En tant que “visiteur” vous ne pouvez pas interagir sur le forum. Ne soyez plus passif ! Pour participer CONNEXION / INSCRIPTION.

Nos forums sont tous modérés c’est donc normal que vos publications n’apparaissent pas instantanément.

Le jugement de valeur est plus que mal venu sur notre site et nos forums. D’ailleurs toute position morale sera châtié avec la plus grande fermeté. On peut donner son avis sans pour autant juger…

Lachez vous ! Vous utilisez un pseudo !

Soyez fou : exprimez vous !

Posez vos questions, exposez vos points de vues.

Notifications
Clear all

Qu’est-ce que le nagualisme ?

Page 1 / 2

Arnau de Vilanova
Posts: 34
Customer
Topic starter
(@mcadilhac)
Jeune Jedi
Inscription: Il y a 1 an

Nagualisme est le nom que les sorciers du Mexique pré-hispanique donnaient à leur système de croyances. D’après l’Histoire, ces hommes étaient profondément intéressés par leur relation avec l’univers, à un tel degré, qu’ils se dédièrent à la tâche d’étudier les limites de la perception par le biais de l’usage de plantes hallucinogènes qui leur permettaient de changer de niveaux de conscience. Après avoir pratiqué pendant des générations, quelques-uns d’entre eux apprirent à voir, en d’autres mots, à percevoir le monde, non comme une interprétation, mais comme un flux d’énergie constant.

Le nagualisme consiste en un groupe de techniques conçues pour modifier notre perception journalière, produisant des phénomènes psychiques et physiques d’un intérêt extraordinaire.  Il s’agit d’explorer le subconscient dans le but de mettre en lumière des aspects inconnus de notre être.

Ce fut une pratique socialement acceptée pendant des milliers d’années, comparable à notre religion ou à notre science. Avec le temps, son postulat grandit en abstraction et en synthèse, devenant une sorte de proposition philosophique dont les praticiens prirent le nom de Toltèques.

Les Toltèques n’étaient pas ce que nous comprenons communément comme sorciers, c’est-à-dire des individus qui utilisent des forces surnaturelles pour causer du tort aux autres, mais plutôt des hommes et des femmes extrêmement disciplinés, qui étaient intéressés par les aspects complexes de la conscience.

Dans ses livres, Carlos fit un effort pour adapter la connaissance des naguals à notre temps, la sortant de son atmosphère rurale et la rendant accessible aux personnes de culture occidentale. Il définit les prémices du chemin du guerrier, ou le chemin du comportement impeccable, qui consiste à avoir du contrôle et de la discipline dans un effort soutenu. Une fois intériorisés, ces principes emmènent le praticien vers d’autres techniques plus complexes, dont l’objectif est de percevoir le monde de façon nouvelle.

Ayant accompli cela, l’étudiant est en mesure de se déplacer de façon volontaire et consciente dans l’environnement de ses rêves, exactement de la même manière qu’il se déplace dans sa vie journalière. Cette technique (l’art de rêver) est complétée par ce que don Juan appelait l’art de traquer, ou l’art de se connaître, et par l’exercice quotidien appelé récapitulation, qui consiste à réexaminer les événements de notre histoire personnelle pour en trouver l’intrigue cachée.

Rêver et récapituler rendent possible la création du double énergétique, une entité pratiquement indestructible, capable d’agir selon son propre chef.

L’un des découvertes les plus significatives des voyants toltèques était que les êtres humains possèdent une configuration lumineuse, ou champ d’énergie, autour de leur corps physique. Ils virent aussi que certains d’entre eux étaient équipés d’une configuration spéciale, divisée en deux parties. Ceux-là furent appelés naguals, c’est-à-dire, « gens dupliqués ». A cause de leur configuration particulière, les naguals ont de plus grandes ressources que la plupart des gens. Ils virent également qu’en raison de leur double et d’une exceptionnelle énergie, ils sont des leaders naturels.

Se basant sur ces découvertes, il devint inévitable que les voyants s’établissent selon les ordres de l’énergie en organisant des groupes harmonieux dont les participants se complétaient entre eux. Les guerriers de ces groupes étaient engagés dans la recherche de nouveaux niveaux de conscience. Avec le temps, ils commencèrent à réaliser que derrière leurs pratiques et leurs formes organisées, il y avait une Règle impersonnelle.

