En tant que “visiteur” vous ne pouvez pas interagir sur le . Ne soyez plus passif ! Pour participer CONNEXION / INSCRIPTION.

Nos forums sont tous modérés c’est donc normal que vos publications n’apparaissent pas instantanément.

Le jugement de valeur est plus que mal venu sur notre site et nos forums. D’ailleurs toute position morale sera châtié avec la plus grande fermeté. On peut donner son avis sans pour autant juger…

Lachez vous ! Vous utilisez un pseudo !

Soyez fou : exprimez vous !

Posez vos questions, exposez vos points de vues.

Notifications
Clear all

La notion de structure dans le travail vibratoire et individuel quotidien  


Renaud
Posts: 69
Admin
Topic starter
(@renaud13)
Jedi
Inscription: Il y a 3 ans

Un nouveau podcast « au coin du feu » avec aujourd’hui un article autour de la notion de structure dans le travail vibratoire et du rôle essentiel que celle-ci devrait jouer dans notre quotidien. D’ailleurs quel que soit le domaine que l’on pratique, depuis les premières lettres dessinés la langue tirée jusqu’aux domaines les plus abstraits comme celui du travail sur la conscience, le champs vibratoire ou le corps de Rêve le travail QUOTIDIEN sur nos structures, sur notre ossature, est un élément essentiel pour pouvoir cheminer sur un sentier (relativement) solide.

Hélas dans tous les domaines nous avons pris l’habitude de nous focaliser plus sur le résultat de nos actions et leur « dividendes » éventuels que sur le chemin et l’intention de celui-ci. Pourtant c’est bien le chemin et l’intention qui le porte qui sont, in fine, le plus important. C’est en arpentant ce chemin que le résultat se matérialise.

Cet article fait écho avec les clés de Yoga d’Avril – Mai 2020 et les articles sur 2020 (1) et LES ROUTINES (2). Plutôt que faire un tour forcément incomplet sur le rôle essentiel de la notion de structure dans le travail vibratoire et sur l’importance de structurer nos vies, consciences dans le quotidien de nos vies « ordinaires » je vous propose d’écouter un extrait d’un cercle de discussion datant du 4 avril 2020.

ECOUTER LE PODCAST

Répondre
11 Replies
Avatar
Posts: 1
 Elia
Anonyme
(@Elia)
Inscription: Il y a 9 mois

Oui merci , j'adore la guitare mais les gammes ça me gonfle !!!!!
Je vais de ce pas chercher mon marteau et defoncer la guitare ! comment ça j'ai rien comprit ?
Blague a part merci pour tout ses bonbons d'âmes sur ce lieu .
Bisous

Répondre
1 Répondre
Gérôme G
Customer
(@gerome-gurtvillier30)
Inscription: Il y a 9 mois

Jeune Jedi
Posts: 34

@Elia
j'aime beaucoup votre expression bonbon d'âme, je vous la pique. Je suis totalement d'accord avec vous, je découvre moi aussi et je suis très satisfait de tout ça merci à vous tous. Gérôme

Répondre
Laurence
Posts: 46
Moderator
(@lola)
Jeune Jedi
Inscription: Il y a 3 ans

C'est pas comme si on nous avait pas lu au moins 500 fois l'histoire des 3 petits cochons dans notre enfance ^^
J'adore le podcast (top la guimbarde au milieu) et le côté pratique de l'article! Trop bien!

Des bisous!

Répondre
1 Répondre
Gérôme G
Customer
(@gerome-gurtvillier30)
Inscription: Il y a 9 mois

Jeune Jedi
Posts: 34

@lola
excellent !

Répondre
Renaud
Posts: 69
Admin
Topic starter
(@renaud13)
Jedi
Inscription: Il y a 3 ans
Posté par: @Elia

les gammes ça me gonfle

Ouais mais dis toi que c'est grâce à ses foutus gammes que tu peux jouer même complétement bourré. La structure et l'étude sont essentielles "quand tout va mal". Tu peux voir les gammes, la répétition jusqu'à plus soif comme un mantra qu'on répète, répète, répète et qui permet de passer dans autre chose d'immensément plus vaste !

Jeune, sans enfant, en bonne santé, l'énergie fais le boulot, mais avec le temps, avec la cristallisation et l'imprégnation ce n'est plus suffisant et là c'est la structure de fond qui prend le relais.

C'est un peu comme le sport ou on ne voit pas trop d'écart entre un gamin de 10 ans qui joue au foot avec ses potes 1 fois dans la semaine et un gamin qui s'entraine 3 fois dans la semaine. Pourtant juste 10 ans plus tard y en a un qui est sur le banc de touche et l'autre qui joue et 20 ans encore de plus y en a un qui a une bonne structure musculaire profonde (sauf s'il est devenu pro) et l'autre qui est une tripe au fond d'un canap...

Article en préparation sur les notions de structure et de temporalité...

Merci pour les félicitations, c'est aussi grace à vous et votre participation 😉

Posté par: @lola

top la guimbarde au milieu

Je me suis dit que ca permettait de respirer un peu au lieu de faire de la mitraillette tout le long 🙂 oui je suis d'une grande clémence !

