Harmonie, Autonomie, Respiration, Action

HARa aGORA, le forum de La passerelle

haha-agora-forums-la-passerelle

En tant que “visiteur” vous ne pouvez pas interagir sur le forum. Ne soyez plus passif ! Pour participer CONNEXION / INSCRIPTION.

HARa-aGORA c’est votre forum. Un lieu qui vous est ouvert pour partager, débattre, échanger vos pensées, vos vécus, interrogations et réflexions. C’est aussi l’occasion pour vous et nous de mieux nous connaitre à travers des échanges directs et pourquoi pas de trouver l’inspiration pour un futur article ou exercice répondant à vos besoins.

Forum autour de la spiritualité incarnable

Une fois votre inscription / connexion faite si vous avez toujours une phrase du type “il faut vous inscrire pour pouvoir …. blablabla n’hésitez pas à “rafraichir” la page.

Le jugement de valeur (BIEN / MAL & co) en plus d’être très peu constructif n’est pas forcément apprécié ici. Toute position moraliste sera châtié avec la plus grande fermeté sauf pour celles et ceux qui aiment ça.

On peut donner son avis sans pour autant juger… Il nous semble plus sain de dire “vas te faire foutre je suis pas d’accord” suivi d’un argumentaire au petits oignons qu’un “c’est maaaaaaal” ou pire “on ne peut pas dire / penser / faire ceci ou cela” d’après des lois morales conjoncturelles donc insuffisantes et impropres à la voie de la Liberté.

Nous sommes censés être entre gens de bonne compagnie et de bonnes intentions donc soyez clément sur les lacunes orthographiques de certaines. Rappelez vous que si la forme aide le fond elle n’est qu’une émergence de celui-ci. Les nuls en orthographes n’oubliez pas que la forme permet au fond d’être plus accessible même au psychopathes de la “grand-mère”. Faites des efforts.

Il est plaisant d’aérer et de valoriser vos propos via des couleurs, des espaces, du texte en gras, des “à la ligne” … Toujours dans la même idée qu’une forme plaisante aide un fond déconcertant à être mieux apprécié.

Notifications
Retirer tout

C'est quoi un nagual et ça sert à quoi ?

57 Posts
5 Utilisateurs
25 Likes
891 Vu
Renaud
Posts: 265
Admin
Début du sujet
(@renaud13)
Reputable Member
Inscription: Il y a 6 ans

Ca va vous sembler bizarre comme question mais j'ai besoin de connaître vos points de vue sur c'est quoi un nagual, pas Le Nagual hein, juste le pécore incarné qu'on dit nagual.

Alors c'est quoi mais surtout CA SERT A QUOI ?

et comment vous pensez que ça doit, agir, être, ressembler et si ça a vraiment une utilité, un rôle fondamental, voir carrément indispensable pour un groupe ou sur le chemin qui a du coeur.

Si vous avez envie de digresser autour j'en serais fort aise

voilà des bises

y a déjà des sujets qui s'en rapproche un peu

https://projet-lapasserelle.com/la-passerelle-agora-forum/castaneda-forum/quest-ce-que-le-nagualisme/

https://projet-lapasserelle.com/la-passerelle-agora-forum/castaneda-forum/tonal-et-nagual-cest-quoi-pour-vous/

 

Répondre
Étiquettes du sujet
56 Réponses
HARa aGORA, le forum de La passerelle - Projet la Passerelle
Posts: 47
(@loulou0626)
Trusted Member
Inscription: Il y a 6 mois

Bonjour. Peux-tu préciser ce qu’est pour toi le nagual pécore du coin? Parles-tu des guérisseurs, maîtres hindous,bouddhistes ou autres ou uniquement de la branche nagualisme?

Répondre
2 Réponses
Renaud
Admin
(@renaud13)
Inscription: Il y a 6 ans

Reputable Member
Posts: 265

@loulou0626 Ha ben non c'est pas du jeu ça ! Me posais la question que je pose c'est hyper malin, "ignoble ruse vieille branche" mais c'est très mal poli 😂

Sinon pour toi c'est quoi ?

Peu m'importe ta référence, juste savoir ce que tu mets, comprends, imagines, attends, espères derrière ce mot floue (ou pas)

- bien sur qu'à un moment je dirais ce que c'est pour moi mais pas de suite 😉

Répondre
HARa aGORA, le forum de La passerelle - Projet la Passerelle
(@loulou0626)
Inscription: Il y a 6 mois

Trusted Member
Posts: 47

@renaud13 

😉 cool, je progresse, je suis malpolie!

Le jour où je deviendrai une vraie hors la loi, c’est que je serai bien avancée sur la voie du guerrier😃

Un vrai nagual: en la matière, je n’ai pour unique référence que Castaneda, enfin plus précisément Don Juan et son clan, Julian, Elias. Mais comme tu sais ce qu’est un vrai nagual, je vais laisser aller mon imagination pour parler du nagual pécore du coin.

Je dirais que les naguals de ce monde sont les maîtres bouddhistes, hindous, qu’importe, maîtres de méditation, hum, pourquoi pas, guérisseurs aussi, prêtres, imams, ouais. Pas si con ta question🙂

Pour moi ce sont tous ceux qui excellent dans un art comprenant une dimension spirituelle, une évolution de la conscience humaine..  Ça peut être aussi une cartomancienne, une personne qui lit dans les lignes de la main.

 

Comment doit se comporter un faux nagual? S’il n’est pas un charlatan, il est sensé se voir comme un vrai nagual et doit donc se comporter comme tel.

La personne doit être humble car elle doit déjà savoir et vivre le fait qu’elle n’est juste qu’un grain de sable dans cet univers.

Elle doit être dans une démarche d’évolution et être capable de se remettre en question, elle, ainsi que les enseignements qu’elle fournit car tout évolue.

Elle ne doit pas se considérer comme étant supérieure à ses élèves mais plutôt se voir comme un accompagnateur.

Elle ne doit pas enseigner pour se faire mousser ni renflouer son portefeuille mais pour l’esprit. Ainsi elle doit être capable d’accueillir l’autre, de l’aider, de lui apporter des soins même s’il n’a pas d’argent, même s’il n’a que 2 euros à lui offrir et je dis bien accueillir, aider le temps nécessaire, pas juste une séance et hop dégage. Elle est là pour servir l’esprit avant tout, elle n’est que son instrument.

Idem pour les horaires, on n’aide pas de telle heure à telle heure. Après je comprends que l’on pose un cadre sinon on n’a plus de vie mais il faut savoir être souple. L’esprit n’a pas de montre..

Elle doit pratiquer ce qu’elle enseigne sinon comment pourrait-elle guider l’autre? Et comment savoir si l’enseignement est juste si on ne le pratique pas soi- même?

Elle doit avoir un bon tonal et savoir maîtriser « le monstre » qu’elle a en elle , à défaut de s’en être débarrassée.

Le nagual doit être à la fois dur et bienveillant, selon les circonstances. Il ne peut pas être trop gentil sinon l’élève se laisse aller, on est tous des fainéants et on a tous besoin de coups de pieds au cul. C’est dans la douleur, la souffrance qu’on apprend le plus et c’est dans ces moments là qu’on arrive le plus à se dépasser.

Mais il faut aussi de la douceur, des câlins, aider l’autre à prendre confiance en lui et le laisser respirer de temps en temps sinon il va peter un plomb!

Il y a peut-être d’autres choses mais ça ne me vient pas, c’est déjà pas mal. Si déjà tous les naguals pécores pouvaient être comme ça…

A quoi servent ces naguals?

A guider les autres, les amener vers une voie qu’ils ne peuvent pas encore voir.

A redonner confiance aux gens, pas seulement à eux-mêmes, comment dire, leur donner du croire. De l’espoir également. J’ai lu ce que vous disiez tous sur l’espoir et effectivement. Mais je ne pense pas que ce soit aussi rigide que ça. Un petit peu d’espoir peut parfois donner du croire. Ça peut redonner un peu de motivation, un élan, une envie d’agir de nouveau.

J’ai vécu les 2 , l’espoir et le désespoir. Trop d’espoir n’est pas bon mais trop de désespoir peut également amener à la folie, au suicide. Bref, c’est un autre sujet.

Le nagual est là également pour que l’élève devienne maître un jour.

Il sert aussi à le tempérer, le conseiller, lui donne des directives à suivre.

Le nagual est un éclaireur.

Pareil, peut-être que d’autres choses me viendront plus tard.

Perso, je n’ai rencontré que des faux naguals à la noix, des maîtres d’une arrogance incroyable, gros, gras avec un teint à faire peur qui ont 3 grammes de conscience et qui ne font que répéter ce qu’on leur a appris. Et surtout on ne change pas les règles, l’enseignement, sacrilège!

Les guérisseurs et tous ces..( je serai polie🙂) qui proposent des soins? ( pardon pour ceux qui ne sont pas comme ça )

Ce n’est pas pour toi qu’ils te soignent, c’est pour eux-mêmes. Et si tu veux te faire aider par eux, t’as intérêt à avoir beaucoup d’argent et si t’es au rsa, tant pis pour toi!

Et je ne parle pas de ceux qui parlent aux anges ou autres ou qui voient nos vies antérieures😄

Les naguals pécores de notre monde sont des aveugles qui dirigent d’autres aveugles, pour la plupart, et c’est bien dommage.

Voilà pour mon avis. J’espère avoir répondue à ta question.

Répondre
HARa aGORA, le forum de La passerelle - Projet la Passerelle
Posts: 83
(@julian)
Estimable Member
Inscription: Il y a 4 ans

Lorsque les Toltèques parlent d'homme ou de femme nagual, ils font référence à sa "nature énergétique" c'est à dire, à une certaine configuration du corps de l'individu considéré dans sa forme énergétique. Ils avaient dénombrés 17 types (de natures énergétiques), chacun avec leurs caractéristiques et leurs "utilités".

Cela touche à un domaine abstrait finalement sans quoi tout resterait dénué de sens.

Retour à ta question maintenant: quels sont donc les caractéristiques d'un nagual et à quoi ça sert ? C'est là que les idées (fantasmes) de "maître-impeccable-parfait-canal-sans-intérêt-perso-..." débarquent. C'est aussi là que je tourne les talons généralement.

Puis-je te demander pourquoi tu as besoin d'avoir des avis sur cette question ? Tu les connais déjà par cœur.

Répondre
42 Réponses
HARa aGORA, le forum de La passerelle - Projet la Passerelle
(@loulou0626)
Inscription: Il y a 6 mois

Trusted Member
Posts: 47

@julian
Lol😃. Pourquoi est-ce un fantasme de penser qu’un maître nagual doit être impeccable sans intérêt personnel? Un nagual ne recherche t- il pas l’impeccabilite et n’essaie t- il pas d’ôter de lui tout intérêt personnel? As tu vraiment lu Castaneda?😄

Qu’ est-ce qui t’agace? Pourquoi tournes tu les talons lorsque quelqu’un dit ça?

Et là Renaud parle du nagual pécore du coin, pas du vrai. Du coup, si on prend ta définition, qui est parfaitement juste, à quoi servirait ce nagual? Qu’est-ce qu’il peut s’apporter et apporter à autrui avec sa structure énergétique?

Répondre
Renaud
Admin
(@renaud13)
Inscription: Il y a 6 ans

Reputable Member
Posts: 265

@loulou0626 petite précision : si si je parle du "vrai" de l'homme, de la femme, du cerf, de l'arbre, du mosquito nagual, juste je parle pas du Nagual le pendant du Tonal.

Dans le cas de l'homme, du téquel, du dauphin nagual ça reste quand même juste un pet comme le dit fort bien Don Juan Matus à ce cher Carlos "nous sommes tous les deux des pets et nous le resterons. Juste moi je suis un pet qui se moque de lui, toi tu es un pet qui se prend au sérieux"

Sur les propos de Julian on peut peut-être modéré.

Impeccabilité ne veut pas dire ne pas avoir d'intérêts personnel juste "la meilleure façon de gérer l'énergie disponible à ce moment là et d'en assumer les conséquences". Elon Musk, du personnage qu'on nous montre est impeccable et on peut pas dire qu'il soit dénué d'intérêt perso.

Au sujets des intérets personnel soyons clair, il y en a toujours, c'est le principe même du vivant : MANGER. Par contre rien n'oblige à ce que les intérêts personnel soit le moteur de nos actions et encore moins de notre intention (globale ou spécifique).

Un nagual ou un être en quête du chemin vers la Liberté va devenir un canal de l'Esprit et va, par un labeur acharné de chaque instant, devenir un canal de l'esprit (hop lien vers nôôôtre remarquaaaaable podcast sur ce sujet https://projet-lapasserelle.com/etre-un-canal-de-l-esprit-podcast/) c'est par ce biais là (et l'effacement de sa propre importance) que les intérêts personnel vont passer au second plan, mais ça implique pas qu'il n'y en ai plus. Juste il ne sont pas dans notre intention puisque - normalement - notre intention devient l'Intention de l'Aigle

Après je vais me permettre d'élaborer une réponse à son tournage de talon "en général" - il le précise, le camarade est précis (enfin souvent). Peut-être parce qu'il sait que quand les trompettes (argot marseillais) de la renommée, de la lissitude, du "toi tu es grand bo et fort et moi je suis toutpiti" résonnent ben c'est souvent le début de la fin et c'est dur, très dur, pour l'être concernée comme pour ceux qui érige l'image de changer de cap

on est prompt a adulé et a fantasmé ça permet de rien foutre et de se venger si "le grand homme/femme/zébre/platane" ne nous mène pas dans la direction qui plait à notre JE (et aux grincheux/planeurs/implantation)

Dis moi Julian si je me fourvoie ou si y a de ça

Répondre
HARa aGORA, le forum de La passerelle - Projet la Passerelle
(@julian)
Inscription: Il y a 4 ans

Estimable Member
Posts: 83

@loulou0626 

Oui, c'est ça le pire. C'est que j'ai vraiment lu Castaneda !

Avant de répondre à la question de ce que peut apporter à autrui la structure énergétique du nagual, sait-on de quoi on parle par structure énergétique ?

De façon direct l'énergie est abstraite, l'essentiel ne passe pas par le cerveau rationnel (je ne dit pas qu'il est exclus totalement du "spectacle"). Cette fameuse structure énergétique est, pour moi, un potentiel qui va avoir une influence précise sur le(s) mouvement d'état de conscience. Comparons-le à l'effet d'un verre de Rhum ou celui que produit sur nous certains lieux, ambiances etc...

Donc pour pénétrer la question des effets d'une nature énergétique ou d'une combinaison de nature, il faut observer ses propres expériences de variations de conscience (ou être coutumier conscient du fait). Or, si je suis incapable d'identifier la nature énergétique de la personne qui se trouve en face de moi, il m'est difficile de répondre quels effets cette structure suscite chez moi. Il me faut donc les connaître et apprendre à le reconnaître pour ensuite associer telle nature à tel effet. Vous me suivez ? Les connaissez-vous ?

Autant le dire tout de suite, je ne sais pas les identifier à coup sûr. D'une part parce que je n'ai pas pris ce sujet comme essentiel à mon cheminement et n'ai que (trop) peu mener d'observation en ce sens. J'ai par contre croisé des personnes obnubilées par cette question et qui passaient leur temps a chercher à savoir si untel était ceci et untel cela. D'autre part parce que pour identifier une nature énergétique il faut la "voir".

