peurs, espoirs, croyances. Le NORD oblige à faire des choix simples et pragmatiques car en lien avec The E.N.D. C'est la CONNAISSANCE SILENCIEUSE + d'info ici

Bref récapitulatif de l’AUTOMNE

En énergétique chinoise : Élément MÉTAL – Direction : OUEST – Organes : Poumons & Gros Intestin – Sens : Peau & Toucher – Émotions : Tristesse, Spleen – Action : Faire circuler & purifier le Qi – Saveurs : piquant et amer – Couleur BLANC. Le Poumon abrite le PO, l’âme végétative, le système végétatif.

Système chamanique des couleurs : Le Turquoise, la peur de ne pas être capable, la complaisance. Le lieu sans Pitié et donc l’Apitoiement maximal Acceptation & confiance. Le terme en 3 en lien avec le chakra laryngé, la communication interne et externe. L’accès à l’Abstrait, aux mondes non-organiques. L’élément EAU. La Mort, la Gentillesse.

Exercices & compléments : Pratiquer une respiration ample et régulière par le nez.

[passster password= »cerclediscussion-7GFC »]

Liens vers audio Automne 2020

5éme saison à lire par ici

Cercles Automne 2020

30 Aout 2020 : Le conditionnement

La carte du conditionnement de OSHO est accompagné par LE FARDEAU et LA FETE

5 Septembre 2020 – le compromis

12 Septembre 2020 – Le ralentissement

19 Septembre 2020 – CERCLE EQUINOXE

Carte du cercle : L’attachement au passé – 5 de coupes/bleu/eau/émotions. On était 5, La pluie a commencé à tomber au moment où nous avons parlé de la mort le premier soir. C’était un WE où nous avons beaucoup parlé, exprimer, c’est aussi ça le bleu, Vishuddha, chakra de la gorge, EXPRIMER c’est EXISTER.

Nouvelle Lune : Equanimité – Mort (tout est d’égal importance, rien n’a d’importance, l’importance que l’on donne aux choses est très liée à notre attachement au passé).

LIRE LE RESUME COMPLET

26 Septembre 2020 – Attachement au passé

Avons nous bien conscience de ce qu’implique les changements actuels ? Que ces changements soient personnels, individuels, collectifs. Qu’ils soient physiques, économiques, énergétiques, affectifs ils sont DEFINITIFS !

En aucun cas nos neveux, cousins, familles ne seront les même ! Que ce soit en chevauchant les ailes de l’Allié, en mourant à soi même, en vivant dans le monde peureux et sécuritaire actuel ou en s’abandonnant à l’Esprit

RIEN NE SERA PLUS COMME AVANT il est temps d’accepter et de faire VRAIMENT le deuil du connu ancien

4 Octobre 2020 – le guide, le 3 de bâtons

Qu’est-ce) Qui guide nos vies ? Nos conditionnements, nos cuirasses ou l’esprit ? Est-ce qu’on se réfère à un guide qui nous contrôle ou à un guide qui nous incite ?

  • Thèmes CLES : EMOTIONS – SENTIMENT – INTENTION – ACTION
  • Chemins : HONNETETE – CHOIX – DISTANCE – SIMPLICITE – EXPRIMER – VOIR

Nos émotions peuvent mener au sentiment/l’intention de l’esprit, tout dépend de quel chemin/guide nous choisissons lorsque celles-ci apparaissent.

Si on se détend, la mécanique est simple : 1 – SENSATION (sens) – 2- EMOTION (mise en mouvement) – 3- SENTIMENT (choix du chemin)

Petit point d’étymologie :

Émotion : La mise en mouvement – L’étincelle – Le chemin

Don juan : « les émotions sont les ailes de la perceptions », elles sont TOUTES Nécessaires pour Voir.

Sentiment : intelligence, conscience.  L’utilisation de ce qu’on a perçu, ce qu’on en fait.

