La Repression – Roi d’épée. Art du traqueur ou dogmatisme ?

Le Tarot n'a pas de morale. Les tarots sont des outils d'informations, des supports c'est nous qui plaquons sur elles un sens ou un dogme. C'est nous qui animons ces bouts de cartons plus ou moins enluminés. LA REPRESSION du mental, ou le ROI D'EPEE dans le Tarot de Marseille font parties de ces cartes "qui font peur". Dans le TAO, tout comme dans le Chamanisme qui est son origine, rien n'est blanc ou noir. Les notions de bien et de mal sont des rajouts très récents qui n'ont dans l'initiation pas d'autres utilités que classifier et limiter l'enseignement possible d'une lame de tarot, archétype d'un type d'expérience existentiel. Pour la carte du tarot d'Osho LA REPRESSION nous avons, comme…

0 commentaire

La Voie du non-attachement, une révolution radicale

Cette semaine je vous lis le chapitre Une révolution radicale, dans La voie du non attachement, de V.R. Dhiravamsa. Un ouvrage passionnant car dedans, on trouve de quoi nourrir à la fois son esprit et sa pratique ! Le chapitre que je vous lis, donc, s'intitule La Révolution radicale, et il porte bien son nom ! Car s'engager sur la voie du non-attachement, c'est une révolution radicale et complète de notre manière d'agir, d'être et de penser. Une nouvelle façon d'être au monde, une transformation radicale et profonde de tout notre système cognitif ! La voie du non-attachement est un livre dense et riche, et je pense que je vais rester quelques semaines dessus, car on touche à des points…

0 commentaire

Le chat, sous un arbre couché

Il passe dans le petit bout de jardin sous nos fenêtres, A son rythme il se déplace,Sans jamais vraiment prendre garde à notre présence.Nous sommes sur son terrain de vie,Il y passait bien avant qu'on s'installe.Il aime à dormir contre le tronc du cyprès,Maitre de la détente pour qui sait l'écouter.Fort souvent d'une lenteur extrême,Il a des fulgurances surprenantes et rares.D'une détente on le vit bondir,Et croquer une tourterelle un peu trop lente. On l'a surnommé Kevin...Souvent se dessine un immense point d'interrogation,Au fond de ses yeux de matou bourlingueur.Pas très futé ?C'est pas faux ! Mais il a la sagesse de celui qui a vécu mille et une vieMaitre dans l'Art de refuser le combat,On l'a vu user d'une…

0 commentaire

Vous patienterez bien en musique ?

Je pourrais créer de la musique d’ascenseur pour patienter. Alors je répondrais à la définition originelle du mot patience qui signifie : endurer une épreuve ! Je préfère une autre définition qui nous dit : la tranquillité avec laquelle on attend ce qui tarde. Quand j'écoute de la musique, j'attends le grand silence qui viendra après les sons. Je crois qu'il y a cette attente d'un grand tout où l'on plongera avec délice un certain jour. Un bain en dehors du temps et de l'espace que l'on connait bien. Que nous connaissons en essence. Mais que pourtant on croit avoir oublié. La musique nous reconnecte à cette sensation. Improviser sur le thème de la patience, c'est tenter de transcrire un…

1 commentaire

La Patience, un pas intérieur vers l’humilité

"La patience, c'est notre grande vertu, c'est notre drame aussi. Un jour, nous ne serons plus patients. Alors, tout s'éclairera et nous dormirons longtemps et nous jouirons comme des enfants. Tu m'as refait, enfant... " J'adore mélanger les genres et cette semaine, le hasard et le tarot d'Osho me gâtent. Les paroles d'une des plus belles chansons d'amour de la variété française, Lorsque tu me liras de Léo Ferré, associées à l'une des vertus majeures de l'enseignement ZEN : la patience ! LA PATIENCE, ou le 7 des Bâtons, repose, comme la semaine dernière avec LE RALENTISSEMENT, sur l'incarnation, la maîtrise du Physique et donc le chakra racine, mais aussi sur le TEMPO, le rythme de La Vie. Vous noterez…

