Temps de lecture : 10 min

Comment qu’on va faire ? Qu’est-ce qu’on peut bien faire, nous les « pov » ? C’est pas nous qui décidons, c’est pas nous les responsables. Ca fait bientôt 25 ans que j’entends ça. Un peu comme quand on était gamin : c’est pas moi, c’est bubulle . Pourtant c’est bien nous qui avons le pouvoir, le vrai pouvoir de CONsommer ou de choisir d’acheter. Alors pour vous aider et histoire de montrer qu’écologie peut rimer avec économie : 5 gestes éco-logiques à 0€ pour notre quotidien. 

Cerise sur le « caca40 », ils peuvent même vous rapporter quelques pièces… Ou en tout cas moins en gaspiller. Avant de passer aux 5 gestes numériques de notre quotidien pour changer notre monde, un petit préambule s’impose, je crois.

5 gestes écolo du quotidien pour changer son monde.

Il y a maintenant 30 ans, quand je disais à mes potes d’ECO. de changer leur manière de vivre et de con-sommer, on me traitait de fou, de corneille, voire même de con… En même temps, en 1989, un monsieur avec le charisme d’une huître, Alain Lipietz, sortait un excellent livre que personne n’a voulu lire – CHOISIR L AUDACE – Apparemment personne n’a voulu comprendre ce livre.

On a préféré rester dans un dualisme opposant écologie et économie de marché (ce qui n’est pas pareil que le capitalisme). Pourtant ce livre est brillant, pour un livre d’économiste s’entend. De manière simple, il montre à quel point l’écologie est une source phénoménale de croissance, d’emploi et de mieux vivre.

Peut-être qu’il est déjà trop tard. Mais peut-être que l’état actuel dans lequel nous avons mis le monde peut, à minima, nous permettre de prendre vraiment le pouvoir sur nos vies. Comme dans l’écologie intérieure et les changements qu’elle oblige à faire en nous, l’Ecologie planétaire va nous demander un effort gigantesque et des changements de fonctionnement individuel et collectif complets, que nous ne sommes peut-être pas prêts à faire.

C’est maintenant à nous de jouer ! C’est le plus grand défi de nos vies : abandonner la logique qui nous a permis de dominer la Terre et qui est maintenant devenue une logique mortifère. 

les chevres du pentagone

Et si JE changeais mon monde ?

Allez y, faites votre ouin ouin habituel : « voui, c’est toujours à nous de faire des efforts » ou encore « c’est toujours les mêmes qui se saignent ». Je vous laisse faire les autres cris des vierges. Et je vais vous poser une seule question :

Si en 40 ans, aucune politique digne de ce nom mettant l’écologie vraiment au centre de notre société n’a vu le jour, vous croyez vraiment que ça va venir aujourd’hui parce qu’un ministre médiatique est parti ?

Si les rapports du GIEC (vivement les chiffres d’Octobre qu’on rigole) n’ont toujours pas permis que les gouvernements et les industriels mettent en place une politique efficace pour lutter contre le réchauffement climatique, vous croyez vraiment que c’est quelques macchabées de plus en méditerranée et quelques écolos barbus qui vont y arriver ?

Si vous répondez oui, je suis au regret de vous apprendre une triste nouvelle : La marmotte n’emballe pas le chocolat !

Il reste un pouvoir qui ne s’est pas vraiment mis dans cette guerre contre notre propre aberration : NOUS ! Le pouvoir des petites gens ! Ceux qui font tourner l’économie, ceux qui font les grosses entreprises. Ceux qui, par l’abandon de leur volonté, laissent les grands groupes, les technocrates, lobbyistes et  autres zommes de pouvoir choisir leurs billets verts plutôt que les belles couleurs des feuillus en automne.

dechet informatique

Step one :

Changer notre rapport aux data et à l’informatique

Le plus facile, le plus simple des domaines de la lutte pour NOTRE monde meilleur se passe au niveau de notre clavier !