Alors... Le nagual maintenant ? Sans nul doute, c'est la star de l'équipe. Certainement parce qu'il est naturellement désigné pour être le chef du clan, son guide transparent. Qu'est-ce qu'apporte sa structure énergétique ? Des tas de trucs ! Mais pour donner un exemple, je dirais qu'il suscite la volonté de se dépasser. Vous me direz, c'est pas le seul ! c'est vrai, mais je parle d'un effet subtil et remarquable par sa seule présence. Il faut aussi préciser que l'intensité et la direction de l'effet varie en fonction que l'on est à faire à un guerrier ou un homme du commun (dont le personnage fait obstacle à l'expression de structure énergétique).

Répondre
Renaud
Admin
(@renaud13)
Inscription: Il y a 6 ans

Reputable Member
Posts: 265

@julian ben un peu que tu peux me demander le pourquoi et même que je vais te répondre

juste pour ça ... pour lancer un sujet, un débat et forcer un peu sur l'interaction. Si j'attends mes comparses pour le faire je risque d'avoir trop d'arthrite pour pouvoir répondre. Voir peut être qu'internet aura disparu tellement ils sont véloces et prompt au partages et à la diffusion.

Sinon ca permet aussi à chacun qui en a envie de s'interroger sur ce mot, cette fonction, cette configuration énergétique (mots valise qui à vite tendance à me gonfler), cet idée, ce fantasme qu'on nomme homme / blaireau / pigeon / tilleul nagual

et oui ça on l'oublie facilement mais d'une être "un nagual" n'est pas réservé aux hommes (merci de l'avoir souligné d'ailleurs) et deuxio c'est pas non plus réservé aux humains

Au passage je rebondis, les anciens avaient vu 17 types de config énergétiques, nous on en a trouvé 24, 7 de + - ouais on est hyper plus fort. Non je déconne, juste peut -être que même dans ce domaine (surtout en fait) tout est mobile, tout est en évolution

Après je te comprend sur tourner les talons quand viens la lissitude qu'impose les "gentils disciples" ou le masque de lissitude et de pure-perfection-du-corps-zé-de-l-esprit-prout-cagoule que veut montrer l'escroc (qui peut avoir une configuration énergétique de nagual au passage)

Par contre au passage je remarque quand même que, fidèle à toi même, tu me dis ce que les anciens Toltèques entendaient par homme/carpe/hirondelle nagual mais pas ce que Julian (toi hein, pas l'autre, encore que ça serait rigolo) entend par ce terme 😉

des bisous

* perso je trouve ça super intéressant

*********************** AU FAIT ***********************

comme la fait Florita avez vous rencontré des "vrai/faux" nagual ?

Qu'est ce qui vous a plus / déplu?

qu'est ce qu'il manquait ou était en trop ?

et surtout ... pourquoi êtes vous / n'êtes vous plus en leur compagnie (si vivifiante)

Répondre
HARa aGORA, le forum de La passerelle - Projet la Passerelle
(@julian)
Inscription: Il y a 4 ans

Estimable Member
Posts: 83

@renaud13 

Point d'homme ou de femme dîtes nagual dans ma culture, c'est donc par le biais des dires de castaneda que j'ai tenté de comprendre de quoi il s'agissait exactement. C'est pourquoi j'en invoque aux Toltéques, non parce que j'estime que cela ne concerne que les mexicains mais parce que cela place le sujet dans un cadre adapté pour pouvoir (éventuellement) le reconnaitre et le situer dans le mien.

En vérité, j'ai rarement entendu ou lu des choses sur ces questions qui s'appuyaient pas sur la même Ref. Il va être question d'être impeccable, de canal de l'esprit etc... tout un tas de terme empruntés aux ouvrages de CC.

Bien sûr, un jour de mon 23iéme printemps, j'ai rencontré un homme (bien de chez moi) qui se disait nagual. J'ai passé du temps avec lui (et tout son clan), on s'est observé en silence pendant qu'on vivaient le bruit du quotidien, des conversations, des ateliers... et j'ai beaucoup appris/désappris. Cette rencontre reste déterminante et m'a fait gagné du temps sur bien des points (même si je suis un imbécile). Si il y avait évidement un rapport de transmission de lui à moi, la nature de la relation était celle de l'amitié. C'est d'ailleurs toujours pareil même si aujourd'hui elle est indirect et à distance.

Les conversations autour de qu'est-ce qu'un nagual amène toujours à idéaliser un Don juan et à ergoter sur les vertus de l'homme de connaissance, le vrai ! ça parle du nagual comme un dévot chrétien parlerais du Pape.

Un individu nagual est un peu à la manière d'un individu capricorne ou bélier, mais ce n'est pas la même chose que les signes astro, comme je le disait la "nature énergétique" touche au domaine abstrait. On ne choisi pas sa "nature énergétique" comme on en change pas en cours de route. Quoi qu'il en soit, de la nature au pouvoir(connaissance) il y a de la route. Le chemin du guerrier en somme.

PS: Renaud, si tu est capable d'identifier 24 natures énergétiques tu dois être capable de savoir laquelle est la tienne, non ?

 

Répondre
Renaud
Admin
(@renaud13)
Inscription: Il y a 6 ans

Reputable Member
Posts: 265

@julian hélas tu sais bien que les cordonniers sont les plus mal chaussés et qu'y a pas plus con que celui qui veut pas comprendre donc je m'acharne à me limiter  et puis pour être honnête et précis je dirais que c'est plus 24 structures de comportement qui ne définissent pas une fonction (ou alors on l'a pas vu) mais plus une manière d'interagir.

Pour la grosse blague Castaneda, Matus, Moustaki, Renaud et l'égrégore du Diable ont la même 🙂

PS : je crois qu'en effet on ne change pas sa nature énergétique mais par contre on peu la "travailler" différemment (je dis ça pour la cantonade)

NB : Très intéressant, j'en avais pas pris l'ampleur, ce que tu dis "il suscite la volonté de se dépasser" ou d'aller plus loin, de faire le pas suivant et tout ça sans forcément dire ou faire des trucs et des machins.

J'avais capté cette énergie qui pousse tous le temps mais pas la notion de "dépassement" : merci

Répondre
HARa aGORA, le forum de La passerelle - Projet la Passerelle
(@julian)
Inscription: Il y a 4 ans

Estimable Member
Posts: 83

@renaud13 

Hahaha... tu le dis quand même. Merci de ta réponse.

Et oui, au delà de notre psychologie, la nature énergétique représente notre véritable manière d'interagir, de communiquer avec le monde. La "fonction" n'intéresse surtout qu'au sein de la structure clanique (et dans la transmission de la connaissance à une prochaine génération).

Ce qui est valable de dire encore, c'est que justement la personne psychologique bâillonne l'expression de notre nature et qu'en cela tout nos comportements ne reflète pas notre nature. Généralement la confusion s'immisce entre ces trois domaines du comportement que sont la personnalité(conditionnement), le tempérament(hérédité) et la nature énergétique(émanations).

En conséquent, plus on se libère de nos vues psychologiques plus on est à même d'y voir clair dans ce bazar.

ps: si cette conversation ne s’essouffle pas trop vite, je risque de te demander de me présenter tes 7 types supplémentaires 🙂

Répondre
Renaud
Admin
(@renaud13)
Inscription: Il y a 6 ans

Reputable Member
Posts: 265

Alors ça fait je crois bientôt 10 ans que je dois mettre tout ça par écris, mais comme je suis pointilleux et que je veux que ce soit carré carré ben ... c'est pas fait. A l'occasion si ça t'interesse on pourra le faire à l'oral ça permet de donner les détails nécessaire à la personne et pas tous les détails nécessaire à toutes les personnes (phrases rigolotes toute et personne accolé - tous serait il personne ?)

Par contre j'aimerais bien ouvrir un autre sujet sur la 1ère partie : le clan et aussi un autre pour que chacun explicite ce qu'il entend par personnalité / tempérament et hérédité

sur la conclusion je te rejoins totalement même si je me permet une précision : les tergiversations, entraves, biais cognitifs et autres réduction du réel ne sont pas que psychologique mais on bien une empreinte dans la matière et surtout sont à la base des verrous énergétique soit qu'on s'est imposé (auto préservation et contrainte libératrice) soit qu'on nous a imposé/inséré

le seul travail psy, hélas, ne suffira pas à ouvrir (même s'il est quasi indispensable pour accélérer le travail pour les individus très cérébraux que nous avons appris à être)

@julian Et ouais, je le dis quand même et "ne-pas-merci" de me donner l'occasion de faire l'effort de le dire quand même - je te dis pas comme ça m'emmerde en vrai

Répondre
HARa aGORA, le forum de La passerelle - Projet la Passerelle
(@julian)
Inscription: Il y a 4 ans

Estimable Member
Posts: 83

@renaud13 

Tout à fait, les comportements acquis et inculqués (etc.) aux cours de notre histoire personnelle sont bien engrammés dans le corps. Au même titre que les programmes hérités de génération en génération. Bref! Je n'entend pas le mot psychologie sans le champs du soma, même si ce mot se rapporte généralement à la discipline du divan (ou du salon de coiffure).

Tu pourrais aussi ouvrir un sujet sur les modes d'installations des compulsions, à chaque fois que l'on développe un sujet il y a toujours de plus en plus de porte à ouvrir. Pour ma part honnêtement, j'aime bien rester sur un fil quitte à digresser de temps à autre, accepter les écarts, les parenthèses, les parabases... sinon il y a toujours un fil qui perd en jus, voir tous.

Mais qu'importe. Fais comme chez toi 😊 

Ok, pour les +7. Tu peux aussi profiter de l'occasion pour faire un brouillon ici, personne n'est pas pressé. Personne est tout Ouïe.

ps: Faut pas en faire tout une histoire, et puis, avec un peu de chance tu te trompes.

Répondre
HARa aGORA, le forum de La passerelle - Projet la Passerelle
(@loulou0626)
Inscription: Il y a 6 mois

Trusted Member
Posts: 47

@renaud13       Ah non, vous n'allez pas le faire à l'oral, on fait comment pour en profiter nous autres? Ce serait cool de partager tout ça et de le poster ici. Finalement c'est aussi ça pour toi un nagual, 24 structures différentes. Alors tu le fais ton putain d'exercice ou on va encore devoir attendre 10 ans de plus 😀😀 ? Au moins débuter en nous donnant les principaux, il y a peut-être des grandes catégories. Perso ça m'intéresse, j'avais jamais entendu parler de ça. Les différences sont-elles uniquement dans la "personnalité" ou également dans la structure énergétique? Et comment avez-vous découvert cela, vous l'avez vu?

Répondre
HARa aGORA, le forum de La passerelle - Projet la Passerelle
(@julian)
Inscription: Il y a 4 ans

Estimable Member
Posts: 83

@loulou0626 

J'ai le déplaisir de t'annoncer que nous avons déjà continuer cette conversation à l'oral.

Il s'est dit des secrets entendus nulle part ailleurs. Des découvertes incroyables !

Peut-être un jour ce sera révélé ici. Peut-être...

Répondre
HARa aGORA, le forum de La passerelle - Projet la Passerelle
(@loulou0626)
Inscription: Il y a 6 mois

Trusted Member
Posts: 47

@julian salaud😀😀

Répondre
Renaud
Admin
(@renaud13)
Inscription: Il y a 6 ans

Reputable Member
Posts: 265

@loulou0626 hahaha si je crois que c'est parti pour patienter 10 ans de plus. APrès c'est pas bien grave c'est qu'un système , une grille de lecture et son efficience reste limité. Ca apporte plus du confort de communication et de conceptualisation qu'un réel pragmatisme et en aucun cas une quelconque prédication ou fatalité.

Donc le fait de pas l'écrire permet de ne pas l'enfermer et empêche un peu le dogmatisme et les certitudes

PARANTHESE : n'oublions jamais que le point du "sans aucun doute" n'est pas le point de "la certitude"

Les 24 types ou structures sont des types de cristallisation spécifique de l'énergie (et donc des comportements-pensées-émotions) servant à interagir avec le monde à tous les niveaux.

Ces formes outils servent autant à percevoir qu'à agir, ou, hélas, 99% du temps à seulement réagir.

On peut les considérer un peu comme des "costumes" par manipulation on nous a appris, conditionné à ne vivre qu'avec ces habits et jamais à vivre tout nue.

A LIRE https://projet-lapasserelle.com/interfaces-energetiques-audela-illusion/

Ces vêtements-outils à la base ont une fonction de protection-information. Ils sont censée protéger notre incarnation, comme des vêtements, comme une cuirasse, une armure mais suite à la grande manipulation on a oublié le JE et le SOI et on s'identifie totalement à notre tee-shirt/costume au point d'en oublier notre costume et de l'appeler JE SUIS COMME CA.

Y a même des névropathes qui arrivent à vouloir être autre chose que ce qu'ils sont par pure volonté de ce qu'ils sont et qu'ils ne veulent pas être

Un peu comme si tu portais un tee-shirt jaune ou il y aurait marqué "les tee-shirt jaune sont nuls" et tu utiliserais de la teinture jaune (c'est la seule que tu es) pour le teindre en autre couleur qui est en fait exactement la même.

pour citer vaguement Krishnamurti "la quête de perfectionnement et de délestage de notre ego est une quête de l'ego"

Le premier travail est de prendre conscience que l'ensemble de nos systèmes cognitif et d'actions sont liées à cette interface-outils-costume

Ensuite d'accepter l'idée que ce qu'on appelle JE SUIS COMME CA n'est qu'un tee-shirt

Puis que cette interface est à la base un outil de survie pour protéger l'incarner qui lui protège le soi/ame/essence ou le nom qui t'arranges et que lui taper dessus est aussi malin que de ce couper le pied gauche parce qu'il ne peut pas te rouler de cigarette ou parler

Et pour (presque) finir accepter que c'est via cet outil de survie que les grincheux/planeurs/parasites/conditionnement nous manipule en s'appuyant sur sa fonction première "notre survie"

En gros c'est comprendre qu'un tee-shirt peut servir à te protéger (du soleil, du froid, de la solitude...) mais qu'il peut aussi servir à t'éclairer si tu l'enduit d'huile, à caler une porte, à faire un drapeau, à éponger du sang ou de la bière, etc et que sa fonction "protection" n'est qu'un de ses outils

à ce moment là tu commences à reprendre le controle de cet outils de "sécurité" qui va pouvoir (enfin) à nouveau te servir à explorer le monde plutôt qu'à restreindre-définir-limiter et au final sécurisé-sclerosé le monde

ben tu vois par exemple là je viens d'utiliser volontairement (ou presque) mon coté "pourpre en deux et turquoise en 4" - pour t'expliquer un bout. Bon derrière il y a aussi le pourpre d'essence qui aime bien réfléchir et le coté citron qui aime bien se la péter sans oublier mon écarlate en 3 (et mon turquoise en 4) qui ne loupe jamais une occasion de se vider comme une vieille pute au salon de coiffure

bisous

 

 

 

Répondre
HARa aGORA, le forum de La passerelle - Projet la Passerelle
(@julian)
Inscription: Il y a 4 ans

Estimable Member
Posts: 83

@renaud13 

C'est précisément ce point de confusion que j'évoquais l'autre fois, entre les trois domaines du comportement.

