Temps de lecture : 12 min

La Nouvelle Lune du Verseau a lieu le 4 Février. En énergétique chinoise, nous sommes en plein coeur de la 5éme Saison. Cette nouvelle lune du Verseau est dans la même optique que le rôle énergétique de la Terre (en MTC) : assimiler et redistribuer. L’intersaison nous demande de revenir au centre de nous même, de nous asseoir au sein de notre propre royaume et de faire le point, OBJECTIVEMENT, avant de passer à la saison suivante.

Nouvelle lune du Verseau : La Liberté.

En ce moment, nous assimilons les expériences de l’hiver, la descente dans les profondeurs du Yin. Logiquement, on en ressort avec une connaissance plus accrue de nous. On est censé nettoyer nos racines et créer des bases solides. De là, nous pourrons accompagner l’émergence du Yang, la montée de la sève printanière, et nous mettre dans l’action juste.

Mais avant cela il faut revenir à notre essence, à notre royaume intérieur. Car c’est de là que nous trouverons les directions de nos actions à venir.

La nouvelle lune en Verseau : le résumé audio

C’est maintenant que nous mettons en place notre monde ! Nous mettrons nous au service de notre essence, de l’Esprit, ou bien de la cuirasse ?

La Nouvelle Lune ayant lieu dans le Verseau, il est donc assez logique de parler de direction (Maison 11, associée au Verseau). D’autant qu’il y a du monde en Verseau : le couple Lune/Soleil, Mercure et la Lune Noire ! En fait tout ce qui constitue notre individualité et notre soif de liberté.

Le Verseau c’est le signe de l’individuation par excellence. Le Verseau c’est celui qui accepte de se mettre totalement au service de la Liberté. Pas sa liberté mais la Liberté !

Si vous savez, ce concept abstrait que pas grand monde sait ce que c’est, et que même, on préfère à la Liberté la sécurité.

Mais voilà la Liberté coûte cher, très cher ! Le prix de la Liberté du Verseau ? Rien de moins que la Solitude ! Flippant, hein ?

C’est pourtant ce que cette NL nous demande, accepter et surtout intégrer la solitude.

La Solitude profonde du Verseau

Le Verseau est seul. Profondément. La seule voix qu’il écoute, c’est sa voix intérieure. Il n’est pas seul contre tous, il est seul avec sa perception. La nuance est essentielle !

Si le Verseau n’écoute pas sa voix intérieure, sa perception, il dévie irrémédiablement de sa route et se retrouve comme une coquille vide, l’oeil mort et le coeur sec.

Ecouter à tout prix sa voix intérieure implique d’accepter d’être profondément seul. Car aucun compromis n’est plus possible. Le Verseau ne peut pas céder à la facilité du conformisme. C’est sa chance et son drame. Il est unique au milieu d’une foule uniformisée. Il n’attend plus de validation de l’Autre il est aussi l’Autre.

Aller au delà des conformismes

Pourtant le conformisme c’est formidable ! Ca permet de ne jamais se sentir seul. On appartient à un groupe, une famille. On est comme l’autre, donc on peut croire qu’on est l’autre.

Ca permet de ne jamais se sentir seul. On appartient à un groupe, une famille. On est comme l’autre, donc on peut croire qu’on est l’autre.

Voilà exactement l’opposé de l’esprit du Verseau ! Le conformisme pour être aimé, pour se sentir exister, c’est la mort du Verseau.

Le chemin qu’emprunte le Verseau est celui de la Liberté et de l’individuation. Au risque de passer pour un fou. Au risque de briser le coeur de ceux qui l’aiment car il ne rentre pas dans le moule qu’on lui propose.

Enfermer quelqu’un dans un moule, est-ce vraiment l’aimer ?

telle est la question que nous pose le Verseau et cette nouvelle lune

Le Verseau est libre d’Être

Le Verseau n’est pas a-conformiste pour le plaisir ou contre ses proches. Il le fait pour la Liberté à l’intérieur de lui.

Le piège dans lequel il peut tomber, c’est de croire qu’il est seul contre tous. En opposition permanente.

C’est souvent l’image qu’on a du Verseau. Le révolutionnaire qui fait tout péter pour le plaisir de faire péter.

Exister pour un but plus grand que soi : la Liberté.

