OSEREZ VOUS DEVENIR UN JEDI DU QUOTIDIEN ? Oserons nous vivre la culture JEDI et incarner, au quotidien, le Guerrier pacifique qui sommeille en nous ? La culture Jedi c’est VOIR la Force en toute chose. C’est s’affranchir du paraître, des croyances et des « écoles » qui asphyxient les voies de développement personnel de la spiritualité ou du chamanisme. Oser devenir un JEDI c’est aller au delà des frontières apprises et porter sur notre quotidien un regard neuf et infiniment plus riche pour enfin oublier la personne et redevenir ce que nous sommes : des Êtres Humains.

Culture Jedi, la spiritualité du quotidien. La Force est en tout !

De Krishnamurti à Yoda il n’y a qu’un pas ! Mozart et Metalicca nous parle de la même splendeur. Nous vous proposons de cheminer ensemble dans ce quotidien magique. A travers nos ressentis, nos expériences de vies nous vous proposons de découvrir d’autres visions du mondes, d’autres philosophies et pratiques spirituelles accessibles au quotidien.

La culture JEDI c’est aussi accepter de percevoir le sentiment qui se dégage d’un dessin de SIDO ou une création musicale de LAURENT et accéder, sans le recours à notre mental, à un SOI plus sensible et plus grand que ce que nous nous autorisons au quotidien. Enchanter sa vie c’est aussi découvrir la différence entre AMOUR et affection en écoutant un podcast sur Kundera. C’est aussi pleurer parfois en ouvrant nos yeux sur la vie en prison, la vie d’un handicapé ou face à la splendeur d’une sauce de salade qui de banale devient un véritable maitre.

routines-comportementales-habitudes-necessaire
Une grande partie de l’humanité est en train de le constater : nous avons besoin et nous aimons nos routines ! Comme tous les mammifères (1), nous avons mis en place des routines comportementales qui assemblent la perception que nous avons du monde et garantissent notre stabilité mentale, émotionnelle et …
Dessins, séries, livres
Aujourd’hui, je vais vous parler d’un livre de Nikos Kazantzaki édité en 1946 : Alexis Zorba . Vous avez peut-être vu le film Zorba le …
Un beau jour de la semaine dernière, je mes suis retrouvée avec le Minotaure qui pointait le bout de ses cornes dans mes pensées. Ça …
Ecologie, cuisine & co
Une impro sur le piano droit, préparé. Sur le thème évoqué par la carte 10 du tarot de Marseille : la roue de fortune.Que veut …
La Lecture de Charlie continue son exploration approfondie du point d'assemblage et de ses mystères…Cette semaine, on plonge dans le 9eme chapitre du Feu du …

« Maintenant plus que jamais nous avons besoin des Jedi »

Extrait du film « Les chèvres du Pentagone » de Grant Heslov (2009)

homme-nature-dessin-encre
Dessin by Sido

Nous sommes nombreux à suivre des « enseignements », des voies pour se retrouver. Nous pratiquons tout ça dans des moments précis, dans des lieux fermés, en compagnie choisie, isolés du monde de tous les jours. Le temps d’un week-end nous devenons de fiers chamans, des grands astrologues, des Humains d’une sagesse et d’une clairvoyance somptueuse. Le temps d’un week-end nous comprenons le monde et avons accès à notre véritable Être intérieur, le temps d’un week-end… Mais le lundi matin la vie « ordinaire » reprend, nos singeries et nos caprices reprennent avec. Nous espérons le prochain week-end, dans un mois. Ce prochain moment clos ou nous pourrons à nouveau libérer notre moi spirituel.

La spiritualité, l’ésotérisme, le(s) Yoga, le(s) Chamanisme et d’une manière générale les voies mystiques gardent cette image d’austérité, d’ascèse. Dans le petit monde du développement personnel l’image, la forme, le paraître a pris une importance démesurée : Un sage doit être vieux et calme avec un sourire en coin. Un bon prof de yoga doit être végétarien, fin, et parler avec une voix en dedans. Idem un « vrai » chaman se doit de passer sa vie en jouant du « tamtam » avec une plume dans le fion. 

MAIS AU DELÀ DU PARAITRE ? Est il possible de cheminer vers son SOI de lumière en écoutant du rok’n roll, et en buvant des coups ? Aimer lire Spinoza autant que l’INCAL et en délaissant Krishnamurti permet il de faire grandir notre bodhisattva ? Manger de la blanquette de veau permet elle de méditer sur le chakra du coeur autant que le cake à la courgette végétalien ? Sur LA PASSERELLE, la culture Jedi nous enseigne l’Action et la détermination grâce à Churchill. Et, le temps d’un podcast autour de SAPIENS nous découvrirons que le seul super pouvoir de l’être humain c’est d’Imaginer. Car oui les « maîtres » sont partout, le seul vrai maître restant LA VIE en nous et autour de nous.

Osons nous affranchir des apparences, la spiritualité ce vit au quotidien

Spiritualité veut dire souffle avec une extension au souffle du vivant. Qu’est ce qui est plus vivant que la culture pop, la culture populaire ? Alors oui sur La Passerelle nous osons les mélanges. Nous vous parlons des différents chemins d’accès au Spirituel, au Souffle. Nous affirmons que les contenus « grands publics » sont des bijoux de spiritualité pour ceux qui osent orienter leurs regards sur le fond plutôt que sur la forme. La Spiritualité n’est pas élitiste via l’érudition qu’elle demande mais bien au travers de l’intelligence de vie qu’elle exige de celui qui veut suivre son chemin.

La culture pop est éminemment spirituelle, elle ne parle même que de ça ! La culture populaire nous renvoie à nos démons ecclésiastiques, nos angoisses, fantasmes, craintes et troubles divers. Nous avons mis toutes ces émotions et imaginaires dans des dogmes, des chapelles (qui brulent parfois) ou sous les jupes de sachant crucificateur.
La culture pop est issu de notre imaginaire, des perceptions de mondes différents tout aussi magique que le « notre ». Si vous laissez la spiritualité au caveau, dans les vieux grimoires ou dans les églises vous enlevez la spiritualité de son essence : la vie de tous les jours. Le rock’n roll, le ciné, les séries sont l’expression des émotions humaines, autant que Bach, Renoir ou Ramakrisna. La culture pop est une des expressions possible de la quête spirituelle humaine.

Les excellents OTH (vieux groupe punk rock de Montpellier) disaient que « Le Rock’n roll est la dernière aventure du monde civilisé« . Je crois que l’autre grande aventure est justement le voyage intérieur. L’exploration des confins sauvages dans l’humain. Le chemin qui fait retourner vers soi et plein de twist, de roulé boulé et de pas de coté indispensables pour pouvoir continuer à arpenter le chemin. Quel fût mon premier « maître » ? Leo Ferré et Cioran. Mon premier « livre d’éveil » ? L’INCAL de Moëbius et Jodorowsky, encore que certains passages de Blueberry ou de Gaston Lagaffe soient pas mal non plus. (Re) Ecouter les paroles des Béruriers Noirs, d’un Ferré. Sentez la vibration, l’illumination ou simplement la fureur de vivre dans le chant de Susheela Raman, de Lemmy Kilmaster, de  ou des polyphonies Corse.

La SPIRITUALITE est le souffle. Le souffle est dans tout ce qui est vivant, que ce soit conforme à nos définitions et croyances ou pas ! N’oubliez jamais que le seul vrai maître de vos vies c’est justement LA VIE !
×

Panier

Copyright 2012 – 2020 © Projet La Passerelle All rights reserved
La reproduction entière ou partielle des textes et des images contenus dans nos articles est soumise à restriction