En tant que “visiteur” vous ne pouvez pas interagir sur le . Ne soyez plus passif ! Pour participer CONNEXION / INSCRIPTION.

Nos forums sont tous modérés c’est donc normal que vos publications n’apparaissent pas instantanément.

Le jugement de valeur est plus que mal venu sur notre site et nos forums. D’ailleurs toute position morale sera châtié avec la plus grande fermeté. On peut donner son avis sans pour autant juger…

Lachez vous ! Vous utilisez un pseudo !

Soyez fou : exprimez vous !

Posez vos questions, exposez vos points de vues.

Notifications
Clear all

Plantes à ramasser au printemps  


Gérôme G
Posts: 31
Customer
(@gerome-gurtvillier30)
Jeune Jedi
Inscription: Il y a 5 mois

Je ne sais pas si j'ai le droit mais comme personne ne parle des plantes à ramasser je me lance ! En ce moment il y a une multitude de plantes dans la nature qui sont géniales pour notre santé comme par exemple les narcisses, la primevère, le lierre terrestre, la fumeterre, les feuilles de primevère et de busserole mais aussi le plantain et le fameux pissenlit !

C'est le moment de faire sa récolte pour l'année ! Les plus faciles à cueillir sont le plantain et le pissenlit il y en a quasiment partout !

LE PLANTAIN

On cueille les jeunes feuilles et les têtes les deux sont comestibles et ça à le goût de champignon ! Ca pousse partout du moment qu'il y a du soleil (plantain majeur et lancéolé). On trouve les deux variétés le long des chemins ou dans les prairies et les bords de stade.

  • Les feuilles sont riches en protéines et en acides gras . il y a plen de vitamines dedans  A, B, C, E et K génial pour le printemps !
  • Les têtes ou épis peuvent être mangés crus (en pesto) ou cuits (sautés ou en soupe).
  • Les graines peuvent servir pour lier les préparations surtout si vous êtes avec un régime sans gluten.

au niveau médical de ce que je sais on utilise surtout les feuilles. Elles sont antiseptiques, antibactériennes et antivirales. Le cataplasme de feuille légèrement broyés marche super bien dans les entorses légères et les tendinites du jardinier 😉 Elles ont aussi des vertus cicatrisantes et calme les piqûres des moustics et des orties

je vous met une photo du plantain majeur parce que celui là on le connait moins mais moi je trouve qu'il marche mieux

LE PISSENLIT

On ne jette rien dans le pissenlit ! Les petites feuilles, en ce moment juste après la pluie, se mangent comme ça en salade ou blanchies en tarte comme les épinards. Ma fille fait des gelées avec les fleurs qui sert à accompagner un roti ou cru pour faire du vin de pissenlit. Et la racine c'est un peu comme la racine de chicorée on peut la torréfier, je n'ai jamais fait. Par contre moi je la découpe en morceau et je la fait sauter avec des carottes, des cébettes, des patates et de l'ail frais. C'est très bon !

Attention si vous êtes allergique au latex. Le pissenlit est très riche !

On utilise le pissenlit pour drainer tous les organes digestif. En cas d'excès ou de mauvaise digestion, mais aussi en teinture-mère pour les problèmes de peau, d'allergies de printemps et sur les douleurs articulaires ou pour les gens qui font des calculs rénaux.

Les feuilles stimulent les fonctions hépatiques.
Les racines ont des propriétés laxatives (constipation) et anti-inflammatoires.
La plante, racines et feuilles, est un excellent dépuratif parfait pour la saison !

POUR RAMASSER

C'est important de bien ramasser une plante pour être sur qu'elle repoussera. Ne cueillez que ce dont vous avez besoin. Cherchez les endroits ou il y a une grosse densité de cette espèce et ne ramassez pas plus de 1/3 de la plante pour qu'elle puisse continuer son cycle. Pour les racines ne prélevez vraiment que ce dont vous êtes sur d'utiliser et n'arrachez pas tout ! Enfoncez le couteau, grattez un peu pour y voir clair et ici aussi ne dépassez pas plus d'1/3

Ne cueillez pas les plantes quand :

  • Elles sont proches des grandes routes ou aux alentours des usines, décharges et autres.
  • Dans des champs cultivés ou proches des champs cultivés.
  • Si la plante vous semble ne pas être en bon état ou malade ou trop clairsemée.