La vraie joie du Verseau, c’est d’être au service de la Liberté totale. Alors, la peur de la Solitude n’existe plus. Car il ne fait pas pour ou contre l’autre. Il ne le fait pas pour être aimé, cajolé mais juste pour l’Esprit de la Liberté.

Mais, tout a un prix ! Ici, c’est abandonner l’importance qu’on accorde au regard de l’autre. Dire adieu à notre éternel besoin de reconnaissance et de sécurité.

On est seul, face à une vie à vivre. Et personne ne peut la vivre à notre place.

L’individuation n’est pas de l’égotisme ni du nombrilisme. L’individuation c’est exprimer pleinement le potentiel que recèle notre individu, notre indivisibilité. Et cette unité profonde et intérieure nous amène à la conscience du Tout.

Nouvelle Lune de février : Réunification.

Les 2 seules planètes au dessus de l’horizon sont Mars et Uranus. Elles nous ouvrent la porte vers “l’Autre” (maison 7). On ne peut pas vraiment dire que ce soit des planètes sans personnalité, on est même sur une notion plutôt guerrière et révolutionnaire. Et c’est le choc !

Lisez les Symboles Sabian, ça fait super bizarre….

Uranus 28° Bélier : « La musique des sphères ». Harmonie avec l’ordre cosmique
ÉCOUTER LA VOIX INTÉRIEURE

Mars 23° Bélier : « Le vent dessine une corne d’abondance parmi les rideaux d’une fenêtre ouverte. » S’ouvrir à l’influx d’énergies spirituelles.
Être MOULÉ PAR DES FORCES TRANSPERSONNELLES

On nous aurait menti….? Mars et Uranus ne seraient pas que testosterone ? Eh non, les réduire à une force brute serait bien dommage.

Force, oui, parce qu’un élan vital est présent dans ces deux planètes. Mais regardez vers quoi Mars & uranus nous guident dans le thème de cette Nouvelle Lune : vers l’Énergie. Sans différentiation, sans bonne ou mauvaise énergie, sans jugement.

Le passage dans cette Maison 7, la première au dessus de l’horizon, nous ouvre la porte vers “le monde”, l’autre, l’objectivité. Mais on peut vite basculer d’objectif à factuel, en ne se limitant qu’à la forme sans plus tenir compte du fond.

On passe dans cette Maison 7 riche des 6 premières maisons. Ce n’est que seul et unifié (Maison 1 à 6) que nous pouvons aborder le Tout (M7 à 12). Du fond émerge la forme, on ne peut les séparer.

Uranus et Mars sont des forces d’action, Yang, mais en elles existent l’énergie Yin structurante

A nous de mêler intérieur et extérieur, Yin et Yang, ressenti et action. On ne peut apporter au monde qu’un tout, pas juste une partie que nous aurions choisie.

Cet aspect de la Nouvelle lune nous demande d’écouter l’Esprit, Dieu, l’Energie et de la matérialiser dans notre vie de tous les jours.

solitude-face-a-la-splendeur-verseau

Devenir l’Organation

Si on ne peut dissocier Intérieur et Extérieur, Fond et Forme, on ne peut pas non plus séparer Individuel et Collectif.

Les Symboles Sabian mettent l’accent ce mois-ci sur l’aspect collectif au travers du couple Soleil/Lune. Vous allez voir, on a déjà eu affaire à ce 15° Verseau, pas plus tard que dans la Nouvelle Lune de janvier qui nous voulait plus grand.

Lune / Soleil 15° Verseau : « Un homme d’affaires important installé devant son bureau ».
L’aptitude à organiser les multiples aspects d’une entreprise réunissant un large groupe d’êtres humains.
Le Nouvel Âge devrait être une époque où l’homme apprenne à utiliser la force qu’engendrent la solidarité humaine et les échanges collectifs ; nous voulons dire, y recourir de manière harmonieuse pour le bien de l’ensemble dont tous les individus sont des éléments : l’humanité et la planète Terre.
ORGANATION

En Janvier la Lune Noire, qui était à 15° Verseau, nous avait guidée vers “Coopération, être d’accord avec soi”. Aujourd’hui, la teinte va être différente.

