• Post last modified:29 mai 2019
  • Post comments:0 commentaire
  • Post author:

Comment un thème pareil peut servir de base à une improvisation? Sur le coup,cela semble peut inspirant! Culpabilité m'a fait penser au moine cellérier dans le nom de la rose. Il est accusé de crime et sous la menace de l'inquisition, la conscience pas tranquille du tout, il préfère avouer des crimes qu'il n'a pas commis! Donc le mode chant grégorien me semble approprié. Un bol annonce une tonalité, l'autre bol une autre tonalité. Assez rapidement tout se mélange et c'est la folie qui nous gagne. Sauf qu'à la fin apparaît une mélodie beaucoup plus harmonieuse en écho aux fleurs qui illustrent le haut de la carte de la culpabilité.

La gazette d'ici même*

Abonnez-vous à notre billet d'information

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

×
×

Panier