Temps de lecture : 1 min

Je pourrais créer de la musique d’ascenseur pour patienter. Alors je répondrais à la définition originelle du mot patience qui signifie : endurer une épreuve ! Je préfère une autre définition qui nous dit : la tranquillité avec laquelle on attend ce qui tarde.

Quand j’écoute de la musique, j’attends le grand silence qui viendra après les sons.

Je crois qu’il y a cette attente d’un grand tout où l’on plongera avec délice un certain jour. Un bain en dehors du temps et de l’espace que l’on connait bien. Que nous connaissons en essence. Mais que pourtant on croit avoir oublié. La musique nous reconnecte à cette sensation. Improviser sur le thème de la patience, c’est tenter de transcrire un sentiment d’attente et de tranquillité. Mettre en note cette impression particulière d’être actif dans le passif. De construire sans construire. Quels moments significatifs de notre existence que ceux où nous devons patienter! C’est des chances qui nous sont données de travailler sur nous-mêmes. Des moments à méditer. Dans l’Evangile on nous dit : Possédez-vous par la patience. Cela veut dire que l’on peut arriver à évertuer le meilleur de soi si on a pris l’habitude de savoir patienter. C’est une habitude de stabilisation des choses. Un pas après un pas. C’est deux accords majeurs qui posent et reposent leurs empreintes. Puis à un moment, grâce à cette persévérance, arrive un petit mouvement de valse. C’est une récompense joyeuse à la stabilité mise en oeuvre.


A partir de la carte du tarot d’Osho, la patience, une impro au piano

Mise en page du contenu

Cet article a 1 commentaire

  1. Joli. Savoureux, délicieux. Merci

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous patienterez bien en musique ?
×

Panier

9 Partages
Tweetez
Enregistrer
Partagez9