• Post last modified:14 avril 2021
  • Post comments:1 commentaire
  • Post author:
  • Reading time:18 mins read

La représentation de l’arcane 11, La Force, change selon les tarots mais le duo présent sur cet arcane indique un travail important sur le dualisme et la mise en relation. Si on rapproche l’arcane 11 du tarot de Marseille de la 11éme lame d’Osho, La Percée, on pourrait croire que les deux intentions s’opposent. Pourtant il n’en est rien. La Force impavide du tarot des imagiers du moyen-âge comme celle tout en intériorité du tarot zen les unissent et permettent via leur intention commune de sortir d’un apparent dualisme entre force explosive (la Percée) et candeur (La Force).

Cet article n’a pas encore, sic, subi la normalisation orthographique. Mille pardon aux grammairiens sensibles

Dans l’arcane 11 nous devrons relier Action – Détermination et Douceur – Détachement, ça ce fera à travers l’expression (mettre au dehors) de notre pouvoir personnel et surtout de notre intention inflexible.

Sortir de l’apparent dualisme est un des axes majeurs sur lequel l’arcane 11 vient nous demander de travailler : Il invite à regarder “L’estranger” comme un Soi extérieur. La ou les jeux de miroir nous font croire que le 11 se réduit au 2 (1+1) nous devrons apprendre à trouver l’unité et qu’en vérité 1 = 1 (11). La dualité (2, La Papesse) n’étant au final qu’un dédoublement de l’unité (1, Le Bateleur).

Secret dans le secret, si on arrive à s’associer, à ré-unir nos Force (11), y compris avec nous même, nous doublerons notre potentiel d’action (Kaph – 11éme lettre de la kabbale) au lieu de nous opposer et de nous diviser (/2) y compris en nous même. Nous parviendrons même, peut-être, enfin à La Liberté (22, le Mat) de nous extraire du samsãra, du chemin des réalités, et à ne plus être un numéro.

NB : Le Mat n’est pas l’arcane XXII mais le 22 éme arcane (22 = 11+11)

C’est donc un défi essentiel qui va attendre le pèlerin lorsqu’il aborde l’arcane 11. Un défi qui va demander FORCE DÉTERMINATION et plus que jamais une VOLONTÉ INFLEXIBLE ! L’arcane 11 est une position de bascule dans le Chemin puisqu’elle est la lame médiane qui marque la fin de la première moitié des 22 arcanes majeures et le début de ce qui est réellement un Voyage Définitif !

Le simplet hait le double mais le Double ne prend Force et forme qu’avec le simple en Esprit ! Oserons nous faire simple et laisser la place au Double ?

L’arcane 11, la force, dans le tarot de Marseille

Les arcanes du tarot ou la relation entre SOI et l’EXT(érieur) existe ne sont pas rares. Mais ce sont en général des trio, des quarto et des quintet. Par contre les arcanes majeur ou un DUO est représenté sont elles extrêmement rares puisqu’il n’y en a que 3 ! La Papesse et son livre (2), la Force et le Lion (11) et le Mat avec son chien (22)*. Vous noterez déjà l’importance du 2 dans ses trois arcanes (2 et son octave le 11 et le 22 octave du 11 et du 2).

Mais si on enlève la relation de la Papesse avec un objet inanimé qu’est le Livre les deux seuls arcanes ou un humain est en relation unique et directe avec un EXT sont LA FORCE (arcane 11) et LE MAT (22éme arcane). D’ailleurs dans les deux cas cet EXT se trouve être en lien avec l’animalité, le Lion (11) et un Chien (22). Mais la ou l’Arcane 11 semble dominer facilement l’animalité d’un Lion, le Mat, lui, ne s’occupe même plus du cabot accroché à ses chausses. Un octave supérieur dans la Force ?

*On pourrait rajouter Le Bateleur et la table (arcane 1) mais c’est un cas un peu à part qui est en même temps unité, dualisme et multitude (les éléments de la table)

La représentation de l’arcane 11, La Force, change selon les jeux de tarots, mais les grands marqueurs restent les même. En plus d’un apparent dualisme, j’y reviendrai plus bas, nous voyons une femme à la longue chevelure blonde, gracieusement vêtue d’une cape rouge par dessus une robe bleue aux manches colorées, et coiffée d’un chapeau de la forme du symbole de l’infini surmonté d’une couronne. Sa tenue en plus de son impavidité face au Lion laissent suggérer qu’elle est de noble naissance et qu’elle connait tellement bien le Lion, roi des animaux, qu’elle peut le dompter sans effort apparent.

