Les 5 SAISONS DE L’ÉNERGIE :L'ETE, le SUD, la Terre chamanique. Le point de la RAISON, pas celui de la rationalité. "savoir raison garder". Le pèlerin n'est pas un mystique, ni un rationaliste, il chemine entre deux mondes. C'est la période idéale pour s'affranchir de nos croyances et points de vue pour revenir au réel. Celui de la matière MAIS AUSSI celui de l'abstrait. L'ART DU TRAQUEUR . PRÉSENCE, détermination et honnêteté avec soi pour pouvoir l'appliquer dans le monde.

En tant que « visiteur » vous ne pouvez pas interagir sur le forum. Ne soyez plus passif ! Pour participer CONNEXION / INSCRIPTION.

Nos forums sont tous modérés c’est donc normal que vos publications n’apparaissent pas instantanément.

Le jugement de valeur est plus que mal venu sur notre site et nos forums. D’ailleurs toute position morale sera châtié avec la plus grande fermeté. On peut donner son avis sans pour autant juger…

Lachez vous ! Vous utilisez un pseudo !

Soyez fou : exprimez vous !

Posez vos questions, exposez vos points de vues.

Notifications
Retirer tout

Vive l'AMOUUUUUUUUR


Renaud
Posts: 188
Admin
Début du sujet
(@renaud13)
Vénérable maître
Inscription: Il y a 4 ans

On a essayé d'être contre, ça marche pas, on a essayé de rien dire, de laisser faire, ça marche pas beaucoup mieux, du moins pas sur du long terme, on a essayé d'aller d'en le sens de la marche, de suivre le courant de l'histoire, vu qui fait l'histoire ça promet des lendemain qui chante pas

mais qui a essayé l'Amour ?

Mais d'ailleurs qu'est ce que l'Amour, c'est quoi aimé pour vous ?

Aimer l'autre, aimer ses parents, aimer le monde, aimer soi, aimer le vide, le plein, le trop, le pas assez

c'est quoi Aimer ? c'est quoi aimer ?

De manière corollaire, c'est quoi l'engagement pour vous ?

C'est quoi l'engagement face à l'Esprit, la Voie, La Vie, Dieu, la sauce samouraï et les saintes merguez ?

Et surtout, pour vous, ça implique quoi ?

Répondre
Étiquettes du sujet
11 Réponses
4 Réponse
lorenzo
Auteur
(@laurent)
Inscription: Il y a 4 ans

Jeune Jedi
Posts: 32

@renaud13

A quoi ça sert l'amour ? 

Une question que se posait Edith Piaf en multipliant les conquêtes masculines. Elle en a même fait une chanson avec un de ses derniers amants, il me semble bien. 

Mais c'est quoi l'amour ? 

Le même mot en français décrit une irrésistible attraction biologique, physique et animale comme il s'emploie de la même manière pour décrire la candeur, l'innocence, la devotion, l'extase métaphysique, etc...

Il me semble que même si c'est apparemment un handicap linguistique, pourquoi ne pas le retourner à notre avantage en unissant tous ces aspects à la fois.

On peut conserver toutes les nuances que l'on donne à la définition amour. Telles les différentes appelations de la tradition Grecque. Eros, Agape, Renato et Zazza Napoli.

Pourquoi ne pas mêler excitation physique et abandon à l'Esprit ? Détachement et gourmandise ? Envie de tout et envie de rien ? Aimer autant sa solitude (pas l'isolement) que son compagnon ?

Je ne peux pas définir l'amour. C'est trop vaste. C'est hors définition. Si c'est définissable, démontrable, analysable, c'est de l'amour conditionnel.

Inconditionnel voulant dire : quoi que l'autre fasse, je l'aime. Donc d'expérience, je peux dire que mon inconditionnel, comme l'inconditionnel de beaucoup d'autres a des limites.

Peut être l'amour serait libre ? Donc pas évident du tout à manager pour soi et les autres.

Une origine du mot manager : comment on mène ses chevaux.

Edith avait tout pigé puisqu'elle chantait aussi : mon manège à moi c'est toi ! 

Répondre
HARa aGORA, le forum de La passerelle - Projet la Passerelle
Customer
(@jlien7)
Inscription: Il y a 2 ans

Jedi
Posts: 51

@laurent 

Et carmen ? 