Pour les conserver

pendant la cueillette moi je me sert des sacs papiers et quand je rentre chez moi je met à sécher dans des paniers avec du linge blanc en plein courant d'air ou alors je fais des teintures mères pour les racines et certaines fleurs et feuilles

Voilà j'espère que je vous ai donné envie. Si vous avez des idées ou d'autres plantes, il y en a plein 

Gérôme

 

Répondre
12 Replies
1 Répondre
Avatar
 Sido
Moderator
(@sidonie)
Inscription: Il y a 2 ans

Jeune Jedi
Posts: 33

@gerome-gurtvillier30
Merci beaucoup pour cette ouverture de sujet sur les plantes ! Il y a tellement à apprendre sur ce sujet, c'est infini comme dans le travail sur soi
Je ne voyais pas où trouver du plantain majeur et il s'est montré hier lors d'une petite sortie à la recherche de Prêle. Donc maintenant je sais où en trouver le jour où j'en ai besoin
Merci pour ce partage !

Répondre
Laurence
Posts: 46
Moderator
(@lola)
Jeune Jedi
Inscription: Il y a 2 ans

Merci Gerome! 

Pleins d'infos utiles et oui oui oui partageons ce genre d'infos 🙂 Etant novice dans tout ça cela m'interesse beaucoup!

Sur les plantes que l'on trouve en ce moment, j'ai une question sur le coquelicot. Est ce que quelqu'un sait comment en faire une teinture mère? 

Merci!

Répondre
Renaud
Posts: 60
Admin
(@renaud13)
Jedi
Inscription: Il y a 2 ans

Tu en as rêvé Renaud l'a fait !  Quand j'ai vu ce post ce matin j'me suis dit faut que je leur dise pour le coquelicot... Voilà

Donc attention déjà le coquelicot (et l'écholzia) est de la même famille que les pavots. Il est déconseillée vraiment pour les femmes enceintes, allaitantes mais aussi les enfants de moins de 10 ans et les personnes prenant déjà des anxiolytiques, neuroleptiques et somnifères

Par contre à la différence du pavot d'Inde il n'y a pas d'accoutumance connu à la teinture mère de coquelicot

SUIVEZ LES CONSEILS de @gerome-gurtvillier30 pour la cueillette

IN SITU, c'est à dire, dans la nature

  • Remplissez un pot en verre de 500 grammes (ou moins) avec les fleurs de coquelicot (les graines contiennent du mucilage peu ou pas intéressant ici)
    NE TASSEZ PAS !
  • Une fois le bocal plein vous recouvrez d'alcool de fruit à 40° (vodka, rhum marche aussi), remplissez bien jusqu'à ras-bord qu'il n'y ai pas d'air
  • Fermez et secouez bien
  • Mettez au frais et à l'abri de la lumière pendant 40 jours
  • Remuez deux trois fois par semaine

Pendant ce laps de temps vous en profitez pour faire un don d'un montant de 40€ (ou plus) à une association de préservation du milieu naturel. Rien n'est gratuit chers amis et ce n'est pas parce que la nature ne vous demande rien qu'il n'y a pas un prix à payer ...Ne soyez pas que des preneurs devenez aussi des donneurs ...

Au bout de 40 jours

  • Filtrez la macération dans un bocal de 1 litre en verre vide et propre
  • Prenez soin de bien écraser les pétales jusqu'à en extraire tout le jus
  • Remplissez votre bocal de 1litre qui contient déjà la macération avec de l'eau de source jusqu'à hauteur (en gros 1/2 litre)
  • Secouez bien et remplissez des petits flacons de 50 ml par exemple avec une pipette.
  • Mettez au frais et à l'abri de la lumière en pensant à mettre une étiquette

Ici pas de macérat glycériné, on pourrait, mais les alcaloïdes et les tanins qui nous interessent pour la teinture mère de coquelicot sont bien plus solvable dans l'alcool et l'eau que dans la glycérine (huile) donc ... de l'alcool !

