Temps de lecture : 6 min

Fucking Descartes ! c’était le premier titre de cet article. Consciente de l’aspect provocateur de celui-ci, j’ai tenté de m’assagir et de mettre une touche d’humour. Alors pourquoi en vouloir à ce point là à ce grand monsieur père fondateur de la science actuelle (que vous nommez moderne) ? Descartes inspirateur de la psy… vous mettez le suffixe qui vous plait. Descartes ! Oh Descartes ! Toi qui a su nous faire sortir de l’obscurantisme religieux pour nous faire rentrer dans l’obscurantisme du « Je suis le maître de ma vie… de merde ». Enfin toi Descartes fucking old fellow qui a su tronçonner et faire s’opposer ce qui est Un à savoir Le Vivant. Humains ou autres.

Cette histoire de corps et d’esprit.

Une personne de mon entourage a fait un AVC et en en parlant avec un ami, j’ai vu à quel point on est dans la merde avec cette histoire de corps et d’esprit….

Pour la petite histoire, l’homme qui a fait cet AVC a une vie très saine, mange bio, est sportif, fait de la musique. En gros tout ce qui semble nous prémunir contre un souci de santé ! Et pourtant, c’est bien à lui que c’est arrivé…

Alors, ce serait la faute à pas d’chance ? Ou la roulette russe ? Ou un méchant dieu qui s’amuse à dégommer les gens au hasard ? On peut voir ça comme ça mais ça ne nous donne aucune réponse, juste la rage après ce monde si injuste et la peur d’être la prochaine cible dans la lunette du divin meurtrier…pas très réjouissant !

Mais à aucun moment on ne se dit qu’il y a un esprit dans ce corps ! A aucun moment on se dit que malgré tout le soin que l’on peut lui apporter, si le corps et l’esprit ne sont pas en contact, il manque un participant dans le jeu.

Tu ressens quoi ? Qui ? ben toi ! Qui moi ?

Sommes-nous attentifs à ce que nous ressentons ? Ne nous sommes-nous pas mis dans un compartiment d’ « homme fort », de « pilier » ? Ou carrément à l’opposé celui de « pauvre p’tit chose fragile ». Celui-là, celui de la pov victime je le connais bien, je suis née prématurée et j’ai échafaudé toute une partie de ma vie et de mes relations sur le fait d’être (apparemment) super fragile… Une très bonne blague !

Vous voulez d’autres images fausses de qui on croit être ? La personne bien sous tout rapport, celle du rigolo de service etc…… ?

Avons-nous adopté une étiquette et nous sommes-nous identifiés à cette étiquette ?

Cette étiquette nous sert à survivre dans un monde que l’on estime hostile. C’est valable dans un monde où l’extérieur est notre ennemie. Mais pourquoi ne pas nous autoriser, quand on est par exemple un grand colérique, à pouvoir pleurer devant un dessin animé ? Ben non !!! Ça se fait pas, on sort de notre représentation ! On sort du Je suis comme ça et pas autrement ! Na ! Bien fait !

Etre un, unique est indivisible ça c’est important ! Non mais !

Se priver de ressentir une multitude de sensations c’est normal ! En gros c’est bouillis de sarrasin tous les jours pendant 85 ans … super !

C’est comme si l’on avait rendu notre corps et notre esprit aussi mécaniques qu’une machine… il y a les choses que l’on peut penser ou ressentir, on doit être content dans telle situation, on doit être vexé dans telle autre, tout est bien quadrillé pour ne pas sortir du rang !

 

Et notre corps ? Nous l’avons donné au corps médical !
Que ce soit la médecine traditionnelle ou alternative, ça revient au même !

Je ne me sens pas bien → je vais chez le médecin → il me donne un médicament → je suis guéri(e)

Ça me paraît complètement fou !!! La personne qui connaît le mieux notre corps, c’est nous, non ????