Dans leur compréhension du mot, la Règle est la description du dessein et les moyens par lesquels diverses configurations lumineuses de l’espèce humaine peuvent s’assembler, afin d’intégrer un organisme unique appelé le « clan du nagual ». Le but de ces groupes est la liberté totale ; l’évolution de la conscience au point d’être capable de voyager à travers l’océan d’énergie cosmique en percevant tout ce qui est accessible.

Il existe une section spéciale de la Règle qui décrit comment s’entrelacent les générations de guerriers, formant des lignées, et comment ces lignées sont chaque fois renouvelées après un certain temps.

Le destin de Carlos fut de vivre l’une de ces étapes de renouvellement.

Répondre
24 Replies
HARa aGORA, le forum de La passerelle - Projet la Passerelle
Posts: 43
Moderator
(@charlie)
Jeune Jedi
Inscription: Il y a 3 ans
Posté par: @mcadilhac

don Juan appelait l’art de traquer, ou l’art de se connaître

Merci pour cette précision dans la manière d'évoquer l'art de Traquer qui est, hélas, trop souvent compris et réduit à l'art de traquer les autres ou une discipline visant à manipuler et mentir aux autres alors qu'elle est à la base qu'essentiellement tourner vers soi. Pas au sens nombriliste, mais dans le "connais toi toi même", manipule toi toi même, découvre ce que tu as oublié. 

Bon je vais ifnir de lire votre excellent sujet

Répondre
HARa aGORA, le forum de La passerelle - Projet la Passerelle
Posts: 43
Moderator
(@charlie)
Jeune Jedi
Inscription: Il y a 3 ans
Posté par: @mcadilhac

Le nagualisme consiste en un groupe de techniques conçues pour modifier notre perception journalière

Ici encore merci de cette précision. Trop souvent, et j'en ai fais parti, le nagualisme est rattachée à une suprématie du Nagual en tant qu'énergie ou pire à un culte aux naguals les personnes ayant simplement une spécificité dans leur champs d'énergie qui leur permet d'encaisser un peu moins mal le choc avec le Nagual

Répondre
Posts: 0
 Anonyme
Inscription: Il y a 51 ans

J'avoue ne pas tout comprendre dans vos propos, c'est toujours étranges de comprendre les mots sans en tenir le sens ou la profondeur, un peu comme quand on va voir un banquier, par contre je tique un peu sur le terme nagualisme et sur la fin de votre propos

Posté par: @mcadilhac

Ils virent également qu’en raison de leur double et d’une exceptionnelle énergie, ils sont des leaders naturels.

j'ai toujours un peu peur quand j'entend le mots leader, surtout quand ils sont définis par une caractéristique aussi floue que "une énergie". Peut être que je me trompe mais j'y vois là une verticalisation et un ordre de valeur que je n'ai pour l'instant retrouvé que chez les humains. 

Mais encore une fois peut-être que je me trompe et ne comprend pas bien le message.

Phil 05

Répondre
3 Réponse
Arnau de Vilanova
Customer
(@mcadilhac)
Inscription: Il y a 1 an

Jeune Jedi
Posts: 34

@philbertrand5660
Le terme "nagualisme" n'est pas très bon, il s'agirait plutôt de nahualisme, et provient de la culture Nahualt au Mexique.
Concernant le couple nagual, je comprends votre réticence quant à leur leadership sur le groupe ; mais s'il s'agit réellement d'un groupe suivant la voie opérative, ce leadership est naturel dans le sens où il ne provient pas d'un désir egotique du couple, d'animer le groupe. C'est très, très, très rare de rencontrer un tel groupe...

