Temps de lecture : 8 min

Dis maman ça sert à quoi la perception ?

Aujourd’hui on va parler Perception,

Pour être précis je ne vais pas parler de la partie classique de la perception, pas celle que nous avons apprise, mais plus de celle qui nous subjugue, celle où on se dit « wahou comme il est trop trop fort », vous ferez la suite 😉

Voir est le terme que je vais employer. C’est plus par habitude que je vais utiliser ce mot car il est en fait très piégeur. Le terme voir peut prêter à confusion car il ne se limite pas, c’est même rarement le cas, à la perception oculaire, qu’elle soit classique ou non conventionnelle. Voir peut tout aussi bien faire référence au clair-voyant 🙂 qu’au clair-sentant, entendant, touchant, dansant, parlant … A vous de voir quel voir vous convient le mieux.

Tout a commencé avec une phrase de mon vieux mexicain favori, à savoir Don Juan Matus, dans Le feu du dedans  :

Le plus grand défaut des guerriers inexpérimentés est qu’ils sont prêts à oublier la beauté de ce qu’ils voient.
Le fait de voir leur monte la tête, et ils croient que c’est leur génie qui compte.
Un voyant inexpérimenté doit être un modèle de discipline pour surmonter cette négligence presque irréductible, propre à notre condition humaine.
Ce que les voyants font de ce qu’ils voient est plus important que voir en soi.

Après la lecture de ce passage, comme de par hasard, une patiente m’a en gros posé cette question : La perception, est-ce utile ?

La question à 100 balles ! Alors ma réponse est toute normande : Oui mais non. En tout cas ce n’est pas une fin en soi mais ça peut être un piège magnifique !

Avant d’aller plus loin il faut que je vous précise une chose :

Nous pouvons tous voir !

C’est le premier point essentiel pour éviter le piège du « jeune » voyant ou pire celui du pèlerin qui cherche à voir : le piège du pouvoir & de la perfection. Le piège qui nous pousse à vouloir être plus, mais en fait à être juste ce que nous ne sommes pas.

C’est un souci récurrent dans les stages et les groupes de travail sur soi : Vouloir être / devenir meilleur. Vouloir changer. Vouloir être … comme un tel ou une telle. Même si comme point de départ, comme force de propulsion, ça ne prête pas à conséquence. Rapidement ce désir de performance, de pouvoir va commencer à générer des conflits et surtout à fausser votre perception justement. En gros :

Le fait de voir leur monte la tête, et ils croient que c’est leur génie qui compte.

perception et humiliteAlors oui, Voir, Sentir, Danser l’Esprit, c’est comme ça que je vois la Perception, c’est bien, mais rappelons nous toujours et avec l’humilité qui doit accompagner tout pèlerin que tous les êtres vivants en sont capables. Que même si en apparence c’est un fait exceptionnel, ce ne sont que des apparences…

Certains d’entre nous ont un accès plus facile à un mode de Perception accrue, grand bien leur fasse, mais en général ils vous diront tous qu’il y a un prix à payer. Que celui si soit accepté avec grâce ou ressenti comme un drame, la chose certaine c’est qu’il est bel et bien présent.

Cheminons, épurons notre lien de communication avec Soi, avec l’Esprit, la Perception se révèlera à nous comme une évidence, Sans tapage, sans froufrou, un simple outil qui était sur la table depuis notre premier souffle, juste nous n’osions pas ou n’avions pas à nous en saisir.

Un jour un ami a débloqué ma Perception avec une phrase toute simple, une anecdote :

« Peut-être que tu devrais simplement voir que tu Vois déjà comme ça tu arrêterais de me prendre la tête ! » – il était pas con le garçon 🙂

Maintenant certains voient de manière spontanée ou viennent de découvrir cette capacité endormie. S’ils ne sont pas grisés par l’illusion de pouvoir que cela peut sembler conférer sur leurs camarades encore un peu endormis, ils se posent souvent la question de ma demoiselle du début, à savoir :

La Perception est-ce utile ?

Oui bien sûr ! La Nature ne fait rien pour le fun, Elle ne met rien en place qui n’ait pas son utilité, visible ou invisible. Donc vous avez accès à une Perception accrue, cool ! Profitez en ! Maintenant ne succombez pas à votre joie, à la sensation de pouvoir, à votre peur (ça fait peur aussi), en gros ayez une émotion quelle qu’elle soit mais ne vous laissez pas aller à celle ci

la notion de laisser aller mérite elle aussi d’être précisée, je le fais en Stage mais très rapidement ne pas se laisser aller ce n’est en aucun cas s’empêcher … #JDCJDR (1)

Alors à quoi elle va vous servir cette Perception accrue, en admettant que vous l’écoutiez, car ce n’est pas le tout d’avoir des Perceptions, encore faut-il en tenir compte. Ca a l’air de couler de source, je peux vous dire que tel n’est pas le cas, en tout cas ce ne fut pas mon cas … et je sais que je suis pas le seul 🙂

Essentiellement vous allez gagner du temps, parfois en apparence vous allez en perdre mais vos Perceptions ne vous appartiennent pas, je sais c’est bizarre de dire ça, mais c’est de manière succincte un peu le cas. Ce que vous voyez appartient à Vous, au Soi, à l’Energie, au Cosmos, mettez les noms que vous voulez là dessus. Par contre rappelez vous toujours qu’elles sont liées au Soi(e) et non pas à l’Ego, au Je. 

