Les 5 SAISONS DE L’ÉNERGIE : Inter saison de la porte SUD-OUEST (la Mort). RECENTRAGE & conclusions sur la "récolte" Printemps / Eté. L'heure d'un "bilan et perspectives" serein, honnête et pragmatique. Mise à plat des réussites et des échecs, voir l'autre coté de chacun. Aller au delà des illusions. Préparer l'Automne et l'Hiver. Préparer la porte du Feu de Février prochain.

En tant que « visiteur » vous ne pouvez pas interagir sur le forum. Ne soyez plus passif ! Pour participer CONNEXION / INSCRIPTION.

Nos forums sont tous modérés c’est donc normal que vos publications n’apparaissent pas instantanément.

Le jugement de valeur est plus que mal venu sur notre site et nos forums. D’ailleurs toute position morale sera châtié avec la plus grande fermeté. On peut donner son avis sans pour autant juger…

Lachez vous ! Vous utilisez un pseudo !

Soyez fou : exprimez vous !

Posez vos questions, exposez vos points de vues.

Notifications
Retirer tout

Connexion


HARa aGORA, le forum de La passerelle - Projet la Passerelle
Posts: 77
 Jane
Moderator
Début du sujet
(@jane)
Jedi
Inscription: Il y a 4 ans

En tapant dans le moteur de recherche de la Passerelle le mot "connexion", je suis retombée sur un mini post que j'avais fait sur la connexion entre les végétaux et l'imitation qu'on en a fait :

https://projet-lapasserelle.com/les-mysteres-des-connexions-nature-elements/

Franchement, ce dessin est super beau, petite auto-congratulation ! Mais à part ça, je me suis posée la question : "Aujourd'hui, j'aurais envie d'y ajouter quoi à ce post ?"

Je trouve qu'on ne sent pas, dans ce que j'avais écrit, l'abondance de connexions qui se font en permanence tout autour de nous. L'humain a fait un petit pas de retrait pour ne pas être pris dans le flux de ces connexions en portant des "lunettes déformantes" qui gomment la vision de ces liens qui relient tout.

Il en a cependant gardé les chemins, les trames, mais ces chemins ne sont quasi plus empruntés que par de la conscience inorganique. Ça me donne la sensation de chemins froids, bétonnés, en ligne droite, empruntés seulement par nos peurs, nos hontes, nos désirs, nos espoirs etc...comme des autoroutes auxquelles ont aurait enlevé toute vie.

Et si ces chemins de connexion on les re-investissait ? Si au lieu d'y circuler avec un véhicule roulant à 500000km/h on passait à un moyen de locomotion plus lent ? Si on sortait de ces voies rapides pour prendre les chemins vicinaux qui existent en pointillé, qui nous placent au même niveau que tout ce qui existe ? Bien sur c'est vachement moins sécurisant, on a pas une grosse carlingue autour de soi, mais on est quand même bien plus léger aussi !

Et ça demande un effort, on ne va pas se retrouver sur ces chemins de traverse par hasard, on va devoir quitter le confort de cet habitacle moelleux et douillet, se redresser et faire marcher nos corps de lâche. Effort d'y retourner, de ne pas glisser toutes les 5 secondes dans la facilité de l'habitacle rassurant de nos habitudes. On va sentir bien plus les variations de température, un sanglier va pouvoir nous foncer dessus, on va se prendre les pieds dans les racines, le vent va décoiffer nos superbes mises-en-pli, le soleil va nous faire griller la couenne.

Ça va aller beaucoup moins vite en apparence, on sera bien moins secoués par nos affres et les drames de notre vie, mais à mon sens, le voyage sera bien plus sympa, même s'il demande des efforts constants et un lâcher-prise constant pour ne pas nous raccrocher à nos "douces" habitudes.

 

Répondre
2 Réponses
Renaud
Posts: 198
Admin
(@renaud13)
Vénérable maître
Inscription: Il y a 4 ans

Yes, alors comme souvent, tu es la pro pour faire des posts "tout simple" qui passent inaperçue mais qui sont super important. Mais que veux tu tu aurais une toge orange, tu serais indienne, ou tu aurais un nom à la con et une lampe torche dans le dos pour faire aura de sainte je suis sure que les gens t'écouteraient.

Ils comprendraient toujours rien, ne changeraient toujours rien à leur vie mais au moins tu aurais le plaisir de voir plein de "chien à l'arrière de la 304" faire oui oui de la tête

Bon du coup j'ai rédité ton post avec le texte ci dessus

Je suis plus que d'accord avec toi, ca fait le lien avec un penseur socio / philosophique que j'aime bien IVAN ILLITCH pour lequel la vitesse optimale maximale d'une société est la vitesse d'un vélo (pas électrique)

C'est le philosophe ALAIN qui parle aussi de la vitesse et du rapport vitesse / peur et qu'au plus une société va vite au plus elle indique qu'elle a peur ... on devrait acheter des actions chez pampers vu les vitesses qu'on atteint ...