Selon moi (et pas que), la nature énergétique ne relève ni de l'habit psychologique, ni de la cuirasse caractériel (je pense que tu connais les travaux très intéressant de wilhelm Reich), ni même de l'hérédité transgénérationnelle. C'est un autre domaine, plus abstrait, en rapport aux champs d'émanations des êtres mais qui peut "se montrer" à travers les autres modes d'expressions (le caractère, la psychologie...) d'où l'imbroglio quand on en parle avec des mots de tête. Des maux ?

Les types de nature énergétique évoquaient dans les livres de Castaneda ne peuvent être assimilable à un modèle du genre Ennéagramme où chacun d'entre nous va être classé en fonction de la "stratégie de comportement" qu'il aura adopté par réactivité et qu'il reproduira par compulsivité (j'abrège).

Les natures énergétiques, comment en parler sans évoquer des noms, des traits de comportements, une physionomie etc... !? Et puis surtout, Keskecékeu ce charabia !!?? 😆 

On les connaît tous par choeur et pourtant on en ignore tout. Sensible(du Voir) plus qu'analysable intellectuellement. Elle sont le fondement subtil qui établit notre "réel toucher".

Pour la ref, Castaneda en parle surtout dans l'énoncé qu'il appel "la Règle" et entre les lignes des livres "le second anneau de pouvoir" et le "don de l'aigle" (de mémoire). Ceux où sont présent la Gorda, les petites sœurs et les autres apprentis mâles.

 

 

Répondre
Renaud
Admin
(@renaud13)
Inscription: Il y a 6 ans

Reputable Member
Posts: 265

@julian ben encore une fois merci

oui tu as tout à fait raison y compris sur ce point "Sensible(du Voir) plus qu'analysable intellectuellement. Elle sont le fondement subtil qui établit notre "réel toucher". " On est de l'ordre de la Poésie, de la Musique, sur le Sentiment et c'est difficile (impossible aussi peut être) d'expliciter un Sentiment, une poésie.

Ravatin disait que si on lit à haute voix un poème inspiré en étant Présent dans une rue suffisamment longue on pouvait changer de réalité... Ca marche aussi avec une musique sur une autoroute 😉

D'ailleurs il évoque plus qu'il ne certifie... la règle est une carte, une carte à jouer, une carte routière, une carte de stationnement, de passage, de ravitaillement .... la Règle est une carte

Répondre
HARa aGORA, le forum de La passerelle - Projet la Passerelle
(@julian)
Inscription: Il y a 4 ans

Estimable Member
Posts: 83

@renaud13 

Une carte à puce aussi ? Quand ça gratte quelque part.

Répondre
HARa aGORA, le forum de La passerelle - Projet la Passerelle
(@loulou0626)
Inscription: Il y a 6 mois

Trusted Member
Posts: 47

@renaud13 Il faut que je relise ce que tu as écrit, ici c'est le matin, au réveil c'est chaud.

Par exemple pour "Y a même des névropathes qui arrivent à vouloir être autre chose que ce qu'ils sont par pure volonté de ce qu'ils sont et qu'ils ne veulent pas être", là dessus je te répondrais, oui c'est pas faux 😀 

Je reviendrai vers toi quand j'aurai un minimum branché mon cerveau.

Répondre
HARa aGORA, le forum de La passerelle - Projet la Passerelle
(@loulou0626)
Inscription: Il y a 6 mois

Trusted Member
Posts: 47

@renaud13  "Ils sont censée protéger notre incarnation", c'est à dire, ils sont sensés protéger notre flyer? Non, j'ai l'impression que tu dis qu'ils sont sensés protéger notre vrai nous, mais si c'est ça, en quoi ça le protège, de quoi ça le protège?

Ton histoire de porter un t-shirt jaune, c'est inconscient n'est-ce pas? La personne pense le peindre d'une autre couleur ou essaie de le peindre d'une autre couleur, non?

 "la quête de perfectionnement et de délestage de notre ego est une quête de l'ego": on s'en branle non? Si ça marche, qu'est-ce qu'on s'en fout que ce soit une quête de l'égo? Tout comme lorsque Julian rapportait les dires " tout n'est que vanité, essayer de se rendre meilleur est vanité...", et alors? Finalement, est-ce que ce n'est pas par là qu'on doit passer? Se servir du faux égo pour le détruire? Et s'il n'y avait pas d'autre possibilité que celle-ci?

"Puis que cette interface est à la base un outil de survie pour protéger l'incarner qui lui protège le soi/ame/essence ". Ah, du coup non, l'incarné n'est pas le soi pour toi, c'est qui l'incarné? Et en quoi il protège le soi?

"lui taper dessus", le tee-shirt?

J'ai d'autres questions mais je vais y aller par étapes sinon ça va faire trop d'un coup.

Répondre
Renaud
Admin
(@renaud13)
Inscription: Il y a 6 ans

Reputable Member
Posts: 265

@loulou0626 alors... j adore y a plein de truc à dire.

Attention toutefois ce ne sera qu un point de vue pas une vérité

Donc depuis le debut

Notre incarnation :

La somme, qui est supérieure à l addition des parties, de nos corps physique (rouge) mental (violet) emotionnel (bleu) et energetique (jaune). Le flyer/grincheux lui n est qu un parasite, comme la tique sur le chien. Notre incarnation c est le clebard, le grincheux la tique sur son système nerveux

De quoi sa la protège ?

Du culbuteur, des impacts de la force roulante qui peuvent de maniere tres tonale prendre la forme des interactions avec le monde y compris les autres gens

La quete de perfectionnement...

Oui tout à fait. Je pense comme toi que notre ego omniprésent est la porte pour se debarasser de lui même. Ne faut il pas un ego delesuree pour affronter l Inconnu et les lois naturelle ?

Oui aussi, on s en branle mais uniquement si on n oublie pas le cote ephemere, transitoire, vaniteux et inutile de cette quete.

Dans le meme ordre d idee on ne Voit pas, on ne voit que ce que Dieu/l Esprit/l Aigle nous donne à voir. Croire que Je Vois relève d une tres haute idee de nous même (avec pas forcément grand chose pour le justifier). En même temps se dire que Je ne Vois pas relève de la même suffisance mais version mendiant

... surfer sur le paradoxe est la Clé 😁

L interface pour proteger le Soi...

Les mots c est compliqués surtout ceux la qui sont à la fois valises et tres connotés. Donc je te reponds pas mais je suis sur que tu peux avoir acces au sentiment de ce que je dis

Taper sur

Oui le tee-shirt - ego - corps et même sur le planeur, au final ca sert pas à grand chose mis à part perdre de l energie dans un combat qui n a pas de sens.

Le planeur fait juste son taf de prédateur, le tee shirt a juste les caractéristiques nécessaires à notre survie.

Taper dessus peut etre tentant mais mis à part pour repousser une aggression conjonturelle ca n a jamais réellement servi à quoi que ce soit (sauf retarder l inéluctable)

 

Répondre
HARa aGORA, le forum de La passerelle - Projet la Passerelle
(@loulou0626)
Inscription: Il y a 6 mois

Trusted Member
Posts: 47

@renaud13 Je comprends mieux. Plusieurs choses à dire:                              Pourquoi dans le milieu alternatif, vous mettez des couleurs partout? Le mental est rouge, l'émotion est jaune, l'aura est violette... Et selon la personne rencontrée, les couleurs ne sont pas les mêmes, ce qui évidement donne encore moins de sens à cette théorie des couleurs!                                Pense jaune, pense rose, bleu ou vert.. Et si je pense couleur caca ça va changer ma vie😀?                                                                                      Tu l'auras compris, c'est un truc qui me dépasse, pour l'instant je le vois comme une conception de plus, une bêtise inventée par l'homme pour se branler l'esprit et se faire croire qu'il est sensible et spirituel.                       Je suis peut-être complètement à côté, je ne demande qu'à me remettre en question et à accéder à cette vérité si ça en est une mais j'aimerais bien qu'on me donne  une explication qui ait un minimum de sens. Par exemple, que la personne qui me parle de ces couleurs les ai réellement vues car ne faut-il pas les voir en premier lieu avant de confirmer quoi que ce soit? Et encore je dis ça mais en y réfléchissant de plus près une personne peut voir une couleur juste à cause de son conditionnement pas parce que la couleur est vraiment présente. Comme Castaneda qui croit voir dieu alors qu'il s'agit d'un enfant, ces personnes qui sont persuadées d'avoir vu Jésus Christ..           Après il peut s'agir également d'un code couleur qui permet d'éviter de longs exposés, mais pour les personnes que j'ai rencontré dans ma vie, ce n'était pas un code. Peut-être seras tu enfin cette personne qui saura m'expliquer la chose?

Je ne sais plus ce qu'est le culbuteur ni la force roulante, il est d'ailleurs fort possible que je n'ai jamais compris ce que c'était. Alors encore plus, qui de manière tonale prend la forme des intéractions, je ne sais absolument pas ce que ça peut signifier. Aurais tu un exemple concret qui me permettrait de comprendre?

La quête est transitoire, éphémère, vaniteuse, je le pense également mais en quoi est-elle inutile? Je te donne ma vision: pour moi elle est utile car elle sert à quelque chose, une possibilité de se débarrasser de notre implant, de vivre encore des milliers d'années en conservant notre conscience, de voyager, rêver à travers les mondes, rencontrer des êtres organiques...

Effectivement on ne voit que ce que l'esprit nous donne à voir. Et encore, si on réfléchit encore plus loin, on peut influer sur l'intention, elle -même reliée à l'esprit, elle nous dirige mais on peut également la diriger donc finalement ne serait-il pas possible que dans le même temps on ne voit que ce que l'esprit nous donne à voir et ce que nous, nous nous donnons à voir?

Le paradoxe est la clé, tout à fait d'accord, souvent une vérité est formée d'un paradoxe.

Pas sûre d'avoir accès au sentiment de ce que tu dis pour l'interface qui protège le soi, on m'a trop embrouillé l'esprit, le soi c'est si, le soi c'est ça.. Effectivement, mots valises et très connotés. J'aimerais bien pouvoir remettre les choses à leur place, enlever toutes les fioritures, simplifier. Au bout d'un moment on n'a pas 50000 sois ni 50000 corps... Autant il y a ,je pense, des choses à "décasées", autant il y en a d'autres qui mériteraient de l'être. Alors c'est quoi le soi? Notre conscience? Parce que finalement, le corps physique et le corps de rêve ne sont que des véhicules pour voyager dans un monde ou un autre, alors qu'est-ce qu'il reste à la fin? On dit qu'on a conscience de soi mais ces 2 mots conscience et soi ne formeraient ils pas une seule et même entité?

Oui, taper sur, effectivement c'est tentant, ça m'est déjà arrivé de vouloir exterminer tous les flyers car ils nous font quand même bien chier mais oui, c'est une perte d'énergie inutile. Après, combat qui n'a pas de sens, à voir. Castaneda disait il me semble que sans les flyers nous retrouverions toute notre énergie, notre potentiel en une semaine. Mais ils sont trop balèzes.

Répondre
HARa aGORA, le forum de La passerelle - Projet la Passerelle
(@julian)
Inscription: Il y a 4 ans

Estimable Member
Posts: 83

@loulou0626 

Au milieu de ce fatras de conneries (qu'aurions-nous à nous dire sinon !?), je souhaite vaniteusement intervenir sur un élément.

Il est bien un temps indispensable à l'investissement d'une conscience égotique dans l'individualisation des forces (obscures, vitales, instinctives, idéelles...), l'engagement d'une certaine suffisance et violence, nécessaire tout autant à l'évolution de la vie qu'à toute démarche de l'esprit, c'est d'ailleurs pour cela que l'on parle de voie guerrière.

Pour autant, s'obstiner à rester centré sur son apparente figure, son aplomb superficielle (au regard de l'infini), serait comme dessiner un chemin sur le mur d'un cul de sac et s'enorgueillir de s'y cogner le front. Ce cul de sac nous y arrivons tous, nous le ressentons tous, nous y sommes tous, même à chaque fois que l'on tente quelque chose, à chaque fois que l'on prend les armes pour foncer dans la mêlée... ce sont nos œillères qui rutilent.

Ignorer ce fait, pourquoi pas !? En prendre acte, c'est réaliser quelque chose comme la "nécessité" d'une transformation pour laquelle cette partie de nous volontaire ne peut pas grand chose sinon rien.

Il y a dans les actes que nous produisons un moment ténu où, soit l'on s'éloigne soit l'on se rapproche d'un état de conscience préliminaire, le sentiment d'une responsabilité, d'une relation vrai avec l'environnement (je ne parle pas d'écologie mais il en est de même), qui pourrait être le point de naissance du "guerrier".

Sans ce "sentiment" (que je ne qualifierais pas plus), il y aura beaucoup de prétendant et leurs raisons futiles (mais peut-être nécessaire qui sait!? lol)

Répondre
Renaud
Admin
(@renaud13)
Inscription: Il y a 6 ans

Reputable Member
Posts: 265

@julian comme d'hab 👍 un peu complexe pour moi dans la formulation mais top

Au milieu de ce fatras de conneries :

ouais !

(mais peut-être nécessaire qui sait!? lol) : faut bien une carotte pour faire avancer les mules que nous sommes mais en effet au bout d'un moment faire le con avec la carotte quand on a capté qu'elle était en plastoc c'est de la complaisance ou une défaillance cognitive pas assez importante pour accéder à la transcendance et au silence intérieur de la lobotomie intégrale et trop importante pour pouvoir nous faire supplanter notre besoin limbique de satisfaction et de sécurité (sentiment exarcerbé par les parasites) 

Répondre
Renaud
Admin
(@renaud13)
Inscription: Il y a 6 ans

Reputable Member
Posts: 265

@loulou0626 "Pourquoi dans le milieu alternatif, vous mettez des couleurs partout?" parce que c'est facile, pratique et ouvert, facilement connotable. Mais faut pas se tromper c'est juste un langage et un (y en a plein d'autres) pour communiquer avec d'autres.

On pourrait aussi dire le mental c'est du flan, l'émotionnel de la bière, la vitalité de la saucisse et l'aura du blanc d'oeuf ça serait tout aussi juste, faut juste s'entendre sur le langage. Autre avantage au niveau "vibratoire" ça pulse plus le violet, le jaune ou le rouge que le reblochon, le riz et le bourgogne alliogté (même si au niveau gustatif perso je préfère)

Pour moi les couleurs sont ici encore qu'une interface entre ce qui Vois et ce qui traite de ce qui est vue. "les mots n'étant plus les mots, mais un conduit dans lequel les analphabètes se donnent bonne conscience" (Leo Ferré) et comme tu le soulignes une pseudo spiritualité.

A ce sujet spiritualité signifie juste souffle donc du moment que ça "respire" c'est spirituel, sachant qu'un arbre respire mais qu'une amibe ou un univers "respire" aussi

"ne serait-il pas possible que dans le même temps on ne voit que ce que l'esprit nous donne à voir et ce que nous, nous nous donnons à voir?"

