Temps de lecture : 11 min

Après le signe du Taureau de la précédente Nouvelle Lune qui nous enracinait à la Terre et nous connectait au vide, nous voilà dans le Gémeaux. Cette nouvelle lune du 3 juin 2019, dans le gémeaux donc, nous invite à accéder au multiple en nous, à voyager entre les différents plans qui nous composent. Une Nouvelle Lune en plein milieu du ciel, dans la Maison 10. C’est une période un peu spéciale puisqu’on est pile poil entre l’Ascension et la Pentecôte.

L’Ascension, où Jésus devient le Christ puisqu’il “monte” au ciel, il entre dans la gloire de Dieu. Et au moment de la Pentecôte, l’Esprit Saint descend sur les apôtres, leur offrant force et inspiration. Jésus est quand même considéré comme un gars un peu évolué. On en a même fait un saint et une source d’inspiration pour pas mal de gens. Pourtant…

Jésus, Bouddha, c’est le niveau zéro de l’humain.

C’est-à-dire qu’on devrait tous en être minimum à leur stade, en terme de conscience et d’évolution. Et pas 100 pieds sous terre sous le niveau de la mer comme c’est le cas actuellement ! Alors, rapport à Jésus, Bouddha, étalon du minimum qu’on devrait être, on en est où ? Quelles sont les clés pour devenir source d’inspiration au moins de notre vie ?!

PODCAST DISPONIBLE à partir de VENDREDI

Nouvelle Lune du 3 Juin 2019, devenir la meilleure version de nous même !

Ecouter ce texte en podcast

Bon, honnêtement, par rapport à Jésus, Boudha et consorts, on en est hyper loin quand même ! Y a qu’à voir l’état de la planète, les gens autour de nous, y a qu’à se regarder soi, tout simplement. Ca respire pas l’amour et la détente. Ca semble inaccessible, impossible. Et pourtant, si Jésus y est arrivé, Si Bouddha y est arrivé, pourquoi pas nous ?

Je ne sais plus dans quel Castaneda, Don Juan dit que bien souvent les hommes échouent parce qu’ils ne savent pas que c’est possible. Et tout le travail consiste à leur faire comprendre que c’est possible, à ouvrir le champ des possibles.

Il est temps de devenir la meilleure version de nous-même, de nous aussi devenir source d’inspiration.

Pour l’analyse de la Nouvelle Lune en GEMEAUX du 3 juin 2019, on vous a mis un grand extrait des symboles sabians tellement c’était parlant. Commençons immédiatement par le Symbole Sabian de Lune/ Soleil :

Soleil et Lune, 12° Gémeaux :
Un pianiste célèbre donne un récital.
Accomplissement personnel dans l’exercice d’une fonction sociale douée d’un certain prestige.
( son rôle est de canaliser les émotions, d’offrir aux autres l’image d’une réalité située bien au delà de l’attitude médiocre et tiède que la plupart des hommes affichent face au défi qui leur est lancé de devenir “plus qu’humain”, de mener une vie plus profonde et de repousser constamment leur horizon)
Le sujet pénètre de nouvelles sphères d’expérience et surmonte victorieusement les craintes, le sentiment d’insécurité et le manque d’assurance qui jadis l’animaient. Une fois parvenu à cette libération, chacun est en mesure de restituer à son milieu l’énergie canalisée par l’auto discipline, l’habileté et la confiance en soi. On est devenu, en puissance du moins, une SOURCE D’INSPIRATION.

Si on veut, là, en ce moment, il y a l’énergie disponible pour relever le défi de devenir plus qu’humain. Le ferons-nous ? Oserons-nous incarner cette source d’inspiration ?

Relevons le défi d’être HUMAIN, la maison 10

C’est quoi devenir plus qu’humain ? C’est faire comme Jésus et finir cloué sur une croix ? Ou alors comme Bouddha, se trouver un arbre sympa et ne plus boire, manger, dormir, méditer non stop jusqu’à ce que l’illumination arrive ? Si vous voulez, mais on peut faire plus simple, ou plus souple.

