Temps de lecture : 8 min

Nous-y voilà, le beau mois de juillet est là ! Alors que nous apporte cette NOUVELLE LUNE du 2 Juillet pile au maximum du Yang ? Plein d’apéros et de grillades ? Eh non, vous vous en doutez, ça va pas être la thématique principale ! Quoi que… Pour cette NOUVELLE LUNE en CANCER il va être question de rire et de dérision. Saurons nous cultiver notre capacité à rire et à se moquer de nous-même ?

C’est le rire qui va nous permettre de changer nos structures comportementales profondes, d’accéder à la légèreté et à la détente plutôt qu’au sérieux et aux prises de tête sous haute tension ! C’est quand même plus sympa, et ça permet de profiter des grillades de l’été !

Le voyage astrologique Nouvelle lune du 2 juillet

Pour suivre l’indication de l’INTENSITE nous allons dérouler la roue astrologique et allons faire « sobre » voir être un peu abrupte. Nous vous donnons des pistes de réflexion astrologique à vous de réfléchir maintenant !

nouvelle lune juillet 2019

Maison 1, transformer nos structures profondes

La triple conjonction Saturne, Noeud Sud et Pluton en Maison 1, dans le Capricorne, nous invite, comme au mois de Mai, à transformer (Pluton) nos structures profondes (Saturne et le Noeud Sud), celles sur lesquelles on a construit notre personnalité (domaine de la Maison 1).

Notre personnalité se construit sur des événements du passé, de notre histoire personnelle, de notre héritage (Noeud Sud). A partir de cette légende, on construit des structures comportementales solides et nécessaires un temps, mais qu’on a tendance à rendre immuables.

Pour évoluer et agir dans le monde plutôt que continuer à réagir selon le même sempiternel schéma comportemental, il faut déconstruire notre légende, l’histoire qu’on se raconte, afin de créer de nouvelles structures.

Abandonner notre personnalité pour faire exister notre individualité.

Comme la Maison 1 est dans le Capricorne (signe de Terre) avec Saturne en domicile, cette transformation de nos structures profondes va devoir passer par des efforts concrets, soutenus et durables.

Maison 3, fluidifier notre lien de communication

En Maison 3, on retrouve Neptune, en domicile dans le Poissons. Il nous invite à fluidifier (Neptune) notre lien de communication (Maison 3) et à y amener encore plus de profondeur et de conscience (Poissons).

Le lien de communication c’est la communication avec l’autre, mais avant tout avec soi, car comment communiquer si soi-même, on n’entend pas nos propres états intérieurs. Souvent notre lien de communication est parasité par nos peurs, nos désirs, nos espoirs, nos fantasmes et projections, notre jugement et notre culpabilité, etc…

Neptune facilite l’accès au rêve, soit pour se barrer dans l’illusion et le fantasme, soit justement pour aller au delà de l’illusion, au delà des formes apprises, pour toucher au coeur des choses et les ramener dans notre conscience.

Chiron en Maison 4, sortir de la blessure égotique

Un grand classique de la psychothérapie : Tous nos comportements, notre personnalité, se sont construits sur une blessure vécue pendant l’enfance. Pour cette nouvelle lune du 2 juillet en Cancer il nous est proposé d’en finir avec cette blessure (Chiron) égotique (Bélier) liée à notre famille et notre histoire personnelle (Maison 4).

Chiron nous enseigne que la blessure est à la fois source de souffrance, mais aussi notre plus grand maître, notre plus grande force. Mais pour cela, il faut mettre notre ego de côté et voir le cadeau. Au lieu de vivre ce qui nous est arrivé comme une injustice absolue, voyons que c’est là le plus beau cadeau qu’on ait reçu. C’est à ce prix là seulement qu’on pourra lâcher la blessure égotique originelle, plutôt que de l’entretenir en la transposant à chaque chose que l’on vit.

Voir le cadeau
illustration : Nick Walter

Soleil- Lune, M7, le rire guérisseur – La nouvelle lune

C’est la Maison 7 qui, ce mois-ci, accueille la Nouvelle Lune dans le signe du Cancer (Lune en domicile). Le couple Lune-Soleil + Noeud Nord est encadré par Vénus dans le signe du Gémeaux et par Mars dans le signe du Lion. Voilà, le plan de table est fait….alors ça nous dit quoi ?