Tout à fait d'accord, c'est la beauté, la splendeur même de ce Mystère, tout est possible, tout est imaginable la seule limite étant celle des capacités de notre incarnation, de notre biologie et surtout celle de notre apitoiement/auto-contemplation (et de facto des morales que nous acceptons de nous trimbaler)

Au bout d'un moment on n'a pas 50000 sois ni 50000 corps

T as raison on en a bien plus et pourtant bien moins, voir pas du tout peut être. Perso je te propose de trouver ce que c'est la CONSCIENCE, le SOI le MOI le JE(u) le CA le TA et le KA pour toi, c'est pas parce qu'un vieux cons autrichien, mexicain ou indien a donné sa définition qu'elle est valable pour toi.

Par contre si tu crées ta définition (si possible la moins précise possible) tu vas devoir l'expliciter pour communiquer avec d'autres ou alors t en battre le clito de mal être comprise.? Ce qui, au demeurant sera le cas de toute manière puisque résumer une pensée, une Vision, un sentiment par des mots qui sont tous connectés par la culture et par l'histoire personnelle de ton auditeur est totalement impossible à mon avis pas forcément humble.

On dit qu'on a conscience de soi mais ces 2 mots conscience et soi ne formeraient ils pas une seule et même entité?

tout est possible, tout est réalisable, c'est le jeu de la vie. En vrai perso je m'en tamponne le coquillard j'ai déjà fort à faire pour ne plus être un "gens de la terrasse" alors les questions métahépileptique ben tant que ça sera pas le moment pour moi d'y répondre, ce qui sous entend, qu'à ce moment là j'aurais l'énergie et l'accord vibratoire pour entendre et pouvoir formuler la réponse entendu ben je m'en occupe juste pas

Un jour, il y a longtemps, à force de me demander pourquoi sur tout (et les variantes comme ton questionnement) je suis arrivé à la question ultime pour moi : Pourquoi pourquoi ? Et là quelque chose à grillé et j'ai eu une réponse évidente : parce que(ue)

Depuis j'aime bien me demander pourquoi, c'est un jeu sympa, mais j'aime aussi les gaufres au miel, les fellations sauvages, les cunni gourmands, le boeuf bourguignon et le vieux rhum (15 ans minimum)

Castaneda disait il me semble que sans les flyers nous retrouverions toute notre énergie, notre potentiel en une semaine

Castaneda met plein de piège dans ses récits, sans oublier que c'est aussi un petit con suffisant (comme nous tous) car il oublie de répondre à ces deux questions

1 - pour en faire quoi

2 - est ce ce qui doit être ?

Le père Carlos c'est pas vraiment détaché de sa croyance en la supériorité de l'humain sur le reste de la nature, sur le reste de la vie, sur l'Aigle (en tout cas d'après ses bouquins et itw)

Il fait la même erreur grossière que tous les religieux, il a lui même parlé de nagualisme ce qui renvoit à une doctrine (suffixe -isme) donc à un dogme à savoir parlé d'un "esprit" supérieur et à le recouvrir de ce qui l'arrange lui

au sujet des Planeurs peut etre sont ils trop fort, peut être est ce nous qui sommes trop faibles, paresseux et complaisant (la vie est paresseuse par essence presque)

mais peut être aussi "l'Aigle subvient à nos besoins" et que les grincheux sont les parasites nécessaires pour nous coacher afin d'être pret à affronter l'indicible et l'immensité qui se cache derrière le voile de notre illusion apprise et biologique

Peut être aussi qu'ils sont là pour nous maintenir à notre juste place à savoir celle de poulet, de nourriture. Nous élevons bien des poulets, des poissons, des tomates et des enfants pour nous nourrir, pourquoi feraient ils autrement ? Et clairement nous n'avons pas envie que les tomates, les poulets, les poissons et vos* enfants se libèrent alors pourquoi feraient ils différemment de nous ?

Encore une fois et pas que pour Florita...

mefiez vous de Castaneda, de moi ou de quiconque qui écrit, professe, dicte, érige en certitude quoique ce soit. A mon sens tout ça n'est que des outils, que des grilles pour pouvoir communiquer et développer une multitude de facteur

le point du sans aucun doute n'est pas le point de la certitude et encore moins celui du dogmatisme

Castaneda, comme maitre Oupas, comme le gourou Richnous comme le saddou mesglaoui ou la tradition pouetpouet ont leurs perceptions, leurs vécus, leurs accès.

S'en inspirer est une bonne idée mais se coller dans les pas de la perceptions d'un autre rend toujours borgne

Lisez, cherchez, écouter, mais surtout oubliez, expérimentez, découvrez et créez VOS réalités, vos grilles, vos langages et après faites l'effort de partager, d'arrondir, de sentir ce que les autres ont fait, créer, engendrer

Comme disait Reich "occupons nous de ce qui nous relie, nous rassemble plutôt que ce qui nous différencie et nous sépare, quel est le point commune entre l'univers, l'amibe, le peuplier, le basset fauve et l'humain ?" Il avait Vu un aspect et avait nommé sa Orgone, perso j'aurais préféré Pizza mais bon il est mort avant que j'ai pu lui suggérer le changement de label

Bisous

* je dis vos parce que je n'en ai pas

PS : merci Florita de me challengé comme ça je sur-kiffe ! C'est top ça me permet de me connecter à de la structure et de me "battre" contre moi même pour chercher les failles d'incohérence donc mille merci. A ce sujet si des fois je réponds pas c'est que soi "j'écoute" la formulation de la réponse soit que je suis en train de bourlinguer ailleurs ou de festoyer avec un poto breton

Répondre
HARa aGORA, le forum de La passerelle - Projet la Passerelle
(@loulou0626)
Inscription: Il y a 6 mois

Trusted Member
Posts: 47

@renaud13 

Il y a des questions auxquelles il n'y a pas eu de réponses:

Je ne sais plus ce qu'est le culbuteur ni la force roulante. Alors encore plus, qui de manière tonale prend la forme des interactions, je ne sais absolument pas ce que ça peut signifier. Aurais tu un exemple concret qui me permettrait de comprendre?

Pour les couleurs qui pulsent plus au niveau vibratoire, l'as tu vu toi- même?

Je n'ai pas particulièrement envie de trouver ma définition du soi, mes définitions en règle générale ne m'intéressent pas, c'est La définition qui m'intéresse. Je veux bien que tu me donnes celles du con autrichien, mexicain ou indien. Ca me donnera plus d'indications. Je n'ai pas accès aux livres, c'est compliqué pour moi.

"En vrai perso je m'en tamponne le coquillard j'ai déjà fort à faire pour ne plus être un gens de la terrasse, quand j'aurais l'énergie et l'accord vibratoire pour entendre et pouvoir formuler la réponse".                                              Tu aurais pu t'arrêter à je m'en tamponne le coquillard, ça aurait été moins drôle mais un peu plus juste. Depuis quand tu attends les accords vibratoires pour pouvoir formuler des réponses? Y'a qu'à voir ce que tu écris comme conneries sur ce site. Et depuis toutes ces années, jamais tu ne t'aies demandé ce qu'était le soi, jamais tu ne t'aies donné ou n'aies lu une définition? 

"Il y a longtemps, à force de me demander pourquoi sur tout". Ce n'est pas mon cas, je suis à l'opposée, enfin non , non pas que je ne me pose pas des questions mais j'ai beaucoup laissé la théorie de côté, trop et c'est aussi ce qui m'a fait faire pas mal d'erreurs. DJ avait raison, la pratique est essentielle mais il faut de la théorie. J'ai entendu en moi il y a quelques temps que je devais m'y intéresser, qu'il était temps. Il y a vraiment des choses que je dois caser, bien caser, des évènements passés aussi que je dois comprendre et remettre en place, des mois, des doubles et des autres afin que je ne refasse pas au moins ces erreurs là. C'est difficile pour moi, généralement, je lis 2 mots compliqués et mon esprit s'évade, un peu trop de théorie et hop là, il n'y a plus personne. Si tu crois que ça m'amuse de relire parfois 5 fois, 6 fois vos phrases avant de les comprendre et d'afficher en public que je ne bite rien à rien, même des concepts hyper simples comme la vanité, bah non, ce n'est franchement pas agréable. Alors peut-être que toi et Julian vous ne vous êtes pas triturés le cerveau toutes ces années pour rien, peut-être que l'esprit nous a aussi réunis pour que vous partagiez vos savoirs avec moi et d'ailleurs y'en a marre des peut-être, c'est une évidence. Alors est-ce que pour une fois tu pourrais te branler le cerveau pour une autre personne que toi-même? Car il faut l'admettre, tu es bien meilleur en théorie que moi.

"Castaneda met plein de piège dans ses récits". Bah oui et pas que dans ses récits, jusqu'à son cancer, il m'a bien fait rire avec ça, tout ça pour être désacralisé, oublié, vu comme un pécore entre autre.                                                                             

Relis ça:  " Que se passerait-il si nous parvenions à repousser ces entités ?

- Nous récupérerions en une semaine toute notre vitalité et nous serions à nouveau brillants ! Mais, en tant qu'êtres humains ordinaires, nous ne pouvons envisager cette possibilité parce qu'elle impliquerait que nous allions contre tout ce qui est socialement acceptable. Fort heureusement, les sorciers ont une arme redoutable : la discipline."

Tu sens pas qu'il vit ce qu'il dit là, qu'il y croit vraiment? Alors c'est peut-être pas une semaine, c'est peut-être un mois mais ça se sent que c'est vrai.

Pour en faire quoi? Est-ce ce qui doit être? Si, les réponses sont données.

Le père carlos s'est pas vraiment détaché de sa croyance en la supériorité de l'humain, il parle comme un religieux... Si tu as lu "rencontres avec le nagual" d'armando torres, relis-le. Perso il fait parti de mes préférés, qu'est-ce que c'est bon de voir castaneda intelligent, conscient, sorcier, froid, manipulateur, c'est excellent.

Pour les planeurs, bien sûr qu'on est fainéants mais ils sont là depuis des milliers d'années, c'est des putains de sorciers et même si je ne les aime pas, pas parce qu'ils nous consomment mais parce qu' ils nous ont rendus complètement débiles, ils ont tout mon respect et ce ne sont pas des êtres à sous-estimer, et là ce serait arrogant de dire le contraire.

"Encore une fois et pas que pour Florita": d'où tu te permets d'écrire, d'affirmer en grosses lettres, en gras noir ou en rouge? T'as strictement rien bité à ce que j'ai dit.  Le père carlos s'est pas détaché de sa croyance, il a fait les mêmes erreurs que les religieux... Apparemment c'est toi qui a besoin de te méfier de ce que Castaneda a écrit, laisser apparaître.

" Tout ça ce ne sont que des outils pour pouvoir communiquer"? T'es sérieux là? Tout ça c'est des outils pour nous aider à nous barrer d'ici, pour nous aider à nous évader du poulailler, pour nous montrer qu'il y a une porte de sortie, un putain de cadeau de leur part à tous envers l'humanité, un putain de cadeau de l'esprit.

Quand à nous méfier de ce que toi tu racontes, il n'y a nul besoin de se méfier. Si beaucoup de gens ici te vénèrent, car beaucoup te vénèrent, il n'y a qu'à voir comment ils parlent de toi,( même ceux qui se disent anti vénération, et bien il reste une belle pointe), sache que ce n'est pas mon cas. Si t'es un nagual j'en ai strictement rien à foutre, je n'ai nulle vénération pour un péteux qui brasse du vent à longueur de journée en se donnant des grands airs, et qui est accroc à l'alcool et au sexe. Un gros pet, j'espère qu'en plus t'es pas un poisson parce que sinon, vous êtes tous dans une putain de merde. Ca me fait penser encore à Kaamelott, décidément cette série, il va falloir que je la récapitule: "vous voulez dire que avec Merlin? Nous allons tous mourir!"

Le point du sans aucun doute n'est pas celui de la certitude et encore moins celui du dogmatisme? Qu'est-ce que t'en sait?                                          Y'en a marre de ne devoir avoir aucune certitude ni du sans aucun doute ni de ce que tu veux, et pourquoi pas au final? Ca rend les gens débiles ce genre de phrases, ils n'osent plus être sûr de rien du tout à tel point qu'ils n'ont plus aucune confiance en leur potentiel. Combien j'en ai vu dans ma vie qui ont suivis des maîtres, des shamans, des dieux, des ceci et des cela en me disant, nous on peut pas être sûrs, comment on pourrait se permettre de savoir et c'est tellement arrogant...                                                                      Alors peut-être que toi tu n'entends pas ça derrière ces mots mais d'autres oui et ils sont dangereux pour l'esprit humain.                                               En plus, c'est des conneries, bien sûr qu'il y a des certitudes et des sans aucun doute, au moins dans le moment présent, même si tout peut changer dans 5 secondes.                                                                           Comment je le sais bah je le sais, il suffit d'ouvrir ses yeux, ses oreilles et son cœur et de ne pas se laisser aller à un quelconque dogmatisme comme tu dis si bien.                                                                                               Bah oui, je suis extrêmement arrogante, à un point!! Mais avec vos il me semble que, je pourrais affirmer que ceci, il se pourrait que cela, c'est juste de la fausse humilité, de l'arrogance masquée, c'est juste mieux se cacher.

"Se coller dans les pas de la perception d'un autre rend toujours borgne?" Effectivement et heureusement que je ne me suis pas collée à la perception dont tu t'es toi-même collé des autres car sinon j'aurais jamais découvert mon exercice des ancrages et j'aurais certainement galéré encore des années avant de trouver ma technique de récapitulation.

 Maintenant un autre sujet. C'est bien beau de me mettre un j'aime quand je te dis d'aller voir le message que je t'ai envoyé via le formulaire de contact mais ça sert à quoi quand les messages de ce site que je t'ai demandé d'effacer sont toujours là et que tu ne me fournis en plus aucune réponse pour m'expliquer quoi que ce soit?                                                         Alors pourquoi tu mets un j'aime? Pour me tester, pour me faire chier? Pour me signaler que tu t'en branles?                                                                   Pour me tester? Pour quoi faire? Je t'ai déjà dit que j'étais pas une personne gentille.                                                                                                Pour me faire chier? Super c'est réussi, ça m'emmerde. Est-ce que tu peux comprendre que parfois on peut s'emballer et raconter des choses qu'on regrette après coup parce qu'elles sont ultra intimes et qu'on les a en plus inscrites et qu'on n'a pas envie de ça, qu'elles soient scellées, enfermées, figées, en plus sur la toile pendant 5,10, 20 ans... Moi aussi j'ai mes exercices de ne plus être un gens sur la terrasse, je n'ai peut être pas ton niveau mais t'inquiètes que l'univers se charge bien de ma petite personne, je n'ai pas besoin et je ne peux pas gérer ça en plus en ce moment, tu le peux comprendre? Essaies s'il te plaît.                                                             Que tu t'en branles, j'avais remarqué et au passage, n'en n'avoir rien à foutre de rien ce n'est pas toujours être détaché mais une interface de plus de l'implant.                                                                                              C'est quand même pas la fin du monde quoi, c'est juste appuyer sur un bouton, si tu veux pas le faire pour autrui, si tu ne veux pas faire ton taf d'administrateur, donnes nous au moins la possibilité de le faire par nous même. Et ne me dis pas que tu n'as pas eu le temps en une semaine de faire ça ni de m'écrire un mail pour m'expliquer les choses alors que tu écris ici même des lignes et des lignes.                                                                        Alors oui, tu as surement oublié parce que tu t'en fous complet, parce que t'as d'autres choses à penser, parce que t'as pas envie de te faire chier avec ça mais putain c'est pas cool. Alors réponds bordel, efface, fais quelque chose.