Blague à part je crois qu'on a perverti le chemineur, qu'il soit pélerin ou non, en lui faisant croire que son "travail" son labeur / ouvrage avait une fin nécessaire. On a perverti le plaisir d'arpenter le chemin que celui ci soit spirituel, émotionnel, professionnel ou de randonnée en lui vantant le produit fini au lieu de mettre l'accent sur la beauté de la découverte, l'apprentissage, en somme le déroulement

l'important n'est pas de faire mais d'avoir fini, et si possible d'avoir réussi d'après une grille de réussite. L'important n'est pas d'avoir envie, ou même de juste agir, mais le "qu'est ce que j'obtiens au bout" avec quel trophée / salaire / conjoint / voiture je peux rentrer au bercail et justifier mon harassement (et ma plainte) et ainsi pouvoir me vautrer dans le canap qui est pour de plus en plus de gens le but ultime de leur journée / vie

ils déferlent et défèquent sur les chemins le plus vite possible pour, le plus vite possible, aller se vomir eux même sur leur canapé de médiocrité, payant des fortunes des expériences inutiles pour se faire croire qu'ils ont vécu des trucs alors qu'ils n'ont suivi qu'un pathétique JO de club méRditerranée qui n'a qu'une hâte rentrer chez lui ...

La nature comme nous ne fais rien de gratuit la grosse différence c'est qu'on croit dur comme fer que nous les zommmmmes on est à coté de la nature, qu'elle doit nous zobéir, quelle nous zappartient (un pu comme nos femmes, nos chiens et nos zenfants)

la nature a eu l'intelligence de rendre tout dépend pour que tous s'entraide et communique nous avons eu la stupidité et la suffisance de nous dire que nous on pouvait faire bande à part et nous en extraire

on a crée des systèmes de connexions super nul en vrai puisqu'il suffit de couper un cable pour que 50% de l'internet mondial disparaissent, et ouais notre belle révolution 2.0 tient à un putain de cable et on en est fier !

Il suffit d'une grosse éruption solaire et boum les serveurs de tout un hémisphère qui plante !

Il suffit d'un petit virus et de quelques pucerons sanito-politiques pour que tout ce beau monde s'arrête, redémare et s'arrête à nouveau, sur un coup de sifflet ...

on a fait tout ça pour au final n'être pas plus que des chiens bien dressés...

DRIIIIING c'est l'heure de travailler pour payer ton loyer, pour pouvoir aller boire des coup pour pouvoir rencontrer des gens pour pouvoir baiser un coup, engrosser une pouffe qui te donnera plain des petits toi qui feront tout comme toi sur un...

DRIIIIIIING, oups il est l'heure d'aller manger, regarder le match à la tévè, aller ramoner paulette, faire un cadeau à môman, mettre mon petit costume pour aller à ma petite église avant d'aller à mon petit boulot voir mes petits collègues et obéir à mon petit patron...

DRIIIIIIING il est l'heure de me mettre dans une petite boite mon urne et mon cul, une petite boite en "chaine" ou je met mon vote et mon ame, une dernière bière pour la route, c'est l'heure d'y habiter d'ailleur dans cette dernière bière pour la route !

Peut être que si on vit moins vite on sera plus présent, on ira moins loin dans la connerie et on se dira que tout ceci est bien charmant avant de s'en aller en pétant ou en rotant en fonction de l'envie du moment

 

Répondre
HARa aGORA, le forum de La passerelle - Projet la Passerelle
Posts: 78
Moderator
(@lola)
Jedi
Inscription: Il y a 4 ans

Un truc tout bête la semaine dernière, sur ma terrasse à fumer une clope et à un moment j'ai pu observé comment tout était connecté. La brise du vent, le mouvement des feuilles de mon citronnier, les cigales, les oiseaux, le bruits des herbes hautes, la lumière, la chaleur, chacun de leur vibration se répondait, une sorte d'unité de la pluralité des vibrations que s'accordaient ensemble.. C'était chouette 🙂 

Et en lisant ton post Jane, une partie en moi se demande si j'ai vibrer moi aussi, si je me suis connecté? Question de merde hein! Si je l'ai vu c'est que OUI ^^. Haaaaaa c'est simple!

Répondre

HARa-aGORA c’est votre forum. Un lieu qui vous est ouvert pour partager, débattre, échanger vos pensées, vos vécus, interrogations et réflexions. C’est aussi l’occasion pour vous et nous de mieux nous connaitre à travers des échanges directs et pourquoi pas de trouver l’inspiration pour un futur article ou exercice répondant à vos besoins.

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Le billet d'information de La Passerelle

La gazette d'ici même*

×
×

Panier