Je ne suis pas en train de dire qu’il ne faut plus faire appel à la médecine. Loin de là, mais notre première réaction pourrait être de parler avec notre corps. On pourrait juste le toucher, lui demander ce qui crée ce blocage. Mais pour cela il faut que le Corps et l’Esprit marchent main dans la main…

Bon je sais, vous allez me dire qu’entre le christianisme et le cartésianisme on est pas dans la merde, je sais ! Le corps est sale, relié aux basses œuvres, à l’animalité voir même au diable….et l’esprit c’est pas vraiment mieux, on est obligé de lui donner tout un tas de règles morales parce que sinon c’est la foire à la saucisse !!!

Et si on faisait se rencontrer notre Corps et notre Esprit ?

S’autoriser à ressentir, à comprendre, en passant par notre corps. S’autoriser aussi à être plein d’énergie alors qu’on se définit comme souffreteux. Et même s’autoriser à être fatigué quand on est le roi de l’action, ou à être triste quand on est un boute-en-train. Enfin s’autoriser à avoir peur quand on est un fier gaulois qui n’a peur de rien ou peut-être que le ciel lui tombe sur la tête !

Enfin et surtout s’autoriser à être multiple !!!!

Pourquoi ne pas aimer la méditation et la sodomie? Aimer les grands peintres et Top Chef ? Aimer la littérature et les bons gros films américains ?

Ah si vous saviez ! Je suis née dans une bonne famille de gauche, du coup je devrais rester cantonnée à aimer les films d’art et d’essai et à faire l’amour une fois de temps en temps mais pas trop fort. Je suis conditionnée pour bien manger mais de manière raisonnée. En gros si tu manges un œuf tu ne manges pas de produits laitiers dans le même repas, trop de protéines ! Et puis c’est bien connu, qui mange un œuf mange un bœuf et ça c’est pas glop.

Alors je fais quoi ? Je reste dans le petit cadre qui m’a été donné et que j’ai accepté ? Ou alors je prends tout ça, j’en garde ce qui m’éclate, je fais un gros bisous à mes parents et je vis ma vie ?!

Au delà « descartes » et de René le tronçonneur.

Aller au delà des cadres ? How to ? Simple ! Pour cela il faut faire sauter nos compartiments et juste descendre dans notre corps. Simplement prendre notre conscience par la main et l’amener dans nos cellules, l’autoriser à parler à travers notre corps avant de se prendre le mur de plein fouet… Notre conscience, notre esprit, Ginette si ça vous fait plaisir, est incarné dans notre corps, alors faisons les jouer ensemble ! Arrêtons de les opposer; Acceptons d’être très cons et géniaux à la fois, d’être forts et faibles, d’être immenses et minuscules ! Oui notre corps n’est pas parfait ! Bien sur notre esprit ne l’est pas non plus ! Mais ce n’est pas en les isolants chacun dans leur case que l’on pourra découvrir à quel point cette vie est belle !!! Allons-y, osons ressentir à travers notre corps ! C’est tellement simple en fait ! On sait le faire dès la naissance après … on oublie … René le tronçonneur, par la voix de nos parents, nos profs, les infos nous expliquent que … oui mais non !

Alors maintenant faisons une place belle à notre esprit et à notre corps et amusons-nous ! La mort peut venir toctoquer à notre porte à n’importe quel moment alors autant apprendre à nous découvrir dans notre totalité ! Même si ce que l’on voit de nous n’est pas très rose, voir franchement glauque.

Alors même si on n’est pas un prix nobel de la paix. Même si on est juste un petit humain qui passe sur cette magnifique planète Terre. Nous pouvons allier notre corps et notre esprit. Nous pouvons les aimer ensemble ! En même temps ! et du coup dire Fuck à ce qu’on fait dire à Descartes qui doit, le pauvre, se retourner dans sa tombe !

Et pour faire un lien avec l’excellent article écrit pas Renaud, pourquoi ne pas profiter de ce mois lié au Sagittaire pour fusionner toujours un peu plus notre corps et notre esprit ? Si je ne dis pas de connerie, la représentation du Sagittaire, c’est pas un corps d’animal avec un torse d’être humain ? Peut être que ça a un petit rapport non 🙂 ?

sido les pieds sur terre

Vous aimeriez bien en savoir plus hein ? Mais est ce vraiment intéressant quand il y a les fleurs, les arbres et la vie à butiner et si peu de temps pour le faire ?

Descartes, ou le bucheron de la vie

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

×

Panier