 

"L'amour est enfant de bohême

Il n'a jamais, jamais, connu de loi 

Si tu ne m'aime pas, je t'aime

Et si je t'aime, Prrrrrend gaAArde à toi !!"

 

Répondre
lorenzo
Auteur
(@laurent)
Inscription: Il y a 4 ans

Jeune Jedi
Posts: 32

@jlien7

Exact. On appelle ça un paradoxe ? Il n'y a pas de loi à condition qu'on applique la mienne !

Globalement si on puise dans les chansons, on va trouver toute la gamme des "je t'aime /moi non plus" de la cuirasse. Ma préférée, et j'en finis avec les références de chansons:  "Je ne sais pas où tu commences, tu ne sais pas où je finis". 

Répondre
HARa aGORA, le forum de La passerelle - Projet la Passerelle
Customer
(@meryloutier)
Inscription: Il y a 14 heures

Jeune padawan
Posts: 3

L'amour c'est aimer l'autre inconditionnellement, l'aimer tel qu'il est sans rien exiger de lui. Le véritable amour, c'est aimer pour toujours et être prêt à donner sa vie, à mourir pour l'autre. C'est ce que je crois. Après le vivre, l'expérimenter c'est autre chose, ça demande beaucoup de travail sur soi. J'essaie: il ya une personne que j'aime beaucoup mais qui ne me rend pas cet amour comme je l'aimerais en tout cas. Elle l'ignore je crois mais je sens bien que je suis bien loin sur sa liste. Le positif, c'est que j'apprend le détachement, elle me fait travailler sur-moi même malgré elle, le fait que je n'ai aucune importance...Finalement, elle m'apprends à aimer.

L'amour des arbres, la nature, c'est tellement différent: ils donnent, te réconfortent même si tu es sale, même si tu les pollues avec ton énergie de merde. L'esprit, n'en parlons pas, c'est l'amour avec un grand A. Cherches le et il viendra, jamais il ne te mentira, il,est dur et froid mais il te guidera vers la vérité et la liberté, finalement n'est-ce pas ça l'amour? Ca peut sembler naif, mais c'est mon expérience.

Une des plus belles preuves d'amour que j'ai reçu, c'est un champignon qui me l'a donné. J'ai prit sa vie et en échange il a sauvé la mienne alors qu'il avait le pouvoir de me tuer. Quel humain ferait ça? L'homme n'aime pas et je m'inclut. Nous confondons l'amour et l'attachement. A mon petit niveau je perçois ce qu'est l'amour, j'aperçois la petite lucarne. Alors qu'est-ce que ça doit être?! Certainement terrifiant tellement ça nous dépasse.

Répondre
Arnau
Posts: 58
Customer
(@lecureuildesboisgmail-com)
Jedi
Inscription: Il y a 2 ans

Oui l'Amour est bien difficile à définir (lorsqu'on le considère comme un concept en tout cas). Sinon c'est un sentiment et dans ce cas c'est davantage une histoire de sentir. Cet état d'être en Qabale est la conjonction des trois Sephiroth centrales de l'Arbre : Beauté, Don et Rigueur. Et oui, rigueur ; un amour rigoureux quoi, une force équilibrée par la forme. Sinon c'est du sentimentalisme. Cette union paradoxale des deux côtés de l'Arbre donne naissance au ressenti de la Beauté. Les 3 planètes associées à cette Triade sont pour moi Mars, Jupiter et Saturne, soit les 3 planètes de l'Experience et du temps... Une histoire de Présence donc... et de présent 🎁

Concrètement cela implique quoi demandes-tu... D'être présent dans l'expérience en ce qui me concerne, l'accueillir, en percevoir la Beauté. D'unir la force et la forme, le sentir et le penser, m'impliquer (même si ce n'est qu'en tant que témoin). Aimer la Terre, la Vie, l'Experience, être dans le Flux et dans ce cas l'Amour me traverse comme un Sentiment.