On résume souvent cette lame comme l’incarnation suprême de la puissance féminine, qui maîtrise la brutalité féroce du masculin à travers son calme et sa douceur.

Si on se limitait à cet aspect, tout à fait justifiable et cohérent, on ne ferait que renforcer un dualisme FEMININ / MASCULIN – Douceur / Férocité qui n’est qu’apparent. En effet si on observe bien, le LION n’est pas à coté de l’individu en robe (rien ne prouve que ce soit une femme) mais quasiment fondu en lui ! Un peu comme si le LION, l’animalité dominé était une excroissance de la noble puissance du personnage humain. La ou nos yeux regardent du dualisme il n’existe peut-être pas tant que ça !

Dans les lames précédentes du tarot de Marseille on retrouve ce personnage féminin à la chevelure blonde et coiffés d’une couronne. C’est elle sous les trait de l’Impératrice (arcane 3) et de la Justice (arcane 8), symboles respectifs de l’intelligence créatrice (3) et de la divinité manifestée par l’harmonie de la Nature (8), pour les résumer grossièrement.

L’union de l’Impératrice et de la Justice : 3 + 8 engendre la FORCE de l’arcane 11

La Force du tarot de Marseille nous parle de cette puissance fondamentale qui permet de dompter, maîtriser les pulsions de l’ego (envie et peur) symbolisés par le Lion, pour mettre l’énergie animale et rugissante au service d’une intelligence “supérieure” (3), au service de la Vie (8).

Tarot et cuirasse psycho énergétique

Pour faire un parallèle avec la cuirasse, on peut interpréter le lion féroce comme étant la cuirasse. Ce Lion fait partie de nous, il est cet incroyable pouvoir qui nous permet de comprendre le monde et surtout d’agir dans le monde. Le lion c’est aussi la cuirasse psycho énergétique dans toutes ses manifestations émotionnelles et impulsives.

Bien sur la cuirasse regroupe tous nos comportements émotionnels sympa ou pas. Tous les comportement qui se sont mis en place depuis notre premier souffle. Nos réactions automatiques, les limitations, définitions, croyances que l’on s’impose. La cuirasse se met en place et s’auto valide de manière continue et permanente via l’auto-attachement à notre histoire personnelle. Mais il ne faut pas diaboliser le lion, la cuirasse : c’est notre forme agissante, c’est la forme de notre incarnation. Sans cuirasse, pas d’incarnation, autrement dit on existe pas. 

Là où le bât blesse c’est que cet outil formidable qu’est la cuirasse est bloqué dans une position, une forme donnée. Ce lion féroce attaque et détruit tout ce qui, à l’intérieur de nous ou à l’extérieur de nous, pourrait faire changer la forme de notre incarnation, autrement dit pourrait déplacer notre point d’assemblage

La férocité c’est aussi envers soi

Dans l’arcane 11 la férocité du lion est représentée de façon extravertie, extérieure pour simplifier la compréhension. Mais cette férocité peut s’exercer à l’intérieur de nous : on peut être férocement colérique et violent, mais on peut tout autant être férocement dans l’auto-contemplation, la culpabilité, la répression de nos sentiments, etc. Le résultat est le même : on continue à s’empêcher, à vouloir et surtout à valider nos propres définitions et l’histoire qu’on se raconte de nous même.

Chaque refoulement et/ou abandon à nos pulsions épaississent les traits de notre propre définition, de notre propre prison, jusqu’à croire que c’est la seule définition possible, la seule réalité possible. Le point d’assemblage c’est totalement cristallisé à un emplacement, une réalité.

Arcane 11 – La Force, le double au commande

L’arcane 11 du tarot de Marseille nous invite à reconnaître le Double et le pouvoir personnel qui sommeille en nous et qui est plus grand que nous. C’est lui/elle cette dompteuse majestueuse capable de maîtriser l’énergie brutale de notre animalité et de sa cuirasse. 

