Harmonie, Autonomie, Respiration, Action

HARa aGORA, le forum de La passerelle

haha-agora-forums-la-passerelle

En tant que “visiteur” vous ne pouvez pas interagir sur le forum. Ne soyez plus passif ! Pour participer CONNEXION / INSCRIPTION.

HARa-aGORA c’est votre forum. Un lieu qui vous est ouvert pour partager, débattre, échanger vos pensées, vos vécus, interrogations et réflexions. C’est aussi l’occasion pour vous et nous de mieux nous connaitre à travers des échanges directs et pourquoi pas de trouver l’inspiration pour un futur article ou exercice répondant à vos besoins.

Forum autour de la spiritualité incarnable

Une fois votre inscription / connexion faite si vous avez toujours une phrase du type “il faut vous inscrire pour pouvoir …. blablabla n’hésitez pas à “rafraichir” la page.

Le jugement de valeur (BIEN / MAL & co) en plus d’être très peu constructif n’est pas forcément apprécié ici. Toute position moraliste sera châtié avec la plus grande fermeté sauf pour celles et ceux qui aiment ça.

On peut donner son avis sans pour autant juger… Il nous semble plus sain de dire “vas te faire foutre je suis pas d’accord” suivi d’un argumentaire au petits oignons qu’un “c’est maaaaaaal” ou pire “on ne peut pas dire / penser / faire ceci ou cela” d’après des lois morales conjoncturelles donc insuffisantes et impropres à la voie de la Liberté.

Nous sommes censés être entre gens de bonne compagnie et de bonnes intentions donc soyez clément sur les lacunes orthographiques de certaines. Rappelez vous que si la forme aide le fond elle n’est qu’une émergence de celui-ci. Les nuls en orthographes n’oubliez pas que la forme permet au fond d’être plus accessible même au psychopathes de la “grand-mère”. Faites des efforts.

Il est plaisant d’aérer et de valoriser vos propos via des couleurs, des espaces, du texte en gras, des “à la ligne” … Toujours dans la même idée qu’une forme plaisante aide un fond déconcertant à être mieux apprécié.

Notifications
Retirer tout

Les effets des centrages, exercice pratique.

10 Posts
3 Utilisateurs
2 Reactions
610 Vu
HARa aGORA, le forum de La passerelle - Projet la Passerelle
Posts: 38
Début du sujet
(@loulou0626)
Eminent Member
Inscription: Il y a 10 mois

Voici 4 jours que j’ai commencé l’exercice des centrages. Cet exercice m’a été recommandé par Renaud. Pour en connaître la technique, cliquez sur ce lien : https://projet-lapasserelle.com/recentrer-notre-attention-les-centrages/

Sincèrement au début, je n’y croyais pas vraiment : en quoi dire « je prends je donne » en se caressant les cuisses pourrait-il avoir un quelconque effet ?

Poussée par la curiosité, j’ai tout de même essayé. Dès le 2ème jour de pratique, au réveil, une envie de pleurer m’est venue. Je n’étais pourtant pas triste, je n’avais connu aucune contrariété, j’étais même de bonne humeur. J’ai pensé tout d’abord que c’était dû à l’arrêt de la cigarette ou au manque de sommeil mais cela m’a tout de même paru peu probable. Je n’ai pas pleuré, seulement une grosse envie qui s’est atténuée rapidement.

3ème jour, un souvenir du passé qui remonte à la surface avec toute la douleur qui l’accompagne. Douleur que je croyais être atténuée avec le temps mais en fait, pas du tout, c’est incroyable comme on peut se mentir à soi-même! Pleurs libérateurs.                                                                                                                  Beaucoup d’apitoiement aussi, beaucoup. La nuit, je fus réveillée par une des scènes de ce souvenir et je me suis surprise à la respirer, la récapituler. Pas bien mais j'ai pu au moins récupérer un petit peu d'énergie.     

4ème jour: toujours le même souvenir, toujours des pleurs. Je m'aperçois de l'ampleur de la colère dont je suis emplie depuis des années. Lors de la pratique de l'exercice, quelque chose change, ma voix. Je me surprends à la modifier, à la rendre plus grave. Pourquoi? Je n'en sais strictement rien pour le moment.

Ce matin : mon esprit s’évade et d’un coup, je revois l’expérience en Inde que j’ai relaté la veille dans le post c’est quoi un nagual. Plus précisément l’arrogance qui en émane. Oups, trop tard, j’ai perdu une occasion de me taire. Allez voir, vous allez vous marrer! Non pas que le fond soit faux mais la forme, quelle horreur ! Je ressens à ce moment-là un grand sentiment de honte et je vois l’ampleur de mon faux égo, de ma suffisance, une énorme boule puante!