Et oui, c’est bien ici que tout commence. Dans ce monde si pur, si merveilleux du world wild web se cache un gouffre énergétique : l’hébergement de nos données,  nos emails non jetés , nos photos (moches) dans les cloud, les fichiers multipliés, copiés à l’infini.

Du data center à notre smartphone, il n’y a qu’un drame

Le drame commence à la source, avant même votre tablette. Depuis l’extraction des matières premières indispensables à la fabrication des infrastructures et des terminaux jusque dans leur mise en service et leur conception (obsolescence du hardware ou du software). La chaîne du désespoir écologique et humain se termine dans leur absence de recyclage. Le one shoot de la high-tech !

En 2013, pour fabriquer un ordinateur de bureau d’environ 10kg il fallait à peu près une tonne de matériaux. Dont 10kg de produits chimiques, 750 litres d’eau et 120 kg d’énergies fossiles (pétrole). Sans parler des besoins propres à la conception des microprocesseurs (quantités d’énergie & produits chimiques)

L’ordinateur mange comme nous ! Plus il est puissant, plus sa consommation d’énergie augmente. Un ordinateur de bureau moyen consommait environ 350 kWh/an en 2013.

Enfin : l’industrie de la high-tech est responsable de 2 % des émissions de CO2 mondiales. Autant que l’ensemble de la flotte aérienne mondiale en 2013 !

Je ne vous parle même pas des conditions de travail des humains travaillant chez les sous-traitants et les fabricants. Encore moins des transports pour assembler ces différentes parties et le livrer chez vous …

5 gestes ecologique pour changer notre numerique

Le cloud nocif

Vous savez ce que représente les DATA CENTER au niveau écologique et consommation de ressources ? L’équivalent d’une ville comme Lyon ! Ha ouais quand même !

De manière plus générale, l’ensemble des technologies informatiques représentent en 2017, d’après le CNRS, 10% de l’électricité mondiale. Comme les climatiseurs au passage. Pour l’association Negawatt, le chiffre est de 17% …

  • 30% de cette consommation électrique viennent des terminaux individuels et d’entreprises (ordi, smartphone, console…)
  • 30% sont littéralement bouffés par les DATA center
  • 40% sont utilisés par la mise en réseaux, la structure même des internet.

Heureusement la logique économique vient aider l’écologie à ce niveau (tout en étant la cause du problème, quand même). Petit à petit, les grands groupes possesseurs des DATA CENTER essayent de limiter leur dépense en refroidissement (60% en 2010 – 30% en 2017). Dans le même ordre d’idée, ils essayent de recycler les calories (unité d’énergie) dépensées pour chauffer les autres parties de leurs locaux… Mais il reste tellement à faire !

La high-tech jetable …

Elle est dans nos maisons, nos poches : notre téléphone, notre tablette, ordi, écran sont des gouffres énergétiques. Et ce n’est pas fini ! L’arrivée de l’IA va encore accroître cette demande d’énergie pour les calculs.

En 2015, chaque consommateur de numérique jetait en moyenne 14 kg de déchets électroniques par an ! 90 % de ces « ordures » contenant des métaux précieux ou hautement polluants finissaient incinérées ou enterrées sans traitement.

Les réseaux sociaux qu’on ne va pas éteindre du jour au lendemain, à tort ou à raison, sont de gigantesques usines à CO2. Twitter par exemple, qui est un nain face à facebook, engendrait en 2015 une tonne de CO2 par jour ! Sans reparler du stockage de ses données (DATA CENTER).

Classement des constructeurs (2015)

RAPPEL : un classement n’est pas un gage de perfection, juste qu’ils font moins pire que les autres … Ce classement est une moyenne entre droit du travail, utilisation des minerais de conflit (1) et respect de l’environnement.

Le top 3 : APPLE | DELL | HP

Les loosers : HUAWEI | HTC | ASUS

source : voir et agir

green it logo

Mes gestes écolo pour que JE change ça ?

Se déconnecter !