La Force du tarot de Marseille guide cette bête féroce. L’arcane 11 lui tourne la tête et dirige son regard pour lui indiquer dans quelle direction concentrer sa formidable énergie. Mais, détail important, majeur même, ce.tte dompteuse exerce cette force, cet effort de maîtrise, avec douceur ! Il ne s’agit pas de tuer cette animalité il s’agit de reprendre le contrôle sur notre cuirasse. LA FORCE ne détruit pas, le pèlerin n’éradique pas l’animalité, l’incarnation ou la cuirasse il reprend le contrôle, il prend le contre rôle (merci Lolo)

Arcane 11, la Percée d’Osho. L’Explosion intérieure

La carte de La Percée du tarot d’Osho est en apparence assez différente de l’arcane 11 du tarot de Marseille. Dans cette lame, dominée par le rouge et les couleurs chaudes (lien avec l’incarnation & l’animalité), le personnage central irradie depuis le plexus solaire d’une lumière blanche brillante qui perce de tout son être, ce qui semblait être une carapace, une gangue cristalline qui l’enfermait, le limitait.

la-percee-arcane-11-tarot-osho

La Percée nous invite à reconnaître la source profonde et intime de notre pouvoir personnel et à y puiser pour faire voler en éclats la carapace d’ego, de suffisance qu’on a construit autour de soi, ces anciens schémas, ces constructions émotionnelles et énergétiques compliquées qui nous ont “protégés” des dangers extérieurs à une époque, mais qui maintenant nous enferment et empêchent notre énergie de circuler librement et de s’aligner de façon fluide et dynamique avec l’extérieur.

On a tous nos propres masques émotionnels, qui sont sur un autre plan de perception des barrières énergétiques. Le masque de la perfection (on cherche à être parfait), le masque de la gentillesse, le masque de la méchanceté, le masque du cool, du sérieux, du fidèle, du pouilleux, du bogoss… Ces masques sont profondément liés à nos espoirs, nos peurs, nos fantasmes et nos désirs plus ou moins conscients.

En somme nos masques sont des réponses face à tout ce qu’on rêve ou cauchemarde de de devenir. Tous ces masques teintent nos actes et nos paroles, pour les transformer en objets inertes, sans Force ni pouvoir. Des actes ordinaires mesurés, contrôlés, normés sans réel intérêt à par celui de valider notre médiocrité apprise.

La Percée nous invite à prendre le risque de mettre à terre ces masques et faire voler en éclats tous nos fantasmes & peurs pour exprimer la réalité de notre être, de notre énergie. Enfin ne plus être dans la demi-mesure mais à agir et exprimer entièrement.

Exprimer autrement, c’est une invitation à prendre enfin une totale responsabilité de nos actes, assumer la totale responsabilité de notre pouvoir. Pour ça il va falloir accepter notre pouvoir, accepter que c’est possible, que l’énergie, le Double et le pouvoir personnel existent.

Arcane 11, le prix à payer de la Force

On voit donc que ces deux facettes de l’arcane 11 portent le même message et la même potentialité. Celle de se reconnecter avec notre pouvoir personnel pour maîtriser la formidable puissance de notre incarnation, de notre ego et de notre cuirasse. On peut se dire que reprendre le contrôle sur notre cuirasse c’est tout bénef’: on va devenir super balèze énergétiquement, et on va vivre en harmonie avec la nature. Qui penserait à refuser ça ?!

Cependant il convient de ne pas oublier l’autre partie du message de l’arcane 11 LA FORCE / LA PERCÉE : notre pouvoir personnel ne sera accessible uniquement si notre volonté individuelle s’identifie à la volonté de l’Esprit, à l’harmonie de la Vie. Autrement dit, si on accepte de devenir un canal de l’Esprit.

C’est là le prix à payer, le plus profond rugissement du “lion cuirassique” qu’on va devoir museler : “Je veux garder le contrôle de ma vie ! Je fais ce que je veux!”. Car devenir un canal de l’esprit, identifier sa volonté à la volonté de l’esprit, c’est abandonner toute illusion de contrôle. Car soyons clair, le contrôle qu’on pense avoir sur nos vies n’est qu’une illusion, tout simplement car toutes nos actions, paroles, décisions, sont dominées par la cuirasse, par la validation de notre histoire personnelle. L’arcane de la Force nous parle donc aussi du prix à payer pour accéder à la force harmonisante qu’elle représente.

Est-on prêt à abandonner, à faire voler en éclats, notre histoire personnelle, et notre volonté de contrôler la vie ? Sommes nous prêts à ne plus être nous même pour simplement être à l’Esprit ? Réfléchissons bien, le prix c’est le sacrifice de notre cher JE VEUX.