Avec Soleil et Lune, on est sur les deux luminaires archétypiques du Yang et du Yin. Chaque Nouvelle Lune voit la rencontre de ces deux “opposés”. Et aujourd’hui, Mars vient accentuer le Soleil et Vénus vient accentuer la Lune. Ça devrait être une rencontre d’éléments complémentaires, comme lors de n’importe quelle rencontre entre des gens différents. Chacun apporte à l’autre, on apprend de nos différence….

Ça fait rêver, hein ? En vrai, c’est la lutte. Une lutte qu’on a créée de toute pièce. En classifiant, en séparant, en opposant. Et on se retrouve chacun dans ses “caractéristiques” et c’est la guerre….Ça, on connaît bien !

La configuration de cette nouvelle lune nous offre l’opportunité de se rencontrer soi et l’autre.

Avec la Maison 7, première Maison au dessus de l’horizon, on réalise qu’on n’est pas tout seul, ou plutôt que l’autre n’est pas nous. L’autre c’est celui qui nous fait peur, celui qu’on envie, celui qu’on méprise etc…

On devrait arriver dans cette Maison 7 avec la sérénité de savoir que ce que l’on est n’a aucune importance et de juste s’ouvrir à l’extérieur avec nos forces et nos faiblesses. Mais ce n’est pas le cas. On lutte parce qu’on voudrait que l’autre valide ce que l’on est. Ce qui n’arrive jamais, et on reste avec cette demande de validation extérieure. Demandant à papa et maman de nous dire à quel point c’est bien ce qu’on fait et ce qu’on est.

Alors saisissons l’opportunité qui nous est donnée de NOUS reconnaître dans notre totalité, Yin-Yang, féminin-masculin, merdique-magnifique. Dans la complémentarité et non dans l’opposition.

Comment sortir de cette dualité ? Rions !

C’est la Lune et le Soleil qui nous donnent la clé ce mois-ci.

Soleil-Lune 11° Cancer : Un clown parodie des personnalités bien connues
L’importance de l’humour lorsqu’on veut acquérir objectivité et indépendance d’esprit.Or tout commence par la catharsis que permet le rire, et aussi, par la même occasion, la capacité de rire de soi-même, de ses tics et de ses manières, en fait de sa suffisance. Il s’agit d’une étape de
DECONDITIONNEMENT.

Cette Nouvelle Lune est en opposition à Saturne, Pluton, Noeud Sud et en trigone à Neptune. C’est en riant de soi qu’on va pouvoir transformer nos structures profondes (Pluton, Saturne et Noeud Sud) et fluidifier (Neptune) notre lien de communication (M3), en enlevant de l’importance et de la gravité à toute chose (Soleil Lune).

Rire et surtout rire de soi !

Se prendre au sérieux n’est que le reflet de notre incapacité à nous apporter notre propre reconnaissance. Comment peut-on demander aux autres de nous trouver extraordinaire alors qu’on se sent totalement merdique ? Le monde nous renvoie automatiquement notre petitesse puisque c’est ce qui transpire de nous.

Rions de nos “travers”, de nos “faiblesses”, de notre ‘magnificence” pour voir que ce n’est que le costume qu’on a enfilé, le masque qu’on s’est imposé, l’histoire qu’on se raconte. Et arrêtons de chercher dans les yeux des autres ce qu’on ne peut s’apporter que soi-même : la reconnaissance.

Ça ne va pas se faire tout seul. On va devoir faire le sur-effort de ne pas rester collé dans nos comportements. De faire le pas de côté qui va faire monter en nous le rire face à nos gesticulations inutiles. Ça demande de la confiance,  de la constance, de la détermination et une grosse dose de détente.

Saurons-nous saisir l’opportunité ? Libre à chacun de faire son choix.

Mercure en Maison 8, percevoir l’Amour

L’Amour avec un grand A, l’amour inconditionnel nous est pour l’instant inaccessible. Mais grâce à la présence de Mercure dans le Lion en Maison 8, on peut apercevoir, et même percevoir ce que signifie l’amour inconditionnel.

