• Post last modified:12 février 2019
  • Post comments:0 commentaire
  • Post author:

Je m'enregistre en jouant au piano, en improvisant. Une carte sert d'inspiration. Une carte de tarot qui parle d'ajournement. Je regarde la carte. Je ne réfléchis pas. Je ne sais pas ce que les doigts vont jouer. Je capte quelque chose. Un mélange de réflexe acquis et de gestes au hasard produisent une trame harmonique un peu floue et épaisse et mouvementée. Des notes isolées émergent. Je crois maintenant, une bonne heure après avoir joué, que c'est le gris de la carte qui a influencé la musique. Cela allait plutôt bien jusqu'au moment où je me suis vu gêné d'avoir lâché un groupe de notes dissonantes. Pas dans l'axe que j'avais prévu. Et la magie n'y était plus. J'ai fini l'impro dans un mélange étrange de contrôle pas vraiment contrôlé. J'aime bien l’atterrissage après un passage de turbulences non autorisées par le monde de la musique et télérama ( une partie de mon esprit ).

La gazette d'ici même*

Abonnez-vous à notre billet d'information

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

×
×

Panier