Répondre
HARa aGORA, le forum de La passerelle - Projet la Passerelle
Admin
(@renaud13)
Inscription: Il y a 3 ans

Jedi
Posts: 77

@mcadilhac
Alors d'expérience personnelle trouver un individu avec les caractéristiques énergétiques correspondant à un nagual (t'as vu je suis précis) ce n'est pas si difficile que ça. Trouver un couple déjà devient plus complexe mais là ou ça devient casse-tête c'est d'en faire des naguals et des naguals dignent de ce nom c'est à dire des humains qui acceptent totalement leur responsabilités et donc leur caractéristiques et surtout des humains qui acceptent que le leadership n'est pas la domination.
Comme pour Arthur dans le Graal (de ce que j'en connais) le Roy appartient à la Terre et à ce moment là, quand il a accepté de lui appartenir, d'être l'instrument de l'Esprit, l'Esprit lui appartient .... pour le temps ou l'Esprit a besoin de ce roy / nagual
c'est là ou souvent le bas blesse, croire que l'Esprit a besoin de nous et que si on "fait bien les choses" on en sera récompensé par plus d'énergie.
C'est donner à l'Esprit des notions de valeurs, de mieux et moins bien, de récompenses ou de punitions qu'il n'a juste pas.
L'Esprit est sans pitié donc pourquoi récompenserait il ?

Répondre
Arnau de Vilanova
Customer
(@mcadilhac)
Inscription: Il y a 1 an

Jeune Jedi
Posts: 34

@renaud13
Je te rejoins sur le couple Nagual (d'expérience personnelle, c'est Rock & Roll...) et sur l'impersonnalité de l'Esprit. Dans ma conception, l'Esprit descend, si on respecte les Lois cosmiques, et qu'on fait le boulot d'alignement nécessaire. Après la Shoah pour ne citer qu'elle, a démontré définitivement que nous sommes Seuls face à l'Expérience, ce qui en fait "toute la beauté, et toute la terreur" 😉

Répondre
HARa aGORA, le forum de La passerelle - Projet la Passerelle
Posts: 43
Moderator
(@charlie)
Jeune Jedi
Inscription: Il y a 3 ans

Au delà de l'aspect énergétique de leur configuration, d'ailleurs ils ne sont absolument pas indispensables pour avancer , cf la voie d'Horus dans la tradition de l'ancienne Egypte et mon excellent, sublime et merveilleux podcast sur le déplacement du point d'assemblage https://projet-lapasserelle.com/point-d-assemblage-castaneda-2/ les Leaders, capitaine de bord, ont EN GENERAL aucune envie de diriger quoi que ce soit

Le clan n'appartient pas au naguals mais plutôt, sans détailler, l'inverse. Tout comme le nagual appartient à l'Esprit. Finalement un ou une nagual est plutôt dans la "merde" tant qu'ils s apitoient.

Bien sur après il y a des fourbes qui disent que non mais que en vrai oui mais que voulez vous la fourbitude est partout en ce bas monde

Répondre
6 Réponse
Arnau de Vilanova
Customer
(@mcadilhac)
Inscription: Il y a 1 an

Jeune Jedi
Posts: 34

@charlie
Le couple nagual ne me semble pas nécessaire pour que chacun et chacune avance sur sa voie (seul l'accumulation du pouvoir personnel compte pour cela) je pense aussi. En revanche, dans l'optique d'une ascension de groupe, le nagual me semble nécessaire pour maintenir sans relâche, la vision, l'intention de réaliser une telle tâche "impossible", pour reprendre le terme de Gurdjieff.

Répondre
HARa aGORA, le forum de La passerelle - Projet la Passerelle
Moderator
(@charlie)
Inscription: Il y a 3 ans

Jeune Jedi
Posts: 43

@mcadilhac
Qu'il y ait quelqu'un qui maintienne le cap, oui ! Mais est-ce que ça a nécessairement besoin d'être un nagual ? Je suis pas certaine. Je pense même que ca peut être un poste tournant. Dans un groupe, on peut à plusieurs être vigilant à tenir un cap et le fait d'être plusieurs aide grandement à ce que chacun ait un garde fou sur sa suffisance et son apitoiement.
Je replonge pas mal dans les bouquins de Castaneda en ce moment, et être nagual, c'est aussi plus de taff au départ car certes, il y a plus d'énergie, m'enfin il y a aussi une sacrée dose de suffisance qui va avec !
Grosse énergie, c'est beaucoup plus d'énergie pour nourrir l'autocontemplation, au départ.
Donc, beaucoup plus de chances de tomber dans l'un des 4 grands pièges.
Mieux vaut quelqu'un avec moins de puissance mais une intention claire à la barre, que quelqu'un avec bcp d'énergie mais qui n'est pas au clair avec sa suffisance et/ou son apitoiement
Voilà en tout cas où j'en suis pour l'instant, peut-être que je me fourvoies mais... je crois pas

