Voyager c’est entendre une autre musique

Qui dit vacances dit, pour pas mal d’entre nous, voyage, déplacement, du coup pof une semaine de 7zike sur le thème du voyage s’impose, non ? Mais de quoi on parle quand on dit voyage ? Un déplacement pour le minimum, mais de quel style ? Certains aiment partir à l’autre bout du monde, d’autres vont juste voir de la famille, des copains, une petite minorité voyage assis en ouvrant un livre, en fermant les yeux et en ouvrant les oreilles et le coeur aussi parfois. L’essentiel, c’est son étymologie, est de suivre une voie, un chemin.

Voyage, voyage, plus loin au delà …

Non je ne vous la sélectionnerai pas, trop facile. Voilà un thème qui nous fait nous arracher les cheveux ! Je crois que quasi tous les artistes ont au moins un morceau sur le voyage, la fuite, qui est une forme de voyage, ou le retour. Chaque voyage quel qu’il soit est potentiellement initiatique. Pas tellement dans le fait de rencontrer d’autres cultures, fonctionnements et autres, mais plus dans l’inconfort, le changement qu’il nous demande d’opérer en nous.

Au passage on va faire un peu de pub à une amie grande bourlingueuse, en photo la musicienne Delia Delphin, à découvrir !

Pour ceux qui croient encore que voyager c’est partir loin géographiquement, et ainsi dépenser un max de carburant, favoriser des sociétés touristiques exploitant la misère des uns pour faire croire aux autres qu’ils sont super riches, j’ai envie de vous proposer deux types de voyages, qui vont vous dépayser et pas vous coûter grand chose.

Idée de voyage numéro 1 : Vous prenez un carton et vous allez habiter en face de chez vous … vous allez voir c’est radical. Une option apparemment plus souple, vous allez dans un centre d’orthopédie et vous louez un fauteuil roulant… 15 jours là dedans comme si vous aviez les jambes immobilisées et vous verrez, on voit le monde vraiment autrement. Bon ok, je comprends que vous soyez un peu réticents, et puis ça demande des efforts alors…

Idée de voyage numéro 2 : En vacances, qui vient de vacare, Être libre, oisif, vide et disponible, on n’a pas forcément envie de faire des tonnes d’efforts. Vous allez être servi. Juste installez vous dans un fauteuil et faites … RIEN ! Vraiment rien, à la rigueur mettez de la musique et juste soyez disponible, aux odeurs, à vos envies, vos pensées, les vivants autour de vous. Soyez disponible sans juger, sans attentes… Dépaysement garanti !

SUNDAY, le premier jour de l’histoire à être vaqué

La Nationale 7 – le mythe

 

Nos vacances modernes commencent par là, une route synonyme pour mes grands parents de dépaysement, de farniente, soleil, plaisir. C’est le beau Charles, pas de Gaulle mais Trenet, qui nous ballade le long de cette route mythique allant de Paris à Menton. Nous sommes en 1936, ce sont les premiers congés payés, 15 jours dans l’année, et les accords de Matignon fixant les conventions collectives, sujets à débat actuellement. L’exode vers le Sud commence …

Nous sommes 80 ans plus tard, la Nationale 7 de Monsieur Trenet est devenue l’autoroute A77, la fiesta et les sourires sont amoindris par les bouchons à Lyon, Valence, Montélimar et bien sûr Lançon de Provence. Mr Trigano, ses tentes et ses villages de vacances ont fait long feu. La liesse populaire est devenu une injonction « panurgistique » : Il faut partir (quand on est ) en vacances ! 

Lundi

Angelo Branduardi – Va où le vent te mène

Mardi

Edgard de L’Est – L’Orient (1995)

Bon mais on va où alors ? Angelo Branduardi a LA réponse, Va où le vent te mène ! Va ! Et ouais, c’est le Lion des Baux qui ouvre la semaine et nous donne la réponse à pas mal de questions. J’aurais pu mettre Noir Désir « Le Vent nous portera » mais je suis sûre que vous êtes moins nombreux à siffloter Branduardi que Canta, donc … Alors où c’est qu’on va ? Quelle importance au final, rappelez vous, voyager c’est suivre un chemin et l’important ce n’est pas où va le chemin mais bien de suivre, d’arpenter et d’aimer ce chemin.