En intégrant le fait d’être d’accord avec soi, on va pouvoir faire un pas de plus dans la notion d’organation. Ce terme vient du mot organisme. On est très proche de l’organisation, mais il manquerait le détail super important du Tout.

L’organation, c’est le sentiment de faire partie d’une chose bien plus vaste que notre petite existence.

La Solitude pour sortir de l’isolement

Si on regarde honnêtement, on se prend à la fois pour bien plus et bien moins que ce qu’on est.

En tant qu’être humain, on se sent fondamentalement supérieur aux autres êtres vivants et à tout ce qu’on a l’impression d’avoir domestiqué.

D’un autre côté, on pense profondément que nos actions n’ont pas la moindre répercussion sur ce qui nous entoure, que ce soit vivant ou non.

Ce qui en ressort ? Un egotisme tout puissant. On a bâti des remparts tout autour de nous pour ne plus avoir peur. On s’est coupé du tout pour ne pas disparaître. Le despote croit avoir le contrôle avant d’être renversé. La protection s’est transformée en prison.

Par peur nous nous sommes isolé du monde. La solitude acceptée est devenu l’isolement terrifié. Nous avons appris à nier l’autre, le tout, par peur.

Dans l’isolement, on se coupe de tout. Nous maintenons des murs par peur de nous désintégrer. Mais c’est la mort la seule force de désintégration et rassurons-nous elle ne nous à pas encore touché !

Changer nos murs pour des voiles légers. On pourra enfin voir qu’on fait partie d’un immense Organisme vivant qui s’appelle la Terre.

La Joie profonde du Verseau

Et c’est tout naturellement qu’on glisse vers cette notion de Joie, même si c’est notre amie Lilith qui nous y amène par un biais assez surprenant !

Lilith 20° Verseau : « En proie au chagrin et à la désillusion, une femme fait face courageusement au vide de son existence. »
Vivre avec force de caractère et intégrité personnelle les épreuves morales que réservent nos relations aux autres.
Cette faculté, comme toute autre, a besoin d’être cultivée.
PLASTICITÉ

Elle est toujours là où on ne l’attend pas, Lilith. Chagrin et désillusion peuvent paraître bien éloignés de la joie et pourtant….

On est en Maison 5, maison de la joie et du plaisir. Mais le 5, c’est également le Pape dans le Tarot de Marseille et la Vacuité dans le Tarot d’Osho. Du coup ça apporte un éclairage supplémentaire à cette Maison.

La Joie n’est pas liée uniquement aux plaisirs charnels et matériels sinon nous, européens, serions au summum de la joie ! En associant vacuité et joie, on enrichit cette notion, on lui donne de la profondeur.

Tout peut être source de joie profonde, du seul fait que nous soyons en vie.

Joie - photo by Rachael Crowe

Cultiver sa Joie intérieure

Peu importe les évènements qui se présentent sur notre chemin, ils sont là pour que nous cultivions la joie intérieure. Celle qui surgit au détour d’un chemin quand un chant d’oiseau nous extirpe de nos préoccupations. Celle qui nous rappelle que nous avons reçu un magnifique cadeau en nous incarnant ici et maintenant.

La joie n’est pas un feu d’artifice, elle n’est pas hystérique. La joie profonde existe quand nous avons choisi de sortir de l’Histoire qu’on se raconte.

La joie va nous guider vers l’émerveillement qu’on a tous connu enfant. Il y aura moins de place pour nous apitoyer, pour être blasé ou désabusé.

A nous de la cultiver, de lui apporter le terreau sur lequel elle va croître. Ca ne se fera pas tout seul et ça ne sert à rien de se presser parce qu’elle se défilera sous la pression. Il faut lui faire de la place en nous dans lequel elle va pouvoir s’exprimer.

Un corps solide pour incarner la Joie

Mais Joie et vacuité ne veulent pas pour autant dire qu’il faut oublier qu’on est des êtres INCARNÉS !

Oui le Verseau est un signe d’Air, mais il est gouverné par Uranus et Saturne. Comme le mois dernier, il est sur le 15ème degré du Capricorne. Petite piqûre de rappel :

Saturne 15° Capricorne : « Dans la cour d’une école, garçons et filles jouent en tenue de sport. »
Le besoin d’activité physique et ludique, notamment durant l’adolescence.
EXERCICE physique

La solitude et la joie sont ressenties parce qu’on a un corps !