Répondre
Arnau de Vilanova
Customer
(@mcadilhac)
Inscription: Il y a 1 an

Jeune Jedi
Posts: 34

@charlie
Il me semble que dans un Clan de guerriers, le seul état d'être qui compte est celui de Guerrier. Et que de ce point de vue, le Clan est une Table Ronde avec tout ce que cela sous-entend. Autrement dit, que le Clan est une Chaîne dont la solidité dépend de chaque maillon.
Le Clan, qui se doit de devenir un organisme impersonnel, poursuit un objectif abstrait. Que chaque guerrier ait conscience de cet objectif, et en maintienne l'intention, oui.
Après, le couple nagual d'un tel Clan, prend la responsabilité d'animer (et non de diriger) le groupe. Ce n'est pas un statut hiérarchique, encore moins un honneur ; il me semble que cette tâche l’amène à être au service des autres.... non l'inverse.
Enfin, il me semble que si nous parlons bien d'un Clan du Nagual, c'est bien l'Esprit qui désigne le nouveau couple nagual de la Lignée, puis que c'est encore l'Esprit qui lui désigne les membres qui vont constituer le nouveau clan. Il n'y a rien d'egotique dans tout cela, aucun choix personnel.
Quant au risque de crise d'importance de soi-même du couple nagual, si l'on parle bien encore une fois d'un Clan du Nagual, l'Esprit se chargera de le ramener à l'ordre sans pitié, en cas de dérapage. Et ça ne manque jamais...

Répondre
HARa aGORA, le forum de La passerelle - Projet la Passerelle
Admin
(@renaud13)
Inscription: Il y a 3 ans

Jedi
Posts: 77

@charlie
Est-il nécessaire que ce soit un nagual : Non sans doute que non mais ça aide, c'est une tache harassante et qui demande énormément d'énergie
Un poste tournant : Oui pourquoi pas mais personne n'en veut en vérité de ce poste
Déjà que quand y a une gratification y a pas grand monde qui veut prendre le risque de trancher, diriger, prendre position alors qu'en en plus il n'y a aucun gain, aucune récompense et surtout des coûts comment te dire que les candidants sont pas légion !
D'ailleurs serais tu prête à sacrifier totalement ton individualité pour assumer cette responsabilité ?

Répondre
HARa aGORA, le forum de La passerelle - Projet la Passerelle
Moderator
(@charlie)
Inscription: Il y a 3 ans

Jeune Jedi
Posts: 43

@renaud13
C'est pas faux !
(c'est responsabilité que j'ai pas compris !)

Trêve de blagues, je suis tout à fait d'accord, avec vous deux ! Je pense que l'Esprit se charge de te rappeler à l'ordre, si tu dévies, mais aussi si tu fais du refus d'obstacle ! En gros, t'as pas trop le choix, quoi !
Un peu comme disciplus simplex dans Leonard 🙂

Répondre
Arnau de Vilanova
Customer
(@mcadilhac)
Inscription: Il y a 1 an

Jeune Jedi
Posts: 34

@charlie
Responsabilité --> "répondre à..."
Et effectivement, je pense aussi qu'on ne choisit pas. Krishnamurti disait que pour l'homme "intelligent", il n'y a pas de choix, seulement à répondre (un bel œuf tant qu'à faire !)

Répondre
HARa aGORA, le forum de La passerelle - Projet la Passerelle
Posts: 77
Admin
(@renaud13)
Jedi
Inscription: Il y a 3 ans
Posté par: @mcadilhac

Dans ses livres, Carlos fit un effort pour adapter la connaissance des naguals à notre temps, la sortant de son atmosphère rurale et la rendant accessible aux personnes de culture occidentale.

