Temps de lecture : 9 min

Plutôt que de vous raconter ce que vous trouverez dans pleins de livres d’experts sur le tarot de Marseille, je vais vous livrer ici mon expérience avec l’arcane 14, mes recherches justes et fausses, mon sentiment, l’enseignement que j’ai su/pu recevoir de la carte de La Tempérance dans le Tarot de Marseille.

La Tempérance, arcane 14 du tarot de Marseille

Donc La Tempérance est l’arcane majeur 14 du tarot de Marseille. Elle vient après la 13, (ouais j’ai grave cherché pour la trouver celle là) l’arcane sans nom, l’arcane de la Mort. L’archétype, la vibration suivante étant l’arcane 15, le Diable.

Ben dit donc, c’est quand même pas rien de trouver La Tempérance entre la Mort et Le Diable. On trouve une carte douce, harmonieuse, vivante, au milieu de cartes qui avec nos esprits un peu rétrécis peuvent faire peur… la mort… houuuuuuu et le diable…. Gniark gniark gniark.

Décortiquons cette carte – symbole

On y voit une femme, mi-humaine, mi-ange. Sa position un peu penchée peut nous faire sentir qu’elle est en mouvement. Elle tient une cruche d’eau dans chaque main et de l’eau s’écoule des 2 l’une vers l’autre de façon lisse et harmonieuse. L’eau monte et descend en flux constant. Sa tenue, les cruches sont de 2 couleurs (rouge et bleu) qui s’assemblent l’une et l’autre. Il se dégage du calme, de la paisibilité et on sent un mouvement en fond.

L’arcane 14 dans le tarot d’Osho

Comme j’aime bien travailler avec le tarot d’Osho je suis allé voir à quelles cartes elles faisaient références :

  • le 13 : la transformation. Ha oui la mort, la mort de quelque chose ! pas forcement de notre incarnation ! ouf !
  • le 14 : l’intégration ou comment résoudre les conflits en nous.
  • Le 15 : le conditionnement, le diable… oula j’ai eu besoin de creuser encore le sujet mais ne nous éloignons pas trop de La Tempérance s’il vous plaît ! L’analyse va suivre, je vous le promets !

Un peu de numérologie

C’est drôle ça, on retrouve encore pour le chiffre 14 cette notion d’adaptation aux changements, de modération, d’harmonie… ok ils semblent être tous d’accord.

La Tempérance porte en elle le 13, l’arcane – leçon qui la précède, qui nous parle de mort et de renaissance et de l’autre coté elle va vers le 15, l’arcane – leçon à venir, qui nous parle de beaucoup de choses. Pour ma part je retrouve dans ce « Diable / Conditionnement » du 15 les attachements et les notions de pouvoir, choix et surtout la force d’être Soi.

La Tempérance est la sublimation du Pape, la Vacuité.

Pourquoi ? Ben en numérologie on peut presque tout faire. Donc on fait la somme des chiffres qui composent l’arcane 14 ce qui nous donne : 1+4=5 (c’est fou non ?).

Les notions – vibrations qui s’y rattachent sont dans le tarot de Marseille : le Pape ; dans le tarot d’Osho : la Vacuité et en numérologie : le mouvement, la vie.

En kabbale on retrouve la lettre – nombre Hé : le Souffle, l’Esprit prenant vie, le chiffre de l’humain. NDLR

Je sais que comme ça ce n’est pas très utile, un peu de patience, tout va se relier ;-). Mais revenons à Dame tempérance.

La Tempérance : entre la Mort et le Diable.

La Tempérance après le 13: après le changement, intégrer. Sur le plan divinatoire, La Tempérance symboliserait le changement, l’évolution d’une situation vers une autre. Mais à mon sens, sur mon propre ressenti il y a beaucoup de précisions à apporter à cette phrase sibylline.

La Tempérance, comme toutes les lames du tarot de Marseille, est sur un chemin. Elle porte en elle les arcanes antérieurs et surtout la leçon – vibration qui la précède. Dans le cas de La Tempérance cette voisine n’a rien de léger puisque c’est la Mort.

Mort / Transformation, doivent avoir eu lieu quand on arrive sur La Tempérance. La fin tellement redouté est déjà passé. La Tempérance intègre cela et s’affirme dans la renaissance ont déjà eu lieu, c’est déjà fait.