Alors bien sûr que c’est Je qui est le récepteur, bien sûr que c’est Je qui est le filtre et le traducteur de ce que Soi perçoit, c’est bien là le problème. La plupart des voyants,qu’ils en aient peur ou qu’ils les adorent, confondent leurs Perceptions et leur Je, et font un drame ou une félicité de quelque chose, je me répète, d’assez banal.

La Perception simplifie votre monde

Vous allez gagner du temps car au lieu de vous demander pendant trois semaines « je vais à droite ou à gauche ? » (c’est un exemple) et bien clairement un « truc » en vous dira, montrera, sentira, dansera  … un choix ou l’autre. Sachant que ces choix n’ont au final aucune importance mais c’est une autre histoire 🙂

Bon ça c’est en théorie car dans notre monde d’apparence, de croyance, de dogme, voir et suivre son voir n’est pas la chose la plus simple au monde. Savoir par avance que votre conjoint est super énervé parce qu’il a mal pris la réflexion de son collègue de travail ne vous empêchera pas d’avoir le foie en vrac. Au mieux, si vous êtes un peu tenace, vous permettrez à la tension de s’exprimer plus vite et de votre côté, sachant alors que comme d’habitude il n’a rien verbalisé, que ce n’est pas contre vous, vous aurez la souplesse et le désir de ne pas faire d’un souci étranger une blessure personnelle … bon ça c’est dans le meilleur des mondes …

Perceptions & autres réalités

Pour ceux qui perçoivent, communiquent avec des non-vivants, des non-matérialisés, des entités de tous bords, et bien incluez les dans votre vie de tous les jours mais de grâce n’en faites pas de la vanité ou de la peur. Vous avez juste des potes facebook qui discutent avec vous au quotidien, vous ne flippez pas de facebook, peut-être vous devriez, alors pourquoi flipper d’un pote elfe, lutin ou troll ?

Partir en forêt comme une amie – coucou – faisait et parler à 10 lutins, 3 dragons, un ange et douze poules éthériques 😀 pour au final rentrer chez soi avec tellement d’info qu’on va passer la semaine à gérer la moitié des infos reçues ça ne sert pas à grand chose.

Rappelez vous que comme tout en ce monde, vos compagnons de route n’ont pas la vérité absolue. Tout ange, tout démon, tout lutin qu’ils soient, ils ont leurs propres soucis, leurs propres motivations qui ne sont pas forcément les vôtres … encore une fois #JDCJDR

Le seul intérêt de Percevoir pour percevoir est de vous ouvrir à d’autres possibles, à d’autres réalités. Mais celles ci sont tout aussi fausses / réelles que la réalité apprise par vos parents. Vos Perceptions si elles ne sont pas utilisées servent juste à mettre de nouvelles fleurs dans le bouquet sur votre table, mais ce n’est à cette heure qu’un bouquet.

dame du lac

Agir avec sa Perception

La Perception c’est bien mais encore faut-il la mettre en pratique ! Encore faut-il Agir avec elle. En gros encore faut-il l’inclure pleinement, comme une chose allant de soi, simplement dans notre vie du quotidien.

La beauté dont parle Don Juan est vraiment sans fin, succomber est chose facile alors rappelons nous, c’est peut-être sa vocation majeure, que notre incarnation a des besoins et des besoins très pragmatiques. Voir l’infinité du Cosmos, voir l’ampleur d’un champ d’énergie c’est sympa mais foncièrement sans intérêt.

Ce que les voyants font de ce qu’ils voient est plus important que voir en soi.

Etre capable de décoder le comportement de votre chat, de voir le poison émotionnel qui coule dans les veines de votre ami(e) ou de voir une énergie « perdue » chercher son logis et d’agir en conséquence coûte que coûte pour rétablir l’harmonie, là vous pourrez remercier vos Perceptions amplifiées mais surtout vous pourrez remercier le Soi en vous qui a donné l’info (la perception) et vous remercier vous même qui avez agi en conséquence, ou plus simplement qui avez accepté d’agir en conséquence.

Apprendre à gérer, à maîtriser, à contrôler sans étouffer nos Perceptions est un travail à plein temps (ou presque)  car le piège majeur pour tous les voyants ce n’est pas tant leur Perceptions que l’interprétation de ces Perceptions.

Nettoyer sa Perception

C’est un point essentiel à mon avis qui doit être fait en amont – pour les voyants « naturels » ben … c’est en aval – nettoyer nos attachements, nos représentations, nos croyances, en gros sortir du possible et de l’impossible, du juste et de l’injuste, du bien et du mal.