C'est un point qui semble anecdotique mais qui est en fait très important, la Règle, les enseignements QUEL QU'ILS SOIENT sont toujours conjoncturel. Ils sont liés à une époque, une culture et un opérateur, ici Castaneda.

TOUS les enseignements et sciences ésotériques ou autres doivent être ADAPTE à sa culture, son époque et surtout à sa propre personnalité.

C'est un lourd et fastidieux travail d'absorption, digestion, et réinterprétation sans perte du sens qui doit être fait pour qu'un enseignement Yoga, Voie, Kabbale, Science, Physique & co ne deviennent pas un dogme et une tradition (routine de fonctionnement)

Trop souvent les "pratiquants" se bornent à suivre et répéter des gestes dont ils oublient le sens (voir le rituel catholique) et dont ils méconnaissent même l'Intention et le pourquoi qui en est à l'origine (le porc dans les religions Juive et Musulmane ou le jeûne pascal chez les chrétiens)

Dans l'étude du Nagual c'est la même chose, je vois très très souvent de fervent "disciples" qui te citent des pans entiers "du livre". Ils ont absorbés mais en sont à peine à la digestion et ils en ont les flatulences dogmatiques.

Répondre
HARa aGORA, le forum de La passerelle - Projet la Passerelle
Posts: 77
Admin
(@renaud13)
Jedi
Inscription: Il y a 3 ans
Posté par: @mcadilhac

le seul état d'être qui compte est celui de Guerrier.

YES

Posté par: @mcadilhac

le Clan est une Chaîne dont la solidité dépend de chaque maillon

Perso je crois que c'est une manière ancienne de concevoir le clan.

On peut aussi envisager le clan comme une table posée avec des chaises autour les fesses qui se posent autour de cette table n'ont en soi aucune importance, donc les guerriers en tant qu'entité individualisé n'ont pas plus d'importance que ça par contre leur "fonction" la qualité de leur énergie elle est importante. Le but étant que l'énergie circule autour de la table, en gros qu'y en ai pas un qui squatte la confiote et l'autre le sel, pas de qui fait circuler cette énergie.

Un Clan a un avant et un après les membres qui le composent

La qualité, la solidité de la Table ne dépend pas des chaises ou des convives, même s'ils y participent mais de l'Intention qui a crée cette table

C'est, d'expérience, d'ailleurs ce qui fait que les clans explosent. Souvent, l'Intention de départ n'est pas clairement exprimé (un traqueur doit annoncer clairement tout ce qu'il va faire) et pire 9 x sur 10 elle cache des desseins et des peurs / désirs personnels. Ce qui en soit n'est pas génant s'ils sont assumés mais comme trop souvent les gens se mentent à eux même ben ca merdoie.

Posté par: @mcadilhac

Ce n'est pas un statut hiérarchique, encore moins un honneur ; il me semble que cette tâche l’amène à être au service des autres.... non l'inverse.

YESSSSSSSSSSS

Posté par: @mcadilhac

l'Esprit se chargera de le ramener à l'ordre sans pitié, en cas de dérapage. Et ça ne manque jamais...

Je confirme avec allégresse 😉 On a vécu ça et quand l'Esprit t'envoie des signaux pour te dire "tu dérapes" et que tu feins de les ignorer .... ha un moment il t'envoie un TGV dans la face

 

PETITS MOTS A TOUS LES GUERRIERS (naguals ou autres)

Vous n'avez en vérité aucun pouvoir- Vous n'êtes que les dépositaires d'une facette de l'Esprit COMME TOUT ETRE VIVANT

La seule différence c'est que vous, vous avez choisi de vous en remettre à L'Esprit et de suivre sa voix(e) de manière consciente. Ce chemin c'est marcher sur le fil d'une épée avec le Coeur sur la main pour aller jusqu'au pont levis du chateau du Roy Pêcheur, vous laissera-t-il rentrer ? Ca c'est pas à vous d'en décider

Simplement soyez impeccable, soyez simplement un canal de l'Esprit

"j'ai déjà reçu ..." vous ferez la suite 😉

 

 

blague :

Posté par: @mcadilhac

le Clan est une Table Ronde

heureusement que c'est pas un bahut normand ou une horloge franc-comtoise (ok je sort)

 

Répondre
2 Réponse
Arnau de Vilanova
Customer
(@mcadilhac)
Inscription: Il y a 1 an

Jeune Jedi
Posts: 34

@renaud13
Je te rejoins pour la chaîne, c'est un ancien terme, et d'ailleurs ça m'a hérissé le poil en l'écrivant !
Oui, tout dépendra du nettoyage par chacun/e de son Lien de communication, pour que ça circule.
Jajajajaja et puis ce qu'il y a de bien avec la table, c'est qu'on peut faire circuler le pinard aussi !