Débrancher ma connexion 4G : Quand je n’en ai pas besoin ! Combien d’entre vous sont h24 connectés ? Or, la 4G, pour l’entretien de son infrastructure, consomme 24 fois plus d’énergie que l’ADSL… Donc quand vous marchez dans les couloirs du métro avec le téléphone en 4G dans votre sac, ben vous êtes vraiment un coooooon-sommateur… La seule action : je me connecte, je fais ma petite affaire, je me déconnecte, point barre !

Nettoyer nos boîtes mails

SUPPRIMER MES EMAILS ! Ca c’est pas dur, quand même ! Ben pourtant personne ne le fait, moi le premier ! Pourtant lire un mail et cliquer sur supprimer, c’est de l’ordre du possible, non ? Pensez à en faire autant avec vos messageries types what’s app, messenger et autres

Limiter l’utilisation du cloud

Je n’utilise le cloud que quand c’est IMPERATIF ! Stocker en ligne les photos de votre nièce avec de la glace sur la tronche n’est pas un impératif ! Ca peut être envoyé par mail et donc supprimé dès réception ! Pareil, arrêtez la mode des liens dropbox ! Vous pouvez envoyer un email jusqu’à 7mo ! A savoir 95% des emails envoyés ! En général, quand un fichier arrive sur un cloud… il y reste ! Et donc il demande de l’énergie pour être stocké !

Oui, en général on supprime les fichiers quand d’un coup on nous dit : PLUS DE PLACE DUCON !

Recycler plus qu’acheter

Alors oui, bien sûr il faut recycler les matières premières. Encore faut-il que ce ne soit pas fait n’importe comment. Mais ce n’est pas le sujet direct de cet article.

Une autre solution existe, utiliser différemment ! Par exemple, en passant votre ordi qui rame sous windaube sur UNIX. Des systèmes comme kubuntu, si on a un cerveau normal et qu’on ne met pas de mauvaise volonté, permettent de donner un second souffle quasi illimité à notre vieux matos (mon ordi de salon pour regarder les films a 16 ans).

Encore mieux, acheter d’occasion tout votre matériel informatique. Vous pouvez vendre et acheter sur TradeDiscount ou autres, suivez le label GREENIT

Ne plus subir la pression du marché

Ne pas changer de terminal tous les ans ! A titre personnel je n’ai pas changé d’ordinateur ni de smartphone (vitre cassée) depuis 5 ans, et je ne compte pas en changer tant que ceux ci fonctionnent !

Est-ce utile pour faire votre compta, lire vos mails et naviguer sur le net, de changer d’ordi une fois par an ? Je doute ! Pareil, pour faire des photos moches sur Insta, est-il utile d’avoir le dernier téléphone à 600€ ? Pas sûr non plus !

Si vous devez changer de matériel, choisissez un terminal qui consomme moins que le précédent ! Un grand chambardement pour nos mentalités de « winner », sortir du plus vite plus fort plus gourmand et passer au moins gourmand, moins bruyant, moins polluant.

COÛT UTILISATEUR de l’ensemble : 0 EURO

et même si vous devez changer de matériel, vous ferez des économies d’environ 50% !

Conclusion provisoire…

Alors peut-être que pour vous, la solution est de fermer l’ordi, l’amener dans un point de collecte et dire bye bye monde numérique cruel. Maybe ! Ce n’est pas mon but ni même mon envie. Par contre j’ai moi même appris ou réalisé des choses en faisant cet article. Les technologies du numérique ne sont pas le maaaal ! Le souci, c’est notre irresponsabilité.

A titre perso :

  • Je viens de découvrir que je travaillais sur un ASUS, j’attends donc impatiemment qu’il fonde pour acheter un DELL ou un HP (Mac a une politique puritaine qui me file des nausées).
  • J’ai déjà nettoyé  » à fond » mes 6 boîtes mails et j’ai réussi à vider 50% de mes clouds.
  • Les prochaines vidéos de ce site ou d’autres que je gère ne seront plus en HD (sauf besoin impératif), tant pis si je perds quelques viewers. En plus ça me permettra de faire acte de pédagogie !

Pour le reste, j’avais déjà les bonnes pratiques.