Quand s'en servir ?

  • Comme anti-tussif notamment dans les toux sèches
  • En tant qu'anti inflammatoire et anti spasmodique (intestinal et stomacal)
  • Pour calmer les irritations cutanés et les prurit
  • Comme calmant général, notamment pour les sommeils légers et chez les anxieux du lendemain

Comment s'en servir ?

Soit en compresse sur les plaies ou éruption soit à raison de 5 gouttes deux à 4 fois par jour. Une seule fois j'ai eu à conseiller de passer à 15 gouttes trois fois par jour mais c'était un cas bien particulier.

 

Dans tous les cas cette teinture mère ne remplace pas l'avis d'un médecin et si aucun changement n'a lieu dans les 72 heures vous allez voir un thérapeute ou vous assumez les conséquences de votre choix !

 

 

Répondre
2 Réponse
Gérôme G
Customer
(@gerome-gurtvillier30)
Inscription: Il y a 5 mois

Jeune Jedi
Posts: 31

@renaud13
Génial merci ! J'en avais entendu parler mais je n'ai jamais fait, j'ai un sommeil très léger avec beaucoup de rumination et d'inquiétude pour le lendemain je vais tester et je vous dirais.

Répondre
Avatar
 Sido
Moderator
(@sidonie)
Inscription: Il y a 2 ans

Jeune Jedi
Posts: 33

@renaud13
Merci beaucoup ! Et excellent la notion de faire un don à une asso quand on récolte, je n'y pense pas. Ça va me faire un changement d'habitude

Répondre
Laurent
Posts: 9
Auteur
(@laurent)
Jeune padawan
Inscription: Il y a 2 ans

Nous avons récolté du fumeterre il y a quelques jours dans notre quartier.

Le fumeterre est tellement présent, tellement visible, que je me suis dit que c'était le moment de faire quelque chose avec lui. 

Nous avons eu envie de faire une macération alcoolique pour profiter des composants de cette plante médicinale. 

Nous avons pris l'option d'utiliser la plante fraîche et de la recouvrir d'alcool sans attendre. Dans le cas du fumeterre, on imagine mal le faire sécher, vu comme c'est délicat et la vitesse à laquelle la fleur se flétrit.

Dans un bocal de verre, nous avons mis 160 g de fumeterre et un litre d'alcool. Posé à l'ombre, il attend. Oui, remuer la préparation c'est bien. Ici, on oublie de le faire !

La durée ? Au pif. En suivant les recettes. Sur une base commune de 40 jours pour la plupart. En fait, si on veut être rigoureux et faire du cas par cas, ça devient une activité à plein-temps !

Pour la récolte , on préférera les endroits éloignés des champs cultivés. 

Les effets du fumeterre ? Agit sur la sphère hépato-biliaire. On m'avait dit qu'il était assez puissant et recommandé pour les gens assez costauds et de type plutôt yang.

Pour la posologie, les effets thérapeutiques précis et la psychotypie, je laisse Reno nous éclairer à l'occasion.

Répondre
4 Réponse
Renaud
Admin
(@renaud13)
Inscription: Il y a 2 ans

Jedi
Posts: 60

@laurent
Ben en fait je ne peux pas tout dépend de la concentration qui est elle même déterminé par la qualité de la plante et de la préparation
Un produit standard "Boiron" pour une teinture mère c'est 100 /150 gouttes 3 fois par jour
Un produit concentré avec des belles plantes, bien récoltés, avec une intention on peut descendre jusqu'à 20 gouttes 2 à trois fois par jour ...
étonnant non ?