La carte de La Tempérance nous dit alors qu’il est temps d’intégrer totalement ces changements. Cette transformation a permis de laisser partir ce qui ne nous servait plus et/ou de libérer des parties de nous-mêmes jusque là enfermées.

Hélas même si une partie de nous-même est morte, nos mémoires sont toujours présentes. Il est alors important de prendre le temps de ralentir pour sentir le rythme à l’intérieur de nous afin de réellement intégrer ces changements. On découvre alors le Vide, le Souffle, la Spiritualité (arcane 5 Le Pape, la Vacuité).

La Tempérance octave supérieur de la Vacuité

Après la Transformation, le vide fait souvent son entrée ! On arrive entre deux mondes en quelque sorte. Ha le vide ! La vacuité, cela mérite un article complet voir un livre, ou peut être pas …

Pour faire simple, ce vide est souvent, voir toujours, inconfortable. On court pour vite le remplir à l’aide de ces anciennes mémoires, des recettes qu’on connait et « qui marche ». On travaille plus, on baise, on boit, on mange, on achète, on prend des cachets… on « médite ». n gros on se remplit de quelque chose.

La Tempérance nous enseigne alors de patienter, de prendre le temps nécessaire et de plonger en nous afin de sentir ce rythme incessant de la vie en nous.

Comme sur la carte du tarot de Marseille, dans cet espace juste après la transformation essayons de percevoir le flux et le reflux, le calme dans le mouvement. Le cycle sans fin des contractions / dilatations. Peut être comprendrons nous que le vide nous permet de sentir enfin la pulsation de La Vie.

C’est bien ce que dit ce mot « temp » « errance » : je prends le temps.

J’apprends la patience pour me caler dans mes pas, dans mon propre tempo. Mes actions se font de plus en plus avec synchronicité entre moi – soi – nous et LE.

La Tempérance pour avoir le courage d’être Soi

Ce passage est nécessaire pour pouvoir accéder à l’étape suivante : le Diable, les conditionnements.

Après la transformation, nous voilà replongé dans le monde des zumains, replongé dans une vie de conditionnements. Si nous avons passé l’étape du vide et que nous n’avons pas replongé dans nos bonnes vieilles habitudes, et bien… C’est pas encore fini ! Ne croyez pas que ça y est vous êtes totalement transformé et que youhou vous êtes libéré de tout vos conditionnements. Et oui, désolée, vraiment, les licornes qui chient des glaces à paillettes c’est sympa mais ça n’existe pas.

C’est bien ce que nous dit La Tempérance : les cycles sont sans fin, ça ne s’arrête jamais.

On se prépare en quelque sorte, on apprend, à sentir ce fameux tempo à l’intérieur de nous pour avancer vers Soi, pour sentir le mouvement juste, pour avancer dans nos propres pas en accord avec la vie autour de nous.

fluidite

Avancer serein dans le mystère, la vie

Donc après une transformation, les énergies en nous se remettent en circulation, la vie s’écoule à nouveau plus sereinement… Mais souvent cela ne dure pas très longtemps et Dame Tempérance nous chuchote des pistes à suivre :

La modération : la stabilité au service du mouvement

À quelle distance je mets mes vases et quelle force je mets dans mon mouvement pour que l’eau s’écoule de façon harmonieuse et que je reste sereine, que je ne m’épuise pas ? Ben facile, je trouve le juste milieu pour que l’eau puisse s’écouler facilement sans que je force trop avec mes bras. Je teste, je cherche, jusqu’à que je trouve le bon mouvement et la position pour Soi. Nous avons tous tendances à faire trop ici et pas assé là par habitudes, fuites, peurs, etc… La modération c’est vraiment développer cette honnêteté envers soi sur ce qu’il y a faire pour que l’eau (la vie, les parties de soi) s’écoule.

L’autodiscipline, l’effort soutenu

Cette eau monte et descend au rythme lancé (le mot est important) par La Tempérance. Elle accomplit à l’infini des cycles en circuit fermé, mort et naissance, sans cesse, le mouvement est sans fin et ce, de façon calme et posée, mais dame tempérance ne s’arrête jamais. Les cycles sont sans fin et je choisis ou pas d’en faire parti.

La communication : sentir, écouter, dire

Bref ces eaux qui circulent entre les deux cruches c’est aussi toutes ces parties en nous qui apprennent à communiquer entre elles et de façon constante. La Tempérance donne la voix à toutes les parties de nous, elles sont toutes aussi importantes et elles doivent toutes s’exprimer. La Tempérance c’est aussi maintenir le flux de la communication.