Devenir, vraiment, HUMAIN, c’est exploiter son potentiel au maximum, au lieu de se contenter du minimum qui permet de fonctionner. C’est devenir multiple. Incarner notre totalité, au lieu de se limiter en permanence à une seule version, qui plus est allégée et avec 99% de matière « crasse ».

devenons multiple
source : Gamaïoun.fr

La conjonction Soleil/lune a lieu en M10, la Maison de notre rôle social. Vous savez, le mot, la phrase qui nous définit aux yeux du monde. C’est un ouvrier, elle c’est une féministe, moi je suis avocat… Au-delà d’un métier, c’est le rôle qu’on endosse, notre rôle social.

Sauf que voilà, comme on aime bien pas trop se fouler en général, ben hop, on se le colle tellement bien sur la tronche ce rôle, ce masque (on peut relire la NL du mois dernier, sur les masques), donc on se le colle tellement bien qu’on finit par ne devenir plus que ça.

Ce mois-ci, avec le Gémeaux, accédons au multiple à l’intérieur de nous.

Le Gémeaux, repousser nos horizons

Le Gémeaux est un signe d’Air Mutable gouverné par la planète Mercure. Mercure c’est le messager des Dieux, le gars hyper speed qui passe son temps à aller de l’un à l’autre, chaussé de ses sandales ailées. Une espèce de facteur marsupilami. Oui, on sait, il est un p’tit peu ridicule mais vous allez voir, il est également très superficiel !

On vous conseille d’aller voir dans les mythes ce qui se rapporte à Mercure ou Hermès , selon que vous soyez plutôt grec ou romain ! Mais aussi dans le très bon livre de Liz Greene et Howard Sasportas :  “Les planètes intérieures” ou « Voyages au coeur des mythes« . Ca va vous donner plein d’images et ils vous parlent des 3 planètes intérieures qui sont Mercure, Vénus et Mars.

On peut réduire le Gémeaux à l’éternel adolescent qui papillonne et qui passe d’une chose à l’autre dès qu’il s’en est lassé. Il est inconstant, superficiel, agité, manipulateur et cérébral. Mais au-delà de ce portrait simpliste ?

Une petite citation pour vous donner un aperçu du Gémeaux au travers de sa planète maîtresse, Mercure :

“Hermès joue un nombre incroyable de rôles dans la mythologie grecque : il est le voleur, le magicien, l’artisan, le messager des dieux, le dieu des frontières, du commerce, des marchands, des mots et du langage, pour n’en nommer que quelques-uns.”
On est bien loin du rôle unique qu’on se donne en général en Maison 10 !

Liz Greene

Un pont entre les mondes – Mercure

Pour saisir ce que nous enseigne cette Nouvelle Lune dans le Gémeaux, on va passer par Hermès. Comme on vous le disait, il est le messager des Dieux, il fait le lien entre les dieux de l’Olympe et il a du taf ! Mais Mercure / Hermès fait également le lien entre les hommes, là aussi, pas le temps de s’ennuyer. Et chose surprenante, “Il accompagnait aux Enfers à la fois les vivants et les morts dont certains restaient, alors que d’autres remontaient à la surface”.

Mercure / Hermès, la planète régente du signe des GEMEAUX est un voyageur. Il vit et passe entre les mondes, il a autant à faire dans la matière que dans l’abstrait.

On rattache toujours le Gémeaux à la communication, mais on le réduit souvent à l’échange de paroles, à quelque chose uniquement lié au mental ou à l’émotionnel. En réalité, tout le travail du Gémeaux, où qu’il soit dans notre thème, c’est de percevoir et de faire des connexions entre tout ce qu’il perçoit.

