Temps de lecture : 6 min

Les 3 centres énergétiques ou 3 centres de la Volonté

Quelques petites précisions sur ces trois fameux centres énergétiques de la tradition, en tout cas mon point de vue sur eux. Il y aurait tellement plus à en dire, en relisant l’article je vois les coupes que j’ai du faire pour rester lisible et suffisamment court pour ne pas faire un pavé de 5.0 k mots mais vous avez l’essentiel à vous d’aller plus loin maintenant.

Trois, le chiffre magique par excellence. Le déséquilibre stable !

les trois dan tianOn le retrouve dans l’ Impératrice, la Créativité, les liaisons atomiques de l’eau – H2 O, deux molécules d’hydrogène une molécule d’Oxygène source de la Vie sur Terre, la planète Bleu.
Le symbolisme de ce chiffre est immense, le troisième jour Dieu fit émerger les continent des eaux (os) du dessous, il fit croître l’herbe, les arbres et toutes les plantes, la Terre était née.

D’une manière bien plus pragmatique, ce que nous définissons comme le réel est une matérialisation dans l’espace en trois dimensions x – y – z à savoir larguer (x) hauteur (y) et profondeur (z).

Et puis Trois est la base de toute création, les 3 centres de la volonté, les 3 dantians du Taoisme, les 3 centres énergétiques, les 3 piliers de la franc-maçonnerie, les 3 portes … un classique de tout chemin spirituel.

Le 2 pour accéder au Trois

Ajna (troisième oeil) et le Hara (chakra sacré). Selon les traditions un est plus utilisé, du moins mis en avant que l’autre. Les spiritualistes vont focalisés sur Ajna. Les Chamans, Animistes, Taoiste sur le Hara.

 Ajna,  centre du Voir

chakras ajnaLa vision profonde de l’Ame, la projection de notre être essentiel, une porte très spirituelle. Quelque part il nous détache du monde incarné. Il est la porte vers ou hors de la dualité. Il est la racine de la Vision Uniciste et Holistique.

On pourrait voir, en raccourcissant,  le centre spirituel, Ajna, comme le centre du Père, mais aussi celui du père, le centre énergétique de la morale, du jugement, le centre de la volonté du mental.

Le Hara (terme japonais) ou Svadhisthana

dan tian inferieurLe second est la source du Ki, Qi, le centre du souffle vital, la matrice dont émerge toute chose. Il est Réalisation, Action pure, il n’a pas de jugement et s’affranchis des notions de bien et de mal, Il est la racine de l’Être Un centre très incarné.

Le centre du bas, Hara, puet être lié à La Mère mais aussi à l’animalité, le centre énergétique de l’envie, des désirs, des pulsions, de la culpabilité aussi, Il est le centre de la volonté du corps.

Dans les deux cas une certaines formes de La Volonté s’y exercent, sans être pour autant La Volonté

En fonction de nos préférences, des moments, de ce qu’il y a à vivre, nous travaillons volontiers avec l’un ou avec l’autre.
Au passage je remarque que très rarement dans les traditions anciennes (maintenant on ne parle plus que de lui) il est fait mention du troisième, Anahata, le chakra du coeur, celui qui est au centre des 7 chakras en lien avec l’incarnation, La Porte vers l’extérieur-intérieur, intérieur-extérieur, le négociateur comme je l’appelle 🙂

La dualité du travail sur 2 centres

Il faut choisir ! père ou mère, mental ou corps, nos pulsions ou nos aspirations ?

Selon notre éducations et nos capacités du moments nous mettons en dualité les deux centres énergétiques Hara et Ajna

Notre pensée binaire plaque les deux concepts purement moral de bien et de mal sur un centre ou sur l’autre en fonction de nos conditionnements,

Cela revient à dire qu’une molécule d’hydrogène et mieux que l’autre … ???
« Etonnant non ? »

En somme le fait de mettre en avant un de ces centres, que ce soit volontairement ou pas, va créer à terme un déséquilibre et finir fatalement par aboutir à de la dysharmonie,.. La maladie n’est alors plus très loin.

Dysharmonie = Maladie

Si Ajna est mis en avant le corps est abandonné ou domestiqué, sous contrôle, la pulsion s’étiole et la structure mentale prend le dessus.
Caricatures Ajna : Sartre, Rocard, Jospin

Si le Hara est mis en avant c’est la légèreté, la spiritualité qui s’étiole au profit de la pulsion pour la pulsion, les appétits grandissent à l’extrême c’est une autre forme de folie qui prend le dessus.
Caricatures Hara : la on en a des caisses, DSK, Tapis, le ptit Nico …

Absence de corps ou absence de spiritualité ?

l’un est il plus juste, plus harmonieux, que l’autre ?

