La vie, un équilibre très mobile

C’est en cherchant des postures, des pratiques sur le yin et le yang, sur l’équilibre et surtout l’harmonie, que la danse du dragon a croisé ma route. Je voulais aborder avec mes élèves cette question de l’équilibre. NOTA : voir l’article uniquement sur La Danse du Dragon en YOGA. Haaaaaaaa l’équilibre ! Un terme qu’on voit, qu’on lit, qu’on entend partout. Il faut avoir une vie équilibrée, une alimentation équilibrée, des relations équilibrées, un équilibre entre vie pro et vie perso, un équilibre dans son corps, un équilibre dans sa tête… Mais heu… Monsieur le docteur, c’est quoi l’équilibre ?

Marcher sur un fil et sentir l’équilibre

Sur La Passerelle, vous pouvez voir l’image de cet homme marchant sur un fil et avançant avec un bâton entre les deux mains. C’est l’image que Renaud m’a donnée de la vie et de notre recherche d’équilibre. Durant toute notre vie, nous avançons sur un fil, sur la lame du couteau et nous n’arrêtons pas de tanguer de gauche à droite pour toujours repasser vers le centre et en même temps avancer. En fait, c’est ça l’équilibre.

La vie est un perpétuel mouvement, flux et reflux, et nous avançons en regardant droit devant et en suivant les mouvements du fil, les mouvements en nous et les mouvements autour de nous. Nous sommes à la fois forts, alignés dans notre structure et souples, flexibles pour nous adapter sans cesse aux changements qui sont l’essence de La Vie, mais sans jamais s’arrêter de marcher. Si vous vous arrêtez, il n’y a plus de mouvement, vous essayez de figer le fil et ça c’est impossible ! Vous n’êtes pas le fil ! Vous ne pouvez pas agir sur lui, seulement vous adapter et avec un peu de flair et de chance, anticiper.

Pour finir l’image de ce personnage avançant sur le fil, Renaud m’en donnait une autre, celle d’un chevalier devant le château du Roi Pêcheur. Il est sur le pont levis pour pénétrer dans l’habitation du Roi Blessé (autre nom du Roi Pêcheur) mais ce pont levis se résume au fil d’une épée. Pourtant le chevalier avance, se présentant à la grille avec son cœur au creux de la main, simple et sans tension. Il avance avec confiance en la vie, en son cœur, tel le Mat (voir article sur le fou) suivant sa Rose. Joli, non ?

Gilbert garcin funambule

Gilbert Garcin

La peur de tomber

Un point important sur cette notion d’équilibre : Souvent on perd l’équilibre car nous avons peur de tomber. Alors on va commencer par l’essentiel : VOUS ALLEZ TOMBER. Pour faire simple, lorsque vous allez apprendre des positions de yoga en équilibre, c’est inévitable, vous allez tomber ! Ok ça c’est fait ! Et, surprise, vous survivrez ! Maintenant vous pouvez transposer le concept à n’importe quoi dans votre vie.

Ensuite, plus vous aurez peur, plus vous tomberez. Donc on apprend à en rire, ben oui c’est toujours drôle de tomber même si ça fait mal. Et parfois vous tomberez avec grâce et légèreté, et d’autres fois telle une grosse bouse. On avoue, la deuxième est toujours plus drôle !

 

Une bonne chose pour ne pas tomber (ou du moins ne pas se faire trop mal en tombant car des fois ça doit arriver), dans la vie ou en yoga, c’est de ne pas être rigide, tout tendu. On reprend l’image de cet homme marchant sur le fil : Imaginez vous marchant sur un fil, tout tendu, tout rigide. Vous n’allez même pas faire un pas.

D’où l’importance de travailler son « gainage », sa structure et son centre bien sûr MAIS AUSSI sa souplesse et sa capacité à suivre, voire à anticiper chaque mouvement (qui comme déjà dit peuvent venir du fil lui-même, la vie, vous, vos émotions, des choses du dedans, et de l’extérieur, les autres, le monde).