Répondre
2 Réponse
Renaud
Admin
(@renaud13)
Inscription: Il y a 4 ans

Vénérable maître
Posts: 188

@lecureuildesboisgmail-com excellent ça ! Ca me plait beaucoup Beauté, Don et Rigueur

les deux cotés de l'arbre se retrouvant au milieu ... YES

Nagual / Tonal et tierce attention - Ajna / Aja et Anahata et tellement d'autre ternaire qu'on retrouve dans l'Incal ou le diamant chauve (pour ceux qui ont lu des trucs d'énergétiques chinoises)

Répondre
Arnau
Customer
(@lecureuildesboisgmail-com)
Inscription: Il y a 2 ans

Jedi
Posts: 58

@renaud13 oui, il y a aussi le ternaire de C. Rogers qui est pas mal : congruence - empathie - respect inconditionnel.

Après, je continue de beaucoup m'interroger sur ce qu'est l'Amour et n'arrive vraiment pas à bien cerner ce que c'est.

Je trouve que l'amour est trop souvent associé à l'amour vénusien (j'aime, je n'aime pas, toujours une histoire d'auto-contemplation et d'affects mais sûrement une histoire d'Amour). 

J'ai eu la chance de vivre un vrai coup de foudre ; j'arrive à cerner l'empathie ; je sens parfois mon thymus rayonner ; je perçois ce que j'appelle la Beauté (qui est le terme choisi pour Tiphereht d'ailleurs) et je ressens de la gratitude.

Mais l'Amour... ?! J'en arrive à me dire que l'Amour consiste en l'Expérience même d'être incarné dans ce monde dual. Et dans ce cas, étant immergé dans l'Expérience, je ne peux concevoir ce que c'est.

Répondre
HARa aGORA, le forum de La passerelle - Projet la Passerelle
Posts: 74
Moderator
(@lola)
Jedi
Inscription: Il y a 4 ans

C'est marrant, quand j'ai lu ce post, je me suis dit qu'on a réussit à parler sur le forum de sexe avant de parler d'amour. Le sexe a déjà ses bons gros tabous, morales et autres mais je crois que l'amour en a encore plus. Je parle bien de l'amour inconditionnel hein ^^

Je me souviens, il y a looooongtemps, Renaud m'avait dit 2 choses sur l'amour inconditionnel:

"Qu'aimer s'était aimer, totalement, même si l'autre ne nous aime pas, c'est choisir d'aimer quoi que l'autre ressent à notre sujet". Comment vous dire que cette phrase toute simple avait (et continue) à aller à l'opposer de ce que je croyais être aimer. Et ouais comme quoi Florent Pagny il dit pas que des conneries "aimer sans attendre, ne rien faire qu'apprendre et s'en aller".

"Aimer, s'est laisser l'autre être ce qu'il est, même si ça nous rend dingue". Et ça se comprend dans pleins de sens. C'est laisser l'autre être con si c'est ce qu'il veut ou a à vivre. C'est aider l'autre à être libre même si ça nous coute. 

L'amour ça pue le paradoxe, s'est un tout, s'est à la fois un sentiment et je commence à capter aussi que c'est un choix. Et... en écrivant... j'allais écrire que pour l'instant je sais pas ce que s'est aimer car je ne m'aime pas, pas totalement, pas toutes les parties de ce que je suis. Et en écrivant que c'est un choix, je comprends qu'il ne tient qu'à moi de choisir de m'aimer. C'est simple mais c'est pas facile!

Et un dernier truc (pour aujourd'hui) sur le sujet de l'amour, c'est quelque chose que j'expérimente à mes cours de boxe et c'est la piste que j'explore pour sentir "Aimer", sentir "le chemin qui a du coeur". A certains moments du cours, mon prof me dit que pour sortir de la situation, pour trouver, garder, retrouver ma liberté dans l'action qui est en train de se dérouler (et ça inclut aussi de laisser à l'autre sa liberté), la seule chose que je peux faire là c'est suivre le mouvement qui vient du coeur, suivre ma foi vers ma liberté, me battre, agir avec mon coeur. Et souvent quand je bloque, c'est ce qui me permet de sortir de mes limites, de mes impossibles, ce que je calque sur moi et sur l'autre. 