Répondre
Gérôme G
Customer
(@gerome-gurtvillier30)
Inscription: Il y a 5 mois

Jeune Jedi
Posts: 31

@laurent
les chaumes de la Fumeterre sont aussi excellent pour le potager, pour faire fuir les parasites et pour reminéraliser un sol appauvri. Pour ça il suffit de brûler la fumeterre que vous arrachez et d’épandre les cendres. Par contre ne faites pas l'erreur que j'ai faite il y a quelques années de les poser sur le sol en guise de paillage hivernal. La fumeterre prolifère vite !

Répondre
Laurent
Auteur
(@laurent)
Inscription: Il y a 2 ans

Jeune padawan
Posts: 9

@gerome-gurtvillier30

Merci Gérôme,
je veux bien mettre en pratique l'utilisation des chaumes de Fumeterre pour le potager. Peux-tu me donner quelque précision sur la préparation ?

Répondre
Gérôme G
Customer
(@gerome-gurtvillier30)
Inscription: Il y a 5 mois

Jeune Jedi
Posts: 31

@laurent
c'est très simple quand je coupe les fumeterres qui sont très abondant chez moi, j'enlève les feuilles et les fleurs parce que je m'en sert, un peu pour moi, un peu dans le fourrage de mes deux moutons. Après je fais un gros tas que je brûle à l'automne dans un bidon en tôle. J'étale grossièrement la cendre et les restes non brûlés sur la terre que j'ai à peine griffé puis je paille et je vais boire un bon verre de vin. Très simple donc

Répondre
Avatar
Posts: 33
 Sido
Moderator
(@sidonie)
Jeune Jedi
Inscription: Il y a 2 ans

Dans la suite des plantes de printemps, il y a les fleurs de Sureau. Plusieurs variétés existent : le Sureau noir (Sambucus nigra), le Sureau Yèble (Sambucus ebulus) et le Sureau rouge (Sambucus racemosa). Jusqu'à maintenant, j'avais toujours entendu dire de le Yèble était toxique... Dans "Le livre des arbres, arbustres et arbrisseaux" de Lieutaghi, il dit ceci :

"Les propriétés médicinales sont, dans l'ensemble, très proches de celles du Sureau noir, quoique souvent plus énergiques. L'écorce, les feuilles, les graines, sont purgatives (drastiques à forte dose) et puissamment diurétiques ; les fleurs sont sudorifiques. Leurs indications internes sont celles du Sureau noir : hydropisie, ascite, affections rénales, cystite, gravelle, rétention d'urine, rhumatismes, arthrite chronique, catarrhes bronchiques." Donc pas de trace de toxicité, vous pouvez ramasser autant des fleurs de Yèble que de Sureau noir.

Vinaigre de Sureau ou Vinaigre surard

Ramasser une vingtaine de fleurs de Sureau (que le bocal soit bien rempli mais ne tassez pas)

1 litre de bon vinaigre de cidre bio

1 bocal en verre de 1 litre

Placez les fleurs dans votre bocal et versez dessus le vinaigre de cidre. Fermez le bocal et placez-le dehors sur la terre si vous avez un jardin, sinon sur votre balcon, pour qu'il prenne le soleil et la lune. Au bout de 10 jours filtrez et mettez en bouteille.

Le parfum de ce vinaigre est très floral, un vrai délice, il va transformer votre vinaigrette.

Répondre
1 Répondre
Gérôme G
Customer
(@gerome-gurtvillier30)
Inscription: Il y a 5 mois

Jeune Jedi
Posts: 31

@sidonie
Et avec les baies vous pouvez faire un vin de sureau ou mieux une liqueur de sureau. Par contre d'expérience le Yèble est quand même plus laxatif que le sureau noir et aussi un peu moins parfumé

Répondre

HARa-aGORA c’est votre forum. Un lieu qui vous est ouvert pour partager, débattre, échanger vos pensées, vos vécus, interrogations et réflexions. C’est aussi l’occasion pour vous et nous de mieux nous connaitre à travers des échanges directs et pourquoi pas de trouver l’inspiration pour un futur article ou exercice répondant à vos besoins.

La gazette d'ici même*

Abonnez-vous à notre billet d'information

×
×

Panier