Temps de lecture : 1 min

L’émotionnel, on est tous concernés par cette bête étrange à têtes multiples.

Il y a les émotions que l’on estime « bonnes », comme la joie et celles que l’on estime « mauvaises », comme la colère. En réalité, l’une et l’autre sont tout autant dévastatrices quand on s’y laisse aller.

Vous vous êtes tous déjà explosé le petit doigt de pied contre un objet quelconque, mais bien solide, parce que vous étiez tellement contentcontentcontent !!!

L’image du chien en laisse ne vient pas de moi, c’est Renaud qui nous l’a donnée au cours d’une médit, mais je l’ai mise en image parce qu’elle me parle beaucoup. Merci Run !

On connait tous ces moments où on se laisse complètement embarquer par notre émotionnel. A ce moment-là, le chien NOUS tient en laisse. L’émotion nous anime, nous n’avons plus de prise sur elle. Que ce soit une émotion agréable ou désagréable c’est pareil : on donne les rênes à notre émotionnel et on s’oublie. Et ça peut durer longtemps, on peut ressasser encore et encore une émotion jusqu’à plus soif.

La facilité est de se dire : »Je ne me laisserais plus aller, je contrôle tout, plus d’émotionnel dans ma vie ». Mais le contrôle ne veut pas dire qu’il n’y a plus d’émotion, cela veut juste dire qu’elles ne nous sont plus accessibles. Elles nous dominent tout de même !

Mettre une muselière au chien, lui taper dessus jusqu’à ce que mort s’en suive, ou défaire la laisse ne marche pas puisque nous avons tous l’émotionnel comme composante. On ne peut pas retirer cet ingrédient. On doit apprendre à faire avec.

Et on a cet outil magique et totalement gratuit qui s’appelle : la Présence. On voit l’émotion qui est en train de se former en nous, on la ressent, on l’exprime sans s’y laisser-aller, on tient notre chien en laisse. Et quand l’émotion a été vécue, on peut passer à autre chose.

Artiste - Artisan - Dessin & Photo - La Passerelle

Laisser un commentaire

onze − dix =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L’émotionnel, ce chien qui est en nous
×

Panier