• Post last modified:19 juin 2020
  • Post comments:0 commentaire
  • Post author:

La du 21 Juin 2020 dans le signe du cancer marque aussi le solstice d’été et le moment de la grande bascule énergétique avec l’inversion des polarités. Le Yang est arrivé à son maximum, et la seule chose qu’il puisse faire à présent c’est redescendre laissant la place à la montée de l’énergie Yin. L’action tonal, concrète, la force centrifuge (YANG) arrive à son paroxysme et laissera la place, dés le 22 juin, à la force centripète, YIN, l’action abstraite, L’INTENTION.

Au niveau des astres, c’est pareil, il y a une bascule qui s’opère. Le Soleil, la Lune et Mercure ont franchi la barrière invisible des Noeuds Lunaires, qui, depuis 4 mois, marquait la séparation entre le vide et le plein. 

Le pas est sauté, le mur est franchi. Le mur de nos impossibles, le mur de brouillard de notre folie, celui de la perception également. Il est grand temps de mettre l’ au coeur de nos actions pour incarner la mutation inévitable.

Nouvelle lune & solstice d’été 2020 : la mue

La Lune, le Soleil et Mercure, les planètes les plus personnelles, sont en route vers la Maison 1. Va-t-on changer de spire ? Transformer profondément ce qu’on croyait être, arrêter de paraître pour enfin Être notre totalité ? Ou va-t-on recommencer exactement la même histoire ?

Inéluctablement, on se dirige vers un nouveau cycle. Le train est lancé, on ne peut plus reculer. Nous avons atteint un point de non retour, que ce soit au niveau individuel, familial, collectif, régional et même en tant qu’espèce.

Il suffit de réellement ouvrir nos yeux et de bien vouloir VOIR le monde autour de nous pour comprendre l’amplitude de la mue qu’il y a à faire. Qu’on le veuille ou non plus rien ne pourra être comme avant. Ni individuellement, ni collectivement.

Même si nous nous efforçons à vouloir le croire, même si nous essayons, comme un patient amputé d’une jambe ou atteint d’un cancer, d’exister “comme avant”, le fait est que la “maladie” est bien installée. Individuellement et collectivement nous nous sommes trop avancés dans la dégradation climatique pour fonctionner exactement de la même manière.

Ce solstice d’été et la nouvelle lune du 21 juin qui le porte proposent trois orientations différentes à l’humain et à l’humanité entière :

  1. Choisir de faire l’autruche et agir comme si de rien n’était, ce qui n’empêchera rien.
  2. Accélérer notre folie individuelle et collective, histoire que le mur arrive plus vite.
  3. Ou tenter l’exploit du changement de direction radical et utiliser les outils fournis par notre histoire personnelle, individuelle ou collective, pour relever ce défi gigantesque.

Malgré nos croyances et nos affinités, aucun de ces choix n’est meilleur que l’autre. La Lune, la Terre, La Vie ont le temps. Juste, il faut faire un choix et agir en fonction de celui-ci.

Maison 11 – Quelle direction ?

La nouvelle lune a lieu à 0° , à la toute fin de la Maison 11. On profite donc à la fois de la pleine puissance du signe du et de la quintessence de la Maison 11. En astrologie nous nommons la maison 11, maison de la direction, de l’intention qu’on donne à notre vie. C’est d’autant plus renforcé par la conjonction Lune/Soleil avec le Nœud Nord, qui indique également la direction d’évolution.

Alors, on évolue, on se transforme ? Ou on refuse tout changement, préférant la sécurité étouffante du connu au risque de l’inconnu ?

Regardez un instant le Symbole Sabian du 0° Cancer :

A bord d’un navire les marins amènent les couleurs et hissent un nouveau drapeau.

Acte symbolique signifiant un changement radical d’obédience. Point de non retour.

RÉORIENTATION FONDAMENTALE

Prendre le risque d’ouvrir

Il est encore temps, avant de passer dans la Maison 12, de lâcher nos dernières peaux. Le Cancer nous parle de nos protections. Elles ont étés utiles et même indispensables à une époque, mais nous devons les faire évoluer. La carapace qui nous protégeait est devenue trop étroite. Si on n’ose pas s’ouvrir, si on ne prend pas le risque d’aimer, de se montrer, de faire confiance, nous finirons bouffés par nos cuirasses, de tristes coquilles vides qui font semblant d’être vivantes.