Le sentiment c’est l’alchimie qui reste en nous et ce qu’on fait des émotions, quel chemin NOUS CHOISISSONS : le Conditionnement/cuirasse ou l’essence ? La forme ou le fond ? Je subis l’émotion ou je plonge dedans pour aller plus loin ?

On revient sur les Termes en 2 et 3 : L’INTENTION DANS NOS ACTIONS (je mets du sentiment, de la magie dans l’action) et la matérialisation de l’intention.

Pour cela, cultiver, travailler :

L’HONNETETE – LA PRESENCE GENTILLE (pas contrôle) – LA SOBRIETE HEUREUSE – SIMPLICITE DELICATE (pas le manque).

Et de façon plus pragmatique, voici quelques pistes :

–       Les « il faut, il ne faut pas », dérouler l’intention derrière les injonctions que l’on se met. Sortir des dogmes et suivre le sentiment.

–       Les émotions : plonger, les dérouler, les simplifier, les caricaturer, en rire, aller au bout pour mettre de la distance, aller au-delà des limites qu’on nous a apprises et se rapprocher de l’intention, le sentiment en chaque chose. La magie est partout !

THE QUESTION trop facile de fin : A quoi ça sert de VOIR ?

Pour devenir son propre guide, suivre l’intention, l’esprit, être un canal de l’intention. Nous pouvons choisir d’être Autonomes, de ne plus subir (Voir au lieu de regarder, écouter au lieu d’entendre). On choisit notre maître. On accepte de perdre pour gagner

11 Octobre 2020 – le succès, 6 de denier

Chaque succès porte en lui son échec. Mais saurons-nous lâcher nos attachements et faire coexister deux plans d’existence différents simultanément ? Faire coopérer simple et double, tonal et nagual ?

  • Thèmes CLES : Attachement – Se Traquer – Co-Exister sur deux plans
  • Chemins : Changement de postures corporelles – Amener sensations physiques dans l’abstrait et inversement – Détachement

L’art de se traquer

On utilise notre énergie vitale pour fixer l’image qu’on a appris à avoir de nous-même. L’art de traquer, c’est apprendre à changer ses masques. Il ne faut donc plus être attaché à un masque unique.

Se traquer : permet de voir nos capacités. Le but ? Utiliser nos capacités, au lieu d’être utilisé par elles.
ex : j’ai la capacité de disparaître. Tant que c’est subi, c’est une souffrance (je suis invisible, je n’existe pas). Si je m’en sers consciemment, c’est un super pouvoir.
Tant qu’on juge nos capacités, on ne peut pas les utiliser.

Attachement au passé

On se maintient avec 3/4 comportements, qu’on répète en boucle. Notre plus grand attachement, c’est de croire qu’on est en danger, se maintenir dans un état de survie.

Notre représentation, notre histoire personnelle s’inscrit dans nos postures physiques, notre manière de bouger.

Observer et travailler sur nos postures physiques.

Déplacement du point d’assemblage

Changer nos habitudes corporelles permet de déplacer et de fixer notre point d’assemblage sur une nouvelle position.

Attention : on peut décider volontairement de déplacer son point MAIS on n’a pas de contrôle sur où il se déplace, ni sur le monde que ce déplacement assemble.

Quand le point d’assemblage se déplace, l’accompagner en présence et aller jusqu’au bout de ce déplacement. Pour ça, utiliser toutes nos capacités, tous les outils qu’on a à disposition.

L’imaginaire est un outil puissant, le corps de rêve est un outil réel.

Corps de rêve/corps physique, abstrait et matière

Le but n’est pas de se barrer dans l’abstrait mais de faire coexister corps physique et corps de rêve.

Amener de l’abstrait dans le physique, et du physique, de la matière, dans l’abstrait. Donc amener des sensations physiques dans notre corps de rêve. Et amener les sensations de notre double dans notre corps physique.

Mais pour ça, il faut lâcher l’attachement au passé et à notre image résiduelle, accepter d’être fluide, changeant, non défini.

L’attachement !!!