0 commentaire
La marquise d’O ou l’innocence perdue
Photo by Julian Hanslmaier

La marquise d’O ou l’innocence perdue

Cette semaine c'est la nouvelle La Marquise d'O, d'Heinrich Von Kleist, qui s'est présentée. Ecrite en 1808, cette nouvelle parle d'innocence perdue, de la honte qui en découle, et des relations conflictuelles entre parents et enfants. Quelques mots sur l'histoire La Marquise d'O est veuve, mère de deux enfants, et c'est la fille du commandant Lorenzo von G et de la colonelle Frau von G. C'est la guerre, et lors de la mise à sac de sa ville, la marquise d'O est sauvée d'un groupe de soldats par un officier russe, le comte F, qui sitôt après profite de ce qu'elle s'évanouit pour la violer et la mettre en cloque au passage. Quand, quelque temps plus tard elle découvre sa…

0 commentaire

L’eau au cœur de nos vies

Bon, on le sait tous, l'eau est un élément indispensable à l'apparition de la vie sur notre planète. Sans eau point de micro-organismes. Et sans ces micro-organismes, point de macro-organismes, dont l'être humain ! Et c'est justement de celui-là dont j'ai envie de vous parler et de ses rapports parfois difficiles avec l'élément liquide.... H2O = la vie Bien sur, on est tous conscients de l'importance extrême de cet élément. Mais ça se résume souvent à une belle idée. Plus fréquemment, on la considère comme un du, comme un fait, comme une évidence. On l'adore quand c'est l'été et qu'on va se dorer la pilule sur une plage de sable fin. On l'aime aussi beaucoup quand on est pécheur !…

3 commentaires

Vite ou pas vite : à quelle allure je chante ma chanson ?

Ralentir ou accélérer ou bien maintenir le tempo ? That is the question ! Adopter son geste musical sur la pulsation naturelle qui se présente. De la même manière que j'ajuste mes pas après avoir posé une intention pour me diriger quelque part. Car tout dans la vie est rythme. Pour citer Michael Jackson : "Ne précipitez jamais une émotion , tout dans la vie a un rythme , ce sont les pauses et les silences qui disent la vérité". Quoi de plus naturel que deux percussionnistes pour évoquer les variations de rythme et les variations de vitesse d'une pulsation? L'idée du jour, c'est de confronter une percussion qui matérialise la pulsation (tout en ayant le droit de ralentir et…

0 commentaire

Le Ralentissement, adapter son rythme à ce qui doit être.

Le Ralentissement du tarot d'Osho, ou le cavalier des Bâtons, est une de ces étapes du Tarot où le doute peut envahir l'étudiant. Faut-il avancer moins vite ? Plus vite ? Dois-je courir ou m'arrêter ? Les tarots, comme beaucoup de "livres" émanant de la sagesse ancienne, ne sont jamais aussi tranchés et encore moins binaires. Le bien et le mal sont des notions conjoncturelles. Le concept même d'erreur n'existe pas sur le chemin de la sagesse. Donc bien au delà des apparences, et comme chaque fois avec le Cavalier, nous sommes dans une période de transition. Le cavalier des Bâtons, ou le Ralentissement du Tarot Zen, nous demande de changer notre rythme habituel bien plus qu'accélérer ou ralentir. N'oublions…

0 commentaire
L’ingénu, de Voltaire : un regard neuf sur nos vies
Photo by Nine Köpfer

L’ingénu, de Voltaire : un regard neuf sur nos vies

La lecture de cette semaine, L'Ingénu de Voltaire, nous invite à jeter un regard neuf sur nos vies. On poursuit l'invitation à l'Aventure de lundi. En voyant nos vies avec un regard neuf et candide, on peut faire de nos vies d’incroyables aventures. Les choses et les gens ne sont plus des faits, à nouveau ils existent, et à nouveau on peut être surpris. L'Ingénu, de Voltaire : un regard critique sur la société française L'Ingénu, écrit en 1767, fait partie des contes philosophiques de Voltaire, dans la lignée des Candide, Zadig, etc.. Ce conte philosophique raconte les aventures d'un Huron - un indien du Canada - en France. Le brave sauvage, ben oui, les indiens d’Amérique, à l'époque, c'était…

0 commentaire
×
×

Panier