C’est comme dans une posture en équilibre, souvent on vous conseille de regarder fixement un point. Ce n’est en fait qu’une ruse pour occuper votre mental et éviter qu’il ne vous perturbe. Mais il faudra quand même vous adapter à une émotion qui pourrait remonter, un coup de vent qui vient vous déséquilibrer ou carrément un oiseau qui vient vous chier dessus (la vie est joueuse parfois). Donc structure bien sûr mais aussi, et à part égale si possible, FLEXIBILITE, ça peut aider.

L’équilibre d’aujourd’hui n’est pas celui de demain.

Si la vie est en perpétuel mouvement, n’en est-il pas de même pour vous, votre équilibre ? Si je mange mardi soir au resto une salade burrata, une entrecôte de 300 gr avec des frites, un moelleux au chocolat, tout ça arrosé d’une bouteille de blanc de cassis, il se peut que le lendemain midi j’ai envie de manger une petite salade de crudités. Et encore cet exemple n’est valable que pour moi. J’en connais des qui peuvent très bien avoir envie d’une mousse au chocolat avec des pâtes au pistou le lendemain … et ça leur réussira !

Nous nous adaptons constamment, notre équilibre est une adaptation constante à ce qui est, à ce moment là. En fait, on commence à entrevoir que cette notion d’équilibre, c’est surtout chercher une harmonie entre le dedans et le dehors, le matériel et l’immatériel, le corps et l’esprit… 

Je le vois dans ma pratique de yoga. Certains jours, ce qui va me remettre en équilibre sera de ne PAS faire de yoga, c’est ce qui permet à mon corps de s’harmoniser, de s’ouvrir, d’intégrer les 3 dernières semaines de yoga intensif que je viens de passer, c’est de ne PAS faire.

Vu que mon corps a une assez grande gueule, si je ne l’écoute pas, c’est la blessure assurée. C’est mon équilibre, mon harmonie, cette année, ce mois-ci. Je vous l’ai déjà dit mais de mon point de vue, ce que le yoga apprend c’est s’observer soi, apprendre à s’écouter, être présent en nous et à l’extérieur de nous.

Développer sa présence dans cette recherche d’harmonie, c’est la base (en attendant un article juste sur La Présence regardez celui ci sur la Présence au quotidien). Donc arrêtez vous, respirez, observez, développez votre présence, écoutez, sentez ce qu’il y a à faire pour un peu plus d’harmonie aujourd’hui. Et demain, tout à l’heure, dans 10 ans, on recommence !

Du même auteur

Savasana, yoga pour tous

Etirements fin de session ou de journée – After Class Yoga

Coucou tout le monde, la semaine dernière je vous proposais une vidéo d’After Class Yoga sur les étirements, le début de session ou de journée. Cette semaine la suite logique, une vidéo d’After Class Yoga sur la fin de session, ou la fin de journée. Après une longue journée ou après des enchaînements de yoga dynamique, […]

0 commentaires

Libérer les émotions et ouverture des hanches – After Class Yoga

Namasté petits guerriers dragons!Voilà la deuxième vidéo en musique avec Délia Delphin! Un format un peu différent pour vous inviter à suivre votre propre rythme, votre propre inspiration ;-). Cette semaine on va se consacrer à travailler au niveau du bassin et des hanches. Je vous propose un enchaînement en douceur de quelques asanas pour remettre […]

0 commentaires

Mon équilibre n’est pas forcément le tien

Ce qui me gêne beaucoup dans cette recherche de vie équilibrée à tout prix, c’est que parfois elle est présentée de la même façon pour tout le monde. Un repas équilibré c’est ça, ça et ça, Et voilà ! Heuuuuuuu, mais madame moi je suis allergique aux crevettes ! On s’en fout, aujourd’hui le menu équilibré c’est ça, alors tais toi et mange… Voilà voilà… je caricature, bien sûr, mais pas tant que ça finalement.