Pour l’instant, j’en suis là. Je recommande à tout le monde de pratiquer cet exercice car il agit en profondeur, amène à de véritables prises de consciences. C’est douloureux, ça c’est sûr mais la libération qui s’en suit est toute aussi intense.  A ce jour, je le vois comme une forme de pré-récapitulation. Mais ce soir sera la 5ème fois que je le pratique et il faut le faire durant un mois minimum alors mes conclusions peuvent changer.              Je remercie Renaud d’avoir été un si bon canal de l’esprit car cet exercice est tombé à point nommé. Je remercie l’esprit lui-même bien sûr de me permettre d’évoluer et de faire un pas, ou plutôt ¼ d’ orteil de plus chaque jour( ou chaque semaine) en sa direction.

Répondre
9 Réponses
Renaud
Posts: 260
Admin
(@renaud13)
Reputable Member
Inscription: Il y a 6 ans

excellent excellent ! Je me permet quelques réponses ou éléments de réflexion - j'adore ramener ma fraises

c'est pas LA VERITE mais mon point de vue à toi de t'en emparer ou pas

alors à "Je me surprends à la modifier, à la rendre plus grave. Pourquoi? Je n'en sais strictement rien pour le moment." Ben parce que ton JE n'y est absolument pour rien 🙂 En fait TA voix c'est celle là et pas celle que tu crois avoir, que tu as appris à avoir "c'est fou ce que l'on peut se mentir".

Bon pour être plus nuancé c'est aussi ta voix mais c'est ta voix sociale, ta voix filtrée et déformée par et à travers le masque de ta "persona".  à lire https://www.cnrtl.fr/etymologie/personne

en plus d'un point de vue purement mécanique pour rendre ta voix plus grave tu es obligée de changer de centre de focalisation et tu fais résonner et vibrer d'autres muscles dont ceux du bas ventre (si y a un chanteur ou un prof de musique expliquez lui mieux que moi svp) ce qui va te donner de l'assise et de la densité pour "mieux" gérer les chocs

- rappelez vous ou frappe la force roulante 😉

😂😂😂 "l’ampleur de mon faux égo, de ma suffisance, une énorme boule puante!"

histoire que tu en fasses pâs du contre-ego rappelles toi à quel point c'est commun et que 99.99% des sapiens sont dans le même cas 😉 Sans oublier que les boules puantes c'est super rigolo à jeter dans un couloir de bahut ou sur des cortèges de flics 🙂

Merci pour les mercis

L'Esprit ce joint à moi, ouais on a bouffé un croque monsieur ensemble l'autre jour et il m'a dit "fait la bise à Flo" donc voilà. Par contre t'as oublié de remercier un individu ... TOI ! Et ouais sans toi, sans ta volonté, sans ton abandon ben y a pas tout ça donc pense à remercier ton/ta meilleure ami.e depuis le premier jour : toi t'aime 🙂

la bise

 

Répondre
7 Réponses
HARa aGORA, le forum de La passerelle - Projet la Passerelle
(@loulou0626)
Inscription: Il y a 10 mois

Eminent Member
Posts: 38

@renaud13 "Ben parce que ton JE n'y est absolument pour rien 🙂 En fait TA voix c'est celle là et pas celle que tu crois avoir"   , MERCI!! Tu m'as fait comprendre une chose essentielle, je suis trop contente 🙂

" histoire que tu en fasses pâs du contre-ego rappelles toi à quel point c'est commun et que 99.99% des sapiens sont dans le même cas 😉 Sans oublier que les boules puantes c'est super rigolo..."   Et remercie, t'es un amour, ça fait du bien, j'en avais fait un contre égo.

"Par contre t'as oublié de remercier un individu ... TOI"!      Et RERERE!  J'y ai pensé plus tard mais cela m'a paru très arrogant, en fait pas du tout. Pourquoi toujours se flageller mais jamais se remercier? 

 

!

Répondre
HARa aGORA, le forum de La passerelle - Projet la Passerelle
(@loulou0626)
Inscription: Il y a 10 mois

Eminent Member
Posts: 38

@renaud13 Bonjour renaud. Rien à voir avec le sujet. J'ai contacté le forum via le formulaire. Ne sachant pas comment ça se passe, peux-tu aller voir le message que j'ai envoyé, il t'ai destiné. Il y a aussi une vidéo que j'aimerais partager avec toi, ton adresse mail serait utile. Merci 🙂 !

Répondre
lorenzo
(@laurent)
Inscription: Il y a 6 ans

Trusted Member
Posts: 48

@renaud13 

Quelque chose m'a interpellé en lisant les paroles de Florita sur la voix :

Lors de la pratique de l'exercice, quelque chose change, ma voix. En premier, je trouve que c'est un bel acte de présence. Qui prend conscience des variations de sa voix au moment même où elles se produisent ? Sans doute des spécialistes de la voix pourrait-on dire. Pour en avoir pas mal fréquenté, je crois pas. Un technicien de la voix va savoir conduire sa voix pendant le déroulé de sa pratique. Par ex, un chanteur sait qu'il utilise une technique au moment où il chante mais il ne va avoir aucune conscience de sa voix dans un autre contexte. On nous apprend à être des spécialistes ! A porter son attention sur des compétences dans une activité de telle heure à telle heure. Avoir conscience de la qualité de sa voix peut devenir un acte de présence.