La déco (le mental) & l’ambiance (les émotions) sont super importants dans une maison mais il faut bien qu’il y ait la base : des murs, un sol et un toit !

Notre corps, c’est notre maison. On a besoin d’un corps solide pour encaisser les chocs de l’Esprit.

On se doit de l’entretenir pour vivre les chocs émotionnels, notre peur de changer et la pression du monde.

ATTENTION : le laisser aller, ça peut aussi être de se martyriser. Être indifférent ou super exigeant envers notre corps, c’est pareil.

Soyons à l’écoute de ce que notre corps nous dit et pas à ce que nous jugeons ou voulons ! Rendons à notre corps la place qu’il lui revient.

Comment faire ? Simplement baissons le volume de notre apitoiement, de notre intransigeance et/ou de nos dogmatismes.

Notre corps est notre compagnon de route. A nous de l’écouter et de METTRE EN ACTES ce qui doit l’être.

Verseau : Abandonner la sécurité …

Chose rare, et donc notable, le Noeud Nord se trouve exactement sur le même degré et le même signe que le mois dernier. On retrouve donc exactement le même symbole Sabian :

Noeud Nord 26° Cancer : « Un violent orage s’abat sur les luxueuses résidences d’une vallée encaissée. »
Une vague sociale remet en cause certaines valeurs immuables.
Il faut savoir saisir l’occasion, et peut-être subir une métamorphose intérieure, conséquence de la crise que l’on a su accepter comme un défi personnel.
CATHARSIS

En pleine lumière, au milieu du ciel, le Noeud Nord secoue notre complaisance et notre volonté absolue de sécurité.

… pour embrasser sa Solitude.

On a tous tendance à fuir la solitude. Nous confondons solitude et isolement. La Solitude avec un grand S, c’est au final la seule chose qui puisse nous rapprocher de nous. Car on ne cherche pas dans l’autre la validation et l’autorisation à être.

Le seul témoin, le seul référent de nos actes, pensées, émotions, c’est nous et notre voix intérieure.

Intégrer la solitude est une étape essentielle dans la quête de Liberté. Pas la liberté des caprices actuellement en vogue. La Liberté qui permet de ne plus s’empêcher d’être car ça pourrait déplaire à qui (quette si t’en as pas …)

Intégrer vraiment La Solitude nous libère des chaînes de notre auto contemplation et de la peur de l’autre. Et c’est au coeur de cette Solitude qu’on comprendra enfin, au plus profond de nos chairs, que nous ne sommes jamais séparé du Tout. Il est nous, nous sommes lui, depuis toujours et pour toujours !

La Joie profonde émerge alors car elle n’est pas circonstancielle.

Nous devenons la Joie car comme elle nous ne sommes plus dépendants des évènements qui nous entourent.

Nous sommes alors la Joie pure d’être en vie et incarné.

Nouvelle Lune en Verseau, la synthèse.

Au cas où on aurait un doute, la numérologie enfonce un peu plus le clou dans nos petites cervelles. La gematria du 04/02/2019, et bien c’est le 9 !

Et, ô comme c’est étrange, la neuvième lame du Tarot de Marseille c’est : l’Ermite ! Dans le tarot zen d’Osho, si jamais on n’a pas bien compris, c’est la Solitude.

Ce qui peut sembler une dualité, la Solitude qui amène à la connexion au Tout et à la Joie, se retrouve dans la disposition des signes dans les maisons.

Le Bélier, qui correspond à la Maison 1, la création du JE, est dans la Maison 7. Du coup la Balance, qui correspond à la Maison 7, l’ouverture à l’Autre, se retrouve en Maison 1! Tout est inversé.

Allons au delà de l’illusion, au delà des formes. Les opposés ne sont pas en contradiction, au contraire ils nourrissent et donnent de la profondeur.

L’Autre, le Tout n’est pas un danger ! Il permet d’intégrer la richesse et la totalité du signe/être qui lui fait face. Tout comme la Solitude donne de la profondeur à la Joie et à notre connexion au Tout.

Ben voilà, bon cheminement à toutes et tous ce mois-ci, à la rencontre de Vous « m’aime », au coeur de votre Solitude.

Charlie et Sidonie

Laisser un commentaire

seize + dix =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

×

Panier