Regardons dans nos vies, nos jugements, nos envies, pulsions. ils sont toujours ou du moins très souvent en oppositions :

  • « je veux cette fille » (Higelin) vs « non ! je suis marié et j’aime ma femme ! »
  • « je veux pleeeeein de chaussures » vs  » c’est mal d’exploiter les petits chinois »
  • « j’ai envie de viande » vs  » non je suis végétarien, manger de la viande c’est participer à un carnage »

Vous trouverez en vous même les exemples qui vous vont le mieux.

Si l’un prend le pouvoir, l’autre gronde son mécontentement, jusqu’à l’explosion et si celle ci ne ce produit pas, la mal-à-dit elle permettra l’expression de cette frustration.

Sortir du 2 trouver le 3, L’unité en Nous

Si on ne fait pas le nécessaire travail de se centrer dans le coeur, on se retrouve dans la posture d’un enfant de divorcé, toujours ballotté entre père et mère …
Toujours en train de devoir choisir entre blanc ou noir, Inn ou Yang, voie de la main gauche, voie de la main droite, ou comme dans la carte de l’amoureux.
Par contre laisser couler (Ajna) ou monter (Hara)  les énergies en notre coeur permet de nous recentrer et de laisser les deux centres d’énergies opposés mais complémentaire s’exprimer, s’harmoniser et à travers eux permet l’harmonisation globale.
Cette harmonisation, cet accueil simple des deux forces dans la coupe qu’est le coeur permettra de vivre ça spiritualité au lieu de la laisser dans la classe de la philosophie, du concept. Et p>ermettra d’alléger nos pulsions, de les rendre moins dévastatrices sans pour autant les refuser ou les nier.

Les combats trouvent d’eux même une résolution satisfaisant les deux centres énergétiques :
Ai-je vraiment envie de cette fille, ou simplement de forniquer avec ma femme comme un petit fou ?
Je vais m’acheter une superbe paire de chaussure d’un petit artisan quitte à économiser trois mois pour me la payer
Par respect de la nature et de mon coté omnivore je vais manger de la viande quand j’en ai profondément envie et je vais manger de la viande de très bonne qualité
Les exemples ne sont pas forcément judicieux mais vous me comprendrez

Anahata, lien entre père et mère,

anahata chakra du coeurAnahata, le moyen, le lieu ou nous devenons un Humain, un Adulte,

Le lieu ou si les énergies du bas et du haut s’écoule il n’y a plus de manque, plus de comparaison, plus de doute, nous sommes à ce moment là avec nous même, en nous même relié au Père et à la Mère Cosmique.

Dans cet instant l’enfant humain devient un Etre Humain, ouvert vers l’extérieur-intérieur intérieur-extérieur.

Ce n’est pas un endroit facile, simple oui, facile …

Ce centre est d’une telle simplicité que les deux centres entre lesquels nous avons l’habitude d’être pris en tenaille feront tout pour ne pas perdre cette lutte.

Cette simplicité fait d’elle même disparaitre tout conflit, toute importance, toute rivalité…
Notre ego croit à ce moment là qu’il va mourir et quelque part c’est le cas, il ne sera jamais plus le maître,
il se mettra de lui même au service de sa propre simplicité, au service de l’ensemble de l’Etre.

Anahata c’est le lieu du non-conflit, de la vacuité.

Cette vacuité d’ou nous venons et ou nous retournons … pas après pas, inspire après expire. Le temps n’y a pas de place. Dans Anahata nous sommes notre multitude inter dimensionnelle temporelle et spaciale

Mon nouveau monde n’est pas le même que le votre, mon nouveau Monde n’appartient qu’à moi mais accepte de co-exister avec les vôtres.

La porte des Equinoxes

Chaque année au moment des deux équinoxes 21 Mars et 21 Septembre c’est un moment propice pour à la fois faire la Paix en nous et autour de nous mais c’est aussi le moment propice pour les faire se rencontrer autour d’une table d’un bon verre de vin et les laisser se retrouver comme deux vieux amants qui se faisaient la guerre par oubli réciproque de leur similitude.

La lumière existe grâce à l’ombre et le bas ne s’exprime qu’ avec le haut

Le Féminin, le Masculin, le Yin, le Yang n’existe que par la présence de l’autre autour de lui et en lui

l incal

Note & lien

Certaines illustration viennent des sites Curatio.jp (Dan Tian) & TerrafGen

Naturopathe, Psychothérapeute et Pratiquant de différentes techniques énergétiques depuis plus de 20 ans.
J’anime des conférences / rencontres en essayant d’amener chaque fois un autre regard, une autre manière d’être et de vivre le monde qui nous entoure.
Loin du Mysticisme et du Rationalisme il existe une troisième voie, celle du sourire et de l’harmonie. Un Pragmatisme abstrait pour aimer notre propre paradoxe.

les 3 centres énergétiques

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

×

Panier