Comme tu dis Renaud, si on essayait l'amour, y a pt'être plus ou autre chose que ce qu'on a bien voulu y voir. Perso, ça m'a permis de pousser un mec de 90 kg prof de boxe et de lui éclater la tête contre un mur (fissure à l'appuie) alors qu'il bloquait tout mon corps contre un mur.. L'amour n'a pas toujours la forme que l'on croit ^^

Répondre
1 Répondre
Renaud
Admin
(@renaud13)
Inscription: Il y a 4 ans

Vénérable maître
Posts: 188

@lola teuteuteu j'ai jamais dit "Aimer, s'est laisser l'autre être ce qu'il est, même si ça nous rend dingue" mais "Aimer, s'est laisser l'autre être ce qu'il a besoin d'être, même si ça nous fais chier"

j'ai un copyright la dessus j'y tiens vu la masse de royalties qu'il me rapporte 😉

excellent la fissure d'amour

et ouais l'Amour rend fort le faible et fragilise le fort, on dirait du Lao Tseu, alors qu'est ce qui va être fissuré chez vous en aimant et qu'est ce qui va se renforcer ...

Pas forcément ce qu'on croit 😊

Répondre
HARa aGORA, le forum de La passerelle - Projet la Passerelle
Posts: 74
Moderator
(@lola)
Jedi
Inscription: Il y a 4 ans

Oups! Mauvaise citation! Et en effet la nuance donne un autre sentiment que j'ai encore bien du mal à capter. 

Là je me dis que aimer, soi, quelqu'un, la vie, une fourmie, un kebab, ça fissure l'image qu'on a de soi, on ne peut pas aimer sans péter le miroir de notre auto-contemplation, sans se mettre vraiment de côté.

Je capte qu'en boxe, si j'y vais avec le coeur, je ne peux pas penser ou agir en fonction de ce que je veux montrer ou cacher, je plonge, je donne ce qui est là, à ce moment là et je suis ce qui se présente. Je dois totalement accepté ce qui vient et laisser sortir de moi ce qui vient aussi. Et en général ça vient bien péter l'image que j'ai de moi et en plus, non, ce qu'on fait ne ressemble pas à un film de kung fu, au contraire, le rendu est plutôt insolite, bizarre, voire ridicule... 

Exemple: lorsqu'on reçoit un coup:

- soit on se rigidifie et on en chie, l'energie, le coup, envoyé par l'autre reste bloqué et irradie sur la partie frappée. Et, en général, c'est notre cuirasse qui répond en retour, l'égo, la suffisance qui réagit. Et on fait des coups assé merdiques, pas du tout fluides, et l'autre nous renvoit ce qu'on vient de lui donner (Aie) parce que l'idée c'est pas une bataille d'égo mais bien un échange.

- Soit, on laisse l'energie se propager dans le corps en l'accompagnant là où elle va. En général, on bouge très bizarrement, on gesticule, on fait des sons bizarres, on peut ramper au sol... Mais en gros, si on laisse circuler ce que l'autre vient de nous donner, ça remet plein de trucs en circulation en dedans. Et si on laisse circuler jusqu'au bout, on peut laisser quelque chose sortir de nous, répondre à l'autre, rentrer dans l'échange.

Je sais que ça paraît éloigner de l'amour mais je me dis que dans le 2° cas, ça ressemble à ce que peut nous faire l'amour si on le laisse rentrer, circuler et sortir... Ca en dit pas plus sur ce que c'est mais peut-être sur ce que ça nous fait et ce que ça peut fissurer/renforcer. 

Répondre
HARa aGORA, le forum de La passerelle - Projet la Passerelle
Posts: 75
 Jane
Moderator
(@jane)
Jedi
Inscription: Il y a 4 ans

Je sais ce que n'est pas l'Amour

mais je ne sais pas ce qu'est l'Amour

La musique peut nous le faire ressentir YOM Rising

La définition de l'Amour est constamment mouvante, c'est du sable ou de l'eau entre nos doigts, on ne peut pas le saisir, c'est lui qui nous saisit pour un instant et passe. Il a mille visage, il est partout et nul part, il est là où on ne l'attend pas

Répondre

HARa-aGORA c’est votre forum. Un lieu qui vous est ouvert pour partager, débattre, échanger vos pensées, vos vécus, interrogations et réflexions. C’est aussi l’occasion pour vous et nous de mieux nous connaitre à travers des échanges directs et pourquoi pas de trouver l’inspiration pour un futur article ou exercice répondant à vos besoins.

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Le billet d'information de La Passerelle

La gazette d'ici même*

×
×

Panier