S’il vous plaît, ne cherchez pas votre équilibre chez l’autre, à l’extérieur de vous, tout est dedans, toutes les informations sont là. Et lorsque nous sommes avec d’autres personnes, ne partons pas du principe que ce qui ME fait du bien fera du bien à l’autre. Et sortons du jugement c’est bien, c’est mal, sur soi ou sur l’autre, chacun son équilibre… Si on reprend l’image du personnage sur le fil, s’il penche fortement sur la gauche à un moment, il aura besoin d’amener son poids sur la droite et vice versa, s’il penche sur la droite… Simple quoi !

Alors on parle d’Equilibre ou d’Harmonie ??

J’aime bien faire ça en ce moment, aller chercher les définitions de base sur des mots. On ne s’en rend plus forcément compte mais les mots que nous utilisons, même semblables, portent une vibration différente selon ce qu’on nous a appris.

Alors Monsieur Larousse nous propose pour équilibre : État de repos, position stable d’un système obtenus par l’égalité de deux forces, de deux poids qui s’opposent. État de quelqu’un, d’un animal qui maîtrise sa position et ses mouvements, qui ne tombe pas. Juste proportion entre des éléments opposés, entre des forces antagonistes, d’où résulte un état de stabilité, d’harmonie.

Et encore : Juste répartition des éléments d’un tout ou Rapport d’harmonie entre les tendances psychiques, les rythmes ou les domaines d’activité de quelqu’un. Ok…

 

Pour Harmonie, notre cher dico dit : Qualité d’un ensemble qui résulte de l’accord de ses parties ou de ses éléments et de leur adaptation à une fin. Rapport d’adaptation, de conformité, de convenance existant entre les éléments d’un ensemble cohérent ou entre des choses soumises à une même finalité. Rapport heureux entre les parties d’un tout (formes, couleurs, sons, rythmes, etc.), en particulier d’une œuvre artistique ou littéraire.

Et pour finir : État des relations entre des personnes ou dans un groupe humain, qui résulte de l’accord des pensées, des sentiments, des volontés.

Equilbre ou Harmonie ?

Bon on est d’accord, Equilibre et Harmonie, il y a quelques similitudes. Souvent même l’harmonie résulte de l’équilibre. Mais je préfère utiliser le mot Harmonie.

Je ne sais pas pour vous mais il se dégage dans la notion d’équilibre une forme de tension / opposition entre deux forces antagonistes pas si lointaine du fameux duel entre le bien et le mal, ce qu’on doit /peut faire et ce qu’on ne doit pas / peut pas faire. Vous savez, ce discours lancinant qu’on nous surine à longueur de journée allant même jusqu’à opposer les femmes et les hommes …

Autant Equilibre connote pour moi de la tension, autant dans « Harmonie » j’entends « accord, adaptation, rapport heureux ». Les choses s’accordent entre elles, nous nous accordons à la vie, sans bien, sans mal, on avance vers l’accord juste à cet instant précis. 

L’ensemble harmonieux tend vers un but commun, porte en lui le mouvement, principe de la Vie, à l’inverse de l’Equilibre qui lui cherche « un état de stabilité » donc d’immobilité, inverse du Vivant.

Renaud dirait que c’est d’un côté l’Energie qui préside et de l’autre, notre mental. Le mental voulant à tout prix cadrer et structurer, mettre dans des cases pour stabiliser l’ensemble, l’énergie cherchant à rejoindre l’Océan, le flux. Je ne suis pas Renaud donc je ne dirais pas ça mais par contre ce dont je m’aperçois, c’est que chaque fois que je cherche, en Yoga, dans ma vie amoureuse, avec mes proches « un état de stabilité », j’ai tendance à me reposer, à oublier le mouvement primaire et ça finit par … se casser la gueule.

Lola

 

La vie, un équilibre très mobile

Lo La

Enseignante de Yoga, praticienne en soins énergétiques. j'apprend à chaque pas comment devenir le Canard Blanc ou le Cygne Noir... en somme "j'aide la science et c'est ma Joie..." Bon en même temps si la science a rien à me demander ça m'arrange je donne un cours de Yoga à 15 heures !

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Subscribe  
Me notifier des
×

Panier