Répondre
Arnau
(@lecureuildesboisgmail-com)
Inscription: Il y a 4 ans

Estimable Member
Posts: 69

@loulou0626 

La force roulante est ce qui percute notre Coquille jusqu'à la briser, ce qui a pour conséquence notre mort physique. Elle prend la forme de toute interaction que nous avons avec l'extérieur, avec plus ou moins d'impact sur notre coquille, mais en fin compte ça la brisera.

J'avais bien aimé cette métaphore dans Matrix si tu as vu, où cela est imagé par les agents Smith qui cherche avec de plus en plus d'intensité à détruire Neo. Avec le fait qu'ils prennent possession de toute personne dans son environnement pour arriver à leur fin.

Je vois cette force roulante comme un allié pour ma part (Neo & Smith, deux côtés d'une même médaille), comme ce qui permet les transmutations à l'intérieur de soi si la posture intérieure le permet (précisément celle de la voir comme une alliée), avec l'intention qu'au moment où la coquille se brise, les tâches aient toutes été menées à termes. Alors le voyage de la conscience (cristallisée donc pouvant perdurer sans corps physique) peut continuer.

Posté par: @loulou0626

j'ai beaucoup laissé la théorie de côté, trop et c'est aussi ce qui m'a fait faire pas mal d'erreurs. DJ avait raison, la pratique est essentielle mais il faut de la théorie. J'ai entendu en moi il y a quelques temps que je devais m'y intéresser, qu'il était temps.

Je vois ici une clef significative que ton expression t'offre. Plus globalement, ce sont les deux côtés de ton être qu'il s'agit d'harmoniser, tonal/nagual. Une autre métaphore, mécanique celle-là, si cela peut rendre clair mon propos. Le fait qu'on laisse notre réservoir se remplir d'essence (notre nagual n'est pas complètement réprimé autrement dit) permet la combustion et d'avancer. Cependant, sans carburateur efficace en face, on passe vite en sur régime.

DJ disait que le point du nagual ne peut être parfaitement perçu que lorsque le point du tonal est atteint. Il parlait du point de la Raison (plus globalement le côté droit). Contrairement aux apparences de notre société hyper mentale, ce point est rarement atteint. La vision du nagual est donc très souvent déformée. Or percevoir c'est agir.

Cet atout extraordinaire qu'est l'ouverture au nagual devient une malédiction lorsque cela n'est pas canalisé et optimisé (concepts de voie du guerrier, d'impeccabilité, etc.) On devient littéralement fou, ce qui est une bonne chose, mais sans que cela soit contrôlé. Du coup le troisième terme ne peut être vécu, entre folie et raison (et toute les paires de couille qui te viendront à l'esprit).

Répondre
HARa aGORA, le forum de La passerelle - Projet la Passerelle
(@loulou0626)
Inscription: Il y a 6 mois

Trusted Member
Posts: 47

@lecureuildesboisgmail-com    Merci arnau pour ces explications, ces précisions, c'est parfait. Rien à enlever, rien à ajouter, rien à demander, rien à dire en fait😀. Merci encore.

Répondre
Renaud
Admin
(@renaud13)
Inscription: Il y a 6 ans

Reputable Member
Posts: 265

@lecureuildesboisgmail-com merci pour la synthèse de la force roulante, faut pas oublier qu'elle est biface comme souvent force-roulante ET culbuteur l'un donne (en fait prête, la Conscience) l'autre (re)prend (la Conscience enrichi des expérience de vie) - ça c'est dans l'art de Rêver

@loulou0626 tu captes rien que dans ça jusqu'ou va le bête exercice des "je prends je donne" ?!

ARNAUD : "Il parlait du point de la Raison (plus globalement le côté droit). Contrairement aux apparences de notre société hyper mentale, ce point est rarement atteint"

de ce que j'en ai perçu le point de la Raison pourrait être synthétisé en point de l'analyse, la compréhension étant un leurre car elle est au mieux parcellaire. L'analyse contrairement à ce qu'on nous conditionne n'a pas d'émotions, l'analyse est froide, dure pour nos petits coeurs adorant l'apitoiement, elle est implacable. C'est peut-être pas pour rien qu'on peut place la Mort au Sud-Ouest le mi-chemin entre le lieu sans pitié et le point de la raison.

Ce que notre société/culture nomme raison n'est que l’assujettissement de notre mental à des affects, des émotions et la conscience inorganique (dont les grincheux/planeurs font partis) adooooore les émotions c'est par cet unique biais qu'elles ont accès à nous et nous influencent. C'est par la survalorisation des émotions (merci les Romantiques) et des "valeurs" qu'elles peuvent nous vendre/acheter quoi que ce soit.

ATTENTION pas question de ne plus avoir d'émotions, ce sont "les ailes du sentiments" mais de les utiliser pour ce qu'elles sont à savoir "des énergies en mouvement" - merci au passage @laurent pour l'étymologie - et pas pour ce qu'on nous a appris à en faire et qui arrange tous le monde, les "dominants" de toutes formes d'ici comme des ailleurs.

*

Dans tout ça il est à retenir je crois que nous sommes un mi-chemin entre Nagual et Tonal entre Horizontale et Verticale et que privilégiez l'un plutôt que l'autre reviendrai à essayer de ce rouler une clope avec une seule main ou de boire un crozes-hermitage à même le sol, c'est pas impossible mais c'est quand même pas hyper jouasse

 

Répondre
Arnau
(@lecureuildesboisgmail-com)
Inscription: Il y a 4 ans

Estimable Member
Posts: 69

@renaud13 ok pour le double mouvement de cette Force. Une autre idée me vient en lien avec mon vécu. J'ai l'impression qu'elle est "roulante" (comme la rivière roule le galet) lorsque je suis "humide" (lorsque je me laisse traverser autrement dit, comme avec la douleur), et qu'elle devient le "percuteur" lorsque je deviens "dur" (et alors plus rien ne roule pour le coup, on en revient à "l'accord de l'esprit" que tu évoquais). Je partage au cas où, mais en tout cas c'est qqch qui me semble facile de percevoir au quotidien (est-ce que ça roule ou est-ce que ça percute), avec peut-être un lien avec la fixité de notre pt d'ass... ou notre capacité à fluer avec la vague

Répondre
Renaud
Admin
(@renaud13)
Inscription: Il y a 6 ans

Reputable Member
Posts: 265

@loulou0626 alors ça va être long et douloureux, quelques éléments de réponses incomplets j'en ai peur

Pour les couleurs qui pulsent plus au niveau vibratoire, l'as tu vu toi- même?

Oui mais ça n'a pas trop de sens puisque pour reprendre l'exemple de Matrix donné par Arnaud "ce qui t'as été dit l'a été pour toi seul" - encore une fois ce que je perçois n'est que de l'énergie que mon cerveau (plus ou moins malade) ou plus justement mon incarnation transforme en connu. L'énergie n'ayant pas de forme ou de "couleur" à proprement parlé, la couleur, l'aspect, l'odeur, la Forme de manière générale n'a de sens que dans le Tonal.

On percoit et après on crée une interface "connu" pour le rendre retranscriptible, exploitable ou autre. Pour un exmple littéraire c'est quand DJ (je crois) est poursuivi par l'homme à tête de poisson du nagual Julian, cette entité n'avait pas de tête de poisson c'est Don Juan Matus qui lui crée cet aspect.

Idem quand Don Juan Matus passe derrière le feu et que CC et les autres apprentis le vois. Ils percoivent tous un aspect différent, ils ont tous raison POUR EUX et donc ils ont tous tord par rapport à l'Absolue qui est le cocon lumineux qui d'ailleurs n'est que très vaguement un cocon, c'est plus une sensation de cocon que voir un cocon. On voit mais pas vraiment avec les yeux même si les yeux peuvent intervenir à ce niveau

D'ailleurs comme le disait un très vieil ami avec justesse "nos yeux sont des fils de dentiste" (ouais les putes faut leur foutre la paix un peu, je vous en parle bientôt). Si tu veux me croire sur parole, méfie toi de tes yeux et des yeux des gens ou des humains, méfie toi mais regarde les intensément, observe, Analyse les. Nos yeux ont, hélas, été relié à notre mental perturbé, pollué, dévoyé.

Je n'ai pas particulièrement envie de trouver ma définition du soi, mes définitions en règle générale ne m'intéressent pas, c'est La définition qui m'intéresse

Quel dommage elle est pourtant plus proche de ta réalité que la définition de n'importe lequel des cornichons de ce site ou d'un bouquin quel qu'il soit. Quand à trouver LA définition j'ai bien peu que ce soit une cause perdu ou alors comme me l'a dit une fois le même très vieil ami une définition, un système c'est juste un . 

Vraiment je t'encourage à redresser ta tête (dans tous les sens) et à t'intéresser un peu plus à ce que tu es capable de te donner comme définition, structure, vérité conjoncturelle. Tu risques d'être épaté par ta prestance et tes conneries et ça c'est toujours bon à prendre

J'ai un vieux dicton (ouais j'aime bien les formules) : "marcher dans les pas de la perception d'un autre rend borgne" et les définitions des autres ne sont que la cristallisation limitante de leur perception ou du moins de ce qu'ils s'autorisent à percevoir et, comme je te l'ai dit plus haut, de l'interface qu'il crée pour pouvoir traiter l'information qu'ils ont perçus.

Pour rappel le mental traite environ 4 000 info / seconde - notre cerveau lui c'est 5 000 0000 0000 d'info / sec. Même si on parle pas de Nagual et autres "balivernes" la biologie nous démontre à quel point vouloir retranscrire le réel à travers des outils mentaux comme les mots est une idée grotesque. Peut être qu'à travers la musique et certaines formes d'art on a un chemin d'accès pas si dégueulasse.

Tu aurais pu t'arrêter à je m'en tamponne le coquillard, ça aurait été moins drôle mais un peu plus juste. Depuis quand tu attends les accords vibratoires pour pouvoir formuler des réponses?

Depuis très très longtemps en fait. En vrai je suis très obéissant et très fait-néant depuis, pfiou belle lurette ! Alors, certes, j'ai eu ma phase hormonale de contradiction et de volonté limbique de JE VEUX contrôler mais ça a jamais trop marché et il y a 15 ans quand je me suis retrouvé à hurler "j'appartiens à l'Esprit" j'ai pris ça (peut etre) trop sérieusement.

Mais du coup j'ai capté que quand je faisais un truc, quoi que ce soit, même marcher, et qu'il n'y avait pas d'accord vibratoire (entre les filaments à l'intérieur de mon cocon et ceux à l'extérieur de mon cocon) ben c'était hyper plus fatiguant, compliqué, rude et pas forcément porteur du succès escompté (en un mot fatiguant, éprouvant et pas du tout marrant). Du coup la grosse feignasse que je suis a opté pour la version je fais que ce qu'il y a à faire pour l'Esprit et le reste ben j'embauche ou je troque avec des gens qui le font à ma place

Comme par exemple corriger les fautes d'orthographe. Moi j'écris et je troque contre la correction orthographique - d'ailleurs là comme le troc marchait mal j'ai pris un abonnement à un correcteur orthographique, bon ok je m'en sert pas mais je pourrais !

Et depuis toutes ces années, jamais tu ne t'aies demandé ce qu'était le soi, jamais tu ne t'aies donné ou n'aies lu une définition?

Oh si si mais pour la même raison je ne retiens rien sauf ce que j'ai besoin de savoir au moment X de l'instant Y pour te répondre il faudrait que JE cherche et JE est à la pêche en ce moment donc ... je sais pas

Par contre je peux te conseiller les bouquins de JUNG, de Georges Simondon (celui sur l'individuation), de Lacan sur la construction de l'imaginaire de soi-même ( https://www.cairn.info/revue-l-en-je-lacanien-2021-2-page-5.htm) ou plus rapido presto la page wikipedia https://fr.wikipedia.org/wiki/Soi_%28psychologie%29

Je sais plus du tout ce qu'ils racontent mais au moins je les ai lu et ça fait classe de faire des citations comme ça

Si tu crois que ça m'amuse de relire parfois 5 fois, 6 fois vos phrases avant de les comprendre et d'afficher en public que je ne bite rien à rien, même des concepts hyper simples comme la vanité

Ha non non je pense pas que ça t'amuses, en tout cas pas encore, mais par contre le concept de vanité et tout sauf simple et surtout les ramifications sont immenses. Comme disait Don Juan Matus "tout n'est que suffisance y compris suivre la voie du Guerrier"

Alors est-ce que pour une fois tu pourrais te branler le cerveau pour une autre personne que toi-même?

Alors non, je suis un vrai connard d'égocentrique mais par contre je fais oeuvre publique (egocentrique ET suffisant donc) en affichant le résultat de mon onanisme sur ce site et d'autres depuis 2007 donc je te laisse gracieusement (oui je suis trop bon) profiter de mes pollutions clavardières 😉

Que se passerait-il si nous parvenions à repousser ces entités ?... Nous récupérerions en une semaine toute notre vitalité et nous serions à nouveau brillants ! Mais, en tant qu'êtres humains ordinaires, nous ne pouvons envisager cette possibilité parce qu'elle impliquerait que nous allions contre tout ce qui est socialement acceptable. Fort heureusement, les sorciers ont une arme redoutable : la discipline."

Oui oui c'est une possibilité mais les gens de la terrasse et les humains en devenir qui sont assis à la terrasse en ont ils vraiment envie ? Je me permet d'en douter. Et à propos de la discipline, qui n'est pas de la rigueur et encore moins de la rigidité y a vraiment pas grand monde qui veut maintenir ça pendant 40 ans de sa vie.

De manière assez bizarre (je blague) la vie "monacale" (dans l'intention comme dans la forme) fait de moins en moins recette. Peut être la frugalité obligatoire que nous devrons probablement vivre dans les temps à venir remettra-t-elle ça au gout du jour mais quand bien même ça serait suivre une mode et non pas avoir l'intention individuelle de la suivre (individuel de indivisible)

Tu sens pas qu'il vit ce qu'il dit là, qu'il y croit vraiment? Alors c'est peut-être pas une semaine, c'est peut-être un mois mais ça se sent que c'est vrai.

Ha mais tout à fait, il y croit, mais perso ce qu'il croit je m'en fout. Je crois par exemple que la fonction première del 'humain est de relier toutes les dimensions de la création Végétal, minéral, Animal et abstrait en ce plaçant au centre de la Roue et en faisant communiquer tout ces aspects à l'intérieur comme à l'extérieur mais personne en à rien à foutre de ce que je crois !

Et heureusement ! Sinon ils se mettraient à me vénérer (les cons) comme ils ont, hélas, toujours fait, au lieu de voir que "dieu c'est toi, aussi". Du coup je serais obligé de devenir vraiment désagréable et c'est hyper fatiguant d'être un connard.

d'où tu te permets d'écrire, d'affirmer en grosses lettres, en gras noir ou en rouge?

