Ego, la lutte est finie

Ego, ego es tu lĂ  ? Oui !

Ego je ne veux plus de lutte avec toi ! Ok 🙂

 

Je viens d’avoir quelques mail pendant que j’Ă©crivais le prĂ©cĂ©dent article sur un Ă©ventuel flambage des « zĂ©gos » individuel suite ou pendant le solstice / pleine lune

Alors du coup un petit texte en guise de rĂ©ponse globale 🙂

Le problĂšme n’est pas la flambĂ©e de notre ego, l’ego on en a tous un et dans une certaine mesure c’est lui qui nous permet de vivre, le soucis, si soucis il y a c’est la lutte que l’ego individuel fait en lui mĂȘme et contre lui mĂȘme en se jugeant, en s’auto punissant, en s’attachant Ă  des valeurs, croyances …

le meilleur moyen de sortir de la guerre et de la lutte que veux maintenir ou mettre en place notre ego toto … ce n’est surement pas de rĂ©sister ou de lutter contre lui en s’auto flageollant (jeu de mot mal odorant) mais peut ĂȘtre bien de l’accepter !

Faire la paix avec ces, ses, parties « sombres » « caca », c’est zones d’ombres qui suite au jugement de la morale sont nommĂ©es l’ego… le seul hic c’est que c’est encore et toujours l’ego qui se juge lui mĂȘme, c’est tellement bon



en gros c’est le type qui pendant qu’il mange un cassoulet trouve que ses pets puent mais n’ouvre pas la fenĂȘtre par peur du courant d’air qui va incommoder sa tante habitant Ă  400 km de lĂ  😀

Absurde ? ben oui mais c’est ce qu’on fait tout le temps 🙂

Donc je crois qu’un premier pas vers plus de paix … au lieu de la chercher cette paix et de sortir des pets (voir plus haut), au lieu de ce forcer Ă , d’essayer de …

Ben posons les armes, acceptons notre ego rigolo, arrĂȘtons de lui donner autant d’importance, notre ego n’est ni plus ni moins que le reflet de nos manques, de nos souffrances, de nos tristesses, au final une version maladroite du petit enfant triste au fond de notre coeur.

Acceptons nous tel que nous sommes mĂȘme si ca ne flatte pas …notre ego, mĂȘme si ca ne flatte pas la reprĂ©sentation qu’on nous a appris Ă  avoir de nous mĂȘme, mĂȘme si on a peur de dĂ©cevoir, tromper, tricher, pleurer, crier faite ce que vous voulez ce n’est qu’une partie tellement petite de vous, de nous !

fin lutte ego

Nous sommes tellement plus, que mĂȘme notre imaginaire d’enfant seul et triste (Leo Ferre) n’arrive pas Ă  le conceptualiser

Je crois que c’est ce dernier point qui met Ă  terre le plus surement notre ego, nous pouvons ĂȘtre bien plus que lui !

Regardons d’un peu plus loin, regardons sous un autre angle ce qui nous arrive Ă  nous, pauvre de nous, essayons d’en voir les grandes lignes, acceptons de n’ĂȘtre au final qu’un ĂȘtre vivant (Pigalle – rire et pleurer)

Bises

 

Renaud

Naturopathe, PsychothĂ©rapeute et Pratiquant de diffĂ©rentes techniques Ă©nergĂ©tiques depuis plus de 20 ans. J'anime des confĂ©rences / rencontres en essayant d'amener chaque fois un autre regard, une autre maniĂšre d'ĂȘtre et de vivre le monde qui nous entoure. Loin du Mysticisme et du Rationalisme il existe une troisiĂšme voie, celle du sourire et de l'harmonie. Un Pragmatisme abstrait pour aimer notre propre paradoxe.

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Subscribe  
Me notifier des
×

Panier