Temps de lecture : 1 min

C’est un diable qui vient vous chatouiller un peu partout. Très souvent. De façon insistante. Il est espiègle. Il aime bien s’amuser. Chaque réaction crispée de notre part le stimule encore plus ! Allez, viens ! Ne résiste plus à la tentation. Entre dans la danse du diable.

Accepte-le : c’est une danse conditionnée !

D’abord je te tiens par les jambes. Ensuite je t’attrape par les cheveux. C’est bon de taquiner l’humain. L’humain bien tranquille dans ses certitudes…bien raides. Avec mes petites dissonances et mon tango maladroit, j’aime bien casser l’ambiance !
Puisqu’on ne peut pas éviter le conditionnement. Puisqu’on va en choisir un autre à la place du précédent, autant choisir celui qui nous détendra le plus possible. Voilà la carte du diable. La java du diable ou le tango diabolique !

A partir de la carte d’Osho, le conditionnement : une impro au piano.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Une impro malignement conditionnée
×

Panier

3 Partages
Tweetez
Enregistrer
Partagez3