Intégration et Harmonisation

On arrive à la finalité de dame tempérance et de la carte de l’intégration, résoudre les conflits en nous-mêmes. Les seuls conflits qui existent sont bien ceux là. Et ce mouvement juste peut devenir acte de magie, alchimie, le yin et le yang s’harmonisent sans cesse dans le mouvement, toutes les parties s’unissent, l’une devenant l’autre, inlassablement. Le cycle continu sans fin… La modération devient sagesse… Le mouvement se fait avec grâce et dextérité… La vie s’écoule encore et encore dans sa totalité infiniment changeante.

La Tempérance : Confiance & Fluidité

D’un point de vue qu’on appellera positif, vous l’aurez compris, elle symbolise ce mouvement tout en modération et simplicité, la persévérance douce et sereine de maintenir le mouvement et la vie en soi.

Excès et rigidité

D’un côté plus « négatif », elle nous renvoi à une notion d’équilibre statique voir de rigidité et d’immobilité. Elle nous parle d’excès que ce soit dans la dispersion, dans nos mouvements ou encore dans notre recherche d’équilibre. On maîtrise rien ou on maîtrise trop, bref le mouvement n’est pas calé sur notre tempo intérieur, on veut encore contrôler ou se laisser aller.

Quand la modération devient contrôle

Je trouve cette carte très intéressante sur cet aspect. Attention parfois à vouloir trop harmoniser, on arrive surtout à vouloir tout contrôler. Et souvent on se perd entre ce que l’on doit détendre et ce que l’on doit tenir.

La vie n’est que, voir jamais, très rarement binaire. Ce n’est jamais l’un ou que l’autre mais plus un savant mélange qui ne peut pas se réfléchir uniquement avec notre cerveau. On ne peut que le sentir et lui faire confiance. Et en plus la blague, c’est que ce mouvement est en constant changement. La carte de La Tempérance nous dit d’abord de ralentir pour écouter, sentir en nous le tempo, le mouvement qui est naturel, qu’il nous plaise ou non hein. Et ensuite, on peut choisir de lui faire confiance.

Tout voir, tout être et faire confiance

Cela rejoint ce que Charlie a vu dans cette carte. Si on observe encore le dessin, on peut voir que pour que l’eau circule il faut vraiment vider les coupes (ou les cruches).

L’eau est en constant mouvement, et il n’y a pas une petite partie qui reste au fond, cachée.

Les gestes de dame Tempérance mettent tout en mouvement. Elle nous invite à tout voir, à ne plus rien cacher à soi et au monde (libéréeeeeee délivréeeeeee). Et pour ce faire, sans confiance TOTALE en la vie, en soi, un abandon total à ce qui est, je ne peux pas laisser s’écouler la vie, je bloque ce flux constant en moi et donc autour de moi.

Du tarot de Marseille à Bollywwod il n’y a qu’un pas !

La carte de La Tempérance m’a rappelé la façon dont les indiens préparent le thé. De quelques gestes sûres et agiles, ils transvasent le thé et le lait d’un verre à un autre afin de mélanger harmonieusement tous les ingrédients et de le mettre à la bonne température.

Lorsqu’on les observe, on comprend aussi que ces gestes ont été exécutés des milliers de fois et qu’ils sont inscrits dans leurs chairs, dans leur façon de se mouvoir. C’est bien ce que nous enseigne La Tempérance : Suivre le mouvement juste, le répéter, l’inscrire en nous, le vivre.

Rappelons nous que la vie s’écoule sans cesse dans toutes choses et aussi en nous… faisons lui confiance, faisons nous confiance, rien n’est vrai ou faux, il n’y a que des choses justes (mêmes si elles sont injustes), il y a simplement la vie, partout, arrêtons de courir partout pour la trouver, la sentir… elle est là, elle a toujours été là, elle sera toujours là.

Des bisous à tous et puis ben plein de paix d’hamonie et de Tempérance pour cet été … y en a toujours besoin !

Laurence

Illustrations & Liens

Ni trop lent, ni trop rapide… Pas besoin de faire le show

A chacun son mouvement… sa danse… 

Un manque de modération ? 

Cet article a 1 commentaire

Laisser un commentaire

17 − quinze =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

×

Panier