  • Est-ce qu’on veut continuer à vivre sous le joug de notre histoire personnelle ? Valider encore et encore les définitions apprises ? Voulons nous continuer à resserrer les limites des murs entre JE et l’EXT, les limites de la forteresse (qui peut être confortable) que l’on construit chaque jour ?
  • Accepter de perdre notre illusion de pouvoir et de contrôle sur la vie. S’affranchir de nos propres définitions, ne plus avoir, ne plus dominer ou être dominé, pour être à l’écoute de nos sentiments, de notre énergie et de l’énergie du monde et des êtres qui nous entourent ? Accepter de perdre le pseudo pouvoir pour être juste non défini, infirme (sans forme), non possédant et non possédé ?

En somme est-ce qu’on continue à vouloir être ou ne pas être comme ci ou comme ça, ou bien accepte-t-on simplement d’être ce qu’on est (hait ?) et de laisser notre pouvoir personnel prendre les commandes ?

KAPH, la Force est dans nos mains

Faisons un petit détour par la kabbale, qui nous apporte un autre éclairage sur l’arcane 11 en général. Dans la kabbale, chaque lettre est associée à une valeur numérique, et comporte une signification cachée et symbolique.

La 11e lettre de l’alphabet hébreu est la lettre KAPH כ associée au corps et à la matière, on retrouve le rouge, l’animalité, l’incarnation. Le mot hébreu Kaf signifie “paume de la main”. On retrouve d’ailleurs bien ce symbole de la paume de la main dans la carte de la Force : c’est avec les paumes des DEUX mains que la dompteuse ouvre la gueule du lion, dont la gueule béante à la forme de la lettre  כ. KAPH

Kaph est un symbole d’accomplissement, la courbure du Kaph est à la fois un signe d’humilité, montrant l’acceptation des épreuves et des lois garantissant le couronnement de l’œuvre (Kaph est la première lettre du mot Kéter, couronne, 21). L’aboutissement du Kaph est la conséquence d’efforts mentaux, émotionnels et physiques. Il révèle aussi la capacité de faire sortir un potentiel caché.

kaf-kaph-kabbale-11-lettre

Notions clés associés au KAPH et à l’arcane 11

  • Valeur numérique :  20  
  • Planète :  Le Soleil  
  • Signification :  La Paume de la Main  
  • Rayonnement :  Jaune, orange et rouge (couleurs domnantes de la Percée)
  • Symbolismes associés: 
    • Le Corps, la Coupe, le ” contenant “
    • L’action de recevoir, d’accueillir
    • Vaincre l’inertie
    • Triompher de la colère, de la frustration, de la révolte

En Kaph résident les mystères de la matière.

Le pouvoir guérisseur de l’Arcane 11 et du KAPH est immense. Si on accepte la part immatérielle la MAIN peut pénétrer tous les plans des plus denses aux plus subtils. Son action demande d’utiliser sa volonté de manière inflexible et implacable pour secouer l’inertie lié à la matérialisation. L’énergie de KAPH illustre parfaitement le “Dieu vomit les tièdes”. Le piège le plus terrifiant pour une âme est l’inertie, le “à quoi bonnisme” qui recouvre en vieillissant, en se cristallisant tout élan créateur et étouffe la pulsion de vie. Or KAPH est l’incarnation de cette puissance de Vie, une aide précieuse pour continuer à avancer sur ce chemin âpre et tortueux.

Kaph nous indique qu’une action DOIT être mené sur le plan matériel. Il  faut peut-être canaliser une  énergie de colère dans une direction constructive à l’écoute de l’âme, ou bien il faut triompher d’une complaisance, de la paresse qui peut-être d’ordre physique, psychique ou spirituelle. La vibration contenue dans le KAPH nous aide à littéralement NOUS PRENDRE EN MAIN pour transformer notre réalité quotidienne, bien tangible et devenir le Graal où pourra se déverser l’eau de la Vie.

On retrouve bien là les messages véhiculés par les cartes de la Force et de la Percée, avec une mise en lumière nette de la nécessité d’agir matériellement. Autrement dit, il va falloir se sortir les doigts du cul, rien ne va nous tomber tout cuit dans l’assiette ! 