La voix devient plus grave quand on fait participer l'ensemble de notre corps et elle a tendance à monter dans les aigus quand le mental prédomine. Il y a mille technique pour travailler sa voix et aucune EST la vérité. J'ai retenu de mes cours de technique vocale un truc tout simple que je vous invite à pratiquer : on place son attention sur les points qui correspondent aux chakras. On imagine que c'est un point que l'on rend sonore : on émet un son (voyelles A O I E OU) sur ce point. Par exemple en partant du chakra racine, je le visualise comme une petite boule lumineuse rouge et j'émets un son chanté sur une voyelle. Au début, le faire bouche fermée et encore mieux puisque l'on va émettre des vibrations osseuses qui aident à placer une voix bien posée et sonore. Ensuite, faire de même sur les différents chakras : voir un point lumineux et sonore et une note chantée, peu importe. Il n'y a aucune importance, pour moi, à vouloir placer telle hauteur de note à tel chakra, etc... Il y a toute une science pour ça depuis la nuit des temps mais je trouve qu'elle complique trop quelque chose qui est tellement naturel. Donc on peut placer un son aigu en bas et un son grave en haut. Après, pour placer sa voix, un truc encore plus rapide : imaginer d'abord qu'il y a comme un haut-parleur placé entre le nez et les lèvres supérieures. On place sa présence sur ce point et on parle normalement. En principe, sans forcer, la voix prend du corps, du volume. En vrai, on ajoute une harmonique. C'est comme si on accordait un instrument. Je trouve plus simple de penser à un point précis, comme celui placé au dessus de la bouche, et de s'en contenter pour un moment.

Maintenant, pourquoi la voix devient grave pendant des centrages : tout simplement parce qu'on est posé. Moins agité. La totalité du corps est impliqué.

En espérant avoir apporté un éclairage. Mon intention était de faire simple et court pour aujourd'hui...

Répondre
HARa aGORA, le forum de La passerelle - Projet la Passerelle
(@loulou0626)
Inscription: Il y a 10 mois

Eminent Member
Posts: 38

@laurent  Très intéressant, je n'avais pas fait le rapprochement avec monter dans les aigus quand le mental prédomine.                                                                                                 J'ai déjà entendu parler de cet exercice avec les chakras, je l'ai pratiqué il y a quelques années mais pas de manière assidue. Le chakra racine, c'est bien le dessus de la tête? Je ne sais plus.                                                                                                                            J'ai essayé 2 secondes ton exercice de l'haut parleur, pas possible de monter dans les aigus, obligée d'adopter une voix grave. L'aigu m'a apparu venir davantage de la gorge et du nez. Quand j'aurai plus de pratique dans ces 2 exercices, je te ferai part de mes impressions.

Répondre
Renaud
Admin
(@renaud13)
Inscription: Il y a 6 ans

Reputable Member
Posts: 260

@laurent excellent et on peut aussi remplacer le son OU par juste U 😁

Et ouais la specialisation et l industrialusation y compris dans l art et dans la spiritualité

Lire Ivan Illitch à ce sujet

C est un sacré effort de revenir au tout et au Tout. D etre toujours la totalité de Soi même,  l humain indivisible de Gurdjieff, l In-dividu.

La specialisation si elle permet d optimiser la production et si elle flatte notre ego en lui donnant une illusion de pouvoir nous rend (individuellement et collectivement) moins resilient, moins intelligent (capable de faire des liens) et donc plus facilement manipulable, classable, optimisable et remplacable ... pour l eleveur/patron/dirigeant/planeur

Répondre
HARa aGORA, le forum de La passerelle - Projet la Passerelle
(@loulou0626)
Inscription: Il y a 10 mois

Eminent Member
Posts: 38

@renaud13 J'en suis à peu près à la moitié, 13ème jour environ. Cet exercice est définitivement lié à la récapitulation . C'est un exercice que je trouve difficile, beaucoup d'ascenseurs émotionnels. Pas évident à gérer lorsque l'on est en contact avec les autres et que l'on est dans l'obligation de se contrôler, de garder le sourire. Beaucoup de tristesse, toujours des évènements du passé qui remontent, prises de consciences de schémas comportementaux.