La carte du succès est l’une des plus trompeuses. Le succès n’est qu’un point de vue. Il n’y a de mieux ou de moins bien (renvoie au choix).

Le clou de notre conditionnement, c’est l’attachement !

Tout succès porte son échec. Du yin émerge le yang, et inversement. Le but, c’est de superposer les deux, succès et échec, ce qui amène au double, au détachement.

Lâcher l’attachement pour intégrer deux plans d’existence simultanément.

L’abstrait dans la matière, et inversement. Echec et réussite. Simple et double, etc… Voir les 2 faces de la pièce, la pile de pièces, la table sur laquelle est posé la pile de pièces, deviner la chambre autour, pressentir la bâtisse autour, etc…

Accéder au sentiment d’infini, tout en sachant qu’on ne pourra jamais en faire le tour.

Période du 15 Oct/30Novembre : 5eme saison, porte des morts, de l’Air, de l’Esprit. Moment où la frontière entre tonal et nagual est la plus fine, période idéale pour faire coexister et coopérer tonal et nagual, cuirasse, ego et double.

  • « Je ne m’attache à rien pour n’avoir rien à défendre »
  • « Chaque succès porte son échec. »
  • « Du Yin émerge le Yang, du Yang émerge le Yin. »

Dimanche 17 Octobre 2020 le 9 de denier – l’EPUISEMENT

ET SI NOUS arrêtions DE JOUER AUX CONS ?

  • La semaine dernière nous avions le 6 de denier, cette semaine sont inverse, le 9 de denier (merci Sido & Mathilde de la remarque)
  • Pb de connexion avec le serveur. C’est intéressant, on ne sait pas si on entend quand on parle !

Depuis 2012 : à tous les STOP on refait la même chose. Les gens veulent revenir à ce que c’était avant. Continuer à se battre contre soi-même.

L’hermite s’affranchit de la matrice. Du 1 au 7 du tarot : le JE . Le 8 = La totalité du JE. Le 9 se détache des 8 premiers et fait le bilan. Accepter la situation. Ce n’est pas grave, il n’y a pas à être parfait. Etre au lieu de vouloir être quelque chose. La petite partie qui est contre soi ne disparaitra pas. On s’occupe du connu, de la zone de confort qui est aussi une partie de soi.

Réintégrer le vide. Le vide est le plus important. Le boson de Higgs : la masse d’un corps n’est pas l’addition de toutes ses particules mais le résultat de leur interaction.

Faire un choix et aller aussi jusqu’à changer de choix. Comment on fait les choses, c’est ce qui compte, en accord avec soi et peu importe la direction ou les choix qui sont posés. Mettre une intention dans ce que l’on fait. Ne pas vouloir mais vivre chaque situation. On a pas à gérer toute l’énergie mais la partie qui nous occupe. Percevoir avant de voir, capter l’environnement. Apprendre à sentir, se rééduquer pour ça.  Capter le vide.

Le vrai taf est dans la vie quotidienne. C’est là qu’une partie de soi refuse et veut retrouver une position à priori confortable de quand on rêvait. Au fond le JE existe toujours mais il n’a plus la même importance. La bascule est d’aller vers ce que l’on ressent au lieu de suivre le mode réactionnel dans lequel le monde est hostile.

  • Reconnecter avec sa noblesse.
  • La lutte ne nous appartient pas.
  • Devenir le sorcier.
  • Restons nobles et serein autant que faire se peut.

Comme on est librement dans le cercle, on peut le rester dans les autres situations. Avec les nuances qui s’imposent. L’hermite a toujours sa lanterne avec lui qui est toujours visible mais il a différentes couches d’habit comme autant de ressources adaptatives aux situations qui se présentent à lui.

Objectif du cercle pour la fin octobre : détendre son corps d’énergie.

24 Octobre 2020

On passe à la 5 éme saison ! suivez le lien !

Cercles Automne 2021

[/passster]

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Le billet d'information de La Passerelle

La gazette d'ici même*

×
×

Panier