Répondre
HARa aGORA, le forum de La passerelle - Projet la Passerelle
Admin
(@renaud13)
Inscription: Il y a 3 ans

Jedi
Posts: 77

@mcadilhac
JE T AIMEEEUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUU
Tavernier ! La même et qu'ca saute !

Répondre
HARa aGORA, le forum de La passerelle - Projet la Passerelle
Posts: 23
Customer
(@jlien7)
Jeune Jedi
Inscription: Il y a 1 an

Un groupe se constitue naturellement à la manière dont les cellules se regroupent pour former un foie par exemple. Je suis une communauté à moi tout seul.

Je ne suis pas biologiste mais je pense que chaque cellule constituant un organe est au service de l'intention collective (d'être un foie ou un trou du cul), pas plus une cellule "nagual" qu'une autre, "assistante". Les deux selon leurs places respectives dans l'organisation sont un canal, idéalement parfait. Sinon, elles deviennent cancéreuses.

C'est comme cela que je vois aussi les choses pour ce qui est du clan. Mais il va s'en dire que je raconte peut-être n'importe quoi (et cela va encore mieux en le disant).

De par mon expérience, tout les hommes (ou presque) que j'ai rencontré voulaient être un leader, un nagual ou simplement le plus beau bébé du monde. De façon caché ou non, assumé ou pas et plus ou moins affirmé. Certains plus doués que d'autres pour le faire ou le dissimulé sous les apparences. J'entend bien que dans le contexte qui nous occupe ici, cela reviendrait à ne pas avoir compris grand chose finalement. Mais que voulez-vous, c'est plus fort que nous et il y a des raisons à ça. Et puis il est quand même question de pouvoir alors... ça monte à la tête.

Je note que ces histoires de règle, de natures énergétiques et de clan toltèque ont l'air de vous intéresser. Puisez-vous ces considérations dans les récits de carlos castaneda seulement ou, également, de vos observations personnelles (bien que cela repose surtout sur la capacité de voir) ? D'autres sources ? Travaillez-vous ensemble dans cet "optique nagualique" ? 

Si ma curiosité est un vilain défaut, n'hésitez pas à me le faire savoir.

Répondre
HARa aGORA, le forum de La passerelle - Projet la Passerelle
Posts: 77
Admin
(@renaud13)
Jedi
Inscription: Il y a 3 ans

Je vous rejoins totalement sur toute la ligne et les petits chefs et leur kapos (des chefs qui ne s'assument pas) ainsi que la volonté de lead, de pouvoir et autres fariboles, en fait d'être rassuré, est avec le trou du cul assez commune.

Comme dans le corps humain on ne sait bien souvent qu'une cellule est cancéreuse que quand c'est trop tard et qu'elle a déjà proliféré.

D'ailleurs, l'exemple me plait beaucoup, qu'est ce qu'une cellule cancéreuse...Pas de mystère : c'est une cellule qui refuse les lois naturelles et qui, on va faire vite, refuse sa programmation et de mourir... Ca me renvoi illico subito au défieur de la mort et à l’obsession des anciens voyants pour l'immortalité quitte à se transformer en "arbre".

AU passage les anciens voyants (et les taoistes style mantak chia) n'ont d'ancien que le nom puisqu'ils sont foison en 2020 le terme ancien fait référence à une pratique et non pas à une époque (même si les anciens voyants actuel sont des benés l'intention et les obsessions dans anciens y est quand même)

Perso j'ai pu travailler avec une femme nagual et vraisemblablement un homme nagual, l'énergie ils l'avaient, L'Esprit les avaient clairement placés et éduqués et ils ont accompli leur tache impeccablement jusque dans l'apparente défaite. Par contre eux n'étaient pas impeccable, en tout cas pas pour former et maintenir un clan sur le très long terme, 15 ans quand même. Au coeur il restait le manque de confiance total et l'acceptation de la mort comme conseiller.