Le GEMEAUX ne doit pas se fixer dans des certitudes, dans de la rigidité mentale et surtout il ne doit jamais s’arrêter aux apparences. Tout le travail du Mercure / Hermès en nous est d’aller chercher toujours plus profondément en lui et autour de lui, en laissant les interactions se dérouler.

Avec cette Nouvelle Lune en Gémeaux, il nous est demandé de ne plus nous cantonner et d’ouvrir nos frontières mentales, émotionnelles et énergétiques ! Cette nouvelle lune nous demande d’enfin percevoir et de créer des ponts.

On ne peut pas se réduire à une existence juste matérielle, mais on ne peut pas non plus partir seulement dans les hautes sphères de notre intellect. On est un corps et un esprit, on est concrets et abstraits: Olympe, Terre, Enfers.On est la multiplicité.

Quand on descend dans les Enfers de nos histoires personnelles, c’est pour en remonter la quintessence, pas pour s’y complaire ! Quand on perçoit l’aspect divin de la Vie, c’est pour ramener cette perception dans notre chair, dans la banalité de notre quotidien ! Créons des ponts au lieu de tout fixer dans des petites cases qui rassurent notre mental. Arrêtons de séparer.

Savoir sans comprendre

Servons-nous de l’énergie débordante du Gémeaux pour élargir nos perceptions, pour capter les rouages de l’Énergie. Mais surtout n’en faisons pas une vérité ! Il y a 1 vérité à 1 instant T. L’instant suivant est neuf, vierge, à explorer et à abandonner aussitôt.

Et il en est de même pour nous. A chaque nouvel instant, nous sommes nous aussi vierge et à explorer. Si on se retrouve face à un non-sens ? N’allons pas nous entêter à vouloir y trouver une logique. Nous avons juste à percevoir et à laisser se dérouler. Le plan est bien plus vaste que notre petite existence, tellement plus vaste que nous n’avons pas la capacité de le comprendre.

Le Gémeaux, contrairement à ce qu’on croit, ne cherche pas à comprendre avec sa tête. Il se laisse porter par l’Énergie, il navigue dans toutes les contrées, concrètes et abstraites, dans tous les mondes, pour ramener des pièces d’un puzzle qu’il ne cherche même pas à définir.

Alors arrêtons de réfléchir, laissons nous percevoir, laissons notre corps faire. Acceptons d’être plus que « ça »

Avec le Gémeaux, on accède à l’Information. Non pas pour nous perdre et nous disperser (c’est le risque avec le Gémeaux !) mais pour nous enrichir. On se perd et on se disperse seulement si on cherche à comprendre avec notre mental, à faire rentrer tous les mondes dans un seul cadre.

Soyons multiple
Photo de Karleener

Mercure – Abandonner son histoire personnelle

Mercure ce mois-ci est particulièrement important puisqu’il est en domicile en Gémeaux, là où a lieu la Nouvelle Lune du 3 juin. Son Symbole Sabian nous donne la clé :

Mercure, 27° Gémeaux :
Une faillite accablante donne l’occasion d’un nouveau départ.
La suppression de tensions insupportables nous libère pour de nouvelles tâches.
S’AFFRANCHIR DU PASSÉ

Mercure nous invite, tout bonnement, à abandonner notre histoire personnelle. C’est parce qu’on est accroché à notre histoire personnelle qu’on se coupe du multiple. On se limite à une définition tiède et étriquée de nous-même. Nous passons notre temps à nous raconter en boucle, toujours de la même manière, notre passé.

Si vous regardez bien, c’est surtout notre enfance qui revient battre en nous avec la régularité d’un métronome. “Comme ça a été dur, et comme c’est trop injuste et comme tout le monde il est méchant…”. C’est comme ça qu’on alimente notre histoire personnelle, en rejouant sans cesse la victime et le bourreau. C’est sans surprise, c’est le même refrain pour tout le monde, on n’a aucune originalité !

Et si une des clés pour abandonner son histoire personnelle, c’était de sortir des rôles d’enfant et d’adulte ? Parce que le plus drôle, c’est qu’on en a retenu que les aspects “faibles”.