On ne voit pas seulement son faux égo, on perçoit aussi son vrai soi même si pour ma part je le perçois plus faiblement que mon faux égo mais au final c'est bien normal puisqu'il est moins présent chez moi. De rares mais intenses moments de joie, de paix.                                    J'ai pu aussi expérimenter le ne pas être une feuille à la merci du vent, ce qui est assez rare chez moi: j'ai réussi à m'affirmer avec fermeté et douceur à la fois: c'était mon jour de congé et je voulais faire une marche matinale. On frappe à ma porte peu de temps avant que je décide de partir, réunion professionnelle improvisée, super. Je ne suis pas vraiment dedans, je regarde l'horloge qui tourne. On a besoin de moi, au début à partir de la fin de matinée puis après comme par hasard, de suite. Comme quoi, vraiment, les implants communiquent entre eux 😉. Je m'impose et j'explique que je veux bien faire un trait sur mon jour de congé pour aider mais que je désire faire cette marche même si elle ne dure que 2 heures. La personne n'en démord pas, ce serait mieux que je commence maintenant. J'explique que j'ai vraiment besoin de cette marche, que j'insiste, mais que je l'écourterai et consacrerai le reste de ma journée à aider. On m'a laissé. Pas de colère de ma part, pas d'agressivité, juste de la gentillesse et de la fermeté. J'étais trop fière de moi 🙂 

Bref, exercice qui arrache la gueule mais comme je l'ai dit avant, en tout cas je le vois comme ça, la douleur est nécessaire avant la libération, on doit plonger notre gueule dedans. C'est comme si on était au fin fond de l'océan, dans les abysses, on est bien obligé de nager dedans un certain temps pour rejoindre la surface.

En tout cas merci Renaud, petit coquin, tu vas bien t'amuser! Ah oui je m'éclate, en effet😀! 

Tu dis donner cet exercice à tes patients, ça m'interroge. Le donnes tu à des personnes qui n'ont jamais travaillées sur elles auparavant?   Et que ressentent la majorité de tes patients? 

Répondre
Renaud
Admin
(@renaud13)
Inscription: Il y a 6 ans

Reputable Member
Posts: 260

@loulou0626 excellent excellent

J'ai pu aussi expérimenter le ne pas être une feuille à la merci du vent, ce qui est assez rare chez moi

C est le but ultime. Par la redistribution de l energie en kysté dans des aaaaaffres zemotionnel et en la ramenant au JE SUIS ICI (autant dans l espace que dans les temps) on sort petit à petit de la manipulation.  La voix de l implant, mais aussi les voix de toutes les consciences inorganiques n ont que la place qu on leur laisse.

Cette place est de plus en plus vaste au fur et à mesure qu on se laisse cristalliser de l energie sur des préoccupations/obsessions/passions/espoirs/peurs

C est un exercice parfait pour ramener la part Reveur dans le Tonal et commencer à Se Traquer (sans relache)

Oui je le donne à des patients avec 0 "travail sur eux" mais pas sur ceux avec 0 volonté de changement concret, pragmatique, en gros tonal de leur vie 😁

Les réactions sont diverses mais les retours jamais aussi complet que le tien 😊👍🙏🙏

Tout à fait d accord avec la partie "on en chie". J ai essayé,  vraiment des options "douce" mais au final quand tu te prends dans la face l immensité des possibles + ta profonde incapacité à le saisir + à quel point on est que des pets suffisants et manipulés ben ca fait toujours "ailleeeeeeueeee"

Répondre
HARa aGORA, le forum de La passerelle - Projet la Passerelle
Posts: 38
Début du sujet
(@loulou0626)
Eminent Member
Inscription: Il y a 10 mois

Je n'y suis pas allée trop fort ni trop vite, j'ai pratiqué l'exercice une fois par jour seulement, parfois 2 mais ce fut rare. Pour le comptage, entre 200 et 250 max. Les raisons pour lesquelles ce fut si intense? J'ai des pistes mais avant de m'en assurer, j'aurais besoin d'un autre avis. Quand tu le feras par toi-même, fais nous part de tes résultats ok? Et s'il n'y en a aucun, c'est pas grave, quel qu'il soit, ça m'aidera à comprendre. Idem pour ceux qui auraient envie d'essayer, mais apparemment pour l'instant, personne au balcon, dommage.

Oui, le yin et le yang, effectivement très intéressant, je dirais même plus, très intéressant( petit clin d'oeil à tintin😉). Point zéro avec rien ou avec de l'espace? Je pense avoir la réponse mais je n'ai pas pratiqué suffisamment longtemps pour m'en assurer. Là je fais ton exercice et que le tien, je reviendrai aux 2 dans une même période après. Je te dirai ce qu'il en est.

Oui j'ai pu constater que quand on acceptait d'avoir perdu, ça se débloque, c'est particulièrement casse-pieds d'ailleurs car pas facile d'accéder au lâcher prise.

Répondre

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Le billet d'information de La Passerelle

La gazette d'ici même*

Sélectionner une ou plusieurs listes :