Ce saut dans le vide, ce pas vers l’ouverture, le lâcher-prise, personne ne peut le faire pour nous. Personne ne peut nous tenir la main non plus. Peut-être qu’on n’y survivra pas. Peut-être. Mais si on ne fait pas ce saut, nous sommes certains de finir desséchés.

Alors, quelle option choisissons-nous ? Une mort lente avec une existence vide de sens, où la cuirasse a pris le contrôle, asséchant les cœurs et bâillonnant la vie ? Ou prendrons-nous le risque d’ouvrir et de faire notre mue ?

De l’autre côté de la porte des Nœuds Lunaires, MERCURE sautille au cœur du CANCER et de la Maison 12. Il nous rappelle que LE MONDE peut être un jeu, et que nos émotions qui semblent si insurmontables ne sont que des informations de perception. Il nous rappelle, même au cœur de la plus puissante des tempêtes émotionnelles, que tout ce qu’on vit ne dépend que de la position du point d’assemblage. Et vous savez quoi ? Il bouge, ce point d’assemblage ! Sauf si on le fixe par peur…

Vénus et Lune, harmoniser les deux aspects du féminin

Dans le thème de cette nouvelle lune du 21 juin 2020 la Lune ferme la maison 11 à 0° CANCER alors que Vénus à 5° Gémeaux, elle, en marque le début. Parfait pour un équinoxe d’été qui voit la bascule entre deux forces apparemment opposées mais complémentaires dans la dynamique globale du vivant. La Maison de l’intention, de la direction qu’on donne à nos vies est donc encadrée par les deux aspects de notre part féminine qui peuvent sembler opposés.

Lire aussi :   J'ai demandé à la LUNE, arcane 18 - Tarot & méditation

Rappelons-nous toujours qu’on peut unir les contraires et assembler différents plans d’existence. On peut choisir une vision globale et intégrer toutes les facettes au lieu de se limiter à une vision binaire du monde et de nous-même.

  • La Lune : notre besoin d’appartenir à une famille, à un groupe. C’est notre part émotionnelle. Elle a trait à l’empathie. Symboliquement c’est l’archétype de la maman, la fidélité.
  • Vénus : notre besoin de ne pas appartenir car on se suffit à soi-même. C’est la découverte de notre propre valeur au travers du plaisir. Symboliquement c’est la putain, la femme “libre”.

Réunir la maman et la putain 

Et si on réconciliait en nous la maman et la putain, le bon père de famille et le tombeur de ces dames ? L’un n’exclut pas l’autre. Il n’y a pas un âge pour le plaisir et un âge pour appartenir. Il n’y a pas à renoncer à l’un pour accéder à l’autre. On peut faire le choix de la totalité.

yin-yang-tao-wu-shi

Si on choisit d’additionner au lieu d’opposer les deux faces de cette pièce, on peut percevoir leur profondeur :

  • Lune : Notre besoin d’appartenir est illusoire parce que nous appartenons déjà à la vie. Nous sommes une part indispensable et pourtant insignifiante du grand Tout. Nous ne sommes pas obligés de nous vautrer dans notre émotionnel pour nous sentir vivant, juste le laisser s’exprimer et ne pas s’y attacher.
  • Vénus : Nous pouvons goûter au plaisir d’être en vie, d’être incarné, sans besoin ou refus de posséder. Aimer ne repose pas sur l’amour que l’on reçoit. Nous avons une valeur du seul fait d’exister. Nous n’avons rien à prouver. Nous pouvons Voir la splendeur du monde et nous y inclure.

Bien sûr nous sommes libres de ne pas unir YIN et YANG / Maman et Putain. On peut donc entrer en résistance et faire des caprices. Vénus névrosée fait ça très bien. On peut aussi s’attacher à ce qui a été et décider d’aller contre le changement qui est la base de la vie. La Lune névrotique assure grave de ce coté-là. Les deux aspects du féminin peuvent se liguer pour alimenter notre refus de muer et renforcer notre auto-contemplation, notre volonté d’être “aimé” et s’entêter à suivre une direction qui va droit dans le mur.

Mais n’oublions pas que la quantité et la qualité de l’énergie nécessaire pour se rendre malheureux est exactement la même que celle pour créer son bonheur.