Arcane 11, le pivot pour sortir de la roue

Bon ok, mais comment qu’on fait pour sortir de la roue de hamster, du tournoiement infernal de notre roue de fortune personnelle ou de la salle de cinéma de nos fantasmes ? La Force et la Percée nous donnent une réponse claire: ACTION ! Agir contre les réactions automatiques, contre nos propres définitions et limitations préenregistrées, contre notre cuirasse, notre suffisance, balancer un grand “ferme bien ta gueule !” à notre cuirasse qui a pris l’habitude d’être la seule entité en nous à réagir et à gérer les échanges avec les autres et avec le monde. 

Mais surtout AGIR en mettant en place un nouveau comportement. La première réaction à toute situation devient alors de se poser une question simple: POURQUOI ? Quel est le sens ? L’importance ? Premier ou second anneau de pouvoir ?

Ca a l’air de rien avoir avec la choucroute, mais cette question, à laquelle il n’existe pas de réponse, peut nous faire basculer de la réaction automatique, cuirassée, suffisante, à une position de présence accrue. C’est d’ailleurs pas une solution universelle, ça me parle mais pour d’autres personnes cela pourrait être autre chose. Et pas forcément une question d’ailleurs, même si on ne s’en pose pas assez, à chacun de trouver la stratégie qui fonctionne pour elle ou lui.

NDLR : surtout est-ce qu’on se pose les bonnes, les essentielles ? Et osons nous entendre les réponses ?

Cette micro seconde de pause, il faut arriver à l’intégrer dans tout, pas pour douter de toute action ou parole, mais pour enrayer la machine de la réaction cuirassique, automatique, de l’auto-validation permanente de notre histoire personnelle. Le but n’est pas de trouver une réponse à ce pourquoi, mais de faire l’effort de poser cette question pour enrayer le ronron de la machine.

Dans cet espace minuscule, ce pas de coté infime, notre Double peut s’aligner avec la volonté de l’Esprit et la Percée peut alors se mettre en place naturellement : on peut utiliser l’énergie économisée en n’alimentant pas “La Machine” pour agir autrement, agir selon la volonté de l’Esprit. 

Tout est bon dans l’action, surtout si elle ne vous est pas habituelle, familière. Parfois cela va prendre des formes très inconvenantes comme oser pousser une gueulante, exprimer son désaccord, mais aussi son amour, sa peine profonde, sa tristesse infinie. Mais ça peut aller jusqu’à mettre une tarte dans la gueule ou dans un mur, se mettre à danser, chanter dans la rue, et même parfois être dans la vrai inaction, un silence, un “ne-pas-faire”, un “faire pour faire” comme en parle brillamment l’article de Renaud

Dans tous les cas, à chaque instant et chaque fois que cela se présente, prenons des risques et faisons l’effort d’agir contre notre suffisance et notre cuirasse, de faire rayonner notre JAUNE depuis l’intérieur vers l’extérieur, sans aucun autre but que d’insuffler de la fluidité et de la vie.

Faisons rayonner notre pouvoir personnel, faisons éclater notre citron actif, notre Force, incarnons cette Percée dans l’action au service de la Vie !

Merwan

Liens et infos autour de l’arcane 11 La Force / La Percée

  • Étude du 22 éme arcane : LE MAT
  • Les 22 marches d’évolution du tarot : études des tarots de Marseille et d’Osho, lames mineures et majeures
  • Le point d’assemblage : une notion développé à travers les livres de Carlos Castaneda. Vous pouvez écouter gratuitement les 5 épisodes du podcast sur ce sujet
  • A propos du KAPH en plus du Virya qui est indispensable quelques compléments via JEPENSE.org
  • La kabbale est un domaine de recherche et de compréhension passionnant – KABBALE ASTRO pour celles et ceux qui veulent vraiment bosser ce sujet
  • Une étude plus classique de l’arcane 11 – La Force est disponible sur LE CHARIOT

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Le billet d'information de La Passerelle

La gazette d'ici même*

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La publication a un commentaire

  1. Arnau de Vilanova

    Bien vu ça le Lion qui ne fait qu’un graphiquement avec la dame !A noté, par rapport au pourquoi ? -qui décale- que Ki (Kaph-Yod), c’est “pour quoi ?” en hébreu.

You are currently viewing Étude de l’Arcane 11, la Force, la percée du tarot d’osho.
×
×

Panier