Pour l’enfant, on a gardé le côté capricieux et pour l’adulte, le côté rigide et important, car tout est graave.

Élargissons les définitions en étant à la fois l’enfant et l’adulte en nous. Celui qui s’émerveille de tout et celui qui dit “il est temps”. Celui qui voit la beauté de la vie et la beauté de la mort. C’est le principe de l’INNOCENCE vu il y a peu

Ca va pas être facile

Alors soyons clair, ça va pas être facile. Notre cuirasse va résister, elle va pas du tout aimer qu’on l’affame. Oui, en abandonnant notre histoire personnelle, on la prive de sa nourriture préférée.

Notre histoire, c’est notre doudou, la grotte sombre et chaude dans laquelle se réfugier. C’est les jupes de maman, les bras de Papa. C’est pas agréable mais c’est sécurisant, car on connaît. Dans notre histoire, on se reconnaît. On se définit. On contrôle. Et ça, notre cuirasse, elle aime !

Cette Nouvelle Lune nous encourage à lâcher notre volonté de contrôle & notre émotionnel chéri. Accepter de ne pas savoir qui on est, de ne pas se définir, de ne pas comprendre ce qu’on fait, de juste suivre l’énergie.

Mmm, vous sentez comme déjà, en lisant ces mots, quelque chose en vous n’est pas d’accord ? Comme ça râle, ça justifie, ça se rebelle ? Le Symbole Sabian parle de faillite accablante. Cette faillite, c’est notre défaite absolue. Nous avons perdu. On aura beau se débattre, résister, s’accrocher, on a perdu, y a rien à faire. On n’a aucun, mais absolument aucun pouvoir sur ce qui va nous arriver.

Ca risque d’être violent. Mais ce n’est pas une obligation. Vraiment pas.

Prendre la mort comme conseiller – élément Terre

On peut renoncer à notre individualité, à ce qui nous fait croire qu’on est unique, sans pour autant tout exploser autour de nous. Simplement en se rappelant que la Mort nous traque.

“Comment puis-je me sentir tellement important
quand je sais que la mort me traque ?”

Don Juan Matus

A l’instant où la première bouffée d’oxygène entre dans nos poumons, ça signifie qu’on s’achemine plus ou moins vite vers notre dernière bouffée d’oxygène… On a perdu, on va mourir, on a perdu, on est déjà mort.

Du coup quelle importance peut bien avoir notre histoire personnelle ? Pas la moindre !

Laissons la faillite accablante dont parle le 27° Gémeaux nous donner l’occasion d’un nouveau départ. Au moment où on lâche son histoire personnelle, on gagne en détente de manière phénoménale. Fermez les yeux un instant et imaginez la détente à l’intérieur de vous que ça crée, de ne plus avoir d’histoire, de ne plus avoir de passé. De ne plus devoir correspondre à rien. Sentez l’espace qui se libère en vous. Sentez la LIBERTÉ d’être sans attaches.

Agréable, non ? Non ? BOSSEZ !

Jour après jour, attelons-nous à démanteler, pierre après pierre, l’histoire qu’on se raconte. On ne devient pas le pianiste virtuose, source d’inspiration, en une journée. L’élément Terre est le plus présent dans ce thème. C’est donc avec détermination, discipline et régularité qu’on atteindra la légèreté du Gémeaux.

Le GEMEAUX croit qu’il papillonne. NON ! Il rassemble des données pour agir au plus juste de l’énergie dont il dispose : c’est ça, l’impeccabilité ! C’est ça, la SAGESSE !

A l’image de Jésus, Bouddha ou Hermès Trismegiste, on peut tous avoir des sandales ailées, et voleter entre les mondes.

Bonne nouvelle lune à tous.
Charlie et Sido

entre les mondes
source : naitre-femme.com

Laisser un commentaire

1 × 1 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

×

Panier