Et vous, qu’allez vous changer dans votre quotidien pour changer votre monde ?

les 5 gestes du quotidien pour changer notre monde. Les thèmes à venir :
La consommation, les transports, la maison, et le plus important : SOI même !

Cet article n’est qu’un atome d’hydrogène dans l’océan d’efforts à fournir. Alors pour que son hébergement en ligne et le coût écologique qui en incombe ne soit pas inutile : Prenez vous par la main ! Oubliez les « Ils doivent faire un truc » et faites les vous-mêmes ! Vous allez voir que le pouvoir c’est vous, c’est nous qui l’avons !

informatique ecolo

Agir sur 5 fronts sans dépenser un seul euro.

Enfin une guerre qui ne va rien nous coûter ! Enfin une guerre où il n’y aura pas de sang versé ! Bon par contre il va y avoir de la sueur ! Les seuls morts que vous verrez seront la fainéantise, la complaisance et celle d’une vie molle, sans âme.

Pourquoi seulement 5 domaines de lutte pour changer notre monde ? C’est les 5 lieux de notre quotidien où nous avons une action immédiate et qui aura un impact rapide, à la fois sur notre propre vie mais aussi sur celles de ceux qui nous gouvernent, qu’ils soient politiques ou entrepreneurs (privé et/ou public)

Vous verrez que les 5 fronts sur lesquels changer notre quotidien sont intimement interconnectés. Comme dans la nature : quand on touche un aspect, des répercussions apparaissent sur les autres domaines.

Les propositions que je vous fais ne sont bien sûr que des points de départ. Vous pouvez en faire bien plus. Par contre, faites l’économie des raisonnements du genre « ok je pollue et consomme comme un porc ici mais ça je le fais pas ».

La balance finale n’a pas à être à l’équilibre ! ELLE DOIT DIMINUER !


Sources & liens pour aller plus loin

(1) Les minerais du sang, ou autrement connus sous le nom minerais du conflit, caractérisent des minerais pouvant alimenter des conflits armés. Les minerais les plus critiques sont l’étain, le tantale, l’or ou encore le tungstène. Ils sont extraits et importés principalement d’Afrique, et plus particulièrement de la République Démocratique du Congo et de la zone des Grands Lacs africains, ou encore de Birmanie et d’Amérique centrale.

Rapport du CNRS sur le gâchis numérique

Informatique durable sur wikipedia (pensez à faire un don)

DATA center et écologie sur le Journal du Net

Informatique et écologie sur sciences & avenirs

L’informatique verte : la greenIT ou sur consoglobe

Les forçats du recyclage numériques sur economie solidiare

Acheter votre matériel informatique recyclé ! Vive tradediscount !

Classement des constructeurs sur Voir et agir. Le site est de conviction chrétienne, ce qui ne l’empêche pas d’être intéressant.

Naturopathe, Psychothérapeute et Pratiquant de différentes techniques énergétiques depuis plus de 20 ans.
J’anime des conférences / rencontres en essayant d’amener chaque fois un autre regard, une autre manière d’être et de vivre le monde qui nous entoure.
Loin du Mysticisme et du Rationalisme il existe une troisième voie, celle du sourire et de l’harmonie. Un Pragmatisme abstrait pour aimer notre propre paradoxe.

Changer nos liens numériques – 5 gestes éco-logiques du quotidien à 0€
Photo-by-Martin-Shreder-on-Unsplash

Cet article a 2 commentaires

  1. Sidonie

    Oh ben merci merci merci pour cet article, j’avais pas fait le lien au niveau du stockage des données dans les clouds, je vais faire du ménage et relayer l’info autour de moi !!! Pour les mails je le faisais plus spontanément de nettoyer, mais sans penser à la dépense énergétique. Merci d’avoir fait ces recherches pour nous, c’est toujours un pas de plus qu’on peut faire facilement !

  2. J’ai pas de smartphone, donc pas de 4G, une connexion filaire pour mon internet, je vide ma boîte mail régulièrement depuis toujours ET je ne me sers quasiment jamais de Dropbox ! En fait, je crois que je suis pas loin d’avoir tout bon !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

×

Panier