C'est donc l'expérience et mon Voir qui me font dire que le couple nagual n'est pas indispensable, seul compte une intention inflexible, énormément d'énergie, qui n'est pas forcément ce que pensent les anciens ou les taoistes et autres mais surtout l'accord de l'Esprit

Au passage et à titre personnel la simple idée d'un clan m'emmerde au plus haut point et le nagualisme ne m'interesse qu'intellectuellement et encore plus par jeu que par plaisir direct. De plus même si certains d'entre nous partageons nos expériences ensemble l'essentiel du travail ce fait de manière individuelle et solitaire.

 

 

Répondre
HARa aGORA, le forum de La passerelle - Projet la Passerelle
Posts: 23
Customer
(@jlien7)
Jeune Jedi
Inscription: Il y a 1 an

Comme le disais Don Juan de la Cruz (st jean de lacroix), l'oiseau solitaire doit remplir cinq conditions... Vous connaissez certainement la suite.

Je ne reviens pas sur le pouvoir de fascination que revêtent tout ces termes et concepts issues des ouvrages de castaneda. J'ai lu votre point de vue sur la question. Je n'y reviens pas, mais je ne néglige rien (pour moi-même). Tout cela obstrue, souvent plus que ça n'aide, le chemin de l'expérience et de la sensation.

Si j'ai bien compris, ces remarques et interrogations au sujet de la nécessité ou non d'un "nagual" parle de vos vécus. De quoi d'autres me direz-vous ! Une réunion autour de la table ne réunis pas seulement des natures énergétiques mais aussi des égoités. D'où le dicton, mettre les boeufs dans la charrue. Quoi, c'est pas ça !?

J'ai été confronté aussi à ce genre de contexte autrefois, mais lorsqu'il y a surtout des aveugles (plus que de "voyants") tout cela ne reste que du bullshit. Certains diraient des histoires de pouvoirs,

et ils n'auraient pas tort.

Répondre
2 Réponse
Arnau de Vilanova
Customer
(@mcadilhac)
Inscription: Il y a 1 an

Jeune Jedi
Posts: 34

@jlien7
On sentirait presque du fatalisme vis-à-vis de l'humain... et pourtant "qu'il est agréable, qu'il est doux Pour des frères de demeurer ensemble ! C'est comme l'huile précieuse qui, répandue sur la tête, Descend sur la barbe, sur la barbe d'Aaron, Qui descend sur le bord de ses vêtements..."

Répondre
HARa aGORA, le forum de La passerelle - Projet la Passerelle
Customer
(@jlien7)
Inscription: Il y a 1 an

Jeune Jedi
Posts: 23

@mcadilhac

Une exigence peut-être ? Exercée envers moi seul. L'amitié est, pour moi, un lien sacré. Un lien sans besoin.
Loin de moi l'idée d'enlever un seul poil à la barbe d'Aaron, ni de lui en ajouter d'ailleurs. Je lui accorderais même toute l'attention dont je serais capable.

Il existe, sans faire appel à ses notions de clan toltéque (car c'est de cela dont il était question), l'idée plus simple de compagnonnage. Ce qui devrait parler à un chevalier du Graal comme toi.

Je remarque toutefois que plus on connait sa solitude et mieux on sait être ensemble. C'est comme cela que je le vie en tout cas, que ce soit avec mes compagnons de longues dates ou les compagnons d'un instant, sur un forum de discussion.

Répondre
Page 1 / 2

HARa-aGORA c’est votre forum. Un lieu qui vous est ouvert pour partager, débattre, échanger vos pensées, vos vécus, interrogations et réflexions. C’est aussi l’occasion pour vous et nous de mieux nous connaitre à travers des échanges directs et pourquoi pas de trouver l’inspiration pour un futur article ou exercice répondant à vos besoins.

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Le billet d'information de La Passerelle

La gazette d'ici même*

×
×

Panier