Je me permet parce que d'une je suis libre d'utiliser la mise en page qui me plait et de deux comme c'est moi qui paye l'hébergement du site et qui fait la maintenance je me dit que je suis un peu "chez moi". Donc comme j'aime bien les mises en avant et les mises en pages je m'en sert !

A ce sujet je t'empêche pas de le faire et si je le prenais mal (ou bien d'ailleurs) ça serait une occasion de plus de savoir ou j'en suis. D'ailleurs je t'avoue que ce genre de remarque me donne un peu envie de te dire d'aller te faire socratiser ailleurs et de fermer ce dialogue, chose que, comme tu vois j'ai su ne pas faire. Pétain je vieillis c'est pas bon.

T'as strictement rien bité à ce que j'ai dit.

c'est possible, explique moi mieux

Le père carlos s'est pas détaché de sa croyance, il a fait les mêmes erreurs que les religieux... Apparemment c'est toi qui a besoin de te méfier de ce que Castaneda a écrit, laisser apparaître.

C'est fort probable, tu peux détailler pour que je comprenne ?

Tout ça c'est des outils pour nous aider à nous barrer d'ici

Oui aussi ou, pour ma part, plutôt des outils pour revenir réellement ici, perso je déteste les voyages et les vacances, j'aime bien mon petit lopin à cultiver. Le hic c'est qu'avec le parasitage et le voile de l'illusion j'arrive pas à choper ma bêche donc je bosse surtout pour arriver à réellement em-bras-ser ce monde avant d'aller voir ailleurs comment ça pousse.

Mais je pense qu'on parle grosso modo de la même impulsion, à savoir que présenté comme le monde des gens ordinaire nous l'a présenté  "la couille dans le potage est plus grosse que le bol qui contient le potage"

Y'en a marre de ne devoir avoir aucune certitude ni du sans aucun doute ni de ce que tu veux, et pourquoi pas au final?

bon très cher toi, la tu commences à devenir un poil agressive quand à mes supposés addictions de mon point de vue elles révèlent surtout tes addictions à une morale bien "new-age" que je te laisse avec plaisir.

Du coup je vais pas aller plus avant mais avant de m'en aller je tenais à te rappeler que tu étais déjà Libre, et donc que si t as envie d'avoir des certitudes vas y à fond ! Régales toi ! Je te conseillerai bien de te fabriquer tes certitudes mais comme t'en as rien à secouer de ce que je te raconte je ne le ferai donc point. Idem si tu crois que c'est parce que tu n'as pas de certitude que tu n'as pas confiance en toi, tu es libre d'en être certaine et je suis libre de ne pas en être certain.

C'est la beauté et la richesse de la vie non ?

Sur ce prend soin de toi et bonne route.

************** TECHNIQUE

Maintenant un autre sujet. C'est bien beau de me mettre un j'aime quand je te dis d'aller...

J'ai mis un j'aime pour signaler que j'avais vu ton message, oui ça serait plus judicieux d'écrire un "ok j'irai voir" mais nul n'est parfait.

Du coup après avoir mis le like je suis allé voir et je n'ai rien vu c'est pour ça que je n'ai pas supprimé tes messages. Par contre j'aurais pu revenir et te l'indiquer mea maxima culpa.

Enfin bref, du coup j'ai cherché pourquoi je n'avais rien reçu et la réponse est venu ce matin - oui désolé j'étais loin d'un écran depuis 4 jours - de la part du prestataire d’hébergement

"nous avons eu des erreurs sur les formulaires envoyés par l'application que vous utilisez et nous l'avons automatiquement bloqué. Vous trouverez la sauvegarde des messages qui vous ont été adressé dans les logs de l'application sur votre base de donnée"

Du coup là je vais aller voir les messages que tu veux que je supprime et je suis navré du temps que ça aura pris.

MAJ > MESSAGES SUPPRIMES peux-tu vérifier si je n'ai aps fait d'oubli ?

Je retiens ton idée de permettre de supprimer soi même un post.

Au début c'était présent mais un petit malin a cru intelligent de mettre et supprimer en masse des messages ce qui a abouti à une surcharge du serveur et donc un plantage en plus d'une saturation de la base de donnée donc je vais refaire un essai pour voir si le "robot" qui faisait ça a disparu ou pas.

MAJ > voilà c'est fait j'ai supprimé le temps max avant suppression ou modif des messages et sujets.

Maintenant je vais croiser les doigts pour que le serveur soit pas de nouveau envahi 😮‍💨 ça sert pas à grand chose mais au moins j'aurais un peu moins d'arthrite 😂

 

Répondre
HARa aGORA, le forum de La passerelle - Projet la Passerelle
(@julian)
Inscription: Il y a 4 ans

Estimable Member
Posts: 83

Vous me régalez !

Oui,

Dire c'est parler de son regard et non émettre un savoir sur les choses parce que nous ne pouvons rien savoir sur les choses, savoir est un concept vide (à moins de le rapporter au sujet sachant). N'est-ce pas la leçon du point d'assem-blague ou plus simplement, de la subjectivité !?

Chercher LA définition c'est croire en LA vérité et chercher l'arrimage à une raison commune qui n'est absolument pas le point de la Raison pure qu'évoque Don Juan (et non celle de Kant).

Chaque fois que nous pensons quelque chose, sur n'importe qu'elle sujet nous précisions l'idée que c'est que d'être nous même. Certes, je suis persuadé que nous sommes plus que nos idées et plus que nous sommes capable de voir. Mais si nous nous chargeons pas nous-mêmes de nos pensées, des mots que nous utilisons et de tout ces éléments qui nous définissent... ce sont les autres qui le feront pour nous et ce sera leurs regards qui s'imposera au notre ( c'est déjà le cas de toute façon). Ils nous habiterons sous la forme de notre dialogue mentale, se disputerons en nous-même nos forces et c’est avec cela que nous dirons et revendiquerons "je".

Pour s'engager dans une voie de connaissance il faut être rationnel. Rationnel et courageux et ce n'est pas de théorie dont nous avons besoin mais de régulation mentale. En revanche, si la raison est l'épée du guerriero (et qui la voudrait non-aiguisée), on ne peut aller qu'avec elle exclusivement.

Définir est une nécessité et définir est une folie. Comprendre est impossible mais nous "devons-comprendre". Voilà encore des paradoxes à accepter et à vivre.

 

Répondre
HARa aGORA, le forum de La passerelle - Projet la Passerelle
(@loulou0626)
Inscription: Il y a 6 mois

Trusted Member
Posts: 47

@renaud13   Pour les couleurs, que ça n'a pas trop de sens, je ne sais pas, j'ai un petit doute alors je laisse de côté pour l'instant et je retiens qu'à toi elles te sont apparues ainsi.

Pour ce qui est de la vraie définition, j'entends par là celle de l'esprit, c'est ça qui m'intéresse. Je ne pense pas que ce soit une cause perdue, on peut accéder à des vérités de l'esprit, avec notre tête peut-être, mais pas tant, surtout avec notre ventre. Certains l'ont fait avant nous et on les remercie bien d'ailleurs, d'autres le feront après nous, on peut le faire aussi. Ce n'est pas inutile ni inaccessible. Peut-être es- tu "traumatisé" car tu as trop cherché mais je ne pense pas que ces recherches doivent être laissées de côté, si elles sont faites de manière mesurées, le juste milieu, toujours le juste milieu.        Pour la définition du soi, je pense que ça ne doit pas être si compliqué, c'est nous qui compliquons tout.  Je crois que la vraie définition du soi est la conscience et si ce n'est pas ça, je ne suis pas loin. Non on n'a pas 50000 corps, nous n'en n'avons que 2 par contre on a 50000 vies.

Après je comprends ce que tu dis, le message que tu essaies de faire passer. Oui il faut expérimenter soi-même, ne pas marcher dans les pas de la perception d'un autre, contrairement à ce que fait 90 pourcents de la population actuelle et encore je suis gentille je crois. C'est bien dommage, les gens ne font que ressortir des bouquins lorsqu'on leur pose des questions. J'ai constaté plusieurs choses, ils n'osent pas parler de leur propres expériences ni des vérités qu'ils peuvent ressentir car c'est perçu dans ce monde comme étant particulièrement arrogant, nous avons été formatés à ça. Et les gens préfèrent parler de tout plutôt que d'eux-mêmes, et se sentent offensés si tu te permets de t'intéresser à leur vrai être, c'est déplacé, malpoli, ils te rejettent direct. Alors ils parlent de la pluie et du beau temps, de futilités qui ne font avancer personne.                                                                            Mais comment les blâmer? Dès que quelqu'un ne suit pas la même route qu'autrui ni les mêmes idées, il se fait massacrer, accepter de ne pas être aimé, c'est pas évident.

Après, je retiens tes conseils, pas tant pour l'expérience des choses qui ne me concerne pas vraiment mais j'ai bien d'autres faiblesses et je m'efforcerai de redresser ma tête entre autres choses que tu m'as dites.

Accords vibratoires: ouais, je sais pas. Tout ce qui me vient à l'esprit c'est si tu sais que tu es fainéant alors rien de mieux que de réfléchir pour les autres, faire des choses où tu ne ressens aucun accord vibratoire, dépasser ton côté connard, ta fainéantise, tant que ces choses ne conduisent pas à la mort, ça ne peut t'amener qu'à la vie. Mais bon, en 15 ans d'expérience, tu dois bien savoir cela.

Pour le reste, tout comme pour toi, et il ne s'agit pas là de vieillesse,( je parle pour toi comme pour moi) je n'en débattrai pas.

Tu sens pas ce qu'il croit, j'en ai rien à foutre de ce qu'il croit..                     Tu transformes totalement ce que j'ai voulu exprimé, petit coquin.

Détailler pour Castaneda et ses croyances, t'es sérieux ou tu te joues de moi ? Tout est dans le livre d'Armando torres, ça ne s'explique pas, ça se ressent, je pense que tu l'as déjà ressenti ou que tu peux le ressentir, que castaneda a dépassé tous ces concepts dont tu parles, du coup ta question me semble bizarre, je te vois au dessus de ça, un connard peut-être mais pas un connard imbécile 😉🙂.

Aller voir ailleurs comment ça pousse c'est une étape indispensable pour arriver réellement à embrasser ce monde. 

Certitude, addictions: pas vraiment lié à de la morale, plus une question de non gaspillage d'énergie dans ce chemin qu'apparemment tu as choisi de suivre.

Oui j'irai vérifier s'il ne manque pas de message supprimés et je te dirai au cas où.

Oui ton message est long mais comme beaucoup de tes messages et comme beaucoup des miens.                                                                                   Non je ne l'ai pas trouvé douloureux mais merveilleux. Il fut et est toujours pour moi un très bel enseignement. Pour te remercier et t'exprimer ce que tu m'as apporté, je tiens à t'offrir ce présent. Ce n'est ni du Rimbaud, ni du Bukowski mais simplement ce que j'ai de plus beau en moi en ce moment et ce plus beau, même s'il est maladroit, même s'il n'est pas si beau, il est pour toi:

Se peut-il que la beauté subsiste encore en l'être humain?                              Que la gentillesse et la sincérité persistent à suivre la course des vents?          Que la vérité, l'amour, présents dans tout ce qui nous entoure, tentent inlassablement, patiemment, de percer l'avidité et la laideur de nos cœurs?    Et ce, au point que le trou noir qui désormais nous défini ne se transforme un jour en un gigantesque puit de conscience où l'aigle de la vie prendrait plaisir à s'abreuver?                                                                                              Il semblerait que oui, il semblerait bien que oui.

 

Répondre
HARa aGORA, le forum de La passerelle - Projet la Passerelle
(@loulou0626)
Inscription: Il y a 6 mois

Trusted Member
Posts: 47

@renaud13      J'ai réfléchi à nos petites altercations verbales et voilà ce que j'en ai conclu : tout ça ce ne sont que des mots, être sûr de tout, n'être sûr de rien... Bien sûr il faut des mots pour communiquer, débattre mais ils sont souvent sources de malentendus, de confusions. Alors au final, le principal, c'est que chacun s'y retrouve, c'est le ressenti que l'on a derrière le mot qui compte le plus je pense. Si seulement nous pouvions juste tous communiquer avec notre énergie, ce serait tellement plus simple.

Tout ce que je peux t'expliquer, c'est qu'à la base je me suis sentie offensée par tes propos, mon nom en gros pour dire des choses qui ne me définissent pas, plus un peu d'agressivité, en tout cas je l'ai ressenti comme ça, je n'ai pas compris pourquoi tu agissais ainsi, ça m'a gavé, j'ai voulu te rendre la pareille, ça a marché, ça t'a 
gavé.. Super, et tout ça pour quoi? Ça ne mène pas loin à part comme tu l'as dit voir où on en est.                       Je n'ai pas envie de poursuivre cette petite guerria avec toi, c'est contre nous même que l'on doit combattre. Un combat contre autrui peut être utile mais pas dans ce cas précis. Je jette les armes et je m'excuse pour mes propos désobligeants. On est tous des addicts de toute façon et c'est nous même avant tout que nous devons juger, traquer dans ce combat. J'adore ce propos de la bible : "avant d'enlever la paille qui est dans l'œil de ton voisin, retire la poutre qu'il y a dans le tien."C'est            magnifique.                                                                                                                                                         
Pour ce qui est du poème que je t'ai dédié et de mes remerciements, c'était vraiment sincère, pas ironique, je précise au cas où 🙂 . Non, je n'ai pas trouvé ton message merveilleux mais beau pour différentes raisons qu'il m'est difficile d'expliquer avec des mots. J'ai dit merveilleux car ça rimait avec douloureux, ça faisait plus classe 😀 . Cela dit j'ai vraiment réfléchi à la plus belle façon de te remercier à distance, un poème m'a paru être une idée sympa.                                                                       
Il semblerait à part ça que nous soyons l'un pour l'autre des bons petits tyrans alors plutôt que de nous entretuer avec des mots, remercions nous et remercions l'esprit de nous avoir donné cette chance de nous rencontrer. Et en fait, je ne parle pas seulement de toi mais de Julian, Arnaud et tous les autres. Des désaccords on en aura, des propos venimeux aussi parfois et c'est une bonne chose, ça nous fait avancer. Vive les petits tyrans!                                                                                   
                                                             
Maintenant, revenons au Nagual. On a défini le Nagual comme étant un maître pour ma part, une division spécifique d'énergie pour d'autres... Et le Nagual en nous, on n'en n'a pas parlé ( bon, un peu avec Arnaud ). C'est pourtant un bon exemple de Nagual pécore. Comment le faire progresser et surtout comment l'équilibrer avec le tonal ? Je repense à ce que tu m'avais dit Arnaud et oui, sans tonal équilibré, le Nagual part en couilles. Auriez vous des exercices pratiques à conseiller pour parvenir à cette stabilité ?
 