Bon mais faut choisir, gauche, droite, en dessous, au dessus, perso je vous déconseille le Sud au vu de l’accueil médiocre que la plupart de mes con-génères font au touriste en goguette … Allo Edgard, c’est un pote à moi, t’irais où toi en vacances ? A l’Est ! En Orient boire du thé et manger des dattes ! C’est pas con, à avoir chaud autant le faire pour de bon, et puis j’ai en mémoire des vacances sur le Nil, ouais style Agatha Christie … Tout le monde voulait m’acheter … Va savoir pourquoi ?

Mercredi

Iggy Pop – The Passenger (1977)

Jeudi

L’Affaire Luis Trio – Loin

Ayé ! On y est, on commence à s’installer, à prendre nos aises, se détendre et … s’emmerder ! Et ouais ! On s’aperçoit qu’en fait ce qu’on aime surtout c’est bouger, faire des trucs ! Alors comme on est un peu con et qu’on cède facilement à notre côté sédentaire, on bouge pas mais on va dans des musées, voir des trucs, faire des machins, suivre des cours de Happy Yoga – Kiss miss – en sachant que dès qu’on rentrera on ne les fera plus. Ou alors on s’inscrit à des cours de Kitesurf ! Génial ça ! Oui mais voilà, tu habites Sucy en Brie et le Kite tu en referas plus jamais de ta vie ! Et comment dire que une semaine de cours ou rien, c’est à peu près pareil … 

On pourrait faire plus simple et juste accepter d’être des passagers ! Et ouais, la transition de folie pour un de mes morceaux fétiches du rock avec celui qui vient d’ailleurs et qui va plus loin, Iggy PoP

Hélas tout ça nous met le coeur morose, en plus hier soir quand vous avez voulu faire discretos une pipe à votre mec pendant la soirée mousse du camping … une grosse pouffe avait déjà pris votre place. Et ouais c’est pas cool, fallait pas attendre la troisième Tequila Gin Vodka pour plonger !  Alors ce jeudi, le coeur lourd et la bouche âpre, on écoute l’Affaire Luis Trio, un morceau bien moins connu, bien plus tristounet que Chic planète, et on se prend à avoir envie d’être LOIN !

…Dredi

Gojira ! From Mars To Sirius

…medi

Led Zeppelin – Stairway to Heaven… Excellent Wayne !

LOIN ! Plus loin que la nuit et le jour ! Voyage voyage ! Non di diou ! Désir lâche moi la tête s’te plait ! Bon vous avez envie d’aller plus loin que le camping des flots bleus, plus loin que l’Orient et cette foutue Nationale 7 ? Suivez les Flying Wales de cet excellent album de ce sublime groupe de Metal Lumineux qu’est GOJIRA ! Ouais j’avoue je suis grave fan – en plus j ai rencontré mon chéri pendant la tournée de cet album alors bon – Allez, décollage immédiat pour SIRIUS ! On quitte Mars, notre voie lactée, un chemin elle aussi, et on fonce à 8.6 années lumières de la bite de votre mec, on arrête les conflits et les petites mesquineries, en route pour la grande aventure ! 

Voilà vous y êtes, tout est Luxe, Calme et Volupté, autour de vous l’Uni-Vert est semblable au tableau de Matisse. Lumineux, d’une douceur inégalée, la sérénité vous envahit… Doucement vous sentez vos cogitations intérieures s’effacer, se dissoudre dans la lumière environnante. Votre corps maintenant oublie la gravité, délaisse ses tensions, votre coeur n’a plus d’attente ni d’espoir, la Sagesse simple et infinie de la vie vous submerge. Dieu que tout cela est bon … Tendez l’oreille, un grain de sable semble pointer le bout de son grattement … Garth vient de foutre… Starway to heaven bien sûr !

Excellent Wayne ! 

 

 

Voyager c’est entendre une autre musique

Charlie

Comme quoi derrière un profil très NSFW (not safe for work en gros + 18 ans) peut se cacher quelques neurones et un grand coeur peut se dissimuler derrière un "gros" cul ! Et si on s'amusait à être tout ?

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Subscribe  
Me notifier des
×

Panier