Dans cette Nouvelle Lune, vous aurez besoin d’exactement les mêmes efforts pour payer le prix de vos caprices et oppositions ou pour mettre en place la mue inévitable. Seuls nos choix quotidiens, individuels et collectifs déterminerons ce qui sera au-delà du mur de notre folie, au-delà du mur des Nœuds Lunaires.

Les maitres des clés : Uranus et le

Bien que la Nouvelle Lune ait lieu au tout début du Cancer, le signe du Verseau et la planète associée, Uranus, sont très présents. Bizarre ? Pas tant que ça. Voici quelques clés astro qui expliquent l’importance d’Uranus et du Verseau ce mois-ci.

  • la Nouvelle Lune a lieu en Maison 11, Maison de la direction, en analogie avec le Verseau et Uranus.
  • Uranus trône en plein Milieu du Ciel, avec un magnifique semi-sextile avec Chiron, siège de notre douleur fondatrice et clé de notre porte vers “nous m’aime”
  • Saturne est à 0° Verseau (donc toute la puissance du signe, avec sa planète en domicile)

Le Verseau et Uranus nous parlent de changement, de révolution, de transformation profonde, mais aussi de l’Intention, histoire de marquer encore un peu plus le trait déjà très présent avec la Nouvelle Lune en Maison 11.

Solstice d'été & nouvelle lune, Je/Nous : Intention action mutation - Projet la Passerelle

Uranus et le VERSEAU nous enseignent qu’au final, la seule chose qui compte c’est l’INTENTION. Peu importe ce que je fais, si je le fais sans aucune Intention. Peu importe les transformations, si aucun fond, aucune intention ne les portent.

Aujourd’hui plus que jamais, il est temps de choisir l’Intention qui porte nos vies et nos actes.

Les 3 voies possibles

  • Se mettre totalement au service de la forme. Partir en quête de réalisations matérielles, se rassurer en possédant encore plus, en étant encore plus parfait, en cherchant l’originalité à tout crin pour qu’on nous remarque. Mettre toute son énergie au service de son ego, venger notre histoire personnelle. 
  • On peut choisir de se mettre totalement au service du fond. Délaisser le monde matériel et chercher l’illumination, devenir pur esprit, nier son ego et son histoire personnelle, fuir toute contrainte car seule compte la liberté de l’esprit. 
  • Il existe une 3eme voie, mettre la forme au service du fond. Marier ce qui semble contraire et intégrer en nous le paradoxe. Ne pas chercher à “tuer” l’ego mais au contraire, le mettre au service du Soi. Se servir de notre histoire personnelle en ne lui accordant pourtant aucune importance. 

A quelle Intention nous accrocherons-nous ? Le train avance, c’est maintenant qu’il faut sauter dans le wagon qui va dans la direction voulue. 

La vie est mortelle : Mars en Maison 8

Un autre aspect simplement essentiel de ce thème, c’est Mars en Maison 8, la pointe du grand triangle formé par Lune-Soleil-Nœud Nord en Maison 11 et le Nœud Sud en Maison 5. Mars est conjoint à Neptune dans le en Maison 8, et ils sont en sextile avec Pluton et Jupiter en Capricorne et avec Saturne en Verseau, en Maison 6.

Lire aussi :   Nouvelle lune en Verseau - Incarner l'abstrait - 24 janvier 20

Ils nous parlent de notre rapport à la , à la sexualité, à l’Amour inconditionnel, ces forces si puissantes qu’elles sont capables de nous transformer en profondeur.

Notre manière d’agir est totalement conditionnée par notre façon d’appréhender ces forces qui nous relient à nos profondeurs.

Quel est mon rapport à la Mort ?

  1. La peur de la Mort bloque toute action. 
    Renforcé par Neptune : Je me dilue et je me fuis.
    Renforcé par Pluton, Jupiter et Saturne : Tant que je n’aurais pas l’action parfaite à mener je n’agis pas, je pinaille à l’infini, je suis dans l’insatisfaction permanente. Je refuse de lâcher le contrôle.
  2. La volonté d’immortalité nous pousse dans la recherche de l’acte parfait, celui qui nous rendra éternel.
    Renforcé par Neptune : J’alimente mes fantasmes.
    Renforcé par Pluton, Jupiter et Saturne : Je veux marquer l’Histoire, je veux atteindre la perfection, je veux tout contrôler.
  3. On prend la Mort pour conseiller, sa présence bienveillante nous pousse au cul et nous permet d’agir. Elle nous rappelle que peu importe la forme, seule compte l’Intention.
    Renforcé par Neptune : J’accède au sentiment qui sous-tend mes actes.
    Renforcé par Pluton, Jupiter et Saturne : Je me mets au service d’un Tout plus grand, j’accepte de m’ouvrir au sentiment de l’immensité de l’univers et à la détente que ça implique. Je suis porté par l’Esprit, peu importe mes actes et la forme qu’ils prennent.