Désolée pour la mise en page, je n'arrive pas à résoudre la chose.
Répondre
Renaud
Admin
(@renaud13)
Inscription: Il y a 6 ans

Reputable Member
Posts: 265

@loulou0626 alors déjà MERCI pour tout ça et surtout pour oser t'exprimer et avoir trouver TA définition c'est, pour moi, les 2 plus beau cadeaux du monde. C'est d'ailleurs valable aussi pour les autres peones qui errent sur ce forum.

une vieille maxime que j'aime bien EXISTER c'est SEX-primer (ouais y a du jeu de mot libidineux)

je vais pas rentrer dans le détail de tout le reste mais je suis globalement d'accord. Au passage tu m as en effet saoulé mais ça c'est assez facile, mais surtout tu m'as donné une super occasion de pas me laisser aller à de l'émotionnel et ça a permis à tous de calmer l'emotionnel qui se déversait à grand flot

Pour ce qui est de la gestion du Nagual je peux pas t'aider le Nagual étant tout ce qui n'est pas nommable ni discible par contre

l'inventaire non exhaustif de son île du tonal (croyance, vérité, peur, illusion, attachement etc, etcetera). En gros l'affrontement ou la mise en abyme quotidienne de toute nos croyances et des deux peurs qui les ont engendrés à savoir celle du vide et celle de l'unicité-non unicité

+ les centrages (l'exercice que je t'ai donné et qui va aider au détachement émotionnel (qui n'est pas le refus ou le blocage des émotions)

+ la pratique incarné des concepts de bases

  • j'ai déjà reçu le pouvoir qui gouverne ma destinée
  • je ne m'attache à rien pour n'avoir rien à défendre
  • je n'ai pas de pensée pour pouvoir Voir
  • je ne crains rien pour pouvoir me souvenir de moi même

+ un corps en bonne santé (hygiène de vie mentale, alimentaire, émotionnelle et physique à individualiser)

+ la récap "à sa sauce" ou plutôt comme Don Juan Matus le précise dans l'art de Rêver "la récap mené par l'Esprit et non par ton insignifiante personne" C'est à dire une recap moins procédurière, moins formelle et plus axée sur le fond et le floue

me semblent être quasi indispensable pour pouvoir encaisser le choc de l'Inconnu et le flirt avec l'Inconnaissable.

A ca il faut aussi bien sur rajouter patience, ruse, gentillesse et impeccabilité (qui n'est pas la quête, quequette, de perfection)

et voilà

et des bisous

et des "j'espère ne pas t'avoir véxé, blessé, humilié, choqué, poil au nez, embarassé, rizotto au lait"

oui je suis taquin

Répondre
HARa aGORA, le forum de La passerelle - Projet la Passerelle
(@loulou0626)
Inscription: Il y a 6 mois

Trusted Member
Posts: 47

@renaud13  Merci la liste d'exercices pratiques 😉

Répondre
HARa aGORA, le forum de La passerelle - Projet la Passerelle
(@loulou0626)
Inscription: Il y a 6 mois

Trusted Member
Posts: 47

@julian 

J'ai bien réfléchi à ce que tu as dit et sincèrement, non je n'ai pas de dévotion pour le nagual. En fait à la base, je pensais au connard du coin tu vois, à toutes ces personnes qui se prennent pour des maitres et qui ne le sont pas forcément, a d'autres qui sont tellement bons soi disant qu'ils peuvent voir ton énergie, à, je ne sais pas moi, par exemple également d'autres qui se disent chamans et tu sens qu'ils en sont fiers...

Dans ce monde, pour les humains ordinaires, le terme shaman ou maitre est un terme puissant, ces termes sont associés à un grand pouvoir.                                                   Si une personne vient vers moi et déclare être maitre ou shaman ou ce que tu veux, se vante presque de l'être et annonce ses facultés ouvertement,ok, pourquoi pas. Mais si t'es bon à ce point là, c'est que tu as atteint un certain degré d'impeccabilité, de maitrise de tes émotions, c'est que tu as fait et continue de faire un travail sur toi même, apprendre à être détaché, patient, il y a tellement de choses... Parce que pour maitriser le voir à ce point là, il faut vraiment être bien "nettoyé". Si je ne vois pas ça chez la personne qui déclare même indirectement être si baleze, alors moi je dis qu'elle ferait mieux de fermer sa gueule. C'était juste ça en fait que je voulais exprimer. Je ne suis pas tolérante envers les blablateurs, ça parle, ça se met en avant et derrière il n'y a rien, ça m'énerve. Et je pense devoir travailler ça car normalement ça devrait me faire rire, je devrais en avoir rien à foutre mais pour le moment j'en suis pas là.

Sinon pour en revenir au nagual, je ne le vois pas comme une personne impeccable mais en recherche d'impeccabilité. Plus il est impeccable et plus il a de chance d'atteindre la liberté.                                                                                                   Don juan lui-même n'était pas impeccable. Je me souviens que dans un des livres de castaneda, don juan explique que vers "la fin" de leur parcours( je n'ai plus trop le détail), lui et genaro ont flippé, ils ont eu peur de ne jamais parvenir à la liberté, la tierce intention ou quelque chose comme ça, j'ai lu le bouquin il y a longtemps..               Mais en tout cas, ils ont eu la trouille, ils ont fait une petite crise d'apitoiement, même à leur niveau c'est possible. C'est les sorcières qui les ont fait redescendre en gros en leur disant, et alors, quelle importance, ce n'est pas le but qui compte mais le chemin, un truc du genre, un peu ce que dit mademoiselle wu.

Autre exemple, DJ n'aide pas castaneda de manière désintéressée. Il ne lui demande pas d'argent mais lui dit que ce qu'il va gagner vaut bien plus. Il l'exprime à sa façon, et pareil ça fait longtemps que je n'ai pas lu le livre mais je me souviens du fond.  Castaneda le fait réellement gerber. Castaneda n'est pas seulement le nagual qu'il doit former, c'est aussi une épreuve que lui envoie l'esprit, une épreuve qui lui permettra d'être davantage impeccable. Et ça DJ le sait. J'espère que je suis à peu près claire, c'est chaud pour moi, je suis crevée. Bref, DJ doit certainement encore manquer de patience, de tolérance... Et Castaneda à ses débuts est vraiment bête, même pour un humain ordinaire, il est difficilement supportable alors pour un sorcier, pauvre DJ, lol.

Je me suis certainement mal exprimée lors de mon premier message mais je ne démordrais pas sur la nécessité d'être le plus impeccable possible, pour un nagual et pour tous les sorciers en général. Et j'aurai un exemple, une expérience perso que je relaterai après. L'impeccabilité est le chemin sinon autant rester sur son canapé à se défoncer, regarder l'écran et baiser comme des lapins.

Pour le désintérêt, nous ne nous sommes pas compris non plus. Bien sûr que le nagual a des intérêts, encore une fois je parlais du connard de base ou de la connasse qui a eu une révélation, un réel désir d'aider les autres et bla et bla. Et au final, ce qu'elle raconte, c'est de la merde parce qu'elle fait payer 80e la séance, n'a aucune souplesse dans ses tarifs ni ses horaires. Elle a le droit d'agir ainsi mais dans ce cas là qu'elle ferme sa gueule aussi et qu'elle arrête de prétendre que son plus grand souhait dans la vie, son chemin de coeur, c'est d'aider les autres.

Après le nagual a des intérêts, oui mais pas tant que ça au final. Comme dit renaud, manger... Comme on le sent chez DJ, atteindre la liberté... Mais par exemple, je sens que s'il s'achète des tonnes de baskets disons, ce ne sera pas le même intérêt que peut avoir un humain ordinaire. Le nagual, le sorcier le fera pour traquer, pour accomplir une tâche bien particulière. Je ne suis pas claire mais je pense que tu me comprends.

Donc non, je n'ai pas de dévotion pour le nagual, je n'ai pas tellement de dévotion en général, c'est pas mon truc. Par contre je sens que j'en ai pour l'esprit. Pas tant dans ma pensée mais plus dans mon émotion, dans ce que je ressens à l'intérieur, il y a quelque chose de déréglé. Je ne devrais pas être touchée à ce point. J'aime l'esprit, enfin j'aime, je ne sais pas ce qu'est l'amour mais c'est générique. Dans ma vie il n'y a eu que l'esprit qui a été vraiment présent pour moi, il n'y a eu que l'esprit qui m'ait véritablement aimé, aidé et attention, j'ai parfaitement conscience que l'esprit est froid, indifférent.. Seulement comme le disait DJ, s'il te voit crever au bord de la route et qu'il a que ça à foutre, il va te ramasser, dans toute son indifférence. Il n'a pas du tout été tendre avec moi comme il ne l'est avec personne bien que, parfois, il peut l'être et je l'expliquerai aussi après. Depuis que je suis gamine, je sens qu'on me baratine, j'ai toujours voulu savoir ce qu'était réellement l'amour. C'est pas ce qu'on nous vend sur terre. Quand on aime réellement l'autre, alors on veut l'aider à se libérer, à se détacher, c'est l'attachement qui crée la souffrance. Et se détacher ça fait mal. On pourrait résumer, aimer l'autre c'est aussi lui faire mal, le blesser( en réalité c'est le mauvais égo qui est blessé)                                                    C'est trop long mais pour résumer je remercie l'esprit d'avoir fait tout ce qu'il a fait pour moi et toute sa cruauté, comme le disent les humains ordinaires, toute sa froideur, son indifférence, pour moi c'est ça l'amour.

Et quand ça ne va pas dans ma vie, non, je n'en veux pas à l'esprit, je sais que j'en suis responsable. L'esprit a toujours essayé de m'écarter du danger, quand je devais l'être, parfois certains dangers sont nécessaires. S'il m'arrive une couille qu'il ne devait pas m'arriver, c'est que je n'ai pas voulu écouter ou que je n'avais pas assez d'énergie pour entendre ou que je ne me suis pas fait confiance.. J'aurais tellement d'exemples concrets à donner sur l'esprit et pourquoi je lui suis si reconnaissante mais ca prendrait des pages entières. En tout cas, si c'est ça la cruauté, si c'est ça l'indifférence et la froideur, je veux bien être de la partie.                                                                         Bon, je continuerai plus tard. Dodo!

 

Répondre
HARa aGORA, le forum de La passerelle - Projet la Passerelle
(@julian)
Inscription: Il y a 4 ans

Estimable Member
Posts: 83

@loulou0626 

Il y a plein de sujet dans ce que tu dis, je retiens le jet de sincérité et au passage, je n'ai rien prétendu sur toi ou sur quiconque. Quand je regarde mon interlocuteur, je louche.

Mais vois-tu, j'ai volontairement dissocié la notion de maître et celle de "nagal". Par expérience je sais qu'elles sont systématiquement rataché et toutes les considérations qui s'en suivent sont automatiques et déjà toute vues. Empreint parfois d'espoirs, d'idéals, de convoitise etc... (non-exhaustif).

Au cours de notre lecture de CC, nous sommes invités dans la relation maître-élève qui lie Carlos et DJ. Comme ce dernier se présente en tant que nagual, c'est naturellement que les termes deviennent synonyme. J'ai mis du temps pour y entendre autre chose et voir un autre paysage. Pourtant c'est également décrit dans les ouvrages.

c'est quoi un maître et à ça sert à quoi ? Ou, c'est quoi un nagual et ça sert à quoi ?

Pour moi, aujourd'hui, ce sont deux questions différentes. Même si le "nagual" à une place particulière dans le cheminement sur la voie de la connaissance.

Concernant le maître, je n'ai rien à ajouter. C'est celui qui est dans la nécéssité qui choisit, c'est l'élève qui peux vouloir apprendre et trouver ce qui répond à sa quête, fût-ce qu'une contrefaçon.

Toi-même, tu es un "petit maître" qui s'ignore.

 

Répondre
HARa aGORA, le forum de La passerelle - Projet la Passerelle
(@loulou0626)
Inscription: Il y a 6 mois

Trusted Member
Posts: 47

@julian Certes, tu as parfaitement raison. Au final, on est tous des maitres et des élèves, on peut résumer ça comme ça.

Tu fais bien de différencier le maitre du nagual. Tout comme toi il m'a fallu du temps pour les différencier. Je voyais DJ comme un maître, et comme quelqu'un de supérieur aux autres. Il ne fait qu'enseigner à castaneda et aux autres, c'est difficile de le voir autrement. Mais j'ai finis par comprendre que c'était juste un être avec plus d'énergie. D'ailleurs il dit lui -même qu'il n'est pas le plus "intelligent", le plus fort de l'équipe. Il dit que les sorcières ont bien plus de pouvoir que lui.

Répondre
HARa aGORA, le forum de La passerelle - Projet la Passerelle
(@loulou0626)
Inscription: Il y a 6 mois

Trusted Member
Posts: 47

@julian Ah oui, j'allais oublié, ça veut dire quoi, quand je regarde mon interlocuteur, je louche? Pas compris.

Répondre
Renaud
Admin
(@renaud13)
Inscription: Il y a 6 ans

Reputable Member
Posts: 265

@julian MERCI M'SIEUR

Merci m'zelle aussi pour la sincérité

Merci de bien séparer nagual et enseignant/maitre je crois pas que ce soit un lien systématique

sur le sujet de la relation CC et DJM il y a la face visible DJM enseigne à CC mais il faut aussi accepter de voir la face cachée CC qui enseigne par des exercices très pratiques à DJM comme ce fabuleux moment ou DJM répond à la sollicitation de CC de lui dire sincérment ce qu'il pense de lui et ou DJM avoue que personne, même pas le nagual Julian ou le nagual Elian lui ont fait travailler sa patience, sa suffisance et sa détermination comme CC

DONC  qui enseigne à qui ?

Est ce le maitre qui sort le chien ou le chien qui promène son maitre ? Et si tous les deux n'étant pas simplement des accessoires manipulés par la laisse elle même (si on remplace la laisse par l'implantation étrangère c'est pas si comique)

En gros le Maître existe au delà et en chacun. Par contre c'est l'apprenti qui choisis un être (pas forcément un humain au passage) et le décrète maitre en retour l'être choisi accepte ou non d'être perçu comme un maitre.

Parfois il peut l'accepter pour mieux s'en débarasser ou mieux tacler la suffisance de celui qui se met en posture d'apprenti et à l'occasion travailler lui même sur sa suffisance à ne pas vouloir être un maitre qu il est de facto puisqu'il est existant (une pensée/musique/tableau etc peut aussi être un maitre)

Répondre
HARa aGORA, le forum de La passerelle - Projet la Passerelle
(@loulou0626)
Inscription: Il y a 6 mois

Trusted Member
Posts: 47

@renaud13  Pas tout à fait d'accord sur un point: parfois l'apprenti ne choisit pas son maître, l'esprit le met sur sa route et il n'a aucun choix. Son maître peut s'imposer à lui, qu'il le désire ou non.