Mercure le voyageur peut nous aider à informer la totalité de notre être que oui, l’Amour inconditionnel existe (Lion et Maison 8, reliée au chakra du coeur). Pas seulement notre tête, mais aussi chacune de nos cellules.

Quand rien ne va plus, on peut juste fermer les yeux et se laisser emmener par Mercure au coeur de notre être, au coeur de nos cellules, pour humer ce sentiment d’Amour inconditionnel. Au coeur du Silence, il y a les deux soeurs, l’Amour et la Mort. Chacune se complète, chacune nous rappelle que le cadeau est en nous, pulsant à chaque battement de coeur. Alors tout disparaît, alors les tensions se dissipent, alors peut naître la Joie, la Joie profonde d’être en Vie.

Jupiter en Maison 12, la Foi guide nos pas

Enfin, on conclut ce voyage astrologique avec Jupiter en Maison 12, en domicile dans le Sagittaire depuis un petit bout de temps déjà, et ça va durer encore un moment. Tel un phare qui clignote dans la nuit, Jupiter nous donne la direction : avoir Foi, avoir confiance en la Vie, en ce qui adviendra.

La confiance n’est pas évidente, on a tellement l’habitude de se méfier, d’être sur nos gardes car le monde est hostile, la vie est une chienne !

Mais attelons-nous à croire, en nous, en la Vie, en l’Esprit. Dans chaque chose que nous faisons, mettons-y le souffle de l’esprit, mettons-y de la magie. Au début ce ne sera que croyance. Mais nous sommes déjà pétris de croyances, au moins celle-là on la choisit consciemment. Un jour, la croyance deviendra confiance, et on éprouvera la Foi, au coeur même de nos cellules.

Rappelons-nous qu’au coeur de la nuit, le phare brille et nous indique la direction, ayons Foi.

Au coeur du sur-effort : rire de soi

Et bien voilà, notre proposition de voyage dans la roue astrologique est terminé. Le vrai voyage de cette nouvelle lune ne fait, lui que commencer. Comme au mois de mai, il va s’agir de transformer nos structures profondes. Ca va demander de la ténacité car elles sont bien ancrées, ce sont des habitudes dont bien souvent on n’a même pas conscience. Une ritournelle rassurante, un rythme familier auquel il est si bon de succomber…

Le plus dur c’est de sortir de ce rythme bien connu, de ce laisser-aller si tentant…. Saturne, Pluton et le Noeud Sud sont nos alliés. Ils impriment un rythme neuf, une pulsation sur laquelle nous caler pour aller modifier en profondeur nos structures.

A force d’efforts soutenus et de détermination, quelque chose va lâcher, on va se transformer et accéder à une toute autre manière d’appréhender le monde et soi.

Et pour tenir à distance nos vieilles habitudes et notre suffisance, l’outil roi sera le Rire ! Le rire goguenard de Pluton qui se moque de l’importance qu’on s’accorde et le rire cristallin de l’enfant qui s’émerveille.

C’est le rire qui fissurera nos bonnes vieilles structures, nos sacro saintes habitudes comportementales. Alors rions ! Rions de toute l’importance qu’on s’accorde. Rions de nous-même parce que nous ne connaîtrons jamais la raison de notre passage sur cette terre. Rions !

Ne pas louper le coche

Mais rendons-nous bien compte que si nous n’intégrons pas le message de Chiron, la transformation ne sera qu’illusoire, le rire une simple façade pour donner le change.

Si nous ne sortons pas de la blessure égotique, nous aurons juste envie de fuir le métronome infernal de la transformation. Alors nous courrons nous réfugier dans les bras de Neptune, fuyant la réalité toute moisie de notre vie.

Et le cadeau de cette Nouvelle Lune va nous passer sous le nez. Murés dans notre sérieux, pansant une blessure depuis longtemps cicatrisée. Joyeux non ?…. Alors est-ce qu’on va enfin saisir le cadeau caché derrière nos blessures ? La direction qu’on donne à notre regard, la façon dont on voit nos vies, il n’y a que nous qui pouvons la choisir.

Charlie et Sidonie

Cet article a 1 commentaire

  1. MERCiiiiiiiiiiiiiiii

Laisser un commentaire

20 + 10 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

×

Panier