Aucune action ne peut être énoncée comme étant juste ou fausse. Ce ne sont pas nos actes qui vont nous transformer. Ils sont essentiels, on ne peut pas faire l’économie de la mise en action de notre intention. Et pourtant, si nos actes sont vides de sentiment, d’intention, la transformation ne sera qu’illusoire.

Ce n’est pas le mot qui fait la poésie, mais la poésie qui illustre le mot

Léo Ferré – Préface

Nouvelle lune du 21 juin : Le temps de la mue est là !

Le signe du Cancer nous offre l’opportunité de vraiment muer, autant sur le plan individuel que collectif. On ne peut pas agir seul sur le plan collectif, mais on peut agir sur l’individuel. Le microcosme est comme le macrocosme. Donc si l’un change, l’autre changera peut-être… Par contre, si personne ne bouge, rien ne changera, c’est certain. Alors, quelle direction prendrons-nous ?

Allons-nous choisir de recommencer exactement la même histoire ? Avec l’espoir insensé qu’en prenant les mêmes ingrédients, le résultat sera différent ? Ça s’appelle de la folie. Et il faut se rendre à l’évidence : même si on maintient nos routines et qu’on s’arrime à notre histoire personnelle, ça ne sera plus jamais comme avant. On a DÉJÀ atteint un point de non retour individuellement ou collectivement !

Va-t-on oser changer de spire ? Saisir l’occasion de vivre un nouvel aspect de nous-même ? Le temps de la mue est venu ! Pour le souligner,encore une fois, la gématria du thème (21/06/2020), c’est le 13 ! Notre seul ennemi, c’est nous, et notre volonté de nous maintenir dans un monde connu, immuable et vide de sens. Tout ça pour valider une définition de nous-même et de notre monde. Le sacrifice en vaut-il la peine ?

On a une occasion à saisir. L’occasion de choisir une direction, de nous ouvrir, de marier le fond et la forme, le Yin et le Yang et d’intégrer la multiplicité. Nous avons, MAINTENANT l’occasion d’être enfin d’accord avec nous-même et d’harmoniser les émanations à l’intérieur de notre cocon avec les émanations en liberté. Les cartes sont entre nos mains, à nous d’agir. INTENTION ! ACTION !

Charlie et Sidonie

Liens et infos

  • LES NOEUDS LUNAIRES : le mythe des Deva et des Asura hindou est un très bon exemple pour mieux comprendre l’action des nœuds lunaires et l’importance du non désir – lire sur ORION ASTRO
    Pour celles et ceux qui ont un jardin, l’action des noeuds lunaires sur les cultures
  • LES CUIRASSES : en attendant l’article complet, et long, sur ce que nous nommons “cuirasse” considérez que ce que vous nommez est votre cuirasse. Ce est la somme de vos interprétations, réactions et mise en place à des expériences passées vécues positivement ou pas. Nous nommons ça histoire personnelle.
  • LE POINT D’ASSEMBLAGE : écouter ou re écouter la série de podcast autour du point d’assemblage et de la création de notre réalité perceptive.
  • Amour conditionnel / Amour inconditionnel : Ce que nous nommons aimer et très souvent un simple jeu d’attachement et une négociation commerciale entre deux névroses et absolument pas l’amour inconditionnel pourtant rêvé.
  • HISTOIRE PERSONNELLE : alors je n’aime pas trop le site, je suis pas un adepte des extra-terrestres, en vrai je m’en cogne et n’ai aucun avis sur ce sujet, par contre c’est un des seuls articles en français qui soient à peu près potable sur l’histoire personnelle. A vous de le lire et surtout de le réfléchir. Renaud

La gazette d'ici même*

Abonnez-vous à notre billet d'information

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Solstice d’été & nouvelle lune, Je/Nous : Intention action mutation
×
×

Panier