Le travail d’éveil des Perceptions peut être fait en même temps mais il n’est que le support à un autre éveil bien plus profond. Voir est le bâton et la houppelande du pèlerin, sa lanterne, elle, est tout autre.

Il y a bien sûr des hauts et des bas, des moments où nous sommes plus ou moins détendus face à ce que nous percevons. Le gros piège c’est justement de tendre notre voir pour qu’il soit conforme à une représentation du monde à laquelle nous sommes attachés.

Focalisons nous plus sur quoi / qui perçoit en nous que sur Percevoir.

Entraînons nous à prendre pleinement conscience que ce ne sont que des formes que nous « imprimons » sur l’Energie pour transformer l’immensité en quelque chose que notre corps et notre part incarnée peut se représenter. Les formes que nous mettons en place ne servent que d’interface pour un confort de communication mutuel, ce n’est rien de plus !

Si nous restons lucides & détachés par rapport à notre voir,si nous suivons, comme un jeu, comme une ballade magnifique ce que notre voir nous raconte, le monde prend alors une toute autre ampleur et devient vraiment ce qu’il est, une émanation splendide du Mystère.

 

 

(1) #JDCJDR : abréviation twittounesque de « Je dis ça je dis rien »

Naturopathe, Psychothérapeute et Pratiquant de différentes techniques énergétiques depuis plus de 20 ans.
J’anime des conférences / rencontres en essayant d’amener chaque fois un autre regard, une autre manière d’être et de vivre le monde qui nous entoure.
Loin du Mysticisme et du Rationalisme il existe une troisième voie, celle du sourire et de l’harmonie. Un Pragmatisme abstrait pour aimer notre propre paradoxe.

La perception certes mais pourquoi faire ?

Cet article a 2 commentaires

  1. Petit rebondissement par rapport a ton article sur la perception…

    Effectivement, depuis mi janvier, je me suis realignee a moi-meme ou/et plus détachée de l’ensemble (son influence).

    En clair, je sens mes intuitions accrues et pour cause, je les écoute comme jamais.

    Effectivement, je perçois, a ma manière, certes.

    Du coup, je dénote des névroses ou attachements que j’avais aussi, mais dont je me distance. et aujourd’hui, il me semble obsolète d’y répondre comme ci j’y croyais toujours.

    Mais du coup, ça crée de nouvelles formes de communication. je suis amenée a « partager » ce que je perçois; ce qui n’est pas forcement du gout de celui qui se voit entendre ma vision.

    Exemple concret, depuis un certain temps, j’ai bosse sur ma responsabilité. et particulièrement, ma responsabilité émotionnelle, mes attentes. aujourd’hui, je le perçois comme liberté (autant le détachement que le prise de responsabilité vis a vis de ces attentes).

    Du coup, j’observe ceux qui cherchent toujours a projeter des attentes sur moi ou ce que je représente a leurs yeux, et je ne prends pas cette énergie, parce que je ne culpabilise plus de ne pas le faire.

    Le seul truc c’est qu’ils me cassent les pieds ! hi hi ! alors, j’ai juste envie de leurs dire. mais gentiment :).

    Ca risque de ne pas plaire. D’ailleurs, j’ai déjà teste :).

    Je m’aperçois qu’on se permet de déborder sur les autres ou d’aller puiser chez eux, quand on est HS, quand on ne sait pas se recentrer. Je l’ai fait moi-meme.

    C’est peut être ca que je pourrai partager aujourd’hui. Mais ça c’est moi. parce que je sais que j’ai aussi un passif a tendance ‘Mere theresa du soutien psy’ et j’y mets un terme. je reprends mon énergie et je cesse de culpabiliser.

    Enfin bref, j’ai la sensation qu’un nouveau monde s’exprime et qu’il passe par plus de vérité. Il est peut etre temps de dire ces choses la…

    Prends soin de toi :).

    Delia xx

  2. 🙂 Tu sais parfois il faut être « politique » parce que l’autre ne peut entendre, pour x ou y raison. Mais que celà deviennent comme souvent notre façon usuelle d’être et justifie notre propre complaisance et notre peur de ne pas être aimé …
    J’ai souvent en mémoire cette phrase de Merlin dans Excalibur (le vieux film des années 80) à la question de Arthur « Dis moi Merlin qu’elle est pour toi la vertu première d’un chevalier ? est ce la force, le courage, la vaillance au combat ? »
    Le Merlin répond simplement : « L’honnêteté »
    La vérité est ailleurs #Xfiles 🙂 elle est toujours relative et on a facilement tendance à la dresser en dogme justifiant beaucoup de saloperie.
    Par contre l’Honnêteté envers soi (of course) est une voie humble dans fracas, sans revanche, dans revendications qui murmure gentiment « La tu es à coté de ton chemin, la tu es sur ton chemin ».
    Et oui il est quand même temps de dire c’est choses là et largement le temps d’assumer ce que la morale et notre éducation nomme « ca c’est maaaaal » sinon comment grandirons nous ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

×

Panier