Répondre
Laurence
Posts: 46
Moderator
(@lola)
Jeune Jedi
Inscription: Il y a 3 ans

Yes! Et le podcast s'écoute tout seul, sérieux, drôle, y a un tempo d'écoute agréable 😉

Répondre
Laurence
Posts: 46
Moderator
(@lola)
Jeune Jedi
Inscription: Il y a 3 ans

Yes! Et le podcast s'écoute tout seul, sérieux, drôle, y a un tempo d'écoute agréable 😉

Répondre
Posts: 0
 Anonyme
Inscription: Il y a 51 ans

Bonjour,
Merci pour votre article. Mais j'ai un problème sur la toute dernière partie :
Action today ! Utiliser ses nouvelles structures
Je ne comprend pas ce passage la :
"Vous pouvez commencer à travailler cette « écoute » dans des actes simples, comme le choix d’un vêtement avec le sentiment au lieu de le faire avec la tête et vos structures sociales. Ca à l’air de rien mais c’est une utilisation parmi une multitudes au quotidien. Petit à petit ce mode de fonctionnement « au sentiment » va profondément changer quelque chose en vous."
Je comprend pas comment on passe du travail sur la structure à fonctionner au sentiment. J'ai l'impression qu'il manque un bout dans votre explication. Ou qu'il me manque un bout de cerveau
Pouvez-vous m'expliquer s'il vous plait ?
Bonne journée
Marina

Répondre
Laurence
Posts: 46
Moderator
(@lola)
Jeune Jedi
Inscription: Il y a 3 ans
Posté par: @m-marina1300

Je comprend pas comment on passe du travail sur la structure à fonctionner au sentiment.

De ce que j'ai compris, la structure dont Renaud parle dans l'article se constitue de notre boîte à outil en fonction du chemin qu'on a choisi de suivre. Le sentiment en fait partie, c'est même un des piliers majeurs de la structure. C'est ce qui est abordé dans le podcast, la structure n'est pas juste un carré.. C'est le rond dans le carré et le carré dans le rond, chacun on y trouvera nos propres nuances.

A titre perso, développer le chemin en moi de mon SENTIR fait partie des éléments de bases de la structure que je travaille à mettre en place. Ou disons que je travaille à retrouver puisque ce SENTIR a toujours été là. Le fait de se caler sur ce sentiment et de lui faire confiance est un travail titanesque, du quotidien pour justement sortir de nos habitudes de perceptions et comportements conditionnés.

C'est comme si en nous, nous avions creuser, à force de passage, un chemin de perceptions et d'actions (en lien avec l'extérieur). Ce que propose Renaud, c'est de commencer à creuser un nouveau sillon (ou revenir sur un sillon oublié), un chemin vers notre interieur. Et, cet exercice tout bête de se caler 30 secondes sur le choix de ses fringues le matin, va faire ce taf là. Au lieu de nous habiller en fonction de l'exterieur (notre taf, ce que vont penser les gens, etc) on va se caler en nous et sentir ce que notre corps, energie, etc... à envi de porter. Alors ok on va pas s'habiller en maillot de bain pour aller à une réunion de travail mais on peut sentir une couleur, un besoin de vêtement ouvert ou couvrant, un sentiment...

La structure est dans le choix de ce qui nous guide dans la vie, les conditionnements exterieurs ou un sentiment en nous?

Le sujet mérite beaucoup de nuance mais j'espère avoir un peu répondu à votre question ? 

Laurence

Répondre
Posts: 0
 Anonyme
Inscription: Il y a 51 ans

Merci Laurence.

Je dis avec d'autres mots ce que je comprend pour etre bien sure : le sentiment est une composante importante de la structure. Etre juste dans la structure sans sentiment ne mene pas loin et etre juste dans le sentiment (c'est peut etre plutot de l'emotionnel) sans structure ne mene pas loin non plus. Comme on est dans un monde où la structure et la contrainte sont assez faibles et meme pas tres bien vus, c'est important de faire l'inventaire de notre boite a outils, de les etudier et de voir toutes leurs fonctions. On cree alors nos propres structures a partir de ce qui nous a ete transmis depuis notre naissance. La structure est la forme, le sentiment est le fond. On peut pas toucher du doigt le sentiment si y a pas de structure.

Répondre
Gérôme G
Posts: 34
Customer
(@gerome-gurtvillier30)
Jeune Jedi
Inscription: Il y a 9 mois

Merci @m-marina1300 et @lola pour vos précisions et questions. J'avais moi aussi du mal à saisir la transition de l'un à l'autre. Du coup je vais essayer d'illustrer ce que j'ai compris à travers un domaine que je maîtrise plus la banque et le jardin. Oui je sais c'est bizarre.

La structure pour moi ça serait de connaître tellement de choses sur un placement financier, ou les mécanismes de financement qu'au moment ou on est en relation avec un client la spontanéité, le positionnement du client et toute une série de paramètres viennent choisir dans notre base de donnée les informations nécessaire pour arriver à nos fins.

C'est la même chose pour faire pousser une plante. J'ai appris le travail du sol, plein de méthode, j'ai étudié, un peu, la botanique, j'ai beaucoup cherché d'autres façon de voir et de travailler avec les végétaux et aujourd'hui quand je travaille avec elles je n'y pense plus. Quelque chose en moi me permet d'entendre ce qu'elles ont à me dire. Un peu comme si la structure, les données accumulés au fils des années me servaient à apprendre le langage des plantes et à mieux les entendre sans pour autant les mettre dans des cases. Ou des pots ? 

Répondre

HARa-aGORA c’est votre forum. Un lieu qui vous est ouvert pour partager, débattre, échanger vos pensées, vos vécus, interrogations et réflexions. C’est aussi l’occasion pour vous et nous de mieux nous connaitre à travers des échanges directs et pourquoi pas de trouver l’inspiration pour un futur article ou exercice répondant à vos besoins.

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Le billet d'information de La Passerelle

La gazette d'ici même*

×
×

Panier