Répondre
Renaud
Admin
(@renaud13)
Inscription: Il y a 6 ans

Reputable Member
Posts: 265

@loulou0626 rhaaaaaa les mots, je suis d'accord avec toi, d'ailleurs d'une façon plus globale le choix de ce qui nous arrive existe t il vraiment ? Même nos choix alimentaires, vestimentaires, amoureux, pro etc sont sous influences donc le choix de celui qui sera "notre" maître n'en parlons pas

c'est chiant les mots y a toujours trop de profondeur d'ou l'interêt de la rencontre en réel (coucou Arnau)

Répondre
HARa aGORA, le forum de La passerelle - Projet la Passerelle
(@loulou0626)
Inscription: Il y a 6 mois

Trusted Member
Posts: 47
  1. Effectivement, le choix de ce qui nous arrive n'existe pas. Le choix personnel n'est qu'une illusion. Le choix de qui sera notre maître n'en parlons pas. Je n'ai pas dit cela par hasard. J'ai rencontré un maître il y a bien des années. Je ne l'ai pas choisi et il me terrifiait mais il revenait sans cesse, lorsque j'étais seule et de nuit. Il sait qui il est et aujourd'hui je le remercie. J'ai voulu qu'il me laisse tranquille mais il est revenu de plus belle. Aujourd'hui je le remercie pour son enseignement dont je dois me rappeller. Merci, je ne t'ai pas oublié. Merci je t'aime. Merci et encore merci.
Répondre
Renaud
Posts: 265
Admin
Début du sujet
(@renaud13)
Reputable Member
Inscription: Il y a 6 ans

Posté par: @loulou0626

Ça peut redonner un peu de motivation, un élan, une envie d’agir de nouveau.

Clair, manier le chaud et le froid est un superbe outils pour traquer et manipuler

car ne nous leurrons pas, ici, comme ailleurs, il y a manipulation et en vrai, pour moi, c'est pas un souci selon l'intention qui régit et déclenche cette manipulation.

Il y a longtemps j'ai émis l'hypothèse que la différence entre un président/patriarche/gourou/escroc/médecin/prof/artiste-en-tout-genre et un "sage" (c'est à dire la même chose mais qui suit le chemin qui a un coeur) c'est que l'homme ordinaire te manipule pour arriver à ses fins alors que le sage te manipule pour arriver à TES fins - ou du moins aux fins qu'il a pu Voir.

Avec le temps je m'aperçois que la manipulation ne peut pas imposer, juste orienter, faire glisser, mettre en avant un aspect plutôt qu'un autre ou mettre l'éclairage sur X plutôt que sur Y mais c'est à la personne manipulé à un moment de briser les cordes qui le marionétisent et de choisir délibérément et de manière impeccable d'être un instrument (au service de l'Esprit ou d'autres choses)

Après, faudra que je fasse un post la dessus, arrêter l'espoir n'implique pas de tomber dans le désespoir.

Idem quand on dit je veux pas manger des nouilles ça veut pas dire qu'elles sont mauvaise. Enlever une robe ne veut pas dire se foutre à poil

DANS CET ORDRE D'IDEE

"Elle ne doit pas enseigner pour se faire mousser ni renflouer son portefeuille mais pour l’esprit" ce qui n'implique pas qu'elle soit pauvre - je dis pas ça pour toi mais plus pour mon ancien moi et tout les couillons qui croient quel 'argent c'est maaaaal

Au sujet de ce que tu écris @loulou0626 j'ai l'impression qu'il y a beaucoup de dévouement et de don de soi pour "le bien" des autres dans ce que tu mets derrière le mot "nagual". Peut-être est ce plus à relier aux tempérament de chaque nagual plutôt qu'à un générique non ?

Ne peut-il pas y avoir des nagual, qui gère leur groupe, qui massacre l'auto-contemplation de ses comparses et leur montre la structure et la trame énergétique mais ne s'occupe pas du péquin lambda ?

J'ai pas souvenir que le nagual Elias ou même Don Juan Matus s'occupaient d'autrui, le nagual Julian oui le faisiat mais comme raconte DJM "il pouvait s'occuper des autres parce qu'il en avait cure et s'en soucié comme de sa première chemise"

L'altruisme est une vertu morale (et donc lié à une éducation, une culture et une époque) mais je suis pas sur que sur le chemin de la Liberté elle soit si indispensable (sympa oui mais pas indispensable). On peut ne pas être altruiste et être respectueux en plus.

En plus, petite précision d'un gros con d'altruiste anonyme et d'ex humaniste repenti, des fois aider quelqu'un c'est justement de lui dire de se démerder et même de le jeter dans une rivière déchaînée (tiens ça me rappelle un truc ça) ou de le foutre "dans la merde". Sans ça l'autre ne prendra jamais son pouvoir à bras le corps, ne se mettra jamais en marche par lui même et pour lui même. En soi c'est pas gênant mais sur un chemin de liberté je crois pas que la dépendance soit compatible.

(après je suis d'accord qu'il faut savoir gérer, mais en général la personne qu'on pousse le prend quand même toujours mal et contre lui)

ET BEN PETAIN ! Ca fait plaisir y a plein de truc à dire, on pourrait même faire une table ronde ! Ca réjouirait presque mon petit coeur atrophiés par les clopes le rhum et le manque de sport . Bon après c'est 2h36, je sais qu'y a pas d'heure mais demain le bouzin sonne à 7h donc ...

BONNE NUITEE et hâte de vous lire, ça, perso, ça me fait plus de bien que tous les espoirs à la cons et les promesses à la noix.

 

Répondre
HARa aGORA, le forum de La passerelle - Projet la Passerelle
Posts: 98
(@lola)
Estimable Member
Inscription: Il y a 6 ans

Pour moi, de ce que j'avais retenu surtout des Castanedas, c'est que le Nagual constituait le clan, accompagnait, guidait, enseignait chaque membre du clan de façon indivuelle, mais aussi en duo, trio, collectif, sur la voie du guerrier, comme une mécanique insuflée par l'esprit qu'il suit au fur et à mesure, avec des règles et pourtant sans règles ou choses à faire systématiquement. C'est comme si DJ savait vers quelle direction mener son prochain pas mais que le reste il l'ignorait et que son taf était de suivre le fil de l'esprit avec ce qui se manifeste autour de lui.

Le nagual voit et fait voir (même s'il n'en a pas conscience et/ou ne veut pas en avoir conscience) à la personne qu'il accompagne ce qui doit/peut être vue en lui et autour de lui. Ce que j'ai vraiment retenu c'est qu'"il brise la continuité" de nos je, nos cuirasses. Une certitude pointe le bout de son nez et paf le nagual!

Je sais pas si cela vient de sa constitution énergétique, je ne maîtrise pas du tout le sujet, mais du haut de ma petite expérience je dirais qu'il a une capacité plus grande que d'autres à briser la continuité dans laquelle on se laisse tous si facilement aller (parce qu'on l'associe à de la sécurité, du confort.. le canapé). Je pense pas que l'aide à la personne soit nécessaire, c'est surtout sur cette capacité instinctive de briser continuellement tout ce qu'on croit croire. Que parfois juste un regard vient la briser. C'est ce que fait souvent DJ avec Castaneda.

C'est comme un entraîneur sur la voie de la liberté. Comme pour un sportif, il enseigne, entraine, donne des exercices pour apprendre à (se laisser) suivre l'intention de l'esprit. Et comme tu dis Renaud, à un moment c'est pas l'entraineur qui monte sur le ring, c'est l'entrainé et le match c'est lui qui le menera et cela dépendra de son choix, sa discipline, volonté personnelle et aussi de ce qui doit arriver.

C'est aussi l'entraineur d'une équipe, idem que pour l'individuel, la suite appartient à l'équipe..

Mais que ça soit les clans dans Castaneda, ou des groupes de nos jours, si on dit que le Nagual est un canal de l'esprit, il faut bien se rappeler qu'il n'est pas au service des gens qu'il accompagne,

IL EST AU SERVICE DE L ESPRIT

. L'entraineur entraine son équipe, ok, il peut l'aimer, tout ça tout ça, ou pas, mais le but (on va imaginer un match de foot) c'est pas que les joueurs soient parfaits ou acclamés, le but c'est que le ballon circule, que le match soit beau! Je sais pas si je suis très claire avec mes métaphores footbalistiques !

Mais je pense que c'est encore très restreint comme vision des choses. S'il y a des arbres naguals, des poules naguals, des chauves souries naguals, des cailloux naguals, la forme dont ils sont au service de l'esprit est différente. Ca doit être très conjoncturel ce truc de briser la continuité, vraiment pour les humains, pour nous sortir de nos grosses suffisances et importances.

La poule qui chie tous les jours sur ma terrasse serait elle nagual?

Répondre
2 Réponses
HARa aGORA, le forum de La passerelle - Projet la Passerelle
(@loulou0626)
Inscription: Il y a 6 mois

Trusted Member
Posts: 47

@lola 

Cest trop beau, c’est trop bien, c’est trop tout! Je suis toute excitée par ces échanges. Merci à vous tous. J’aurai encore beaucoup de choses à dire et je vais le faire mais j’ai très peu d’Internet en ce moment idem pour l’électricité donc je ne peux pas me lancer dans de grandes explications maintenant. C’était juste pour vous dire que je suivais toujours et que je reviens. Demain, après demain, je sais pas. 
Et encore merci à vous, elle est palpitante cette conversation!

Répondre
HARa aGORA, le forum de La passerelle - Projet la Passerelle
(@loulou0626)
Inscription: Il y a 6 mois

Trusted Member
Posts: 47

@lola 

Cest  trop ça, jamais je navais entendu une personne parler du nagual et de l' intention de l'esprit d'une maniere aussi juste. Vous etes tous super balezes!

Comment as tu decouvert ces infos? Juste en lisant Castaneda? Par intuition? Ou as tu vecu une experience particuliere que tu pourrais partager?

Répondre
Renaud
Posts: 265
Admin
Début du sujet
(@renaud13)
Reputable Member
Inscription: Il y a 6 ans

Posté par: @julian

Faut pas en faire tout une histoire, et puis, avec un peu de chance tu te trompes.

oh ben si une histoire c'est toujours bien et surtout je confirme : je me trompe (d'ailleurs on est beaucoup, c'est pas que ma vision) comme m'a dit un graaaand (1m94) pas sage il y a longtemps : "tout système n'est qu'un point" et un point dans l'uni-vers c'est quand même pas grand chose donc errare vitae est

qui plus est l'avantage de savoir que ce qu'on dit est faux c'est que ça (normalement) évite d'y preter trop attention et d'en faire un dogme

les choses sont vrai tant que c'est utile. Idem avec Voir, le jour ou "les gens" accepteront que Je ne Vois que ce que IL nous donne à Voir. Le point du sans aucun doute n'est pas le point de la certitude et comme disais le mec dans sa caverne à Athènes "la première chose que je sais c'est que je ne sais rien" ... et que l'uni(en)vers est insondable ... ce qui va pas m'empecher de le sonder 🙂

Répondre
2 Réponses
HARa aGORA, le forum de La passerelle - Projet la Passerelle
(@loulou0626)
Inscription: Il y a 6 mois

Trusted Member
Posts: 47

@renaud13 

Apparemment je n'ai rien compris a ta question😀. Je savais que tu savais que le nagual a une structure energetique particuliere, blablabla. 

Du coup je me suis orientee sur ce qui est pour moi un faux nagual, une personne qui dit avoir des dons particuliers, qui guide les gens, qui dit par exemple suivre ce que lui dit les anges( cest du vecu)...

Bref,  ca a cree des confusions, je vais essayer d'être plus claire.

Répondre
Renaud
Admin
(@renaud13)
Inscription: Il y a 6 ans

Reputable Member
Posts: 265

@loulou0626 n tu t es pas gourée c'est une question ouverte pour créer du mouvement et ca marche plutot pas trop mal non ? Vive la confusion, vive les erreurs, vive les "mauvaises réponses"

Perso je vous conseille de lire et relire, d'aimer et d'apprendre avec le coeur le superbe poème de Prévert "le cancre"

Il dit non avec la tête
mais il dit oui avec le coeur
il dit oui à ce qu’il aime
il dit non au professeur
il est debout
on le questionne
et tous les problèmes sont posés
soudain le fou rire le prend
et il efface tout
les chiffres et les mots
les dates et les noms
les phrases et les pièges
et malgré les menaces du maître
sous les huées des enfants prodiges
avec les craies de toutes les couleurs
sur le tableau noir du malheur
il dessine le visage du bonheur.

“Le Cancre”, “Paroles”

Parce qu'au final tout ça mérite surtout d'être effacé d'un coup de brosse et dans un grand éclat de rire

Répondre
Arnau
Posts: 69
(@lecureuildesboisgmail-com)
Estimable Member
Inscription: Il y a 4 ans

C'est quoi un nagual ? A quoi ça sert ?

Je pense que dans le nagualisme, c'est qq1 qui a suffisamment parcouru ce chemin (qui en a vérifié les assertions et qui les incarne) pour pouvoir mener qq1 d'autre au début de ce chemin (quiel parcourra seul e ensuite).

Et de par sa configuration énergétique (une capacité énergétique plus importante que la moyenne notamment je pense), c'est qq1 qui peut mener un Clan vers la Liberté telle que définie par le nagualisme.

Posté par: @renaud13

comme la fait Florita avez vous rencontré des "vrai/faux" nagual ?

Qu'est ce qui vous a plus / déplu?

qu'est ce qu'il manquait ou était en trop ?

et surtout ... pourquoi êtes vous / n'êtes vous plus en leur compagnie (si vivifiante)

Pour ma part, rien ne m'a déplu chez le guide qui s'est coltiné ma pauvre personne (je précise : parce qu'il était cohérent et que les résultats étaient là ; sinon être en sa présence était tout sauf agréable), je ne ressens juste qu'une immense gratitude (mais le mot est trop faible ici). Ce qui m'a plu : tout le reste hihihihi Une chose en particulier quand même, de ne jamais m'avoir imposé son chemin d'accès à la Voie. Ou encore mais c'est en lien, de ne pas avoir répondu aux questions que je n'ai pas posées. 

Je ne suis plus en sa compagnie car il est mort. Et comme je te l'avais dit, une chose qui me confirme qu'il avait atteint qqch de Beau est qu'il ne me manque pas à un certain niveau. A un autre niveau, le manque est sidéral, je l'ai frôlé du bout de l'ongle une fois, je ne suis pas prêt à réessayer encore.

A ce propos, et au risque de passer pour un vieux con (coool !) profitez de chaque instant avec Renaud, ciel qui sont en sa présence. Profitez-en jusqu'à en vomir, jusqu'à ce que cela soit (vraiment, et il y a de la marge) trop dur. Et revenez-y dès que ça ira un peu mieux. Ensuite c'est fini, sauf si vous arrivez à partir ensemble, ce que je vous souhaite de tout de mon cœur.

Répondre
2 Réponses
Renaud
Admin
(@renaud13)
Inscription: Il y a 6 ans

Reputable Member
Posts: 265

@lecureuildesboisgmail-com simple sobre concis

" A ce propos, et au risque de passer pour un vieux con (coool !) profitez de chaque instant avec..." 😂😂😂😂 mais pas jusqu'à vomir ça serait gaché tout ce bon rhum !  (en tout cas si vous avez envie faites l'effort de pas visé mes godasses, je suis pieds nus)

Répondre
Arnau
(@lecureuildesboisgmail-com)
Inscription: Il y a 4 ans

Estimable Member
Posts: 69

@renaud13 aussi sobre que mon second paragraphe ne l'est pas, "pfff" la quête de l'impeccabilité n'a pas de fin.

Sinon, j'ai été guidé vers ce passage (avec lequel je suis en accord) de la Roue du Temps hier, concernant ce qu'est un e nagual :
" [...] une personne capable de voir des faits énergétiques sans mettre en péril son propre équilibre."

Répondre

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Le billet d'information de La Passerelle

La gazette d'ici même*

Sélectionner une ou plusieurs listes :